Affichage de l'article

27-08-2021 Université d’été d’AR NEVEZ : le site de Brennilis

Le deuxième jour de l’Université d’été d’AR NEVEZ s’est tenu le vendredi 27 août 2021 à Brennilis dans le Finistère, dans les Monts d’Arrée.
Sur ce site se trouve la seule centrale nucléaire bretonne d’une puissance de 70 MW, une puissance faible comparativement aux tranches de centrales thermiques classiques d’une puissance minimale de 125MW mises en service à cette époque.
La centrale de Brennilis était une centrale expérimentale construite dans les années 60 et mise en service en 1966. Elle a fonctionné pendant 18 ans jusqu’en1985, elle a produit plus de 6 millions de MWh et elle est actuellement en cours de démantèlement. Au sein du réacteur, l’eau lourde freine la réaction en chaine de production des neutrons (modérateur) et le fluide caloporteur utilisé est du gaz carbonique pour recueillir la chaleur produite et l’échanger avec un deuxième circuit d’eau allant à la turbine. Cette dernière est elle-même refroidie par un troisième circuit d’eau provenant d’une source froide (mer, fleuve, bassin).
En 1974, suite au premier choc pétrolier, la France s’est lancée dans la construction en série de centrales nucléaires de type PWR (pressurized water reactor) ou réacteur à eau pressurisée sous licence américaine fonctionnant sur le même principe que la centrale de Brennilis mais suivant un processus plus simple : l’eau est utilisée à la fois comme modérateur (complété par des barres de contrôle contenant des matériaux absorbant les neutrons) et comme fluide caloporteur.
Le site de Brennilis offre un joli cadre, bordé sur les trois côté par les Monts d’Arrée dont les sommets arrondis et dénudés surplombent la cuvette du site de 100 à 200 mètres, et intégrant une zone marécageuse de 500 hectares, en partie recouverte par le lac artificiel de Saint-Michel.
Les responsables du territoire et de la centrale EDF ont abordé la problématique complexe de ce site et les experts d’AR NEVEZ ont exprimé le rôle possible d’AR NEVEZ dans le processus de transformation du territoire (approche, démarche, méthodes…), en référence aux actions déjà menées sur les territoires de l’AILB et de Kreiz Parzh.

Plus de précision