Affichage de l'article

26-02-2024 En ville, l’attrait croissant des parkings en ouvrage

Récemment les parisiens ont voté pour un stationnement en voirie majoré pour les véhicules lourds tels que les SUV, 4x4 et berlines. En général l’objectif des métropoles est de se débarrasser progressivement des voitures et de limiter leur nombre dans l’espace public. Toutefois ces automobilistes vont se rabattre sur les parkings en ouvrage qui disposent des capacités nécessaires pour accueillir cette clientèle à des tarifs qui deviennent de plus en plus attractifs. Les exploitants de parkings ont ralenti la construction d’infrastructures et se focalisent sur les nouveaux marchés de parkings d’hôpital et de clinique et les parcs relais connectés à des transports publics à l’entrée des villes. La problématique est différente pour les villes moyennes de 10 000 à 90 000 habitants pour lesquelles l’usage de la voiture continue de s’imposer. Les élus doivent composer entre réduire la place de la voiture et créer des zones de stationnement pour ne pas bloquer l’accès aux résidents, commerçants et touristes. Ainsi certains maires recréent du stationnement pour éviter la paupérisation de leur centre-ville. (cf ville de Dinan dans les côtes d’Armor).
Article du Monde Economie du 25 février 2024.

Plus de précision