06-12-2018 La mobilité verte : Une alternative incontournable pour le Maroc !

Le Maroc est sensible à la question de la mobilité durable et de la transition écologique. Il a déjà réalisé nombre de projets dans le domaine des énergies renouvelable, à l’image de la centrale solaire Noor, près de Ouarzazate, d’une capacité de 160 MW et à terme 500 MW.
Le Maroc peut pour cela s’appuyer sur ses organismes du secteur de l’énergie : l’IRESEN (Institut de recherche en énergie solaire et énergie nouvelle), l’AMEE (Agence marocaine pour l’efficacité énergétique), FAAR Industry et MASCIR. Il a également signé un protocole d’accord avec le constructeur automobile chinois BYD pour la réalisation d’un écosystème de transport électrique.
Sur l’axe autoroutier Tanger-Agadir, dans le cadre du projet « Green miles », l’IRESEN et Schneider Electric, essayent de sensibiliser les distributeurs de carburants et leurs différents partenaires sur la nécessité de basculer vers les énergies renouvelables.

Plus de précision