13-02-2018 Intelligence Artificielle : De la théorie à la pratique

La France tente de se positionner dans la course à l’intelligence artificielle (IA) et cette action s’inscrit dans la mission Villani. Un premier rapport de synthèse a été publié il y a quelques mois : il dresse un état des lieux de l’IA en France, apporte des préconisations sur la stratégie à tenir et les enjeux de demain. Il fait état de recommandations pour les différents groupes de travail (GT), notamment sur le GT Véhicules Autonomes.
Un nouveau rapport va être produit dans les semaines à venir. Le Gouvernement souhaite s’imposer dans le domane face aux GAFAM américains mais aussi aux BATX chinois (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi).
L’article cite 2 domaines importants : les interfaces vocales et les objets connectés (IOT).
Le chatbot est un robot capable de répondre à des questions sans intervention humaine. Il utilise la technologie du ’deep learning’. Ces technologies sont reprises dans l’industrie automobile et se déclinent en plusieurs langues.
L’IA intervient sur la communication des objets entre eux et donc sur la capacité à créer des systèmes plus intelligents.
Mais sur le plan industriel, le passage du prototype fonctionnel à la mise en production reste encore une étape délicate. Aujourd’hui 15% des projets IA réussissent à passer au stade de la production ! Le manque de compétentes (et donc de formation) est une des raisons à ce problème. Il s’agit d’autre part de projets émergents et donc risqués pour les entreprises.
Une autre présentation didactique de l’IA faite par Orange.

Plus de précision