31-07-2018 Conduite et transport routier autonome

Daimler a indiqué avoir obtenu l’autorisation de tester des véhicules autonomes de niveau 4 sur les routes de Pékin. Les conducteurs sont présents à bord mais n’interviennent pas sur certains tronçons.

Daimler a pour cela renforcé ses liens avec Baidu, le Google chinois. Des technologies de la plate-forme Apollo, dédiée aux véhicules autonomes de Baidu, ont été ajoutées aux véhicules de Daimler testés à Pékin.

En Europe, l’université de Sarre annonce que des essais de véhicules autonomes transfrontaliers seront prochainement menés entre l’Allemagne, la France et le Luxembourg. L’intermodalité et l’interconnexion entre pays est un facteur important en vue de développer ces services d’un point de vue international.

Plus de précision