Image
Image
Image
Les actualités

Coopération franco-chinoise pour l’élaboration d’écocités bas - carbone

15-01-2018

Le CSTB a signé en 2017 deux partenariats avec des organismes chinois avec l'objectif de contribuer au développement de la ville durable. À terme, une dizaine d'éco-cités devrait sortir de terre pour devenir des villes référentes en Chine.

Didi, le géant chinois du VTC, accélère dans le covoiturage

25-01-2018

Après avoir lancé il y a une dizaine de jours à peine une offensive sur le marché des vélos en libre-service, le géant chinois des VTC a annoncé une accélération de son activité de covoiturage longue distance : une initiative qui a de quoi inquiéter BlaBlaCar.



La Chine adresse un nouvel avertissement aux réseaux sociaux

03-02-2018

La Chine possède ses propres réseaux sociaux comme QQ, avec ses 1 milliard d'utilisateurs ( messagerie instantanée, blogs, micros blogs, email, et paiement en ligne), Wechat (application de communication mais aussi plateforme de réservation, d'achat, de transfert d'argent ...), Sina Weibo qui est le Twitter chinois, Baidu Tieba qui est un moteur de recherche ...
A partir du 20 mars, la Chine va imposer de nouvelles règles aux plateformes de microblogs et mettre en place un mécanisme contre les « fausses informations » dans le but de « protéger les intérêts légitimes des citoyens, entreprises et autres groupements et défendre la sécurité nationale et l'intérêt public. »

Les robots policiers veillent sur les voyageurs durant le Nouvel an chinois

08-02-2018

Vingt robots policiers patrouillent actuellement à la gare du nord de la municipalité de Shenzhen (sud de la Chine), contribuant à la sécurité des passagers durant le pic des voyages de la fête du Printemps.
Ils peuvent demander aux passagers de ne pas fumer, rechercher les suspect et demander des renseignements aux policiers humains à travers le système de liaison vidéo des robots.



La Chine établit de nouvelles politiques pour les voitures autonomes afin de rattraper les États-Unis

09-02-2018

Plus de 24 États américains ont introduit une législation sur la conduite autonome, tandis que la Chine est en retard sur le plan réglementaire.
Mais la Chine en est consciente et prend des mesures pour combler ce retard. Elle construit des zones d'essai et travaille sur une réglementation pour des essais en route ouverte. Elle s'investit également dans les nouvelles technologies : la 5G et les énergies nouvelles. Elle travaille aussi sur les navires autonomes et le transport ferroviaire autonome.

Le vélopartage aide à réduire les embouteillages à Pékin en 2017

12-02-2018

Selon une évaluation, les embouteillages ont diminué à Pékin en 2017. Cela s'explique par l'augmentation des lignes de métro et des voies réservées aux bus, mais aussi à l'émergence du vélopartage. Le nombre de vélos partagés a atteint 2,2 millions à Pékin, soit un vélo pour dix habitants. La Ville compte un peu plus de 1000 km de pistes cyclables. D'ici 2020, ce chiffre devrait atteindre 3.200 km.



L’armée chinoise à la reconquête de l’environnement

23-02-2018

Afin de lutter contre la pollution de grandes villes comme Pékin, l'expansion du désert de Gobi qui entraîne la désertification de certaines régions et développer une économie plus durable, la Chine envisage de reboiser 84000 km2 de forêt. 60 000 soldats de l'Armée populaire de libération ont été affectés à cette mission. La Chine envisage ainsi de protéger l'environnement et prône le développement d'une civilisation écologique.

La Chine dépasse les autres pays en nombre de villes intelligentes pilotes

26-02-2018

Une ville intelligente est une ville qui utilise les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de ses services urbains, optimiser ses ressources (transport, énergie, eau, déchets ....) et faire face aux défis environnementaux.
Plus de 1.000 villes intelligentes pilotes seront ou sont en construction dans le monde et la Chine en possède environ 500 ! Pour cela elle intensifie ses efforts dans les dernières technologies, telles que l'intelligence artificielle et l'Internet des objets.



Voitures électriques : la Chine impose aux constructeurs le recyclage des batteries

02-03-2018

En 2019, les constructeurs devront réaliser 10 % de leurs ventes avec des voitures hybrides ou électriques. Puis la part sera régulièrement revue à la hausse. Ceux qui ne respecteront pas ce quota seront pénalisés économiquement.
De plus les constructeurs qui vendent des voitures électriques devront assurer la collecte des batteries usagées et gérer leur recyclage en confiant les accus à des spécialistes du recyclage.

Alibaba développe son propre véhicule autonome

17-04-2018

Alibaba, géant de l'internet chinois, recherche une cinquantaine de personnes spécialisées dans le domaine du véhicule autonome.
Alibaba ménerait régulièrement des essais de véhicules autonomes et aurait la capacité d'effectuer des tests sur route ouverte, selon le South China Morning Post, journal appartenant au groupe Alibaba. Il essaie ainsi de rejoindre ses concurrents Tencent et Baidu dans la course au véhicule autonome. Il a choisi toutefois l'ouverture en mettant sa plate-forme Apollo dédiée au véhicule autonome à disposition d'autres acteurs de l'industrie.



Alibaba passe un accord avec Daimler,Audi et Volvo

24-04-2018

Le géant chinois de la vente en ligne Alibaba fournira son système d'intelligence artificielle, une interface vocale (Alibaba's Tmall Genie), à Daimler, Audi et Volvo. Ce système permettra aux personnes de parler via cette interface et ainsi de fermer/ouvrir les serrures, de faire fonctionner la climatisation, de planifier un itinéraire ou de calculer un temps de trajet.

Mission Hydrogène Chine

27-04-2018

Les 4 pôles de compétitivité Mobilité (Mov'eo, ID4CAR, CARA et Véhicule du Futur) organisent du 25 au 29 juin 2018 à Shanghai, Wuhan, Canton, pour leurs membres, une nouvelle mission collective afin de profiter du dynamisme de la Chine pour rencontrer de nouveaux partenaires technologiques et industriels sur le marché de l'hydrogène pour les transports.



Mobilité en Chine : 50 ans d’accélération vus par les chinois

07-05-2018

Dans le cadre du projet Mobilité en Chine : 50 ans d'accélération vus par les Chinois, le bureau de recherche Sinapolis a soumis un corpus de 82 photographies à des citadins chinois pour recueillir leur point de vue sur cinquante ans d'essor de la mobilité. Les enquêtés ont commenté cinq à neuf photographies de leur choix, point de départ d'un entretien sociologique. La perception ambivalente des changements en cours, entre enthousiasme et critique de leur brutalité, a inspiré à l'artiste-vidéaste Wang Gongxin une oeuvre : Yi. Elle vise à sonder les rapports entre modernité et mobilité en Chine.

Les bus électriques chinois sont-ils une menace pour l’industrie pétrolière ?

11-05-2018

Le constructeur chinois BYD produit maintenant un nombre important de bus électriques. Ainsi toutes les cinq semaines, 9.500 nouveaux bus électriques sont mis en circulation dans les villes chinoises. Il s'agit de l'équivalent de la flotte de bus urbains de Londres ! 17 % de l'ensemble des bus en Chine fonctionnent aujourd'hui sur batterie. Pour 1.000 bus électrifiés, 500 barils de pétrole sont ainsi économisés. En France, le groupe s'est installé à Beauvais et compte remporter l'appel d'offre de la RATP publié en début d'année, qui compte 250 à 1000 bus électriques.



Le chinois DiDi peut désormais tester ses véhicules autonomes en Californie

14-05-2018

DiDi Chuxing expérimente des véhicules autonomes depuis plusieurs mois en Chine. Il va désormais pouvoir les faire rouler sur les routes de la Silicon Valley. Ce géant chinois du VTC va tester ses véhicules autonomes en Californie alors qu'Uber a arrêté ses propres essais de véhicules autonomes à la suite de l'accident mortel survenu à Tempe, en Arizona.
En Chine DiDi Chuxing, Tencent, Baidu ainsi que le géant du e-commerce Alibaba se sont lancés dans la course au développement de véhicules autonomes.

Le train sans rails de la Chine

21-05-2018

Le premier tramway sans rails a été installé dans la ville de Zhuzhou. Les essais débutés en mai devraient se dérouler encore trois mois avant la commercialisation. Ce tramway roule sur des pneus en caoutchouc et longe des pistes virtuelles marquées de points blancs, qu'il peut détecter grâce à des capteurs. Il est bien moins cher qu'un tramway classique puisqu'il ne dispose pas d'infrastructure lourde au sol, il est plus rapide qu'un bus et il est écologique puisqu'il est électrique.



Le paiement mobile se propage à grande vitesse

22-05-2018

Le secteur des paiements par téléphone est en pleine révolution, notamment en Chine avec Alipay, service conçu pour Taobao, une plateforme en ligne gérée par Alibaba, où les petites entreprises vendent directement aux consommateurs chinois.
Alipay compte 520 millions d'utilisateurs actifs, presque autant que tous les comptes de paiement mobile détenus dans le reste du monde réunis. Alipay espère porter sa base de clients à 2 milliards d'utilisateurs à l'échelle mondiale d'ici 2025.
Plus récemment WeChat Pay, proposé par Tencent, a aussi développé son propre service de paiement mobile et fait chuter Alipay de de 80 % à un peu plus de 50 %. L'intérêt de ces systèmes est qu'ils font reculer le paiements en espèces ce qui diminue les détournements dus à la corruption, évite aux plus pauvres des heures de déplacements et de files d'attente et les protège mieux des vols.

Chine : le boom des voitures électriques augmente la pollution ?

25-05-2018

La Chine incite à l'achat de véhicules électriques. Ainsi 10% de véhicules hybrides ou électriques devraient circuler en 2019 et 20% pour 2025.
Toutefois l'électricité nécessaire au rechargement des véhicules est issue très majoritairement de centrales à charbon (70%). De plus les utilisateurs ont tendance à privilégier la recharge rapide, pendant les périodes de pointe. Ce comportement sollicite davantage les centrales à charbon, qu'ils faut absolument mettre en service en période de pointe, au détriment des énergies renouvelables.



La mobilité est-elle soluble dans le numérique

30-05-2018

Les plateformes numériques sont entrées dans le marché de la mobilité. Elles touchent principalement le voyageur et son smartphone. L'article traite des activités des géants du net comme Google qui maîtrise les plateformes numériques, les contenus, les canaux et les standards et de la stratégie des constructeurs automobile, des stratups et des collectivités.

Alibaba a un véhicule autonome pour livrer des colis

14-06-2018

Le géant du e-commerce Alibaba compte lancer un transport autonome pour livrer des colis. Ce véhicule, le "G Plus", circulera à près de 15 km/h et est équipé d'un système de navigation basé sur la technologie lidar fourni par RoboSense, une entreprise chinoise de Harbin.
Pour le moment ce robot semble destiné à des missions très localisées, dans une entreprise ou dans un centre logistique.



Meituan, l’e-commerçant qui talonne Alibaba et Tencent

19-06-2018

Meituan est une startup chinoise dans le domaine de l'e-commerce et des services du quotidien. Elle prépare son introduction en Bourse et intensifie la pression sur ses concurrents Alibaba et Tencent. Elle concurrence notamment Alibaba pour la livraison des repas. L'entreprise espère être valorisée 60 milliards de dollars à la suite de cette opération.

En Chine, la route du futur dévoile tout son potentiel

22-06-2018

La Chine est le pays actuellement au stade le plus avancé sur la mise au point de la route intelligente, interactive, et éco-responsable. Le Gouvernement chinois pousse en effet ce type d'innovation dans le cadre d'un vaste programme pour accélérer la transition numérique du pays. La Chine est leader sur le plan du développement du véhicule électrique et a les mêmes ambitions pour le véhicule autonome dans le futur. Elle souhaite donc naturellement se doter d'infrastructures intelligentes pour permettre à la conduite autonome de se concrétiser.



JD.com livre déjà des colis par drones dans deux provinces chinoises

27-06-2018

JD.com, un concurrent d'Alibaba, a fait construire ses propres drones et dessert une centaine de villages inaccessibles par la route dans les provinces rurales de Shaanxi et Jiangsu, à plus de 1000 km de Pékin. Les drones ne desservent pas directement les habitants mais atterrissent sur un terrain à l'écart des habitations. Leur plan de vol est fixe. Ils peuvent transporter une charge allant jusque 30 km. Ce type de transport est encore marginal et coûte très cher mais le groupe qui a réalisé un chiffre d'affaire de 55,7 milliards de dollars en 2017, espère se forger une réputation d'e-commerçant efficace dans les campagnes dans lesquelles on recense 600 millions de personnes !

Véhicule autonome : Baidu et Ford signent un accord de coopération stratégique sur l’IA et la connectivité

29-06-2018

Ford et Baidu sont à la recherche de collaborations stratégiques pour travailler ensemble sur de nouveaux systèmes embarqués et des services numériques basés sur la plateforme d'intelligence artificielle DuerOS de Baidu, avec des fonctionnalités telles que la reconnaissance vocale, la compréhension du langage naturel et la reconnaissance d'images pour offrir une expérience utilisateur simple et personnalisée aux propriétaires de véhicules Ford en Chine.



Les bus autonomes de Baidu dans les rues du Japon l’année prochaine

06-07-2018

Le géant chinois Baidu vient de sortir son 100ième autobus autonome de sa chaîne de production cette semaine. Ils seront bientôt déployés en Chine (Beijing, Shenzhen, Xiongan, Pingtan, and Wuhan) et au Japon (Tokyo et d'autres villes).
Le mini-bus Apollo contient 14 places. Il possède une autonomie de niveau 4, ce qui signifie qu'il peut fonctionner sans conducteur humain au volant mais dans des conditions et dans des zones bien définies.
La plate-forme de conduite autonome de Baidu a été ouverte l'année dernière et regroupe 116 partenaires.

HEC Paris et SUSTech coopéreront dans l’éducation et l’innovation

08-07-2018

La grande école de commerce française HEC Paris a établi un partenariat avec l'Université des Sciences et Technologies du Sud de la Chine, basée à Shenzhen, afin de réaliser une coopération dans l'éducation et l'innovation.
Les deux parties mettront en place des diplômes internationaux conjoints de classe mondiale, des programmes exécutifs et des initiatives conjointes concernant la gestion de l'innovation, l'industrie des technologies financières et l'entreprenariat, tout en renforçant la recherche académique et les échanges entre les deux institutions, selon l'accord conclu au cours de la visite en Chine du Premier ministre Edouard Philippe.



Air Liquide signe un accord de développement de la mobilité hydrogène en Chine

09-07-2018

Air Liquide et la start-up chinoise STNE (Shanghai Sinotran New Energy Automobile Operation CO., LTD), ont signé un accord de partenariat destiné à accélérer en Chine le déploiement de flottes de camions électriques fonctionnant à l'hydrogène.
Cet accord a pour objectif de développer et de commercialiser des véhicules électriques à hydrogène au service d'une mobilité propre.

PSA collabore avec l’Inria sur l’intelligence artificielle

09-07-2018

Le groupe automobile PSA s'associe avec l'Inria pour ouvrir un OpenLab dédié à l'intelligence artificielle.
Cet OpenLab développera des algorithmes d'intelligence artificielle qui serviront à étudier le comportement du véhicule autonome dans “des environnements complexes”.
Les thématiques porteront sur les différents services liés à la mobilité mais aussi sur la production, les outils de conception, le design, le marketing numérique, ainsi que la qualité et la finance.
La France compte 12 openlab de ce type, la Chine 4, tandis que le Maroc et le Brésil se partagent les deux derniers.



La Chine compte construire 300 villes forestières pour améliorer l’environnement

16-07-2018

La Chine compte construire 300 villes forestières d'ici 2025 pour améliorer les conditions environnementales des zones urbaines. 200 villes forestières et six groupes de villes seront développés au cours des deux ans à venir. les avantages sont : baisse des températures, amélioration de la qualité de l'air, meilleure protection phonique, développement de la biodiversité et de la faune.

Le géant chinois Didi Chuxing s’allie avec Continental pour promouvoir de nouvelles formes de mobilité en Chine

23-07-2018

Le géant chinois des VTC, Didi Chuxing, veut accélérer ses ambitions sur le segment de la voiture connectée et intelligente. La société chinoise a noué un partenariat avec l'équipementier automobile allemand Continental. Ce partenariat vise à promouvoir des services de transport intelligents en Chine en développant conjointement des voitures connectées ainsi que des véhicules électriques conçus pour répondre aux besoins du groupe chinois.



Après la Chine, Decathlon expérimente une liaison fluviale entre l’Allemagne et Delta 3

03-09-2018

Après avoir fait venir sa marchandise de Chine (Wuhan) jusqu'à Duisbourg en Allemagne qui est le port fluvial recevant le plus de trains chinois en Europe, Décathlon a expérimenté la voie fluviale jusque la plateforme multimodale de Dourges (Delta 3), au sud de Lille, pour approvisionner ses magasins. Cette solution est plus écologique (pas de camions sur les routes), moins accidentogène, économique et compétitif par rapport à la route. La partie routière est réduite au chaînon final entre la plateforme et les magasins.

5ième forum des villes durables à Wuhan

19-09-2018

Le district de Caidian et le Consulat général de France à Wuhan organisent le 5ème forum franco-chinois de Wuhan sur la ville durable les 25 et 26 octobre. (alors qu'il était initialement prévu les 29-30 octobre).
De nombreuses opérations urbaines et d'infrastructures ont d'ores et déjà débutées à Wuhan et seront inaugurées au cours de ce rendez-vous. Le forum permettra de rassembler les entreprises, les experts et les universitaires, qu'ils soient français ou chinois.



Exposition Passages, espaces de transition pour la ville du 21ème siècle

04-10-2018

Après Pékin, Shanghai et Fuzhou, l'exposition « Passages, espaces de transition pour la ville du 21è siècle » poursuit sa tournée en Chine et sera exposée pendant plusieurs semaines à Dongguan à partir du 12 octobre, avec le soutien de l'Université de Tongji et du réseau des centres d'exposition d'urbanisme chinois.
L'exposition porte sur les lieux de passage, de connexion, d'intermodalité et de transition, qui sont nécessaires à la qualité de nos déplacements quotidiens et dans la conception d'un système de mobilité intégré.

En Chine, la mobilité partagée entre déjà en zone de consolidation

25-10-2018

Il y a deux ans, plusieurs entreprises ont tenté de développer des services de vélos partagés en Chine. Mais force est de constater que les promesses écologiques n'ont pas été tenues. Des milliers de vélos ont fini dans des décharges, saisis par les municipalités parce qu'ils encombraient les trottoirs, ou simplement parce que les entreprises qui les détenaient ont fait faillite. Une vingtaine d'entreprises en tout ont ainsi disparu et aujourd'hui,seul Mobike , soutenue par Tencent, l'un des leaders de l'Internet chinois,et rachetée par Meituan (qui compte Tencent parmi ses investisseurs), pour environ 2,7 milliards de dollars, a résisté à cette vague de faillites.



Huawei fait décoller 9 start-up françaises vers la Chine

25-10-2018

Dans le cadre du programme Digital InPulse 2018 de Huawei, 9 start-up de la French Tech s'envoleront du 27 octobre au 2 novembre en Chine pour découvrir l'écosystème numérique de Hong-Kong et Shenzhen. La plupart de ces startups sont impliquées dans la mobilité (cartographie indoor, stationnement, solution Saas, solutions renforçant la sécurité des motos et vélos, calculs d'itinéraires et navigation GPS, système de géolocalisation en cas de vol de vélo, matériaux composites pour des véhicules plus légers et moins consommateurs d‘énergie).

Ford et Baidu planchent sur une voiture autonome en Chine

01-11-2018

Le constructeur automobile Ford et le chinois Baidu, principal moteur chinois de recherches sur internet, ont lancé un projet sur deux ans visant à tester des véhicules à conduite autonome sur des routes en Chine. L'expérimentation doit démarrer d'ici la fin de l'année dans des rues de Pékin, et peut-être d'autres villes.
Au delà de cette expérimentation, ils ont aussi annoncé une collaboration dans le développement de services connectés, d'intelligence artificielle et de marketing numérique en Chine.



Les entreprises françaises s’engagent à coopérer avec les entreprises chinoises pour renforcer l’innovation

08-11-2018

L'événement "So French, So Innovative", initié par le Comité France Chine, a pour objectif de transmettre les espoirs des entreprises françaises en matière d'innovation sur le marché chinois et d'illustrer la valeur créée par ces entreprises.
Un événement a été organisé au pavillon français à l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) prévue du 5 au 10 novembre, pour montrer le savoir-faire des entreprises françaises répondant aux besoins des consommateurs chinois en matière d'innovation et contribuant au développement économique de la Chine.

La Chine en tête de la révolution mondiale des véhicules électriques

12-12-2018

Les efforts de la Chine pour le développement des véhicules électriques et donc la réduction de ses émissions carbone ont été salués dans le cadre de la COP 24 à Katowice, en Pologne. La Chine est en effet le leader mondial en matière de véhicules électriques et a un rôle remarquable à jouer dans la révolution actuelle des véhicules électriques. Shenzhen (province du Guangdong) a plus de bus électriques (plus de 16 000) que toute autre ville du monde.



A Taishan (Chine), le premier réacteur EPR dans le monde entre en service

26-12-2018

L'EPR (Evolutionary Power Reactor) est un projet de réacteur nucléaire de troisième génération (classification internationale), conçu et développé par la société Framatome.
L'EPR est actuellement en construction sur 3 sites : Flamanville en Normandie, à Olkiluoto (Finlande) et à Taishan (Chine). Sur ce dernier site, les derniers tests réalisés en début de semaine ont validé le début de l'exploitation de la centrale. L'électricité de Taishan est donc distribuée sur le réseau électrique chinois depuis le 14 décembre 2018. Une deuxième unité sera opérationnelle en octobre 2019.

Gaz de schiste : la Chine veut accélérer

27-12-2018

Les énergies renouvelables se développent en Chine mais en parallèle, les autorités chinoises souhaitent développer la production de gaz de schiste. Aujourd'hui la production s'élève à 9 milliards de m3 et la Chine veut la voir plus que tripler d'ici 2020, pour atteindre 30 milliards de m3, afin de réduire la dépendance du pays au charbon.
Toutefois, même si la Chine dispose des réserves de gaz de schiste les plus importantes au monde, son extraction reste difficile car les gisements sont souvent situés dans des zones montagneuses et les réserves de gaz sont enfouies très profondément, souvent à 2 kilomètres de profondeur, parfois même jusqu'à 5 kilomètres.



Kéolis débute l’exploitation d’un tronçon du réseau de tramway à Shanghai

28-12-2018

Depuis le 26 décembre 2018, Shanghai Keolis, la société commune créée par Keolis et Shentong Metro Group, exploite le premier tronçon de la ligne de tramway de Songjiang, district situé dans le sud-ouest de Shanghai, en Chine.
Longue de 13,9 kilomètres, cette portion comprend 20 stations et assure une connexion avec la ligne 9 du métro de Shanghai.
Avec ce nouveau réseau de tramway, Keolis, qui exploite déjà la ligne automatique du métro de Shanghai et s'apprête à lancer, en juin 2019, le nouveau métro automatique de l'aéroport international de Shanghai-Pudong, renforce ainsi sa présence en Chine. Le Groupe y développe une offre de transport multimodale pour mieux répondre aux besoins grandissants de mobilité dans le pays.

La plus grande centrale solaire d’Asie est à Dunhuang, en Chine.

02-01-2019

La Chine a mis au point sa plus grande centrale solaire dans le désert de Gobi à Dunhuang. Elle a une puissance de 100 Mw. Des miroirs placés autour de la tour centrale permettent de concentrer la chaleur au sommet de la tour. Là circule un fluide chargé en sels fondus, qui permettent de stocker l'énergie tirée du soleil. Cette chaleur est ensuite transmise à de l'eau qui, vaporisée, sert à faire tourner des turbines pour générer de l'électricité. Elle couvre l'équivalent de 1120 terrains de foot !
A noter que la centrale à concentration solaire, celle de Noor au Maroc, développe une puissance de 580 Mw ! Dans un précédent article, nous avions aussi parlé du réacteur nucléaire EPR de Taishan qui vient de produire ses premiers Kw sur le réseau électrique chinois. Ce seul réacteur a une puissance de 1750 Mw et un second sera opérationnel en octobre 2019.



Voiture autonome : PSA va lancer des tests en Chine, une première pour un groupe français

04-02-2019

Le groupe PSA a annoncé le mercredi 30 janvier qu'il allait réaliser des essais de voitures autonomes en Chine, après avoir reçu les accréditations nécessaires. PSA va adapter sa technologie pour prendre en compte le contexte chinois et faire face aux différences liées à l'environnement, aux infrastructures, aux systèmes de géolocalisation et aux comportements des usagers. Les tests de conduite vont d'abord être menés dans la ville de Chongqing, qui compte près de 30 millions d'habitants.

Révolution mobility avec le robot-taxi

22-03-2019

Le futur de la mobilité sera électrique, connecté et autonome. La Chine est le plus grand marché automobile du monde depuis près de dix ans et se tourne de plus en plus vers la vente de véhicules électriques et autonomes. D'ici 2040, il est prévu que 55% de tous les voyages-voiture soient effectués avec ce type de véhicules. La Chine est actuellement équipée de 266000 stations de recharge électrique et 51% des 783 000 voitures électriques expédiées dans le monde en 2018 étaient destinées à des acheteurs chinois.



Cloud City, le projet de ville connectée d’Alibaba

19-04-2019

Cloud City est le nom d'un vaste campus à Hangzhou près de Shanghai en Chine. Érigé par Alibaba, le géant du commerce en ligne chinois, le site se veut être une vitrine de l'intelligence artificielle, entre loisirs, business et recherche. Le groupe y a notamment présenté la version 2.0 de son programme « ET Brain » qui explore les applications de l'intelligence artificielle dans divers secteurs tels que l'industrie, la médecine, l'aviation ou… la ville. On est tenté de faire un rapprochement avec le projet de smart city à Toronto, mené par Alphabet (la maison-mère de Google) et son manque de transparence sur l'utilisation des données privées.

La Chine présente un prototype de train capable d’atteindre 600 km/h

31-05-2019

Une entreprise publique chinoise, la China Railway Rolling Stock Corporation, annonce vouloir lancer la production d'un train qui pourra atteindre… 600 km/h dès 2021 et rejoindre Shanghai et Pékin (1.300 km) en seulement 3 h 30.
Les japonnais qui ont déjà testé cette technologie en 2015, ont également l'intention de construire une ligne à sustentation magnétique entre Tokyo et Nagoya à l'horizon 2027.
Le coût, de 130 à 150 millions d'euros du kilomètre, reste toutefois un handicap.



Dans le ventre du Big Data en Chine

31-05-2019

Les data centers se développent en Chine. Ces deux dernières années, les autorités locales et nationales ont pris des mesures de soutien à l'exploitation du Big Data. C'est ainsi que plus d'une vingtaine de centres de données massives ont vu le jour, en particulier dans des villes comme Guiyang, Shanghai, Wuhan ou Harbin. De gigantesques bases de données se sont constituées à partir des données personnelles des individus pour d'une part intéresser les autorités locales qui peuvent ainsi assurer un contrôle plus étroit sur les populations et d'autre part intéresser les grands groupes chinois qui peuvent ainsi développer leur business à partir des habitudes de consommation des habitants.

En Chine, face à la crise de la pollution atmosphérique, la bicyclette fait son retour

06-06-2019

Autrefois, les bicyclettes dominaient les rues des villes de la Chine mais avec le boom économique, les chinois ont massivement acheté des automobiles contribuant à une détérioration marquée de la qualité de l'air.
Pour améliorer la santé publique et l'environnement, les autorités de Hangzhou ont misé sur le vélo, qui, associé à la technologie numérique, contribue à réduire la pollution. D'autres villes suivent désormais leur exemple.
La Chine a accueilli cette année l'édition 2019 de la Journée mondiale de l'environnement des Nations Unies, le 5 juin 2019. Elle a choisi pour thème la pollution atmosphérique.



6ème forum ville durable franco-chinoise de Wuhan

11-06-2019

Le 6ème forum sur la ville durable franco-chinoise de Wuhan se déroulera le 05 juillet 2019 sur le site de l'Exposition internationale horticole de Pékin. Le forum de la ville durable constitue chaque année un moment d'échanges et de discussions afin de rencontrer décideurs politiques et partenaires potentiels pour la réalisation de futurs projets urbains.

La Chine opère la première ligne de bus autonome 5G

24-06-2019

La Chine rattrape les deux pays précurseurs que sont la Corée du Sud et les États-Unis. Elle a attribué des licences 5G aux 4 opérateurs nationaux (China Telecom, China Mobile, China Unicom et China Broadcasting Network) et des tests de déploiement ont été effectués depuis plusieurs mois. Cette technologie est indispensable pour développer les systèmes de véhicules autonomes à grande échelle. Une expérimentation de bus autonomes est ainsi en cours dans la ville de Zhengzhou. La France devra attendre 2020 pour l'ouverture de son réseau 5G dans quelques grandes villes, avec une généralisation au niveau du territoire nationale pour 2015.



Chine : bus et cars à hydrogène deviennent une priorité

09-07-2019

La Chine s'est déjà très largement engagée sur la voie des véhicules électriques (99% des bus électriques produits au monde) depuis de nombreuses années. Les piles à combustible garantissent une meilleure autonomie aux véhicules électriques. Toutefois, ce marché est encore balbutiant en Chine. C'est pourquoi le pays s'est doté d'une feuille de route ambitieuse, destinée à produire 100.000 voitures électriques à hydrogène d'ici cinq ans et 1 million à l'horizon 2030. Le Gouvernement a aussi décidé de soutenir les efforts de R&D et met en place un écosystème qui comprend la production d'hydrogène, le stockage, le transport et le ravitaillement.

Le tri sélectif à Shanghai

26-07-2019

En Chine la production d'ordures ménagère est en forte croissance d'année en année passant de 30 millions de tonnes en 1980 à 210 millions de tonnes en 2017. Le mode de vie des habitants est de plus en plus développé, et tourné vers une consommation effrénée. D'autre part la Chine a développé la vente en ligne qui produit une grande quantité de déchets d'emballage. Le gouvernement en a pris conscience et Shanghai est à la tête d'un programme pilote de tri sélectif, prévu pour être ensuite étendu à toute la Chine. Pour le moment, les autorités laissent les habitants s'habituer au tri avant de commencer à infliger des amendes.



La Chine ouvre la plus grande station-service d’hydrogène au monde

15-08-2019

Le constructeur chinois SAIC Motors veut devenir le leader dans la commercialisation de piles à hydrogène à des particuliers et des sociétés. Il a ouvert, en partenariat avec le Shanghai Chemical Industrial Park, une station de distribution d'hydrogène de 8000 m2 susceptible de faire transiter jusqu'à deux tonnes d'hydrogène par jour ! La station propose aussi divers services, notamment dédiés à l'entretien des véhicules dotés de pile à combustible et à la recharge de batteries.

Kéolis renforce sa présence Chine en inaugurant un nouveau tronçon du réseau de tramways à Shanghai

21-08-2019

Pour réduire significativement l'utilisation des voitures, Songjiang qui est une banlieue de Shanghai comptant 1,8 million d'habitants, a ouvert un nouveau tronçon de 12,86 km. La ligne de tramways s'étend aujourd'hui sur environ 27 km, comprend 40 stations et dessert les zones résidentielles, les universités et le métro de Shanghai. C'est Shanghai Keolis, la co-entreprise créée par Shanghai Shentong Metro Group et Keolis, qui a réalisé ce tronçon. Le tramway de Songjiang est le premier réseau de tramway exploité par Shanghai Keolis en Chine. Shanghai Keolis exploite aussi la première ligne de métro automatique de Shanghai et finalise le nouveau système de métro automatique de l'aéroport international de Shanghai.



Mobilité hydrogène : la Chine multiplie les subventions

11-09-2019

En complément des véhicules électriques à batteries, la Chine souhaite que 950 000 véhicules à pile à combustible soient mis sur le marché dans les 5 ans à venir, alors que le premier objectif n'était que de 50.000 véhicules à horizon 2025. Pour cela, et dès cette année, 17 provinces recevront des subventions pouvant atteindre jusqu'à 160.000 yuans (environ 20 300 euros) par voiture ou 400.000 yuans (50 800 euros) par camion fonctionnant à l'hydrogène. En produisant un grand nombre de véhicules, la Chine espère ainsi réduire de moitié le coût des systèmes à pile à combustible d'ici 2025.

Alibaba ouvre son système aux constructeurs

23-09-2019

Alors qu'en 2018 Alibaba avait choisi l'ouverture en mettant sa plate-forme Apollo dédiée au véhicule autonome à disposition d'autres acteurs de l'industrie, cette fois-ci le groupe chinois envisage de donner accès à son système d'exploitation automobile fabriqué par Banma Network Technology, à des tiers dans le cadre d'une approche ouverte et collaborative avec les constructeurs automobiles. Ces derniers pourront désormais utiliser le code OS pour développer leurs propres applications et solutions de mobilité intelligente.



La Chine contruit une ligne d’essai pour le train rapide à sustentation magnétique

08-10-2019

Maglev est l'acronyme anglais pour Magnetic levitation signifiant sustentation électromagnétique. Cette technologie est utilisée pour développer des trains très rapides. Elle est surtout présente en Chine mais sur de courtes distances.
China Railroad Rolling Stock Corporation (CRRC) vient de terminer une phase de tests sur un nouveau prototype de train maglev. Le CRRC a mis au point un nouveau profil aérodynamique, un nouveau système de lévitation et de guidage, un nouveau système de détection de vitesse et de localisation ainsi que le système de contrôle. Le système de communication repose sur le LTE (Long Term Evolution).
Le premier grand tronçon d'une ligne maglev pourrait relier Wuhan à Guangzhou en 2h sur une distance de 968km (3h43mn en TGV classique).

La Chine se lance dans la blockchain

05-11-2019

La blockchain est une technologie numérique vouée à devenir incontournable dans de nombreux secteurs clés du futur, avec la multiplication des échanges d'informations numériques à sécuriser : finance, internet des objets, mégadonnées, intelligence artificielle, 5G... la Chine a bien compris que la blockchain est une composante importante de l'économie numérique au même titre que l'intelligence artificielle ou les réseaux sociaux. Il s'agit cependant d'une technologie reposant sur une architecture décentralisée et la Chine, tout en souhaitant devenir un leader de cette technologie, a aussi l'ambition de maîtriser l'usage qu'en feront les utilisateurs. D'après plusieurs médias locaux, la Chine a développé un système d'identification, basé sur une infrastructure blockchain, afin de faciliter le partage de données entre ses villes intelligentes.



Mobileye et NIO veulent industrialiser la production de véhicules autonomes en Chine

11-11-2019

Mobileye, une filiale israélienne d'Intel et NIO, un constructeur automobile chinois spécialisé dans les véhicules électriques, ont conclu un partenariat afin d'industrialiser la production de véhicules autonomes de niveau 4 à destination du grand public. Ce futur marché s'adresse à la Chine mais également à d'autres pays. Mobileye possède une plate-forme de conduite autonome (des capteurs, des logiciels, des règles de conduite, des compétences en cartographie). NIO aura pour rôle d'intégrer ces élements dans ses véhicules électriques. Mobileye a ainsi l'ambition de se développer plus vite en Chine et de développer son projet de flotte de robot taxi.

Environnement : de nouvelles centrales à charbon en Chine malgré le réchauffement climatique

29-11-2019

Actuellement la Chine détient à elle seule, avec près de 1.000 gigawatts (GW), près de la moitié des capacités des centrales à charbon mondiales, suivie par les Etats-Unis (259 GW) et l'Inde (221 GW).
Le fait que la Chine accomplit des efforts dans le domaine des énergies vertes ne doit pas occulter le fait que les centrales à charbon en construction ou sur le point d'être rouvertes dans le pays représentent près de 150GW soit à peu près l'équivalent de la production d'électricité fabriquée à partir du charbon dans l'Union Européenne. Les gouvernements régionaux veulent soutenir la croissance de leur économie locale en lançant de nombreux projets et se tournent donc vers les moyens de production d'électricité les moins onéreux, qui sont relativement rapides à mettre en oeuvre mais aussi très polluants. A noter que les futures usines sont faites pour produire durant plusieurs décennies. D'autre part la Chine, pourtant signataire de l'accord de Paris sur le climat en 2015, a investi l'an dernier 36 milliards de dollars dans des centrales situées dans des pays en développement.



Des nouvelles de la COP25

05-12-2019

En raison des troubles sociaux importants qui se sont déroulés au Chili où elle devait avoir lieu, la COP 25 a été délocalisée finalement en Espagne, à Madrid du 2 au 13 décembre 2019. Elle reste toutefois présidée par le Chili. Son objectif est de mettre en oeuvre les actions décidées dans le cadre de l'accord de Paris en 2015 et de diminuer les GES de 7,6% chaque année de 2020 à 2030. Cependant une grande partie des pays signataires ne sont pas encore mis en situation car les GES ont augmenté de 1,7% en 2018. Pour 2020, l'ONU demande aux grandes nations d'annoncer dès maintenant leurs ambitions. On notera à titre indicatif que Chine, Inde, Etats Unis (qui se sont retirés de l'accord) sont responsables de 85% de la hausse des émissions du secteur énergétique.

Sécurité routière.En Australie, l’intelligence artificielle contre le téléphone au volant

05-12-2019

Les australiens ont mis au point un système équipé de caméras ultra-sophistiquées, faisant appel à l'intelligence artificielle. Il est en mesure de détecter de jour comme de nuit si un automobiliste tient un téléphone.
Sa mise en service officielle le 1er décembre suit une période d'essai de six mois pendant laquelle 100 000 conducteurs ont été pris en flagrant délit !



L’économie du deux-roues dopée par le mouvement social

05-12-2019

Les grèves actuelles déclenchent pour certains un engouement pour le vélo. Ainsi l'association Mieux se déplacer à bicyclette (MDB) a anticipé les évènements de grève et a organisé une bourse aux vélos qui est intéressante sur 2 points : le vélo ne participe pas aux émissions de gaz à effet de serre ; le vélo acheté d'occasion repart pour une autre vie. D'autres achètent des vélos neufs. Il faudra attendre la fin des évènements pour savoir si ceux-ci ont eu un impact sur la vente de vélos, voire sur les abonnements de vélos en partage. On sait toutefois que les achats de vélo à assistance électrique progressent.

Covoiturage domicile-travail : résultats des premières enquêtes du Cerema

05-12-2019

Le Cerema a lancé une série d'enquêtes au cours de l'année 2019 sur le covoiturage domicile-travail de salariés. 21 établissements publics et privés et près de 21 000 salariés ont été consultés sur les territoires des métropoles de Bordeaux, Nantes, Montpellier, Toulouse, et Aix-Marseille.
Il en ressort :
- qu'une majorité d'établissements souhaitent développer le covoiturage domicile travail de manière régulière avec une intervention des autorités publiques pour faciliter l'essor de ce service (interopérabilité avec les autres modes de transport, aménagement des voies, garantie assurée du retour en cas de problème)
- que le covoiturage est pratiqué de manière régulière (une fois par semaine au moins) par 12,1 % de l'ensemble des répondants.
- qu'une majorité (53,9 %) des autosolistes réguliers se disent prêts à covoiturer régulièrement mais à condition de trouver facilement un covoitureur, de disposer d'une solution alternative en cas de défection du covoitureur, de bénéficier d'avantages financiers ou de récompenses.
L'étude analyse également les freins/contraintes et les avantages du covoiturage.



28 ième palmarès des mobilités

05-12-2019

Cet évènement se déroulera le 10 décembre dès 13h30 au Salons de L'Hôtel des Arts & Métiers 9 bis Avenue d'Iena 75016 Paris, sous le patronage de Monsieur Marc Papinutti Directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer Ministère de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports. Il est destiné aux pouvoirs publics, les autorités organisatrices, les exploitants, les opérateurs, les organismes publics et privés, les constructeurs de matériels fixes et roulants, les professionnels du transport public et de l'ingénierie, les équipementiers. Inscription.

Séminaire Véhicules Autonomes et Connectés

06-12-2019

Un séminaire organisé par ESI Group (créateur de logiciels et services de Prototypage Virtuel), se déroulera le 11 décembre de 9h à 17h à l'ESI Group, 3 Rue Saarinen, 94150 Rungis. Il y sera abordé :
- Les challenges liés au Véhicule Autonome et Connecté
- La validation du Véhicule Autonome par les tests & la simulation
- Choix des capteurs, intégration & tests opérationnels
- Tests électromagnétiques virtuels
- Sécurité, Acceptabilité & Innovation



Restitution du baromètre du numérique 2019

06-12-2019

le Ministère de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics a publié sur son portail les résultats du baromètre du numérique 2019, qui a été élaboré par l'autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP), le conseil général de l'Économie (CGE) et la mission société numérique.
Ce baromètre mesure l'adoption des équipements et des usages numériques dans la population française. La diffusion du numérique auprès du public a un impact certains sur les applications dans le domaine de la mobilité : 95% de la population est équipée de smartphones et sa progression continue auprès des plus de 40 ans. 94% des personnes équipées l'utilisent quotidiennement.
De plus en plus de personnes ont pris conscience de l'empreinte environnementale de leurs équipements mais beaucoup moins de l'impact du numérique sur la consommation d'énergie.

Partenaires

Urba 2000

Urba 2000

VEDECOM

VEDECOM

IVM-VEDECOM

IVM-VEDECOM

IFCIM

IFCIM

ENPC-ParisTech

ENPC-ParisTech

Université de Tongji

Université de Tongji

CEREMA

CEREMA

AFCDUD

AFCDUD

IFADUR

IFADUR

GAPME

GAPME

GAPME

AUTOKAB

ECOORIGIN

ECOORIGIN

THNS 2019

Le forum THNS 2019 intitulé "villes intelligentes et systèmes de transports durables" s’est déroulé du 4 au 8 novembre 2019 entre Lyon, Versailles, Paris et Valenciennes. Pour accéder à la liste des orateurs, leur CV et le résumé de leur présentation et pour accéder au programme.
Le forum THNS 2020 se tiendra le 22 octobre 2020 à l’Université de TONGJI, avec avant ou après cette journée officielle, des séminaires ou visites pour ceux qui le souhaitent.

Résumés d'intervention

Politiques publiques / gouvernance
06-11-2019 Transport Intelligent : Gouvernance et Déploiements  
Le professeur PAN Haixiao est directeur des études de transport urbain au département de planification urbaine à l’Université de Tongji à Shanghai et directeur d’IVM Chine. La cosmologie traditionnelle chinoise identifie 5 éléments (Eau, Feu, Bois, Métal et Terre) qui sont à la fois des substances naturelles et des propriétés d’action, dont la combinaison crée l’infinité des choses, des êtres et des (...)  Suite
Véhicules électriques autonomes et connectés
Les ITS s’adaptent à la complexité des défis de l’automatisation du système infrastructures-véhicules- usagers de la route  
Gérard SEGARRA est le fondateur et le directeur de VICI (Vehicle Infrastructure Cooperatives Innovations). Il a réalisé un exposé sur les changements et les ruptures technologiques et sociales dans le monde des ITS. Le monde de la mobilité est en mutation et on assiste à plusieurs type de ruptures : entre les individus, entre les individus et l’environnement (robotique, intelligence artificielle), (...)  Suite
Covoiturage /autopartage
06-11-2019 Politiques d’incitation au covoiturage. Expérimentations (2017-2018 et 2019) en Ile-de-France  
Dany NGUYEN-LUONG est directeur du Département Mobilité et Transports à L’Institut Paris Region. La Région Ile-de-France a une population de 12 millions d’habitants dont 6,1 millions d’actifs. Ce territoire de 12 000 km2 a une autorité organisatrice unique appelée Ile-de-France Mobilité (IDFM). Il est composé de la capitale Paris, d’une petite couronne (départements 92, 93, 94) et d’une grande couronne (...)  Suite

Orateurs, CV et résumé des sujets

PAN Haixiao

Professor PAN is Director of Land Use-Transport Studies, Department of Urban Planning, Tongji University, Shanghai and Director of IVM China.
PAN Haixiao is one of China’s leading researchers in urban land use and transport planning. He has published several books and numerous articles in this area. In addition, he has been involved in many urban planning projects and transport planning studies commissioned by local governments,including Transport and Towns Development in Shanghai Region, Shanghai 2010 Expo Transport Management Framework (funded by Shanghai Municipal Government), Metro Transport and Urban Spatial Structure (commissioned by China Nature Science Foundation), and Urban Spatial Strategy toward Low Carbon City. Professor PAN earned his Ph.D. in Engineering from Shanghai JiaoTong University in 1989.

Smart transport : policy and practice in China

An analysis on the development of information and communication technology in traffic management, public transport and shared mobility service in China. Today autonomous driving technology is a hot topic, funneling a lot of resources. Over the last few years, this technology has been applied to various use cases with mixed results. Regulation and institutional issues remain to be clearly discussed before considering wide applications.


Jean-François JANIN

Jean-François JANIN is since 2017 Chairman of URBA 2000, Association created in 2003 as a governmental project to study, through concrete large scale experiments, the effects of new technologies on the day to day life of inhabitants of French territories.
After 30 years of exponential evolutions of the “new technologies”, the pertinent dimensions of the “territories” has been considerably enlarged for questions of energy, ecology and digital transitions, but local pollution, decentralized production of energy as well as quality of education, human relations and health remains a local question which is clearly linked to the density of people living in a walking distance.
The role of local public bodies to find the way towards a sustainable development in spite of the complexity generated by technologies is ever growing. As adviser to the territorial managers, URBA 2000 try to help them to build a consistent strategy and create regular exchange relations with other territories to exchange best practice and risks to avoid.

During his professional life, he was successively :
- Engineer in state administration for environment in Paris (1974-1976) and for industrial development, security-safety and innovation in industry in Clermont-Ferrand (1977-1986)
- CEO of the Chamber of commerce and industry of LILLE (1987-1996)
- Head of ITS Task force in the Ministry in charge of Transports (1997-2016)

He is graduated of Ecole Polytechnique (1969), ENPC (1974), Paris Political Sciences Institute (1974)

Welcome in France !

As cochairman of the THNS Forum, I am very glad to welcome you in Lyon, Versailles, Paris and Valenciennes for the THNS 2019.
I wish you a pleasant journey in these cities where you will see the effects of real involvement of many actors of municipalities, transport operators, urban planners, architects an engineers to built the cities of the future on the same place where the cities were build, along the same rivers and using almost the same roads and railtracks as 100 years before.
Technologies are deeply modifying the flows of people, the speed of their movements, the quantity of energy they use every day in the urban sprawling of metropolisation. It is clearly not a sustainable evolution.
We are now in a specific moment where the consciousness of the climate change is emerging, especially among young people. They have new requirements on the cities and new judgment about the management of mobility : its necessity, the cost of it for individuals, enterprises, taxpayers, nations and the planet.
At the same time where low dense territories see a rapid reduction of daily services, people are thinking that they prefer to live in the country. Is it possible to reintroduce the quality of life in the territories where the mobility services are too expensive ? Is it possible to imagine new combinations of technologies ? A reinvention of automobile ?
We hope that your stay in France will help to find some ideas to be developped in order to find sustainable answers to this global question.


Alexis BACELAR

Alexis BACELAR, CEREMA
- Since 1st January 2015 Project manager in mobility and safety : evaluation of reserved lanes and occupancy sensors. Involvement in writing various guides with the aim of improving the efficiency of the transport system and increasing the occupation of vehicles with the prospect of environmental gains.
- March 2003 Engineer in traffic management at CERTU in Lyon. Studies in traffic
- December 2014 management. Tests of dynamic equipment (new sensors, variable message signs) and new technologies in the data transmission. Head of different projects concerning urban mobility, new traffic sensors development, setting-up of new variable message signs.
- September 1997 Researcher in public lighting at CETE Normandie-Centre in Rouen.
- February 2003 Research in visibility models, influence of lighting on safety of road users, influence of fog, new materials to improve road legibility and to do energy savings.

Vehicle occupancy sensor fosters carpooling infrastrustures

This study reports the first European evaluation of a vehicle occupancy sensor on a high traffic highway. Until 2013, no road side control system was able to detect occupants in vehicles with the level of efficiency and reliability required for automatic control of High Occupancy Vehicle (HOV) lanes. Non accurate Vehicle occupancy verification is the principal impediment to more effective HOV lane enforcement. A system measuring the vehicle occupancy, was evaluated on the two lanes of the A86 motorway in Paris. The predictions of the automatic vehicle occupant detection system are accurate at more than 90 % for detecting Single Occupancy Vehicle. The lessons of this experimentation will make it possible to develop carpooling infrastructures.

Presentation access

Hervé de TREGLODE

- Graduate of Ecole polytechnique and Mines ParisTech (Top 1, France)
- High official in French Ministries of Industry, European affairs, Agriculture, Ecology, Transport
- Director - French national railways (SNCF) – 10 years
- Deputy CEO - French rail network (RFF) – 14 years
- Inspector General near the Minister of Ecology and Transport – 7 years
- Founder of RedPanda Co.

Example of Sino-French technical cooperation (logistics)

RedPanda Co. seeks French or European high-level consultants requested by Chinese companies. Management consulting only : improvement & development of industrial operations mainly. An example : cooperation sought by a French company (TK’Blue) in Zhejiang
TK’Blue makes managing the environmental impact of your transport, a lever for your economic performance.
The business expectations of TK’Blue customers :
- Reduce the costs caused by low quality transport operations (late deliveries, breakage, theft,...)
- Measure my subcontractors transport service performance, manage and ensure their sustainable progress
- Enhance internal purchasing processes and transport tenders. Answer precisely the tenders from customers
- Be compliant with CO2 / GHG, CSR regulations and goals according your customers expectations
- Comply with subcontractors social and tax regulations
- Help promote your company with investors
- Communicate on progress, value the efforts of your teams, improve your company’s corporate image with customers, employees, candidates and local authorities.

Presentation access

Laurent CHEVEREAU

As a public works engineer, Laurent Chevereau has been working for 15 years on transport supply data. He is currently leading Cerema’s activities in the field of mobility as a service (MaaS).
He began his career by carrying out modeling and assessment studies about transport projects before becoming Cerema’s referent on transport supply data and multimodal information.
As an expert, he contributes to the national working groups initiated by Minister Elisabeth Borne in 2018 on data and MaaS, working groups on the National Access Point, working groups with regions about multimodal information ans MaaS, and represents state services in open data events.
function : MaaS expert (anglais) / Directeur d’études "Mobilité servicielle" (français)
company : Cerema

Mobility as a Service in France and Europe : benchmark and climate impacts

A lot of MaaS projects are on going, and some are already proposed to users. Most of them have a full integration for public transport, and multimodal information for all other modes, but some existing all-in-one apps are already able to book, pay and access to other modes. This is possible with multimodal packages you have to choose before using or in some cases with usual tariffs but included in an integrated billing account with a post payment invoice.
After visiting MaaS stakeholders in european cities (Hanover, Vienna and Helsniki) and analizing research papers, Cerema is developing a French MaaS observatory. It will describe where is each regional or urban multimodal information system on the way to the MaaS ideal, with precise functionalities description.
In France, with the next French Mobility Law, MaaS systems will have to be compliant with precise criteria and will have to be transparent with their choices. Nevertheless, public authorities will have a real role to play to enhance green MaaS !
We don’t really know which impact can have such MaaS projects. 2 pilot experimentations (Goteborg and Vienna) can give some limited results about the few users. And Whim (Helsinki) has analized how their users were moving. But new and complete methodologies are needed for a real assessment and a climate impacts evaluation.


Christine SOLNON

Christine SOLNON, Associate Professor, LIRIS Laboratory

Smart deliveries

Smart cities are equipped with sensors which monitor many different physical conditions (such as temperature, sound, or traffic speed). These sensor networks generate huge data flows which are analyzed to obtain time-dependent predicted data such as, for example, the evolution of traffic velocity in a city road network during a typical week day. These time-dependent predicted data must be efficiently exploited to optimize resource consumption and, more generally, drive sustainable economic growth for citizens. Hence, we have designed new optimization tools to efficiently solve these time-dependent optimization problems. In this talk, we shall illustrate the interest of these tools for optimising urban delivery tours.


Mohamad HOBBALLAH

Mohamad HOBBALLAH, Post-Doctoral Researcher, City Lab

Vehicle routing problem for City Logistics systems

City logistics deals with the logistics and transportation activities in urban areas, and it requires the active involvement of both public and private actors. In the years to come, a vast majority of the world’s population will live in cities. In this manner, economic growth, improvement of urbanization environmental effects, resolving urban unemployment, safe urban freight transport, and environmental impact will all be affected by city logistics. In this presentation, we will focus on a newly proposed model of city logistics that took a growing interest in recent years : Multi-stage distribution system. The multi-stage distribution system provides the means to efficiently keep large trucks out of the city center, with small and environment-friendly vehicles providing the last leg of distribution activities. We present the problem, and we focus on how to minimize the costs of deploying such a system. Finally, we compare our solution with other currently existing distribution systems.


Khaled HADJ-HAMOU

Khaled HADJ-HAMOU, Professor, DISP Laboratory

Stability measures to re-optimise the inventory routing problem under parameters uncertainties

We consider the inventory routing problem (IRP) when facing a variety of uncertainties (demands, travel times). Re-optimisation, i.e. recalculating a new schedule when new data appears, is one way to cater for these uncertainties. But re-optimisation can yield very different solutions : stable solutions that deviate the least from the original ones are required. However, there is no consensus in the literature to define the concept of stability. We present a panel of stability measures from the operations management literature. These measures are adapted for the IRP and their mathematical formulations proposed. We show the need to define stability functions for the IRP and its variants, ensuring both external and internal stability for the routing and the inventory management components of the problem.


Philippe WATTEAU

Philippe WATTEAU, CEO, VEDECOM

VEDECOM : the laboratory for the vehicle of tomorrow

The VEDECOM Institute for Energy Transition was founded in 2014 as an unprecedented collaboration between automotive and aerospace companies, mobility ecosystem infrastructure and service operators, academic research institutes and local authorities in the Ile-de-France region. The aim of VEDECOM is to develop disruptive technologies and a cross-disciplinary vision of new usages, for sustainable, safe, efficient and affordable mobility, while strengthening ties between academic and industrial stakeholders. It supports them in their common drive to generate effective innovation in the field of mobility, with particular attention to electric vehicles, autonomous and connected vehicles, and shared mobility and energy infrastructure and services. VEDECOM, thanks to its its multi-disciplinary scientific expertise, contributes to overcome technological bottleneck and to remove acceptability obstacles via a rigorous approach to human factors and ergonomics.


Dany NGUYEN LUONG

Mr Dany Nguyen-Luong manages currently the Department Mobility and Transports (team of 14 people) of Institute Paris Region. He has worked for 20 years on transport modelling and economic assessment of transport projects. He has extended his expertise on land use-transport integrated modelling and agent-based modelling, and has conducted research on modernization of household travel surveys. More recently he was involved in new researches on new mobility (ridesharing, carsharing, transport on-demand, MaaS, autonomous vehicles). Mr. Nguyen-Luong graduated as civil engineer from Ecole nationale des Ponts et Chaussées (France) and he got also a Master’s Degree in Computer Science from the University Paris-Dauphine (France). He is also a senior fellow from the Johns Hopkins’ University in Baltimore.

Car sharing in Paris Region : efficiency of financial incentives

The results of an experimentation conducted by Ile-de-France Mobility, the Transport Authority will be presented. In Paris-Île-de-France Region (12 M people, 12 000 sq km), the last known figure (HTS 2010) of the car occupancy rate is 1.30 for all purposes and only 1.05 for home-work. So there is a huge potential in carpooling to reduce car traffic if you manage to increase significantly the car occupancy. IDFM conducted from october 2017 to june 2019 an experimentation, with a dozen intermediation plateforms, of a monetary incentive to encourage carpooling (2 € per trip limited to 2 trips per day). The main result is that the monetary incentive is not attractive enough, in view of the constraints (detour, uncertainty about the return, fear of the unknown), to generate the famous critical mass which is necessary to turn carpooling into a massive mode. Other incentives such as travel time reduction seem more interesting with, for example, dedicated HOV lanes.

Presentation access

Guillaume BRESSON

Researcher, Director of the Driving Delegation & Connectivity programme, VEDECOM
Guillaume Bresson has PhD in Engineering Sciences from the Institut Pascal (Blaise Pascal University, Clermont-Ferrand), a Master’s Degree in Robotics and Perception and a Master’s Degree in Engineering. He is working on perception for ITS (Intelligent Transportation Systems). His research interests revolve around SLAM (Simltaneous Localization And Mapping) techniques and collaborative approaches for localization purposes. He previously worked at the INRIA (the French national research institute for the digital sciences).

The autonomous vehicle : what are we talking about ?

What are we really talking about with the autonomous vehicle ? Why are there five stages of autonomy ? At what time scale will any of these stages (from level 1 of simple driving assistance to level 5 of total autonomy) be achieved ? What has been marketed so far ? How does the AV perception works ? And what can we expect in terms of human-machine interface ?


Marc DESPORTES

Project manager at the Ministry of Ecological and Solidarity Transition, Marc Desportes is a former student of the Ecole polytechnique, a Ponts et Chaussées engineer and a doctor of urban planning. He spent more than fifteen years of experience in project management for prestigious projects, after ten years as director of planning and urban development for local authorities. He is the author of several books in the field of development, urban planning and landscape.

The view from the autonomous vehicle

In the near future, the autonomous vehicle (AV) is likely to affect mobility, economics, industry, employment, insurance policy and, of course, infrastructures. More specifically, among the many impacts on infrastructure, we find : form and function of traffic signalization, rights-of-way design, design and location of parking space, pick-up and drop-off areas, pedestrian and bicycle facilities… That’s why the future of AV encompasses the future of infrastructures.


Jean-Pierre ORFEUIL

Jean-Pierre Orfeuil, Civil Engineer and Doctor of Statistics, directed Space and Mobility Economics Division at INRETS (which became IFSTTAR) before joining the École d’Urbanisme de Paris at the University of Paris East, where he is professor emeritus. He has studied mobility through the lens of economic, financial, social, environmental, urban and territorial challenges. Author of numerous books on these issues, he has been working with the City on the Move Institute (or IVM in French, and now City On The Move-VEDECOM Institute) since its inception.

Tech for tech or tech for good ? Disrupting, for whom and why ?

Autonomous vehicles, whatever their disruptive potential, will not be designing a new world on a blank sheet of paper. Jean-Pierre Orfeuil will lay out the possibilities of revolution or disruption in human mobility induced by the digital revolution, their meaning, the obstacles that will be encountered, as well as the adequacy of these potential disruptions to the contemporary challenges of cities and their transport systems.


Michel PARENT

Michel PARENT is currently the president of AutoKAB, a new company specialized in the automation of vehicle fleets. This company is a spin-off from the vehicle automation research team from INRIA that he created in 1991. This team focuses on research and development of information and communication technologies for road transport and in particular on fully automated vehicles (the cybercars). He is considered as the “father” of the cybercar concept (in 1991 !) and he was the coordinator of the European Project CyberCars between 2001 and 2004 and several follow-up project.
Before his positions at INRIA, Michel Parent has spent half of his time in research and academia at such places as Stanford University and MIT in the USA and INRIA in France, and the other half in the robotics industry. He was the president of the French Robotics Association between 1974 and 1979. He is the author of several books on robotics, vision and intelligent vehicles, and numerous publications and patents.
Michel Parent has an engineering degree from the French Aeronautics School (ENSAE), a Masters degree in Operation Research and a Ph.D. in Computer Science, both from Case Western Reserve University, USA.

Last mile mobilities : state of the art and new developments

It is now widely accepted that in large conurbations, sustainable mobility has to be offered by a combination of high speed, high capacity transport such as suburban trains, metros, tramways, BRTs and complementary individual modes with a priority for walking and other shared or private modes such as cycling, scooters and various low speed modes. Automated road vehicles could fall in this category as long as they are a complement to mass transportation and not as an alternative that would increase congestion. This talk will present the state of the art in automated vehicles and their potential benefits and/or disadvantages.


Gérard SEGARRA

- 17 years (1967 – 1984) in Philips Group : SODERN (test of neutronic sources and neutronic detectors), PHILIPS DATA SYSTEM (development of mini computers), LEP (PHD Thesis work- computer network distributed control).
- 30 years (1984 – 2014) as R&D Engineer in RENAULT.
- Funding and managing VICI (Vehicle – Infrastructure Cooperative Innovations) from March 2014.
Currently :
- Partner of PAC V2X project,
- Member of the STF 565 (Specialist Task Force financed by the European Commission for the protection of VRU (Vulnerable Road Users)).
- Convenor of the CEN TC 226 WG12 (Road Infrastructure – Automated vehicle interactions).
- Assistance to public transportation department for SCOOP, C-ROAD, IN DID European research projects.

Disruptive interactions road infrastructure - automated vehicles

The automated vehicle deployment will be a long and critical process due to the complexity of terrestrial environment, evolving weather conditions and the long cohabitation with human driven vehicles. The automated vehicle will be also requiring a strong energetic transition which will be leading to the deployment of new energetic supply such electrical provisioning and hydrogen provisioning with its capability to collect the required energy, automatically when needed. The road environment complexity and the energetic transition will then require an intelligent development of the necessary road infrastructure for supporting the automated vehicle deployment. This will be parallel deployment processes which need to be coordinated.


Fabien LEURENT

Fabien LEURENT, professor of Ecole des Ponts ParisTech, is senior researcher at the City Mobility Transport Laboratory (LVMT). His research interest include the systems analysis of transportation modes and services (road networks, car-based modes including shared services, transit networks), the mathematical modeling of systems of supply and demand taking place in a territory, their technical-economic analysis and the statistical estimation of mobility behaviors and spatial patterns on the basis of diverse data sources. He leads the ENPC-IDFM Chair on Urban Mobility and has served for 10 years as ENPC pilot of the ParisTech-Vinci Chair on the Ecodesign of buildings and infrastructure.

Passenger and vehicle network traffic modeling on the metropolitan public transport


Sheng LI

Sheng LI, M.Eng in Intelligent Transport Systems of ENPC, is research engineer at Ecole des Ponts ParisTech (ENPC), after several years as traffic study analyst in a consultancy firm. At ENPC he takes part to the analysis and modeling of mobility systems, especially for the development of STEM (Strategic Technical-Economic Model) and in traffic studies, from semantic development (addressing multimodality and environmental impacts) to application to the Paris region case, passing by software development.

Artificial intelligence transportation demand analysis ; Technical and economic model of motor vehicle flow in France : Prospect of management strategy


Danyang SUN

Danyang SUN is currently a doctoral student of the Ecole des Ponts ParisTech in the group of Professor Fabien Leurent in LVMT. His PhD research is aimed at charactering mobility behaviors and spatial structures and relationships on the basis of FCD and data mining techniques. He got his MSc degree in Traffic Engineering at University of Alberta in Canada and BSc degree in Transportation Engineering at Southeast University in China. His research interests are traffic safety evaluation, smart mobility and modern big data.

Artificial intelligence transportation demand analysis ; Technical and economic model of motor vehicle flow in France : Prospect of management strategy


Xiaoyang XIE

Xiaoyan XIE, PhD, is a research associate of the Ecole des Ponts ParisTech in the group of Professor Fabien Leurent at LVMT. Her research interests are public transport and urban mobility management to develop new transit strategies or systems, and to enhance their level of service and quality of service based on Modern Data. She takes part to teaching in ENPC and supervises research assistants and interns. She is also scientific committee member in different institutions, conferences, etc.

Artificial intelligence transportation demand analysis ; Technical and economic model of motor vehicle flow in France : Prospect of management strategy


Biao YIN

Biao YIN is currently research associate at the City Mobility Transport Laboratory (LVMT) in Ecole des Ponts ParisTech (ENPC). He obtained his Ph.D. in Automation from Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, France, in 2015. Then, as post-doctoral research associate he took part to the ANR-VITE project and the Geolytics project at ENPC-LVMT (from 2016 to spring 2018), before joining the Engineering Division of New York University Abu Dhabi for the rest of 2018. His research interests include data science for mobility analysis, land-use and transport integration modeling, adaptive traffic signal control, connected and automated vehicle control, and artificial intelligent algorithms.

Artificial intelligence transportation demand analysis ; Technical and economic model of motor vehicle flow in France : Prospect of management strategy


Patrick MALLEJACQ

As Secretary General of the World Road Association (PIARC), Patrick Malléjacq’s mission is to provide support to road administrations and professionals across the globe. PIARC focuses on identifying and disseminating best practice between all PIARC members, with a focus on low- and middle-income countries, publishing the Routes/Roads magazine, implementing an ambitious knowledge-sharing programme on all road-related topics, with the publication of a report per month and the organisation of a seminar every six weeks on average.

A key current project is the organisation of the forthcoming 26th World Road Congress (Abu Dhabi, 6-10 October 2019).

Patrick is a French civil servant (« ingenieur en chef des Ponts, des eaux et des forêts »). Before joining PIARC, he was instrumental in organising the Transport Research Arena conference in Paris in 2014 and in developing EU-sponsored research programmes and projects at IFSTTAR-France. He held positions at SETRA-France and at the French ministry of transport, mainly on road safety and ITS issues, and led « EasyWay » implementation projects. Patrick was posted at the French Embassy in Tokyo and started his career at IGN, the French national mapping institute.

Role and action of PIARC, in particular for deployment on ITS, possible cooperation after the Abu Dhabi World Congress 2019


Kaisheng LIU

As co-founder and president of the AFCDUD (NGO) since 2008, Dr. K.S. Liu has been :

- Enthusiastic and dedicated to the vision and the cause of Ecological Civilization, GreenTech and Public Welfare for Urban Sustainable Development ; and promoting with his team the concept of Smart City Green Life (Ville Intelligente Vie Ecologique — VIVE) facing to the challenge of new urbanization !
- Promoting technically & politically the development of an Urban Comprehensive System platform (Transport / Mobility, Energy, Environment, Urban planning, Civil Engineering, ICT, Smart City, etc.) and the development of a Think Tank Platform (Experts/consultants, Wiki, et.) with Global System Approach.

For the above main objectives, organizing more than 60 conferences, 12 bilateral meetings, 18 technical visits, 10 survey/interviews, 5 innovation working groups, 3 training courses, etc. collaborating with + 150 partnaires over + 25 cities, benefiting more than 4,000 people.

Adapting to the sustainable mobility development : the trend and the training

This presentation begins with a brief review of the trends in urban travel sustainability in China and Europe, green, digital, autonomous, smart, open, shared and coordinated. To understand these new trends and the opportunities and challenges they bring in city life, industry, innovation and entrepreneurship. Employment transformation and talent training need to respond adaptively to support and lead the development of the industry ; there is necessary to launch a proposal to work together with the concerned stakeholders (government, universities, enterprises, associations) to create an ecosystem through training program to build up knowledge, talent tanks so as to promote the sustainable urban mobility development.


MOTS CLES


CONTACT


Entrer le nombre suivant dans le champ ci-dessous : 416