22-02-2018 Internet des objets et les plateformes de traitement de données

L’internet des objets (IoT) renforce le besoin de traitement rapide des données. Ainsi sur les autoroutes, les boucles d’induction magnétiques génèrent d’énormes quantités de données en période de pointe. Les conducteurs qui utilisent les calculateurs d’itinéraires sur leur smartphone produisent également beaucoup de données. Le système de régulation de trafic doit être capable de recueillir, traiter, analyser, mettre aux normes les données provenant de sources différentes, avec des formats différents, et les renvoyer vers les supports d’affichage.
Avec en plus l’arrivée des IoT, les priorités sont désormais tournées vers la sécurité et la vitesse de traitement des données. Pour cela, on va utiliser des datacenters de tailles plus modestes (des plateformes edge), mais proches géographiquement du réseau que va utiliser l’objet connecté. On passe donc d’une architecture centralisée (le cloud computing) à une architecture distribuée (le edge computing).

Plus de précision