15-03-2018 Voiture autonome : une route encore semée d’embûches !

Le véhicule autonome a vocation à échanger des informations avec les infrastructures routières et les autres véhicules. Deux technologies coexistent : un Wifi courte-portée émettant des ondes sur plusieurs centaines de mètres appelé C-ITS G5 (pour Cooperative Intelligence Transport System) et la future technologie mobile 5G portée par les opérateurs de télécommunications. Toutefois l’optimisation des coûts pourrait entraîner de ne garder qu’une seule technologie de communication. La 5G présente des avantages : le délai de transmission (la latence de communication) est très court de l’ordre de la milliseconde et la capacité de débit est compatible avec les besoins de communication des véhicules, que ce soit en V2X ou V2V. Mais il reste à garantir la sécurisation des infrastructures et des communications 5G.

Plus de précision