02-05-2018 L’empreinte spatiale des transports urbains : quel espace utilisé en ville ?

L’empreinte spatiale des transports est un indicateur de surface exprimé en m2. Cet espace est alloué à l’ensemble du réseau routier, aux parkings, aux infrastructures piétonnes, cyclables, et de transport en commun. Cet indicateur peut générer deux autres indicateurs qui en sont dérivés : l’empreinte écologique et l’impact économique.
L’empreinte écologique est directement liée aux émissions de CO2 provoquées par les activités de transport, notamment les problèmes de congestion et donc de pollution aggravante. Elle met également en avant la rationalisation de l’utilisation de l’espace disponible.
L’impact économique est lié à la valeur foncière de l’espace occupé.
On pourrait y ajouter un indicateur social. Les différents modes de transport de transport ne sont pas utilisés de la même manière suivant les profils socio-économiques des usages.

Plus de précision