Le Grand Wuhan, territoire démonstratif de la coopération franco-chinoise DUD

Wuhan : enjeux transport

Wuhan est à la croisée des lignes Pékin-Canton (Nord-Sud) et Shanghai – Chongqing / Chengdu (axe est-ouest). La ligne TGV Wuhan – Canton est en fonctionnement depuis décembre 2009 et permet de relier les 2 villes en 3h. Wuhan sera doté d’un réseau trains intercités à long terme. D’ici 2015, 4 lignes (277 kms, 33 stations) seront construites. Il sera complété par un réseau de métro.

Le 15 aout 2012, une convention a été signée entre le ministère du transport de la Province et le Gouvernement de Wuhan pour la construction d’un système de transport intégré à Wuhan, avec un investissement prévu de 313 milliards yuans (1.2milliards yuans pour construire une ville de transports communs). Cette convention porte sur 82 grands projets.
Ces projets prévoient la promotion de transfert de transport commun en 3 ans. Ce projet porte sur les rénovations de bus en banlieue, l’intégration de bus et inter cité dans le Grand Wuhan, l’amélioration des arrêts de bus en ville etc… Ce projet sera réalisé en 2012-2015. Construction de 3 lignes de BRT et de 7 lignes de métro.
Ce projet prévoit la construction de 3 lignes inter cité en 5 ans. L’intercité qui relie l’aéroport de Tianhe à Huangpi. Il prévoit également la construction de l’inter cité Wuhan-Xiantao-Qianjiang d’une longueur de 148.5KM et comptant 15 stations entre 2015 et2017. Et enfin la construction de l’inter cité Wuhan-Tianmen d’une longueur de 116km comptant 10 stations.

La réalisation du projet Gestion de déplacements DUD de Wuhan (PGD-DUD) consiste à mettre en place les moyens permettant l’intégration des données urbanisme et transports sur un réseau principal constitué par des voies ferrées - intercités - métro et environ 1 500 km de voirie en surface, d’usage multimodal.
Ce projet est développé en référence au niveau d’expérience acquise par les services opérationnels de l’Etat (MEDDTL) en Ile-de-France.
Par le cadre d’ensemble qu’il doit mettre en place, à Wuhan, il permettra de développer au meilleur niveau les applications attendues :

dans la planification de l’urbanisation et des transports,

la coordination des services de transports publics,

la gestion de la circulation multimodale dans le réseau principal de voirie,

le développement des nouvelles solutions du transport intelligent.
Il est en lien avec les travaux de R&D en cours à ce sujet (voir séminaires "transports à haut niveau de service" avec l’université de Tongji).