Affichage de l'article

05-01-2019 La gare japonaise, ses commerces et autres aménités

Dès le développement du premier réseau ferré japonais à la fin du XIXe siècle, la gare est conçue comme un espace urbain essentiel autour duquel doivent s’articuler différentes activités, en plus de la fonction de transport. Au fil du XXe siècle, certaines métropoles japonaises, vont donc d’abord développer leurs nouveaux quartiers d’affaires ou de commerce et la gare va continuer de servir de centre urbain majeur. On parle même de gare-ville.
En Occident – et notamment en France – la gare a longtemps été décentrée, associée à l’industrialisation et elle a longtemps fonctionné en marge de la ville.
Depuis plusieurs années, la SNCF a lancé un vaste programme de rénovation progressive des quelques 3 000 gares réparties sur le territoire français afin de repenser les usages, de développer les services urbains, les services liés au travail, les commerces, les services à la mobilité. Ce grand mouvement de réhabilitation ressemble à ce qui se fait au Japon depuis maintenant plusieurs décennies.

Plus de précision