25-10-2018 En Chine, la mobilité partagée entre déjà en zone de consolidation

Il y a deux ans, plusieurs entreprises ont tenté de développer des services de vélos partagés en Chine. Mais force est de constater que les promesses écologiques n’ont pas été tenues. Des milliers de vélos ont fini dans des décharges, saisis par les municipalités parce qu’ils encombraient les trottoirs, ou simplement parce que les entreprises qui les détenaient ont fait faillite. Une vingtaine d’entreprises en tout ont ainsi disparu et aujourd’hui,seul Mobike , soutenue par Tencent, l’un des leaders de l’Internet chinois,et rachetée par Meituan (qui compte Tencent parmi ses investisseurs), pour environ 2,7 milliards de dollars, a résisté à cette vague de faillites.

Plus de précision