02-10-2018 Transport collectif urbain - La contribution des usagers ne cesse de diminuer

La participation financière des usagers des transports collectifs urbains diminue au fil du temps alors que les coûts d’exploitation continuent à croître. L’offre de transport urbain s’est fortement développée au cours des vingt dernières années face à la congestion automobile et des émissions polluantes qui en résultent. Ainsi la fréquentation des réseaux a suivi et les charges d’exploitation ont augmenté très rapidement.
En 2015, les usagers finançaient 38% du coût total du transport urbain en Île-de-France, et en province, leur part était de 20% dans les réseaux dotés de métro et de tramway et de 12% dans ceux qui n’en étaient pas équipés. De ce fait, ce sont les collectivités publiques, alimentées en grande partie par le versement transport des entreprises, qui assurent le complément financier pour assurer l’équilibre des comptes.

Plus de précision