10-05-2019 Empreinte écologique : l’Europe doit faire mieux

En ce 10 mai 2019, l’Europe a dépassé la biocapacité, c’est-à-dire la capacité des écosystèmes à se renouveler. Elle a ainsi atteint le seuil de dépassement (overshoot day), calculé par le WWF avec le Global Footprint Network. Ce seuil est calculé en fonction de l’empreinte écologique c’est à dire la surface de la terre utilisée pour pêcher, élever, cultiver, déboiser et brûler des énergies fossiles, diminuée de ses exportations et augmentée de ses importations. Les modes de production et de consommation européens sont tout simplement insoutenables à l’échelle de la planète (L’Europe consomme chaque année 3 planètes !).
Pour la France ce seuil recule de quelques jours parce que le pays consomme une énergie en grande partie décarbonée grâce à son parc électronucléaire, son industrie est en recul et la majorité de ses biens de consommation sont produits dans d’autres pays.

Plus de précision