11-12-2018 Test du capteur de pollution Flow

La start-up française Plume Labs a mis au point un capteur de pollution l’année dernière. Il est désormais commercialisé. Ce capteur communique avec votre smartphone grâce à une application dédiée. Il indique quatre polluants :
- les particules fines PM10 et PM2.5,
- le dioxyde d’azote (NO2)
- les composés organiques volatiles (COV).
Ce capteur aide à mieux comprendre son environnement pour mieux s’en protéger. On peut ainsi mieux aérer son habitation ou l’habitacle de son véhicule et constater les mesures avant et après aération, prendre un itinéraire moins pollué pour aller d’un point A à un point B.... France Info a testé ce capteur en différents endroits de Paris. Les résultats laissent à réfléchir....

Plus de précision