19-10-2018 Des péages urbains pourront bientôt être installés à l’entrée des villes

Le projet de loi mobilité propose aux agglomérations de plus de 100.000 habitants de créer des péages urbains pour limiter la pollution. Le principe figurait déjà dans le Grenelle de l’environnement en 2010, de nombreuses agglomérations avaient pris position, mais il n’avait jamais été mis en oeuvre. Ce péage sera perçu par l’autorité organisatrice de la mobilité (AOM) à l’échelle locale. Avant sa mise en oeuvre, les agglomérations devront obligatoirement organiser une concertation et réaliser des études pour en mesurer l’impact. La loi prévoit également un plafond tarifaire mais laisse les villes moduler leurs tarifs en fonction de la nature des déplacements, des émissions carbone et de polluants des véhicules.

Plus de précision