05-02-2019 L’informatique quantique, à l’aube d’une révolution

Un ordinateur classique fonctionne avec des transistors dont l’état est binaire (0 ou 1). Un ordinateur quantique travaille sur des qubits dont l’état quantique peut posséder une infinité de valeurs, ce qui lui confère une plus grande puissance de calculs, en particulier dans le domaine des calculs combinatoires.
Le calcul quantique est à l’origine d’un grand nombre d’applications comme la cryptographie, le Big Data, les objets connectés amenés à réaliser des mesures très fines et très diversifiées et donc à générer une importante masse de données.
La cryptographie intéresse les banques, la Défense Nationale mais aussi les technologies embarquées et l’automobile. Le calcul quantique intéresse également la logistique comme la gestion des tournées qui repose sur une logique de calculs combinatoires.

Plus de précision