06-05-2019 La nouvelle réglementation des engins électriques

Le nouveau décret vise donc à reconnaître l’existence des engins électriques tels que trottinettes électriques, monoroues, gyropodes et autres hoverboards, regroupés sous le vocable d’engins de déplacement personnel motorisé (EDPM), dans le Code de la route mais aussi à mettre en place des règles de vivre ensemble pour que l’on retrouve un peu de sérénité et de sécurité dans nos rues. Ces EDPM sont apparus rapidement, de façon anarchique et le nombre d’accidents liés à leur développement se sont accrus.
En septembre, une amende de 135 € sera appliquée à ceux qui circuleront sur le trottoir avec ce type d’engin.

Plus de précision