15-03-2019 Comment la data renouvelle les politiques vélo ?

Les associations de cyclistes ont su très tôt s’emparer du numérique pour mobiliser leur communauté très active sur les réseaux sociaux et sur la plateforme ouverte OpenStreetMap. Géovélo a mis au point un calculateur d’itinéraires cyclistes et leurs dizaines de milliers d’utilisateurs remontent des informations aux opérateurs et autorités organisatrices pour signaler un itinéraire cycliste non référencé, des travaux ou un carrefour non sécurisé.
Les offres de vélos en libre-service (VLS) se sont développées ces quinze dernières années et des applications fournissent des cartes avec les stations de vélos, les vélos et les arceaux disponibles pour chaque station. Les vélos intègrent maintenant de l’électronique embarquée avec une puce GPS associée à un cadenas connecté. Ainsi, avec la multiplication des vélos en free-floating et l’abandon des vélos sur l’espace public, l’accès aux données de géolocalisation des véhicules devient déterminant pour les villes.

Plus de précision