13-09-2018 Que valent les pilotes automatiques sur autoroute ?

En attendant la mise au point du véhicule complètement autonome (niveau 5), les constructeurs automobile équipent les véhicules (haut de gamme) d’un dispositif de niveau 2, assistant ainsi les conducteurs principalement sur voie rapide et dans les bouchons. Il reste encore de la marge pour parvenir à un niveau 5 ou même à un niveau 4 où le conducteur n’a plus besoin de surveillance, mais doit pouvoir reprendre les commandes de la voiture à tout moment. Ces systèmes souffrent encore d’imperfection (le véhicule coupe la ligne blanche ou provoque des à-coups dans les courbes, ralentissements brutaux ...). Ils sont pour le moment destinés aux modèles haut de gamme. Le système de tesla semble avoir une longueur d’avance sur les autres systèmes.

Plus de précision