Affichage de l'article

08-03-2019 Pic de pollution et impact sur la santé

Fin février, un pic de pollution aux particules fines est apparu dans les grandes métropoles comme Paris ou Lille dans lesquelles la circulation des véhicules les plus polluants (vignettes 4 et 5) a été interdite. Ces mesures sont nécessaires car la corrélation entre pics de pollution et l’augmentation des pathologies (asthme, allergie, pathologies cardio-vasculaires, pathologies neurologiques et maladies auto-immunes) est maintenant bien établie. Des décès prématurés interviennent chez des patients atteints de maladies chroniques.

Plus de précision