Affichage de l'article

07-09-2018 Comment nous déplacerons-nous dans la ville de 2030 ?

En 2030, la mobilité aura bien évolué : Les Seabubbles sont des véhicules volants sur l’eau, portés par des hydrofoils. La Ville de Paris ainsi que Montréal sont intéressées. En 2022, les véhicules autonomes de niveau 4 seront autorisés : les robots taxis pourront se développer dans les villes.
Les plateformes de VTC imaginent des taxis volants, à mi-chemin entre des hélicoptères et des drones, en attendant une évolution de la réglementation aérienne et ne rien laisser au hasard sur le plan de la sécurité. Enfin les petits véhicules électriques : Trottinette, gyropode, e-sake et autre hoverboard, continueront à se développer dans le futur.

Plus de précision