15-05-2019 Le G7 Environnement adopte une charte biodiversité

Le rapport de la Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) a alerté les membres du G7 (France, Canada, Allemagne, Etats-Unis, Italie, Japon, Royaume-Uni) sur la possible disparition, à brève échéance, d’une espèce sur huit, animale et végétale.
Conscients de l’importance des enjeux et des défis à venir, les membres du G7 et de la plupart des pays présents (Mexique, Chili, Niger, Gabon, Egypte, Inde, Indonésie, îles Fidji, Norvège) ont adopté une charte sur la biodiversité. Il s’agit toutefois d’un texte non contraignant et ne comportant pas d’objectifs chiffrés. D’autre part les Etats-Unis ont demandé d’adjoindre un texte pour exprimer leur position propre en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et réaffirmer leur retrait de l’Accord de Paris sur le climat.

Plus de précision