Affichage de l'article

24-05-2021 La SNCF et l’automatisation des trains de voyageurs

La SNCF et ses partenaires Alstom, Bosch, Spirops (un laboratoire français de recherche en IA), Thales et l’Institut de recherche technologique Railenium ont constitué un consortium pour mettre au point le TER autonome de la SNCF (TER Regio 2N).
Les premiers essais ont été effectués sur la ligne Aulnoye-Aymeries - Busigny (sur l’ancienne ligne Paris - Bruxelles) et la ligne Busigny - Calais. Les tests ont porté sur :
- Les systèmes de perception et de reconnaissance des signaux situés le long de la voie
- Le dispositif de géolocalisation pour permettre de connaitre précisément la position du train.
Depuis le lundi 17 mai 2021, d’autres essais se pratiquent au sein du Centre d’essai ferroviaire (CEF) situé dans la forêt de Raismes-Saint-Amand, près de Valenciennes (Nord). Ils visent à tester la conduite d’un TER Regio 2N au niveau GOA 2 (Grade of Automation 2 : niveau d’automatisation 2 qui en comporte 4), où l’automatisation se limite aux phases d’accélération et de freinage.
L’objectif est de mettre en circulation le premier Transilien entièrement autonome à l’horizon 2023.

Plus de précision