Image
Image
Image
Les actualités

Quand les véhicules électriques arrivent en ville

19-04-2019

L'Université de Technologie de Compiègne organise le 16 mai 2019 de 9h à 16h15, une journée d'études pour faire le point et capitaliser plusieurs retours d'expérience (collectivités, syndicats d'énergie, distributeurs d'énergie, entreprises promouvant l'électomobilité auprès de leurs employés, chercheurs...) afin d'étudier les leviers et les contraintes du développement territorial de la mobilité électrique.

Cloud City, le projet de ville connectée d’Alibaba

19-04-2019

Cloud City est le nom d'un vaste campus à Hangzhou près de Shanghai en Chine. Érigé par Alibaba, le géant du commerce en ligne chinois, le site se veut être une vitrine de l'intelligence artificielle, entre loisirs, business et recherche. Le groupe y a notamment présenté la version 2.0 de son programme « ET Brain » qui explore les applications de l'intelligence artificielle dans divers secteurs tels que l'industrie, la médecine, l'aviation ou… la ville. On est tenté de faire un rapprochement avec le projet de smart city à Toronto, mené par Alphabet (la maison-mère de Google) et son manque de transparence sur l'utilisation des données privées.



Les espoirs et les défis du MAAS

19-04-2019

Les habitants des grandes métropoles ont beaucoup de moyens de déplacement à leur disposition : Des bus, des métros, des tramways, des taxis et des VTC, des voitures en autopartage, en location courte durée ou en covoiturage, des vélos en libre-service, avec ou sans station, des trottinettes .... Toutefois les usagers doivent jongler entre de multiples applications, que ce soit pour s'informer ou pour payer. Le déplacement d'un point A à un point B, combinant plusieurs modes de transport, n'est pas simple en raison du manque d'une application unique. C'est un des problèmes du MAAS (Mobility as a service) qui commence à être expérimenté et qui doit normalement simplifier la vie des usagers.

Collecter et traiter les données de déplacements pour l’analyse stratégique de la mobilité

19-04-2019

Cette 7ème édition des Journées d'échanges sur la mobilité urbaine est organisée par le Cerema en partenariat avec la Fédération nationale des agences d'urbanisme (Fnau). Elle aura lieu à la Grande Arche de La Défense, les 13 et 14 mai 2019.
Ces journées sont structurées autour des sessions suivantes :
1/ Enquêter la mobilité (le 13 mai)
enquêtes et données massives
méthodes d'enquêtes et retours d'expérience
applications smartphone pour le recueil de traces de mobilité
2/ Analyser la mobilité (le 14 mai)
tendances en matière d'évolution de la mobilité
notions de coût résidentiel
exploitations innovantes et data-visualisation



Rencontres nationales du transport public

19-04-2019

Les acteurs du transport public et de la mobilité se retrouveront à Nantes (Exponantes, Parc des expositions) pour s'informer, partager les meilleures expériences dans les territoires et découvrir les solutions les plus adaptées à l'évolution des mobilités et des politiques de déplacements.
Dates : du 1er au 3 octobre 2019

Le surplus d’énergie verte stocké sous forme de... méthane ?

16-04-2019

Une équipe de chercheurs de l'Université de Stanford travaille sur une batterie alternative qui pourrait stocker le surplus d'énergie renouvelable sous forme de méthane. Pour cela, les chercheurs utilisent des électrodes alimentées en énergie renouvelable pour produire de l'hydrogène à partir de l'eau, combiné au CO2 présent dans l'air pour produire du méthane. Au final l'empreinte carbone est neutre car le méthane est produit avec du CO2.



La RATP se rapproche de Vedecom pour tester des véhicules autonomes et des routes connectées

16-04-2019

La RATP a annoncé jeudi 11 avril 2019 vouloir signer un partenariat avec Vedecom dans le domaine des mobilités du futur. Ce rapprochement permettra aux 2 partenaires de collaborer sur des projets de recherche orientés principalement dans les domaines des véhicules autonomes, des routes connectées et coopératives et des nouveaux services de mobilité. Vedecom et la RATP vont réaliser des tests de communication vehicle-to-infrastructure et infrastructure-to-vehicle.

La descente aux enfers des licornes chinoises du vélo

13-04-2019

Ofo et Mobike, deux start-up qui ont innové avec un système de vélos partagés sans station, ont inondé en quelques années les villes de la planète avec leurs vélos aux couleurs vives. Mais, après des débuts tonitruants, ces entreprises connaissent de grosses difficultés : Ofo est au bord de la faillite, tandis que Mobike doit se replier sur le marché chinois pour assurer sa survie.
Pourtant en cinq ans d'existence, Ofo a levé 2,2 milliards de dollars, notamment auprès du géant des VTC Didi et du spécialiste de l'e-commerce Alibaba et Mobike a récolté près d'un milliard de dollars, principalement auprès du géant de l'Internet Tencent.
Au fil du temps, ces vélos en libre service, utilisant pourtant la téléphonie mobile et le GPS, ont encombré les espaces publics, ils ont aussi pâti des vols, des dégradations et de la privatisation de leurs vélos par certains de leurs clients. Le développement de ces services dans les autres villes du monde n'y a rien changé.



Eléctromobilité, une révolution dans les transports

13-04-2019

Les problématiques d'électromobilité et de propreté de l'énergie sont, depuis maintenant quelques années, au cœur des sujets de transports. Si celles-ci sont désormais intégrées dans les esprits, elles ne sont pas toujours si évidentes à mettre en pratique.
Avec l'avènement des villes intelligentes, quelle est aujourd'hui l'influence de l'électromobilité sur le modèle d'exploitation ?
Maison de la RATP - 54 Quai de la Rapée, 75012 Paris
Le 28 mai 2019 à 17h30

J’ai pris le métro sans ticket, mon smartphone Samsung suffit

12-04-2019

Samsung a conclu un partenariat avec Île-de-France Mobilités. Certains modèles de la marque, prenant en compte le NFC, peuvent être utilisés sur le réseau de la RATP avec l'application Navigo Lab dans le cadre d'une expérimentation qui vient de s'ouvrir en avril. Cette expérimentation est assurée par Wizway (une entreprise formée par la SNCF, la RATP, Orange et Gemalto). Les premiers tests révèlent que l'on peut acheter des tickets de métro mais qu'il n'est apparemment pas encore permis d'utiliser un abonnement Navigo. Wizway accompagne actuellement Île-de-France Mobilités pour mettre au point sa solution.



Droits des voyageurs : une charte européenne à promouvoir

10-04-2019

La Commission européenne propose d'actualiser les règles en matière de protection des voyageurs (information, réservation, assistance, indemnisation en cas de retard ou d'annulation). Mais le Conseil n'a pas encore conclu d'accord, si bien que le chantier reste ouvert.
Faisant office d'engagement volontaire, une charte européenne des voyageurs a toutefois été signée en début d'année à Bruxelles par l'Union internationale des transports publics (UITP) et l'EPF (Fédération européenne des voyageurs). Elle se présente comme un outil favorisant le dialogue entre clients, opérateurs et autorités organisatrices. Elle relève d'un engagement par les opérateurs et les autorités de transport public pour augmenter la qualité du service en répondant mieux aux besoins des clients.

La RATP vend ses titres de transport sur WeChat

09-04-2019

La RATP a amélioré son service pour les voyageurs chinois. Les utilisateurs ayant un
compte Wechat ont la possibilité de retirer dans les 368 stations et gares du réseau RATP (Métro et RER) les titres de transport qu'ils ont préalablement achetés sur l'application. Ils ont ainsi la possibilité d'acheter en yuans - en amont de leur venue - les titres de transport dont ils auront besoin (ticket à l'unité, carnet de tickets Roissybus, Orlybus, Paris Visite, tickets pour Versailles, Disneyland Paris…).



La voiture électrique encore à la peine

08-04-2019

Le véhicule électrique peine encore à se développer actuellement. Sur les neuf premiers mois de 2018, les voitures 100% électriques représentent 1,22 % du total des immatriculations (1% au niveau mondial). Cela peut s'expliquer par son coût élevé, la faible autonomie des véhicules, ou encore l'insuffisance du réseau de bornes de recharge. Depuis quelques mois, elles sont pointées du doigt parce qu'elles ne sont sont pas aussi vertueuses qu'on le prétend sur le plan écologique : extraction et l'acheminement des métaux rares (lithium, cobalt…) pour fabriquer les batteries, électricité qui n'est pas forcément d'origine durable.

Premiers tests de voitures autonomes en situation réelle en Normandie

08-04-2019

Dans l'agglomération de Rouen, sur le campus du Madrillet, à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de 3 000 km ont été effectués par plus de 300 passagers sur les deux courtes boucles du Rouen Normandy Autonomous Lab, laboratoire à ciel ouvert de la société Transdev. Quatre Renault Zoe électriques entièrement autonomes sont impliquées dans cette expérimentation dont la particularité est que ces véhicules roulent au milieu de la circulation.



Exposition : Liberté, égalité et mobilité aux Archives Nationales

03-04-2019

L'exposition Mobile/Immobile a lieu aux Archives nationales, à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) ainsi que sur le site de Paris, jusqu'au 29 avril 2019. Elle éclaire les bouleversements sociaux, politiques et écologiques engendrés par nos déplacements.

L’industrie 4.0 dynamise la supply chain

28-03-2019

Dans un espace de production de données (usine, maison connectée, véhicule autonome...) les capteurs remontent de plus en plus d'informations, les espaces de stockage dédiés augmentent, les processus sont de plus en plus automatisés. La convergence de l'IoT, de la robotisation ou des infrastructures de stockage de l'information modifie considérablement nos capacités de production. Il convient de travailler sur ces données (scientists) pour leur donner de la valeur.
La supply chain est un bon outil de transformation des organisations grâce à sa nature transverse. Elle s'applique particulièrement bien à la logistique, notamment le transport de conteneurs. Par exemple, Track & Trace a équipé ses conteneurs de capteurs et s'appuie sur le réseau Sigfox (réseau de communication bas débit) au niveau des communications IoT, dont la technologie convient bien en raison de sa faible consommation énergétique, de sa portée étendue et de son utilisation au niveau international. Les applications qui en découlent sont le suivi de conteneurs, la détection d'anomalie, la gestion des tournées.



Comment Mov’eo entend créer une Mobility Valley en France

28-03-2019

Le pôle de compétitivité Mov'eo veut créer une Mobility Valley sur les régions Ile-de-France et Normandie. Le but est de réunir les acteurs des filières automobile et mobilité présents sur ce territoire afin de développer, tester et industrialiser de nouvelles solutions. Mov'eo veut montrer comment par l'innovation il est possible de trouver des solutions pour la mobilité du quotidien à travers l'auto-partage, le covoiturage, le MaaS (Mobility as a Service), les mobilités du dernier kilomètre, etc. et d'établir des liens entre les différents champs d'activités.

Mobilité urbaine, le partage de données entre fluidité et surveillance

28-03-2019

Un débat est organisé par Le Monde le jeudi 28 mars au forum inOut à Rennes. Il porte sur les outils numériques de gestion de trafic qui optimisent la mobilité en ville, mais posent aussi la question de la place et de la protection de l'usager et de sa vie privée.
Les combinaisons des différents modes de transport pour se déplacer d'un point à un autre en consommant le moins possible d'énergie, se jouent à l'échelle des serveurs numériques, gérés par les collectivités ou des opérateurs privés. Le Règlement général pour la protection des données (RGPD) a fixé le principe de finalité (un objectif précis) lors du recueil des données ­personnelles. L'anonymisation des données doit aussi être de qualité.



Airbus teste un drone qui livre des colis à bord de bateaux en mer

28-03-2019

Airbus a testé à Singapour avec succès son drone Skyways dans des conditions portuaires réelles, afin de fournir des services maritimes de livraison de colis aux navires au mouillage au large des côtes. Son engin a livré un colis de 1,5 kilogramme à un bateau ancré à 1,5 kilomètre du port local.
Le drone peut transporter jusqu'à quatre kilos de marchandises et a la capacité de voler en mode autonome (sans téléguidage à vue depuis la terre) dans des couloirs aériens pré-déterminés jusqu'aux navires ancrés à trois kilomètres de la côte.

Coopération UE-Chine pour 2020 : la Commission avance 10 mesures

26-03-2019

Les relations entre l'Union européenne (UE) et la Chine sont à l'ordre du jour du Conseil européen des 21 et 22 mars 2019. Le partenariat stratégique envisagé vise à établir une relation commerciale privilégiée avec la Chine et fonder le socle d'une alliance pour la défense du multilatéralisme, du faite même que la Chine a fait jusqu'à présent le choix de privilégier des relations bilatérales avec chacun des pays de l'UE.
Les 10 mesures proposées se fondent sur trois objectifs :
- la promotion des intérêts communs de l'UE et de la Chine au niveau mondial à partir d'intérêts et de principes "clairement définis" ;
- l'établissement de relations économiques plus équilibrées, fondées sur la réciprocité ;
- le renforcement par l'UE de ses propres politiques intérieures et de sa base industrielle dans certains domaines.



Coopération France Chine sur l’environnement

26-03-2019

En ce mardi 26 mars 2019, Paris et Pékin vont signer un texte en dix points sur leur stratégie en faveur du climat. Il sera notamment fait mention de grands principes, comme la protection d'une aire marine en Antarctique, la lutte contre le braconnage ou la réorientation des flux financiers pour protéger la biodiversité.

Révolution mobility avec le robot-taxi

22-03-2019

Le futur de la mobilité sera électrique, connecté et autonome. La Chine est le plus grand marché automobile du monde depuis près de dix ans et se tourne de plus en plus vers la vente de véhicules électriques et autonomes. D'ici 2040, il est prévu que 55% de tous les voyages-voiture soient effectués avec ce type de véhicules. La Chine est actuellement équipée de 266000 stations de recharge électrique et 51% des 783 000 voitures électriques expédiées dans le monde en 2018 étaient destinées à des acheteurs chinois.



Rapport de l’ONU sur l’environnement

20-03-2019

Quelque 250 scientifiques de 70 pays ont travaillé pendant six ans, avec des centaines de sources de données pour évaluer l'impact de l'environnement sur une centaine de maladies et compiler une série d'urgences sanitaires.
Ce rapport, résumé en quelques chiffres, cite que chaque année :
- La pollution de l'air fait 6 à 7 millions de morts
- Le manque d'eau potable fait 1,4 million de morts
- Les populations d'espèces vertébrées ont diminué de 60% (biodiversité)
- Huit millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans
- Deux personnes sur cinq n'ont pas accès à un système de gestion des déchets

Uber et les taxis autonomes : grosses dépenses et objectifs ambitieux

20-03-2019

En 2016 Uber investissait jusqu'à 20 millions de dollars chaque mois avec l'ambition de mettre en service une flotte de 75 000 taxis autonomes dans 13 villes du monde à l'horizon 2022. Elle avait racheté Otto, spécialiste de l'intelligence artificielle appliquée à la conduite autonome, pour accélérer ses développements. Au total, Uber aurait investi 900 millions de dollars dans le développement des technologies de conduite autonome. Mais ses tests sur les véhicules autonomes ont pris du retard suite à l'accident mortel survenu en Arizona. Uber a investi dans les vélos et trottinettes électriques en libre-service, mais le coeur de son métier restera le transport en voiture, autonome ou non.



L’Italie rejoint la route de la soie

08-03-2019

Dans le cadre de son programme de la route de la soie, considéré comme une sorte de plan Marshall à l'échelle du monde, la Chine a déjà convaincu 80 pays en Asie, au Proche Orient et en Afrique. En Europe la Chine a déjà investi dans Energias de Portugal, le port du Pirée en Grèce et a acheté une banque au Luxembourg.
L'Italie s'apprête à rejoindre le fameux grand programme de route de la soie chinois. La Commission Européenne s'en inquiète et considère que la Chine est une menace pour le marché européen.

L’Institut Confucius de Bretagne

26-02-2019

L'Institut Confucius de Bretagne est un établissement culturel ayant pour vocation de promouvoir la langue et la culture chinoise en Bretagne et renforcer les liens entre cette région et la Chine.
On compte aujourd'hui en France seize Instituts Confucius et près de 500 à travers le monde.
Association loi 1901, l'Institut Confucius de Bretagne, basé à Rennes (17 rue de Brest), travaille en étroit partenariat avec les collectivités territoriales locales, mais aussi des entreprises, des établissements d'enseignement et des associations. Il propose en premier lieu des cours de chinois à destination de tous les publics et pour tous les niveaux. Il organise et soutient régulièrement des événements culturels (expositions, conférences, projections, semaine chinoise...), permettant également une autre approche de la culture et de la civilisation chinoises.



La voiture autonome, un défi pour la démocratie

18-02-2019

Les véhicules autonomes sont désormais quasiment opérationnels techniquement. Toutefois leur mode d'intégration dans la ville n'est pas encore défini et plusieurs scénarios s'offrent à nous. L'espace public va-t-il se vider des voitures en stationnement pour faire place à la circulation de voitures autonomes pour voyageurs et pour la logistique urbaine ? Est ce que les modes doux vont en profiter ? Les commerces de proximité vont-ils être maintenus ? Les questions de mobilité sont difficiles à appréhender et nécessitent des échanges entre les différents acteurs : citoyens, industriels, opérateurs de transport, collectivités. Il n'est pas si facile de rendre la ville intelligente !

L’informatique quantique, à l’aube d’une révolution

05-02-2019

Un ordinateur classique fonctionne avec des transistors dont l'état est binaire (0 ou 1). Un ordinateur quantique travaille sur des qubits dont l'état quantique peut posséder une infinité de valeurs, ce qui lui confère une plus grande puissance de calculs, en particulier dans le domaine des calculs combinatoires.
Le calcul quantique est à l'origine d'un grand nombre d'applications comme la cryptographie, le Big Data, les objets connectés amenés à réaliser des mesures très fines et très diversifiées et donc à générer une importante masse de données.
La cryptographie intéresse les banques, la Défense Nationale mais aussi les technologies embarquées et l'automobile. Le calcul quantique intéresse également la logistique comme la gestion des tournées qui repose sur une logique de calculs combinatoires.



Voiture autonome : PSA va lancer des tests en Chine, une première pour un groupe français

04-02-2019

Le groupe PSA a annoncé le mercredi 30 janvier qu'il allait réaliser des essais de voitures autonomes en Chine, après avoir reçu les accréditations nécessaires. PSA va adapter sa technologie pour prendre en compte le contexte chinois et faire face aux différences liées à l'environnement, aux infrastructures, aux systèmes de géolocalisation et aux comportements des usagers. Les tests de conduite vont d'abord être menés dans la ville de Chongqing, qui compte près de 30 millions d'habitants.

Le gouvernement japonais va pirater des objets connectés

29-01-2019

En prévision des Jeux Olympiques de 2020, le gouvernement japonais va tenter de pirater les quelque 200 millions d'objets connectés utilisés par ses concitoyens. Une loi révisée et entrée en vigueur en novembre 2018 donne tout pouvoir à l'Institut national des technologies de l'information et des communications (NTIC), placé sous la houlette du ministère de l'Intérieur, pour vérifier et tester la vulnérabilité des quelque 200 millions de dispositifs IoT sur une période de 5 ans.



Comment l’intelligence artificielle peut accélérer la transition circulaire

29-01-2019

L'intelligence artificielle permettrait notamment de mieux déterminer le meilleur usage, selon leurs conditions, des biens utilisés et collectés, et notamment des appareils électroniques : réutilisation, récupération des composantes ou recyclage. Elle rendrait plus rapide l'éco-conception des produits, simplifierait le développement de nouveaux business models plus économes en ressources et faciliterait le tri des déchets.
Elle pourrait aider les scientifiques et les concepteurs de matériaux à élaborer des solutions pour les 30% d'emballages en plastique non recyclables qui nécessitent une refonte et de l'innovation, ou les ingénieurs et les architectes pour optimiser la conception de bâtiments sur le fondement des principes de l'économie circulaire.

La cybesécurité : quelles réponses face aux nouvelles menaces ?

29-01-2019

Les cyberagressions ont généralement pour origine le vol d'argent à un particulier ou à une entreprise, les campagnes de dénigrement des entreprises, l'espionnage industriel, l'espionnage politique et militaire, les campagnes visant à orienter le résultat d'un vote, la prise de contrôle des outils de communication à distance.
Des groupes terroristes ont pu investir le cyberespace pour mener leur combat.
Les États se sont alors progressivement dotés de nouveaux moyens technologiques et institutionnels pour se protéger contre cette nouvelle menace. Ainsi, ils se sont dotés de dispositifs de surveillance, ils collaborent avec les géants du Net, la réglementation se structure au niveau européen. En France, la police et la gendarmerie disposent de divers organes dédiés à la répression de la cybercriminalité.



Cybersécurité : Inria livre 5 défis technologiques

23-01-2019

A l'occasion du Forum international de la cybersécurité qui s'est déroulé à Lille les 22 et 23 janvier, l'INRIA, l'institut national de recherche en sciences du numérique, a présenté un livre blanc identifiant cinq des grands défis scientifiques et technologiques à relever pour la cybersécurité :
- Cryptographie post-quantique (avec la mise sur le marché d'ordinateurs quantiques, il faut mettre au point une cryptographie qui leur résiste)
- Calcul et données chiffrées
- Protocoles et preuves (méthodes formelles pour une vérification de bout en bout de l'ensemble du processus)
- Internet des objets (IoT) (protection de ces objets qui se développent de plus en plus)
- Protection de la vie privée

Le Dialogue Raisina ou la réponse de l’Inde aux défis mondiaux

21-01-2019

Au travers du dialogue multilatéral Raisina, organisé à Delhi du 17 au 19 janvier, l'Inde tient à jouer un rôle essentiel dans la gestion des changements systémiques et des défis qui affectent l'ordre du monde. Ce Dialogue est un forum multilatéral consacré aux questions internationales et globales. Il est Co-organisé par le ministère indien des Affaires étrangères et la Fondation ORF (Observer Research Foundation).
Son premier objectif est d'aider les décideurs et analystes à apprécier les complexités d'un monde en mutation, afin de préparer, au travers d'initiatives appropriées, un avenir commun. Les jeunes générations sont représentées à travers le « Programme des Jeunes Raisina ».
Cette année, le thème général du dialogue était « Managing disruptive transitions : ideas, institutions and idioms ».



Le Grand Débat National : la plateforme en ligne

16-01-2019

À l'initiative du Président de la République, le Gouvernement engage un Grand Débat National permettant à toutes et tous de débattre de questions essentielles pour les Français.
Le Gouvernement propose quatre thèmes de débat :
- La transition écologique
- La fiscalité et les dépenses publiques
- La démocratie et la citoyenneté
- L'organisation de l'État et des services publics
Le 1er thème s'inscrit dans le cadre de cette veille. La lettre adressée aux français rappelle les objectifs présidentiels de préservation de la biodiversité et de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l'air. La lettre formule plusieurs questions :
Comment finance-t-on la transition écologique ? Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ? Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?
Pour la biodiversité, comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ? Comment faire partager ces choix à l'échelon européen et international pour que nos agriculteurs et nos industriels ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

A compter du 21 janvier, les contributions des Français pourront être directement déposées sur cette plateforme. Elle permet, à tout citoyen, depuis le 15 janvier, d'organiser une réunion en ligne.

CES 2019 : le futur de l’automobile est électrique, autonome, voire sauveteur

09-01-2019

Les véhicules électriques et autonomes se présentent sous toutes les formes au CES 2019 : véhicules modulables pour le transport de personnes ou le transport de marchandises, navettes pour le transport public, véhicules tout terrain pour les secours, adaptation de l'ambiance à l'intérieur du véhicule en fonction de l'humeur des passagers, adaptation de l'intérieur du véhicule en fonction des usages (télétravail, réunion, divertissement).



La gare japonaise, ses commerces et autres aménités

05-01-2019

Dès le développement du premier réseau ferré japonais à la fin du XIXe siècle, la gare est conçue comme un espace urbain essentiel autour duquel doivent s'articuler différentes activités, en plus de la fonction de transport. Au fil du XXe siècle, certaines métropoles japonaises, vont donc d'abord développer leurs nouveaux quartiers d'affaires ou de commerce et la gare va continuer de servir de centre urbain majeur. On parle même de gare-ville.
En Occident – et notamment en France – la gare a longtemps été décentrée, associée à l'industrialisation et elle a longtemps fonctionné en marge de la ville.
Depuis plusieurs années, la SNCF a lancé un vaste programme de rénovation progressive des quelques 3 000 gares réparties sur le territoire français afin de repenser les usages, de développer les services urbains, les services liés au travail, les commerces, les services à la mobilité. Ce grand mouvement de réhabilitation ressemble à ce qui se fait au Japon depuis maintenant plusieurs décennies.

CES 2019 à Las Vegas

04-01-2019

Le salon Consumer Electronics Show (CES) se tient à Las Vegas du 8 au 11 janvier 2019. Il est consacré à l'électronique et aux produits de nouvelles technologies. 414 entreprises françaises, dont 376 startups, vont y exposer leurs innovations. La plupart des Régions se sont fédérées autour de Business France et de la Mission French Tech. Voici quelques un des domaines qui seront mis à l'honneur :
- l'intelligence artificielle capable d'anticiper nos attentes et nos demandes
- Les objets connectés (miniaturisation, augmentation de leur puissance, connectivité à
la 5G, intégrant dans un tout petit volume de multiples fonctions dont la géolocalisation) avec des applications dans tous les domaines : la maison intelligente, les process industriels, la médecine ....
- Les voitures autonomes et connectées
- La 5G qui va se développer dès cette année



Pourquoi les voitures autonomes se font attaquer ?

04-01-2019

L'acceptation sociale des véhicules autonomes est fondamentale. La société Waymo, filiale de Google pour les véhicules autonomes, lutte pour étendre son service de taxis robots lancé en fin d'année dernière. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, elle ne se heurte pas à des verrous technologiques insurmontables mais à des incivilités et des agressions perpétrées par une petite partie de la population : pneus crevés, insultes, jets de pierres, blocage intentionnel des voitures autonomes par des piétons ou d'autres véhicules. 21 agressions ont ainsi été commises à l'encontre des mini-vans Chrysler blancs opérés par Waymo.

La plus grande centrale solaire d’Asie est à Dunhuang, en Chine.

02-01-2019

La Chine a mis au point sa plus grande centrale solaire dans le désert de Gobi à Dunhuang. Elle a une puissance de 100 Mw. Des miroirs placés autour de la tour centrale permettent de concentrer la chaleur au sommet de la tour. Là circule un fluide chargé en sels fondus, qui permettent de stocker l'énergie tirée du soleil. Cette chaleur est ensuite transmise à de l'eau qui, vaporisée, sert à faire tourner des turbines pour générer de l'électricité. Elle couvre l'équivalent de 1120 terrains de foot !
A noter que la centrale à concentration solaire, celle de Noor au Maroc, développe une puissance de 580 Mw ! Dans un précédent article, nous avions aussi parlé du réacteur nucléaire EPR de Taishan qui vient de produire ses premiers Kw sur le réseau électrique chinois. Ce seul réacteur a une puissance de 1750 Mw et un second sera opérationnel en octobre 2019.



Kéolis débute l’exploitation d’un tronçon du réseau de tramway à Shanghai

28-12-2018

Depuis le 26 décembre 2018, Shanghai Keolis, la société commune créée par Keolis et Shentong Metro Group, exploite le premier tronçon de la ligne de tramway de Songjiang, district situé dans le sud-ouest de Shanghai, en Chine.
Longue de 13,9 kilomètres, cette portion comprend 20 stations et assure une connexion avec la ligne 9 du métro de Shanghai.
Avec ce nouveau réseau de tramway, Keolis, qui exploite déjà la ligne automatique du métro de Shanghai et s'apprête à lancer, en juin 2019, le nouveau métro automatique de l'aéroport international de Shanghai-Pudong, renforce ainsi sa présence en Chine. Le Groupe y développe une offre de transport multimodale pour mieux répondre aux besoins grandissants de mobilité dans le pays.

Gaz de schiste : la Chine veut accélérer

27-12-2018

Les énergies renouvelables se développent en Chine mais en parallèle, les autorités chinoises souhaitent développer la production de gaz de schiste. Aujourd'hui la production s'élève à 9 milliards de m3 et la Chine veut la voir plus que tripler d'ici 2020, pour atteindre 30 milliards de m3, afin de réduire la dépendance du pays au charbon.
Toutefois, même si la Chine dispose des réserves de gaz de schiste les plus importantes au monde, son extraction reste difficile car les gisements sont souvent situés dans des zones montagneuses et les réserves de gaz sont enfouies très profondément, souvent à 2 kilomètres de profondeur, parfois même jusqu'à 5 kilomètres.



A Taishan (Chine), le premier réacteur EPR dans le monde entre en service

26-12-2018

L'EPR (Evolutionary Power Reactor) est un projet de réacteur nucléaire de troisième génération (classification internationale), conçu et développé par la société Framatome.
L'EPR est actuellement en construction sur 3 sites : Flamanville en Normandie, à Olkiluoto (Finlande) et à Taishan (Chine). Sur ce dernier site, les derniers tests réalisés en début de semaine ont validé le début de l'exploitation de la centrale. L'électricité de Taishan est donc distribuée sur le réseau électrique chinois depuis le 14 décembre 2018. Une deuxième unité sera opérationnelle en octobre 2019.

Faire rouler les voitures hydrogène à base d’énergie renouvelable

24-12-2018

Le projet ULHyS de l'université de Lorraine fédère une dizaine de laboratoires multidisciplinaires autour de cinq axes thématiques allant de la production d'hydrogène au déploiement territorial. Il fait partie du projet européen H2ME FCH-JU, qui vise à déployer 49 stations-service à hydrogène et 1400 véhicules d'ici 2020.
La station de recharge d'hydrogène FaHyence de Sarreguemines produit de l'hydrogène depuis le 6 avril 2017 à partir d'énergies renouvelables. Une dizaine de véhicules, des Kangoo ZE électriques équipés par la société Symbio d'une pile à combustible, circulent actuellement dans l'agglomération.



COP24, un accord à minima

21-12-2018

La COP24 qui vient de se terminer à Katowice en Pologne a permis de définir des règles communes pour l'application de l'Accord de Paris, mais c'est là sa seule avancée. La manifestation a également été marquée par une moins grande présence des acteurs non étatiques, ainsi que par la nécessité d'intégrer la dimension sociale de la transition écologique, dont le mouvement des gilets jaunes est venu donner un exemple probant.
A ce sujet, la transition écologique s'invite dans le cadre de la préparation du grand débat national.

Quid de l’hydrogène pour les véhicules utilitaires légers ?

14-12-2018

Le pétrole fait figure de référence en matière de carburant mais avec la pollution, les risques de pénurie, l'augmentation du prix du baril, les taxes, des solutions alternatives sont apparues : le GPL, le GNV, les biocarburants, l'électricité, l'hydrogène. Cette dernière solution est intéressante et se développera dans le futur pour 2 raisons :
- La piles à combustible hydrogène qui alimente le moteur électrique, augmente l'autonomie du véhicule
- Le véhicule ne pollue pas et pourra donc accéder aux villes qui de plus en plus prennent des mesures d'interdiction pour les véhicules les plus polluants jusqu'à interdire dans un futur assez proche les véhicules thermiques.
Des véhicules particuliers, certes encore chers, sont commercialisés mais les VUL restent encore peu nombreux. Le nombre de stations à hydrogène devrait aussi augmenter à l'avenir. Plusieurs projets de VUL pourraient être proposés à la vente à court terme : la Renault Kangoo ZE H2, le Volkswagen HyMotion, le Mercedes Sprinter F-Cell, le Hyundai poids lourd. Faurecia, Plastic Omnium, Continental, Bosch travaillent sur des projets concernant les piles à combustible et les réservoirs.



La Chine en tête de la révolution mondiale des véhicules électriques

12-12-2018

Les efforts de la Chine pour le développement des véhicules électriques et donc la réduction de ses émissions carbone ont été salués dans le cadre de la COP 24 à Katowice, en Pologne. La Chine est en effet le leader mondial en matière de véhicules électriques et a un rôle remarquable à jouer dans la révolution actuelle des véhicules électriques. Shenzhen (province du Guangdong) a plus de bus électriques (plus de 16 000) que toute autre ville du monde.

Pile à combustible : d’ici 2030, Hyundai veut en produire 700 000 par an

12-12-2018

Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai poursuit sa dynamique dans le domaine de la voiture à hydrogène. D'ici 2030, Hyundai et ses partenaires investiront près de 6 milliards d'euros dans la recherche et le développement des piles à combustible. À cette date, Hyundai et Kia ambitionnent de produire 500 000 véhicules à hydrogène par an et de fournir des constructeurs automobiles tiers. Hyundai souhaite aussi fournir des piles à combustible pour les navires très polluants actuellement, les drones ou encore les chariots-élévateurs.



COP 24

22-11-2018

La COP24 est la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui se tiendra cette année à Katowice en Pologne du 2 au 14 décembre 2018.
Elle consistera à élaborer et adopter un ensemble de décisions garantissant la pleine application de l'Accord de Paris en 2015 lors de la COP21.
Au cours du sommet sur le climat de 2018, la Pologne voudrait montrer comment la neutralité en termes d'émissions de gaz à effet de serre, c'est-à-dire un équilibre entre les émissions de CO2 et sa séquestration par les sols et les forêts, peut être atteinte.
D'autre part Climate Chance a organisé une session sur la Transition Écologique lors de l'événement Africités à Marrakech, a publié le premier rapport de l'Observatoire de l'action climatique non-étatique et a animé 4 évènements lors de la COP24.

Le Monde et la Fabrique de la cité : Mobilité, l’explosion des possibles

16-11-2018

Le monde, en partenariat avec la Fabrique de la Cité, organise une conférence le mercredi 21 novembre 2018 de 8h30 à 12h sur les déplacements et les solutions alternatives à la voiture. Covoiturage, systèmes à la demande ou en libre-service, véhicules autonomes, sont les nouvelles briques de ce système en construction.
Sera-t-il possible de concilier les intérêts de tous les usagers avec ceux des nouveaux acteurs privés ? Quel peut être le rôle de la puissance publique, jadis cheffe d'orchestre de ces ballets quotidiens ? Quelle seront les nouvelles équations financières à trouver ? Comment s'assurer que cette nouvelle donne soit bien au service de la transition énergétique ? Quel est la place du numérique dans ces nouveaux services ?
Autant de questions qui seront débattues lors de cette conférence.



Europe : les camions devront émettre 35 % de CO2 en moins d’ici 2030

16-11-2018

Le Parlement européen a validé un objectif de réduction des émissions de 35 % d'ici à 2030 pour les camions. La proposition du Parlement va au-delà des 30 % de réduction de CO2 réclamés par la Commission d'ici à 2030. Le parlement a également fixé un objectif intermédiaire de 20% en 2025. Ces objectifs doivent maintenant être validés par le Conseil des ministres européens.

la demande mondiale d’électricité va croître de 60 % d’ici à 2040

15-11-2018

Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la demande mondiale d'électricité va augmenter de 60% d'ici 2040, particulièrement dans les pays en voie de développement, en Chine et en Inde. Les deux principaux facteurs sont : l'explosion de la demande pour les voitures électriques en Chine et la demande de climatisation dans les pays chauds. Les systèmes électriques vont devoir faire de la flexibilité parce que même si les énergies renouvelables (éolien et solaire) explosent, ces dernières restent par nature intermittentes.



Les entreprises françaises s’engagent à coopérer avec les entreprises chinoises pour renforcer l’innovation

08-11-2018

L'événement "So French, So Innovative", initié par le Comité France Chine, a pour objectif de transmettre les espoirs des entreprises françaises en matière d'innovation sur le marché chinois et d'illustrer la valeur créée par ces entreprises.
Un événement a été organisé au pavillon français à l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) prévue du 5 au 10 novembre, pour montrer le savoir-faire des entreprises françaises répondant aux besoins des consommateurs chinois en matière d'innovation et contribuant au développement économique de la Chine.

Autonomie des voitures électriques, quand le mieux devient l’ennemi du bien

06-11-2018

La voiture électrique représente aujourd'hui un maillon essentiel d'une mobilité plus respectueuse de l'environnement. Il faut toutefois analyser le cycle de vie de ce véhicule pour avoir un bilan complet de la dépense totale en gaz à effet de serre, de la construction jusqu'au recyclage du véhicule, y compris la batterie, en passant par la consommation d'énergie électrique, cette énergie devant être produite le plus possible grâce à des énergies vertes.
Dans l'esprit des personnes, la voiture électrique manque d'autonomie. Toutefois en zone urbaine, le nombre de kilomètres parcourus convient largement aux performances des véhicules actuels. Une autonomie importante implique d'embarquer un poids important de batteries, ce qui va à l'encontre de l'efficacité énergétique. Outre le fait que ces batteries coûtent cher, il faut également assurer un temps de recharge rapide. Or les prises de recharge rapide, de puissance comprise entre 150 et 350 kW, pose des problème de gestion et de dimensionnement de réseau.



Ford et Baidu planchent sur une voiture autonome en Chine

01-11-2018

Le constructeur automobile Ford et le chinois Baidu, principal moteur chinois de recherches sur internet, ont lancé un projet sur deux ans visant à tester des véhicules à conduite autonome sur des routes en Chine. L'expérimentation doit démarrer d'ici la fin de l'année dans des rues de Pékin, et peut-être d'autres villes.
Au delà de cette expérimentation, ils ont aussi annoncé une collaboration dans le développement de services connectés, d'intelligence artificielle et de marketing numérique en Chine.

Huawei fait décoller 9 start-up françaises vers la Chine

25-10-2018

Dans le cadre du programme Digital InPulse 2018 de Huawei, 9 start-up de la French Tech s'envoleront du 27 octobre au 2 novembre en Chine pour découvrir l'écosystème numérique de Hong-Kong et Shenzhen. La plupart de ces startups sont impliquées dans la mobilité (cartographie indoor, stationnement, solution Saas, solutions renforçant la sécurité des motos et vélos, calculs d'itinéraires et navigation GPS, système de géolocalisation en cas de vol de vélo, matériaux composites pour des véhicules plus légers et moins consommateurs d‘énergie).



En Chine, la mobilité partagée entre déjà en zone de consolidation

25-10-2018

Il y a deux ans, plusieurs entreprises ont tenté de développer des services de vélos partagés en Chine. Mais force est de constater que les promesses écologiques n'ont pas été tenues. Des milliers de vélos ont fini dans des décharges, saisis par les municipalités parce qu'ils encombraient les trottoirs, ou simplement parce que les entreprises qui les détenaient ont fait faillite. Une vingtaine d'entreprises en tout ont ainsi disparu et aujourd'hui,seul Mobike , soutenue par Tencent, l'un des leaders de l'Internet chinois,et rachetée par Meituan (qui compte Tencent parmi ses investisseurs), pour environ 2,7 milliards de dollars, a résisté à cette vague de faillites.

l’ouverture des données sur tout le territoire

22-10-2018

Au cours de la manifestation Autonomy (sommet des mobilités urbaines qui s'est tenu à Paris du 18 au 20 octobre 2018), la Ministre des Transport s'est rapproché secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances Mounir Mahjoubi pour préciser les priorités du numérique appliqué aux transports, notamment une accélération de l'ouverture et du partage des données (horaires, géolocalisation des véhicules...) sur tout le territoire. L'utilisation de ces données permettra en particulier de proposer des offres plus adaptées aux personnes à mobilité réduites (PMR) et leur faciliter la vie



Les mesures du futur plan Transport

22-10-2018

Le projet de "loi d'orientation des mobilités" s'articule autour de cinq grandes mesures. Il est attendu au Parlement au printemps 2019 :
- Des prix plus encadrés pour le covoiturage. Ainsi plus il y a de passagers dans le véhicule, plus le prix du trajet devra baisser
- L'indemnité transport actuellement en vigueur pour les transports en commun ou la voiture s'élargira au vélo ou au covoiturage
- Une nouvelle taxe sur la carte grise pour de nouveaux contrôles exigés par l'Union européenne suite au scandale des moteurs diesel truqués
- La fin des barrières de péage, source de bouchons et de pollution, et la mise en place de dispositifs pour fluidifier le trafic
- Des bus qui s'arrêtent à la demande pour lutter contre l'insécurité des femmes et des personnes vulnérables la nuit

Renault et Brilliance signent un accord de coopération stratégique avec la province de Liaoning, Chine

19-10-2018

Le groupe Renault et son nouveau partenaire chinois Brilliance ont signé avec la province de Liaoning un nouvel accord de coopération stratégique, qui leur permettra de lancer sept véhicules utilitaires à compter de 2019, dont trois entièrement électriques.
Les deux constructeurs ont annoncé qu'ils créaient la coentreprise Renault Brilliance Jinbei Automotive Company en décembre 2017. Leur collaboration porte sur la fabrication et la vente de véhicules utilitaires, qui seront vendus en Chine par les marques Jinbei, Renault et Huasong. L'objectif est d'écouler 150000 véhicules par an d'ici 2022.



Hydrogène : tout savoir sur la pile à combustible (FCEV)

19-10-2018

Il s'agit d'un texte pédagogique sur la pile à combustible, de son invention à sa mise en pratique dans les véhicules actuels, et de son avenir. Ce sont surtout les constructeurs japonais et coréens qui se sont lancés dans la mise au point de véhicules à hydrogène. Cette technologie pourrait prendre de l'essor avec l'interdiction récente de certaines villes à faire rouler des véhicules à moteur thermique à essence ou diesel. Pour le moment le nombre de stations d'approvisionnement en hydrogène est insuffisant : une dizaine en France, 2 en Belgique mais le nombre de stations va augmenter dans le temps. Le coût des véhicules est encore prohibitif. Mais le nombre de projets, tout mode confondu, est en pleine effervescence (train à hydrogène d'Alstom, navire et même avion et drone à hydrogène.

Sécurité des systèmes : La BlockChain pour sauver le transport

19-10-2018

L'un des atouts majeurs de la blockchain est de sécuriser les échanges de données à un moment où les entreprises de transport sont victimes de piratage, de virus informatiques et de vols de documents. Avec l'arrivée de véhicules connectés qui eux aussi génèrent des milliers de datas sur les réseaux, le sujet devient alors majeur. La blockchain certifie l'inviolabilité, la fiabilité et la traçabilité de tous les échanges opérés. Le contrat intelligent entre les partenaires permet d'automatiser les transactions (expédition et suivi de la marchandise dans la chaîne logistique, signature du destinataire signifiant que la marchandise a bien été livrée, facturation automatique, suivi des paiements). Ce contrat intelligent repose sur des processus numérisés (digitalisation des documents liés à la gestion du transport), des échanges sécurisés et normalisés entre les acteurs du transport.



Des péages urbains pourront bientôt être installés à l’entrée des villes

19-10-2018

Le projet de loi mobilité propose aux agglomérations de plus de 100.000 habitants de créer des péages urbains pour limiter la pollution. Le principe figurait déjà dans le Grenelle de l'environnement en 2010, de nombreuses agglomérations avaient pris position, mais il n'avait jamais été mis en oeuvre. Ce péage sera perçu par l'autorité organisatrice de la mobilité (AOM) à l'échelle locale. Avant sa mise en oeuvre, les agglomérations devront obligatoirement organiser une concertation et réaliser des études pour en mesurer l'impact. La loi prévoit également un plafond tarifaire mais laisse les villes moduler leurs tarifs en fonction de la nature des déplacements, des émissions carbone et de polluants des véhicules.

Echanges sur la mobilité urbaine

19-10-2018

Cette 4ème édition propose de réfléchir à la place des services partagés dans l'offre urbaine de mobilité. Elle est organisée par le Cerema, le CNFPT en partenariat avec l'Eurométropole de Strasbourg, le GART, l'UTP et le soutien de l'UITP.
Le programme provisoire et le formulaire d'inscription sont disponibles.
Lieu :INET | Institut National des Etudes Territoriales - Le CNFPT, 1, rue Edmond Michelet, 67080 Strasbourg
dates : Du 28 à 30 novembre 2018 De 9h00 à 17h00



La mobilité électrique : futur maillon fort des Smart Grids

16-10-2018

Les Smart Grids doivent tenir compte des infrastructures de recharge liées aux véhicules électriques qui au fil du temps vont se développer de plus en plus. Les véhicules électriques (et leur batterie) sont des moyens de stockage qu'il faudra gérer pour une meilleure conduite des réseaux électriques.
Le nombre de véhicules électriques immatriculés en France est estimé à environ 140 000, en comptant les véhicules hybrides rechargeables (source EAFO). Cela ne représente encore qu'une petite fraction des 22 millions de véhicules en circulation dans l'hexagone. Toutefois les ventes ne cessent de progresser et à l'horizon 2035, 5 et 15 millions de véhicules électriques pourraient circuler en France, ce qui se traduit par 200 à 600 TWh de capacité de stockage totale. C'est actuellement en Chine que le véhicule électrique se développe le plus avec 1,1 million d'unités en 2017. Il faut aussi compter sur le développement des bus électriques dont la Chine est en pointe.

5G : des failles de sécurité découvertes dans la nouvelle norme

11-10-2018

Les chercheurs du groupe Information Security de l'École polytechnique fédérale de Zurich ont soumis la future norme de communication mobile 5G à une analyse de sécurité complète. Le protocole AKA (Authentification and Key Agreement) garantit l'authentification entre le terminal et le réseau ainsi que la confidentialité de l'identité et de la localisation de l'utilisateur. Il semble que la norme soit insuffisante pour atteindre les objectifs de sécurité du protocole 5G AKA. D'autres failles permettent de localiser les téléphones. Les scientifiques se sont mis en contact avec les responsables de la norme pour apporter des solutions.



Big data, intelligence artificielle… Microsoft investit dans Grab, le géant singapourien des VTC

11-10-2018

Grab, un géant des VTC, est présent dans 235 villes de huit pays d'Asie du Sud-Est (Singapour, Indonésie, Malaisie, Birmanie…). Il diversifie ses activités pour offrir des services de transport, de livraison de repas mais également de paiement. Il a signé un partenariat avec Microsoft pour développer ses outils numériques et améliorer ses capacités de gestion, et ainsi se doter de technologies de premier plan telles que la reconnaissance faciale, la création de chatbot, la traduction automatique en temps réel.

L’ONU doit adopter le Pacte mondial pour l’environnement

09-10-2018

À l'issue de l'ouverture de la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, 100 juristes du monde entier, parmi les plus reconnus dans leur spécialité, ont appelé les États à franchir une nouvelle étape décisive dans la gouvernance mondiale de l'environnement. Leur objectif : l'adoption par les Etats du Pacte mondial pour l'environnement qui consacrerait une nouvelle génération de droits et devoirs pour protéger la planète. Cette mobilisation sans précédent vise à écrire un nouveau chapitre de la gouvernance mondiale de l'environnement.A la différence de l'Accord de Paris en 2015, qui se limite au climat, le Pacte mondial pour l'environnement serait le premier traité portant sur l'environnement pris dans sa globalité.



Rapport du GIEC sur la hausse globale des températures

08-10-2018

Le GIEC Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) rappelle une fois de plus l'urgence qu'il y a à baisser nos émissions de gaz à effet de serre.
Il appelle à un changement en profondeur de nos modèles de production et de consommation. Cela implique d'effectuer des choix politiques radicaux et ambitieux pour enclencher une véritable transition, qui tienne compte des enjeux environnementaux mais aussi sociaux et économiques.
Le GIEC conseille donc aux gouvernements d'examiner attentivement son dernier rapport et d'entamer au plus vite la transition écologique.

Exposition Passages, espaces de transition pour la ville du 21ème siècle

04-10-2018

Après Pékin, Shanghai et Fuzhou, l'exposition « Passages, espaces de transition pour la ville du 21è siècle » poursuit sa tournée en Chine et sera exposée pendant plusieurs semaines à Dongguan à partir du 12 octobre, avec le soutien de l'Université de Tongji et du réseau des centres d'exposition d'urbanisme chinois.
L'exposition porte sur les lieux de passage, de connexion, d'intermodalité et de transition, qui sont nécessaires à la qualité de nos déplacements quotidiens et dans la conception d'un système de mobilité intégré.



Ce que le numérique a changé pour la mobilité des salariés

28-09-2018

Le numérique pourrait bien changer la mobilité liée au travail qui est le premier motif de déplacement quotidien des Français. Ainsi selon une étude menée par le think tank Forum Vies Mobiles sur la mobilité, 53% des salariés se sont déclarés favorables au télétravail et 69 % des entreprises ont même plébiscité l'utilisation des outils numériques (conférence Skype, vidéo-conférence en 3D) comme alternative à la réunion physique. Toutefois, les entreprises préfèrent limiter le télétravail à 2 jours par semaine car les managers ont encore trop l'habitude de gérer physiquement leurs équipes sur le lieu de travail.

Amélioration de la qualité de l’air dans le métro parisien

26-09-2018

La région Île-de-France vient d'annoncer le déblocage d'un million d'euros pour améliorer la qualité de l'air dans le métro parisien. Cinq entreprises (Air Liquide, Satrklab, Suez, Sicat et Tallano) ont été sélectionnées pour tester des solutions novatrices et ainsi améliorer la qualité de l'air. Les expérimentations, d'une durée de 3 à 6 mois, porteront sur les stations Avenue Foch du RER C (SNCF), Franklin Roosevelt (ligne 1 RATP) et Châtelet (ligne 4 RATP). A certaines heures de la journée, la quantité mesurée de particules fines (PM10) excède largement le seuil d'alerte autorisé et le niveau de pollution à l'extérieur.
Plusieurs technologies seront utilisées : l'ionisation positive ou le traitement de l'air par filtration humide.



5ième forum des villes durables à Wuhan

19-09-2018

Le district de Caidian et le Consulat général de France à Wuhan organisent le 5ème forum franco-chinois de Wuhan sur la ville durable les 25 et 26 octobre. (alors qu'il était initialement prévu les 29-30 octobre).
De nombreuses opérations urbaines et d'infrastructures ont d'ores et déjà débutées à Wuhan et seront inaugurées au cours de ce rendez-vous. Le forum permettra de rassembler les entreprises, les experts et les universitaires, qu'ils soient français ou chinois.

Réchauffement climatique : « Nous en appelons aux décideurs politiques »

08-09-2018

700 scientifiques français se mobilisent dans « Libération », exhortant les gouvernants français à passer de l'incantation aux actes pour enfin se diriger vers une société sans carbone. Les effets du changement climatiques se font déjà sentir. Face à la hausse des températures moyennes, la fonte des glaciers et de la banquise, les sécheresses, la destruction d'écosystèmes rares et précieux, la hausse du niveau de la mer, la désoxygénation et l'acidification des océans, etc, des solutions existent : diminution de la consommation d'énergie, recours à des énergies décarbonées, meilleure isolation des bâtiments, mobilité repensée évitant les moteurs thermiques, ferroutage, agriculture écologique, production ­locale, verdissement des villes, économie collaborative et circulaire, révolution numérique, etc., Toutefois la mise en application de ces solutions tarde et passe par le changement de comportement de chacun et par des décisions politiques courageuses et ambitieuses.



Comment nous déplacerons-nous dans la ville de 2030 ?

07-09-2018

En 2030, la mobilité aura bien évolué : Les Seabubbles sont des véhicules volants sur l'eau, portés par des hydrofoils. La Ville de Paris ainsi que Montréal sont intéressées. En 2022, les véhicules autonomes de niveau 4 seront autorisés : les robots taxis pourront se développer dans les villes.
Les plateformes de VTC imaginent des taxis volants, à mi-chemin entre des hélicoptères et des drones, en attendant une évolution de la réglementation aérienne et ne rien laisser au hasard sur le plan de la sécurité. Enfin les petits véhicules électriques : Trottinette, gyropode, e-sake et autre hoverboard, continueront à se développer dans le futur.

Les smart cities améliorent la vie quotidienne : la preuve en 50 villes

06-09-2018

Le concept de ville intelligente remonte à 2008. Le rapport des experts du McKinsey Global Institute dresse une évaluation de l'amélioration de la qualité de vie des habitants de ces villes.
Qu'il s'agisse des transports, de l'habitat, d'énergie, de santé, de sécurité ou de la qualité des liens entre habitants et instances de gouvernance, les technologies numériques améliorent globalement la vie des citadins.
Une ville intelligente peut être découpée en trois « couches » :
- les nouvelles technologies et les aspects matériels : smartphones, capteurs connectés, portails de données en libre accès, réseaux de communication à haut débit.
- les applications et services en ligne
- l'accompagnement des autorités et des habitants



Les objectifs de développement durable

05-09-2018

En 2015, les pays ont adopté le Programme de développement durable à l'horizon 2030 et ses 17 objectifs de développement durable. En 2016, l'accord de Paris sur le changement climatique est entré en vigueur, répondant à la nécessité de limiter la hausse des températures mondiales, et au 1er janvier 2016, les 17 Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l'horizon 2030 sont entrés en vigueur, dans un souci de prospérité tout en protégeant la planète. Ils intègrent la non pauvreté mais aussi des stratégies qui développent la croissance économique. Ils répondent à une série de besoins sociaux, notamment l'éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d'emploi, tout en luttant contre le changement climatique et la protection de l'environnement.

7 raisons pour une ville de devenir intelligente

05-09-2018

Le numérique apporte une réelle valeur ajoutée à la Ville. Collecter des données, issues de plusieurs sources, permet de gérer et de surveiller des éléments plus nombreux et plus dispersés au sein de la ville, de réagir plus finement et en temps réel. On peut ainsi citer comme exemple les smart grids qui ajustent au mieux l'offre et la demande d'électricité. Ils améliorent ainsi l'efficacité énergétique. La gestion de trafic et l'information temps réel dans les transports est un autre exemple. Les objets connectés et les dispositifs de gestion à distance permettent également de réaliser des économies en terme de coûts de fonctionnement.



Le portail de données de la WCCD

04-09-2018

La norme ISO 37120, est une norme internationale pour des villes durables. Elle comprend 100 indicateurs (54 indicateurs de base et 46 indicateurs connexes) concernant 17 thèmes liés à la durabilité et à la qualité de vie des villes. Elle a été expérimentée par 20 villes dans le monde. Le portail de données de la WCCD (Open City Data Portal) présente des données vérifiées concernant des villes certifiées ISO 37120, permettant d'établir des comparaisons d'une ville à l'autre.

Après la Chine, Decathlon expérimente une liaison fluviale entre l’Allemagne et Delta 3

03-09-2018

Après avoir fait venir sa marchandise de Chine (Wuhan) jusqu'à Duisbourg en Allemagne qui est le port fluvial recevant le plus de trains chinois en Europe, Décathlon a expérimenté la voie fluviale jusque la plateforme multimodale de Dourges (Delta 3), au sud de Lille, pour approvisionner ses magasins. Cette solution est plus écologique (pas de camions sur les routes), moins accidentogène, économique et compétitif par rapport à la route. La partie routière est réduite au chaînon final entre la plateforme et les magasins.



Singapour veut prendre le leadership des villes intelligentes

30-08-2018

Singapour assure la présidence tournante de l'ASEAN en 2018 ('Association des Nations du Sud-Est asiatique ) et a lancé le réseau des villes intelligentes de l'ASEAN. Elle a aussi accueilli le sommet mondial des villes du 8 au 12 juillet 2018. Les villes du sud-est asiatique sont sensibles aux problématiques d'énergie et de climat. Singapour possède un territoire spécifique : densité de population élevée, climat équatorial ensoleillé, peu de ressources en eau et pas de ressources souterraines, peu de vent régulier. Le territoire est soumis aux dangers climatiques (inondations, typhons) et aux tremblements de terre. Ces contraintes imposent au pays de produire son électricité à partir du gaz naturel. L'environnement a aussi une priorité importante : bonne gestion des déchets, prise en compte de l'efficacité énergétique, introduction d'une taxe carbone. Les transports en commun sont très efficaces (métro, bus, taxis, service de covoiturage électrique)

Voiture autonome : Apple prépare un pare-brise connecté

29-08-2018

Apple a déposé en ce mois d'août plusieurs brevets liés à sa future « iCar » et compte ainsi développer un pare-brise connecté permettant d'afficher toutes les informations utiles au conducteur et aux passagers (virage, freinage anticipé, météo ...). Le système pourrait aussi communiquer avec les autres usagers de la route.



PKI la solution de sécurité idéale pour les objets connectés

24-08-2018

Les objets connectés se développent de plus en plus mais la sécurité des données n'est pas toujours assurée. Les cybercriminels profitent donc de ces failles et le constat est assez alarmant pour les entreprises.
Les PKI (infrastructures à clé publique) représentent un des solutions intéressantes tant pour les fabricants que les consommateurs, relativement faciles pour leur mise en oeuvre. Les PKI sont aujourd'hui une norme approuvée et les certificats numériques délivrés par les PKI permettent de sécuriser les échanges de données. Elles remplacent les méthodes d'authentification comme les mots de passe qui se volent facilement.

Keolis lance la première navette autonome sur voie publique du Canada

13-08-2018

Keolis Canada et Navya ont annoncé le lancement d'un premier projet-pilote de navette autonome 100% électrique à Candiac. Cette expérimentation, d'une durée de douze mois, débutera à la fin du mois d'août et sera, selon le communiqué de Keolis, la première de longue durée du pays. Cette navette circulera dans des conditions réelles de circulation, sur voie publique, et cohabitera ainsi avec les automobilistes.



L’importance de l’initiative « la Ceinture et la Route » pour le monde

03-08-2018

« La Ceinture et la Route » est une proposition chinoise qui offre des partenariats avec plus de 140 pays et régions qui soutiennent l'initiative. Elle vise à l'amélioration mondiale de la connectivité et à la construction de nouvelles infrastructures : autoroutes et voies ferrées, ponts, tunnels, nouvelles voies maritimes, aéroports, réseaux de fibre optique, oléoducs, gazoducs, zones portuaires... et d'autres projets de développement économique, écologique, agricole et environnemental, en Asie, en Europe, en Afrique. La Chine investit dans les réseaux à très haute tension et les infrastructures de production d'électricité aux quatre coins du globe pour relier les réseaux du monde entier.

À la découverte des villes du futur

02-08-2018

Xi Jinping a approuvé le plan stratégique de construction de la ville de Xiongan qui sera situé à une centaine de kilomètres de Pékin et s'établira sur une surface de 2000 km2, soit 15 fois Paris. ce sera une ville verte et à faible intensité carbone.
Fin 2017, Alphabet , filiale de Google, a remporté l'appel d'offres lancé par la municipalité de Toronto pour construire une ville-laboratoire truffée de capteurs, caméras, GPS sur une surface de 800 hectares. Des centaines de villes intelligentes vont éclore un peu partout dans le monde : En Chine, aux Etats-Unis, en Arabie Saoudite, en Egypte, au Kenya, en Egypte ....
Plus dense, la ville du futur sera aussi plus connectée. L'Internet des objets va permettre le développement d'applications qui aideront à gérer directement la production et le stockage d'énergie, la gestion des déchets, la distribution de l'eau, l'éclairage urbain : la Ville de Songdo, en Corée du sud, adopte déjà toutes ces caractéristiques.



Depuis aujourd’hui, l’humanité vit à crédit

01-08-2018

Depuis ce mercredi 1er août, l'humanité vit à crédit c'est à dire qu'elle consomme plus que ce que la Terre peut lui fournir : nous allons donc surexploiter les écosystèmes et compromettre leur capacité de régénération. A la fin de l'année 2018, il faudra 1,7 Terre pour satisfaire les modes de production et de consommation. C'est le "Global Footprint Network", un institut de recherches international établi à Oakland (Californie) qui établit ce constat. Il recueille de 15 000 données auprès des Nations unies, il compare l'empreinte écologique de l'homme avec la biocapacité de la planète, c'est-à-dire sa capacité à reconstituer ses réserves et à absorber les gaz à effet de serre. Tous les pays ne sont pas égaux : les Etats-Unis consomment 5 planètes par an, la France : 3 planètes et l'Inde : 0,6 planète.

Conduite et transport routier autonome

31-07-2018

Daimler a indiqué avoir obtenu l'autorisation de tester des véhicules autonomes de niveau 4 sur les routes de Pékin. Les conducteurs sont présents à bord mais n'interviennent pas sur certains tronçons.



Les villes intelligentes et Google

27-07-2018

Google, leader de l'offre de recherche Internet, se tourne maintenant vers les activités de la ville du futur avec l'objectif de trouver des solutions numériques qui peuvent être apportées aux villes et ses acteurs, dans les différentes composantes de l'urbain : logement, commerce, mobilités, vitalité, identité, qualité de vie…
Les expérimentations d'innovation urbaine dans les villes permettront de faire émerger les technologies de demain. Les “géants du web” possèdent la capacité d'investir dans tous les domaines et de traiter des quantités de données colossales ! Mais qu'en sera-t-il de la puissance des GAFA face aux autorités publiques qui normalement assurent le fonctionnement des villes ? Quel type de philosophie vont-ils imposer aux villes ?

Le géant chinois Didi Chuxing s’allie avec Continental pour promouvoir de nouvelles formes de mobilité en Chine

23-07-2018

Le géant chinois des VTC, Didi Chuxing, veut accélérer ses ambitions sur le segment de la voiture connectée et intelligente. La société chinoise a noué un partenariat avec l'équipementier automobile allemand Continental. Ce partenariat vise à promouvoir des services de transport intelligents en Chine en développant conjointement des voitures connectées ainsi que des véhicules électriques conçus pour répondre aux besoins du groupe chinois.



La Chine et la Norvège continue à soutenir le marché du véhicule électrique

17-07-2018

La Chine (1ère position) et la Norvège (3ème position) restent les principaux moteurs du développement mondial du véhicule électrique. Les industriels chinois deviennent de plus en plus une concurrence sérieuse pour les fabricants européens et américains. Au premier semestre, la Chine a vendu 412 000 nouveaux véhicules électriques, incluant les véhicules électriques à pile à combustible, les véhicules utilitaires ainsi que les bus électriques.
En Norvège, le véhicule électrique représente 46,6% des nouvelles immatriculations. Toutefois les États-Unis sont en deuxième position. Au cours de la première moitié de l'année, le nombre de véhicules électriques nouvellement immatriculés a augmenté de 35% pour atteindre un total de 117 000 véhicules. Il faut dire que Tesla, leader américain du VE, a vendu 45000 VE. Toyota a réussi à s'emparer de la deuxième place (14 200 ventes) avec son hybride rechargeable Prius Prime.

La Chine compte construire 300 villes forestières pour améliorer l’environnement

16-07-2018

La Chine compte construire 300 villes forestières d'ici 2025 pour améliorer les conditions environnementales des zones urbaines. 200 villes forestières et six groupes de villes seront développés au cours des deux ans à venir. les avantages sont : baisse des températures, amélioration de la qualité de l'air, meilleure protection phonique, développement de la biodiversité et de la faune.



IEEE 1934 : un standard big data pour traiter les données

13-07-2018

L'informatique distribuée se définit comme une architecture horizontale au niveau du système qui distribue les ressources et les services de traitement, de stockage, de contrôle. L'IoT, la 5G et l'intelligence artificielle engendrent un nombre très important de données à gérer. Le standard IEEE 1934, développé en grande partie par l'OpenFog Consortium (un consortium qui travaille sur l'informatique distribuée), dont font partie ARM, Cisco, Dell, Intel, Microsoft et l'Université de Princeton, permettra de s'assurer de l'interopérabilité des périphériques, capteurs, moniteurs de contrôle et services traitant ou générant des flux de données potentiellement illimités. Les véhicules autonomes sont bien entendus concernés par ce standard.

Le transport intelligent : un élément clé de la ville intelligente

11-07-2018

Les villes intelligentes utilisent les technologies pour améliorer la qualité de vie des habitants. Plus de 500 villes chinoises ont commencé leur transition vers une ville intelligente l'année dernière. Le gouvernement de l'Inde a également lancé la "Smart Cities Mission" pour développer 100 villes indiennes afin qu'elles soient durables et respectueuses des citoyens. Les transport intelligents ont un rôle central et font face à plusieurs défis : la congestion routière, la question du stationnement, l'accès du transport à tous les résidents, une mauvaise articulation du dernier kilomètre avec l'infrastructure de transport, la sécurité routière ou la pollution.



Intel et le digital du véhicule autonome

10-07-2018

Intel est le géant américain des processeurs et puces électroniques. En mars 2017, il a fait l'acquisition, pour 15,3 milliards de dollars, de la société israélienne Mobileye qui est spécialiste des systèmes anti-collision dédiés aux voitures (semi-)autonomes.
Intel tente ainsi de devenir un acteur incontournable du secteur des véhicules autonomes, mais aussi de l'intelligence artificielle et de la ville intelligente.
L'émergence des véhicules autonomes n'est plus l'affaire des seuls constructeurs automobiles ou des équipementiers mais c'est maintenant aussi l'affaire des acteurs des nouvelles technologies. La voiture connectée devient donc le fruit d'une collaboration de plusieurs acteurs : constructeurs, équipementiers, acteurs de la cartographie, acteurs du digital pour le traitement des flux de données.

PSA collabore avec l’Inria sur l’intelligence artificielle

09-07-2018

Le groupe automobile PSA s'associe avec l'Inria pour ouvrir un OpenLab dédié à l'intelligence artificielle.
Cet OpenLab développera des algorithmes d'intelligence artificielle qui serviront à étudier le comportement du véhicule autonome dans “des environnements complexes”.
Les thématiques porteront sur les différents services liés à la mobilité mais aussi sur la production, les outils de conception, le design, le marketing numérique, ainsi que la qualité et la finance.
La France compte 12 openlab de ce type, la Chine 4, tandis que le Maroc et le Brésil se partagent les deux derniers.



Air Liquide signe un accord de développement de la mobilité hydrogène en Chine

09-07-2018

Air Liquide et la start-up chinoise STNE (Shanghai Sinotran New Energy Automobile Operation CO., LTD), ont signé un accord de partenariat destiné à accélérer en Chine le déploiement de flottes de camions électriques fonctionnant à l'hydrogène.
Cet accord a pour objectif de développer et de commercialiser des véhicules électriques à hydrogène au service d'une mobilité propre.

Les bus autonomes de Baidu dans les rues du Japon l’année prochaine

06-07-2018

Le géant chinois Baidu vient de sortir son 100ième autobus autonome de sa chaîne de production cette semaine. Ils seront bientôt déployés en Chine (Beijing, Shenzhen, Xiongan, Pingtan, and Wuhan) et au Japon (Tokyo et d'autres villes).
Le mini-bus Apollo contient 14 places. Il possède une autonomie de niveau 4, ce qui signifie qu'il peut fonctionner sans conducteur humain au volant mais dans des conditions et dans des zones bien définies.
La plate-forme de conduite autonome de Baidu a été ouverte l'année dernière et regroupe 116 partenaires.



Véhicule autonome : Baidu et Ford signent un accord de coopération stratégique sur l’IA et la connectivité

29-06-2018

Ford et Baidu sont à la recherche de collaborations stratégiques pour travailler ensemble sur de nouveaux systèmes embarqués et des services numériques basés sur la plateforme d'intelligence artificielle DuerOS de Baidu, avec des fonctionnalités telles que la reconnaissance vocale, la compréhension du langage naturel et la reconnaissance d'images pour offrir une expérience utilisateur simple et personnalisée aux propriétaires de véhicules Ford en Chine.

JD.com livre déjà des colis par drones dans deux provinces chinoises

27-06-2018

JD.com, un concurrent d'Alibaba, a fait construire ses propres drones et dessert une centaine de villages inaccessibles par la route dans les provinces rurales de Shaanxi et Jiangsu, à plus de 1000 km de Pékin. Les drones ne desservent pas directement les habitants mais atterrissent sur un terrain à l'écart des habitations. Leur plan de vol est fixe. Ils peuvent transporter une charge allant jusque 30 km. Ce type de transport est encore marginal et coûte très cher mais le groupe qui a réalisé un chiffre d'affaire de 55,7 milliards de dollars en 2017, espère se forger une réputation d'e-commerçant efficace dans les campagnes dans lesquelles on recense 600 millions de personnes !



En Chine, la route du futur dévoile tout son potentiel

22-06-2018

La Chine est le pays actuellement au stade le plus avancé sur la mise au point de la route intelligente, interactive, et éco-responsable. Le Gouvernement chinois pousse en effet ce type d'innovation dans le cadre d'un vaste programme pour accélérer la transition numérique du pays. La Chine est leader sur le plan du développement du véhicule électrique et a les mêmes ambitions pour le véhicule autonome dans le futur. Elle souhaite donc naturellement se doter d'infrastructures intelligentes pour permettre à la conduite autonome de se concrétiser.

L’hydrogène renouvelable : c’est quoi ?

20-06-2018

Ce dossier fournit une définition de l'hydrogène renouvelable et de ses utilisations potentielles. L'idée est de produire de l'hydrogène à partir des énergies renouvelables qui sont parfois excédentaires et non stockables. Cet excédent est alors transformé en hydrogène, réutilisable pour produire ultérieurement de l'électricité. Ce processus est propre : pas d'émissions de gaz à effet de serre ni de polluants lors de la production d'hydrogène et idem lors de la transformation de l'hydrogène en électricité.
Les utilisations sont multiples : piles à combustible pour les véhicules de transport de voyageurs ou de marchandises, tracteurs, véhicules particuliers ; les petits appareils (vélos, téléphones, ordinateurs ...) ; les installations de sites isolés (antennes relais, émetteurs pour téléphones mobiles, groupes de secours pour les hôpitaux et les serveurs informatiques...)



Meituan, l’e-commerçant qui talonne Alibaba et Tencent

19-06-2018

Meituan est une startup chinoise dans le domaine de l'e-commerce et des services du quotidien. Elle prépare son introduction en Bourse et intensifie la pression sur ses concurrents Alibaba et Tencent. Elle concurrence notamment Alibaba pour la livraison des repas. L'entreprise espère être valorisée 60 milliards de dollars à la suite de cette opération.

Ville intelligente et IoT industriel

19-06-2018

Selon IC Insights, une entreprise américaine sur l''analyse et la recherche dans le domaine des semi-conducteurs, de l'optoélectronique et des capteurs, le marché des IoT atteindra 93,9 milliards de dollars en 2018.
Les villes intelligentes, qui couvrent en particulier les infrastructures publiques, les routes, l'éclairage public, les réseaux électriques, les réseaux de vidéosurveillance et d'autres systèmes, représentent 41% de ce marché. Les IoT industriels représentent 38% du marché.
Le segment des véhicules connectés est en nette augmentation et représente un marché de 4,5 milliards d'€ en 2018, soit près de 5%.



La Machine Learning dans le domaine de la supply chain

18-06-2018

L'apprentissage automatique ou Machine Learning permet d'apporter des bénéfices à la chaîne d'approvisionnement :
- Il améliore la qualité de service à l'intérieur de la chaîne d'approvisionnement en inspectant les produits, en repérant ceux qui sont endommagés et en les classant suivant le type de dommages. Pour cela, le système combine des données visuelles et des données issues de capteurs,
- Il améliore la gestion de la qualité des fournisseurs suivant des critères identifiés,
- Il prédit plus précisément les futures demandes de production, en plus des techniques d'analyse statistique classiques,
- Il effectue plus efficacement de la maintenance prédictive ce qui permet de prolonger la vie de certains éléments (machines, moteurs, équipements de transport). Les capteurs IoT alimentent en données le système,
- Il permet de réduire les coûts de transport, d'améliorer la performance de la livraison par les fournisseurs et de minimiser les risques

Alibaba a un véhicule autonome pour livrer des colis

14-06-2018

Le géant du e-commerce Alibaba compte lancer un transport autonome pour livrer des colis. Ce véhicule, le "G Plus", circulera à près de 15 km/h et est équipé d'un système de navigation basé sur la technologie lidar fourni par RoboSense, une entreprise chinoise de Harbin.
Pour le moment ce robot semble destiné à des missions très localisées, dans une entreprise ou dans un centre logistique.



La mobilité est-elle soluble dans le numérique

30-05-2018

Les plateformes numériques sont entrées dans le marché de la mobilité. Elles touchent principalement le voyageur et son smartphone. L'article traite des activités des géants du net comme Google qui maîtrise les plateformes numériques, les contenus, les canaux et les standards et de la stratégie des constructeurs automobile, des stratups et des collectivités.

Chine : le boom des voitures électriques augmente la pollution ?

25-05-2018

La Chine incite à l'achat de véhicules électriques. Ainsi 10% de véhicules hybrides ou électriques devraient circuler en 2019 et 20% pour 2025.
Toutefois l'électricité nécessaire au rechargement des véhicules est issue très majoritairement de centrales à charbon (70%). De plus les utilisateurs ont tendance à privilégier la recharge rapide, pendant les périodes de pointe. Ce comportement sollicite davantage les centrales à charbon, qu'ils faut absolument mettre en service en période de pointe, au détriment des énergies renouvelables.



Le paiement mobile se propage à grande vitesse

22-05-2018

Le secteur des paiements par téléphone est en pleine révolution, notamment en Chine avec Alipay, service conçu pour Taobao, une plateforme en ligne gérée par Alibaba, où les petites entreprises vendent directement aux consommateurs chinois.
Alipay compte 520 millions d'utilisateurs actifs, presque autant que tous les comptes de paiement mobile détenus dans le reste du monde réunis. Alipay espère porter sa base de clients à 2 milliards d'utilisateurs à l'échelle mondiale d'ici 2025.
Plus récemment WeChat Pay, proposé par Tencent, a aussi développé son propre service de paiement mobile et fait chuter Alipay de de 80 % à un peu plus de 50 %. L'intérêt de ces systèmes est qu'ils font reculer le paiements en espèces ce qui diminue les détournements dus à la corruption, évite aux plus pauvres des heures de déplacements et de files d'attente et les protège mieux des vols.

Le train sans rails de la Chine

21-05-2018

Le premier tramway sans rails a été installé dans la ville de Zhuzhou. Les essais débutés en mai devraient se dérouler encore trois mois avant la commercialisation. Ce tramway roule sur des pneus en caoutchouc et longe des pistes virtuelles marquées de points blancs, qu'il peut détecter grâce à des capteurs. Il est bien moins cher qu'un tramway classique puisqu'il ne dispose pas d'infrastructure lourde au sol, il est plus rapide qu'un bus et il est écologique puisqu'il est électrique.



Forum mondial de l’industrie à Hefei, Chine

16-05-2018

Un forum d'affaires international s'adressant aux PME/PMI/ETI (200 PME en Europe, 50 PME en Afrique et 2750 PME en Chine) se déroulera du 24 au 26 mai 2018 à Hefei, Chine. Il sera co-présidé par Jean-Pierre RAFFARIN, ancien Premier Ministre Français et par Christian WULFF , ancien Président Allemand.

Le chinois DiDi peut désormais tester ses véhicules autonomes en Californie

14-05-2018

DiDi Chuxing expérimente des véhicules autonomes depuis plusieurs mois en Chine. Il va désormais pouvoir les faire rouler sur les routes de la Silicon Valley. Ce géant chinois du VTC va tester ses véhicules autonomes en Californie alors qu'Uber a arrêté ses propres essais de véhicules autonomes à la suite de l'accident mortel survenu à Tempe, en Arizona.
En Chine DiDi Chuxing, Tencent, Baidu ainsi que le géant du e-commerce Alibaba se sont lancés dans la course au développement de véhicules autonomes.



Les bus électriques chinois sont-ils une menace pour l’industrie pétrolière ?

11-05-2018

Le constructeur chinois BYD produit maintenant un nombre important de bus électriques. Ainsi toutes les cinq semaines, 9.500 nouveaux bus électriques sont mis en circulation dans les villes chinoises. Il s'agit de l'équivalent de la flotte de bus urbains de Londres ! 17 % de l'ensemble des bus en Chine fonctionnent aujourd'hui sur batterie. Pour 1.000 bus électrifiés, 500 barils de pétrole sont ainsi économisés. En France, le groupe s'est installé à Beauvais et compte remporter l'appel d'offre de la RATP publié en début d'année, qui compte 250 à 1000 bus électriques.

Mobilité en Chine : 50 ans d’accélération vus par les chinois

07-05-2018

Dans le cadre du projet Mobilité en Chine : 50 ans d'accélération vus par les Chinois, le bureau de recherche Sinapolis a soumis un corpus de 82 photographies à des citadins chinois pour recueillir leur point de vue sur cinquante ans d'essor de la mobilité. Les enquêtés ont commenté cinq à neuf photographies de leur choix, point de départ d'un entretien sociologique. La perception ambivalente des changements en cours, entre enthousiasme et critique de leur brutalité, a inspiré à l'artiste-vidéaste Wang Gongxin une oeuvre : Yi. Elle vise à sonder les rapports entre modernité et mobilité en Chine.



Les nouveaux chiffres alarmants de la pollution de l’air

03-05-2018

Du 30 octobre au 1er novembre 2018, l'OMS doit organiser la première conférence mondiale portant sur la pollution de l'air et la santé. En effet l'OMS évalue à 7 millions, le nombre de morts par an suite à la pollution de l'air. Des gouvernements et des partenaires seront réunis pour élaborer des engagements sur l'amélioration de la qualité de l'air et la lutte contre le changement climatique.

China’s Alibaba snags AI deal with Daimler, Audi, Volvo

24-04-2018

Alibaba A.I. Labs, the company's artificial intelligence unit, will supply its artificial intelligence car system to Daimler, Audi and Volvo.
The system allows people to talk with their cars through Alibaba's Tmall Genie, the brand's digital assistant device. From a remote location, they will be able to operate the car's door locks, turn on the air conditioning, plan a driving route or calculate a journey time.



Alibaba passe un accord avec Daimler,Audi et Volvo

24-04-2018

Le géant chinois de la vente en ligne Alibaba fournira son système d'intelligence artificielle, une interface vocale (Alibaba's Tmall Genie), à Daimler, Audi et Volvo. Ce système permettra aux personnes de parler via cette interface et ainsi de fermer/ouvrir les serrures, de faire fonctionner la climatisation, de planifier un itinéraire ou de calculer un temps de trajet.

La voiture autonome va s’appuyer sur le futur réseau 5G

20-04-2018

Plusieurs expérimentations sur le véhicule autonome se déroulent ou se sont déroulés pour évaluer le réseau 5G :
- PSA a signé un partenariat avec Ericsson et Orange pour évaluer le potentiel de la connexion 5G sur le V2V et le V2X. PSA mène des tests avec ses partenaires sur la piste d'un ancien aérodrome en Haute-Saône dans le cadre du projet « Towards 5G ».
- Avec l'opérateur télécoms coréen SK, Hyundai a fait rouler un véhicule autonome, pendant les JO de Pyeongchang, sur un trajet de 200 kilomètres à partir de Séoul en utilisant une liaison 5G.
- En 2017, BMW et l'opérateur coréen SK Telecom ont aussi expérimenté la connectivité 5G sur une voiture autonome à vive allure 170 km/h)



Alibaba développe son propre véhicule autonome

17-04-2018

Alibaba, géant de l'internet chinois, recherche une cinquantaine de personnes spécialisées dans le domaine du véhicule autonome.
Alibaba ménerait régulièrement des essais de véhicules autonomes et aurait la capacité d'effectuer des tests sur route ouverte, selon le South China Morning Post, journal appartenant au groupe Alibaba. Il essaie ainsi de rejoindre ses concurrents Tencent et Baidu dans la course au véhicule autonome. Il a choisi toutefois l'ouverture en mettant sa plate-forme Apollo dédiée au véhicule autonome à disposition d'autres acteurs de l'industrie.

Le véhicule électrique pas si propre que cela

25-03-2018

Une étude européenne a révélé que les gains de CO2 d'un véhicule électrique par rapport à une voiture thermique de taille équivalente sont "modérés". En cause, l'origine de l'électricité qui alimente les batteries : les centrales de certains pays européens, notamment à l'est, continue à produire en masse de l'électricité avec des énergies fossiles. Dans ce cas, le développement du véhicule électrique est un non sens environnemental.
L'autre problème est lié à la production et au recyclage des batteries dont les impacts environnementaux sont loin d'être négligeables. La solution d'avenir passe probablement par le véhicule électrique dont le carburant de base serait l'hydrogène, à condition que ce dernier soit produit à partir des énergies vertes (panneaux solaires ou éoliennes) ou naturellement (gisements d'hydrogène à exploiter).



Blockchain sera la clé de la sécurité pour les villes intelligentes du futur

23-03-2018

Les villes intelligentes peuvent réduire la consommation de leurs ressources en utilisant des objets connectés pour optimiser l'utilisation de l'électricité et de l'eau ; réduire la congestion du trafic routier et la pollution de l'air grâce à une gestion intelligente et coordonnée des feux de circulation, de la disponibilité du stationnement et des transports en commun ; exploiter la puissance du "big data" et des objets connectés omniprésents pour améliorer l'efficacité et la qualité de vie de l'environnement urbain.
Mais plus les objets connectés sont nombreux, plus la probabilité d'une attaque par des hackers est grande.
Le blockchain, qui est le mécanisme décentralisé et sécurisé de la cryptomonnaie, apporte une réponse à ce fléau. Les objets connectés n'ont pas les ressources nécessaires pour héberger une chaîne de blocs mais ils peuvent s'authentifier avec un système grâce à des clés cryptographiques. De plus le Blockchain offre de puissantes fonctions d'horodatage ce qui permet d'enregistrer les évènements (traçabilité).

Voitures électriques : la Chine impose aux constructeurs le recyclage des batteries

02-03-2018

En 2019, les constructeurs devront réaliser 10 % de leurs ventes avec des voitures hybrides ou électriques. Puis la part sera régulièrement revue à la hausse. Ceux qui ne respecteront pas ce quota seront pénalisés économiquement.
De plus les constructeurs qui vendent des voitures électriques devront assurer la collecte des batteries usagées et gérer leur recyclage en confiant les accus à des spécialistes du recyclage.



La Chine dépasse les autres pays en nombre de villes intelligentes pilotes

26-02-2018

Une ville intelligente est une ville qui utilise les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de ses services urbains, optimiser ses ressources (transport, énergie, eau, déchets ....) et faire face aux défis environnementaux.
Plus de 1.000 villes intelligentes pilotes seront ou sont en construction dans le monde et la Chine en possède environ 500 ! Pour cela elle intensifie ses efforts dans les dernières technologies, telles que l'intelligence artificielle et l'Internet des objets.

L’armée chinoise à la reconquête de l’environnement

23-02-2018

Afin de lutter contre la pollution de grandes villes comme Pékin, l'expansion du désert de Gobi qui entraîne la désertification de certaines régions et développer une économie plus durable, la Chine envisage de reboiser 84000 km2 de forêt. 60 000 soldats de l'Armée populaire de libération ont été affectés à cette mission. La Chine envisage ainsi de protéger l'environnement et prône le développement d'une civilisation écologique.



Véhicules autonomes : scénarios lors des Jeux Olympiques

20-02-2018

Cette infographie présente 6 scénarios imaginés durant les futurs JO de Tokio en 2020, sur la base d'annonces récentes d'opérateurs de transport, de constructeurs ou encore de responsables politiques.

Le vélopartage aide à réduire les embouteillages à Pékin en 2017

12-02-2018

Selon une évaluation, les embouteillages ont diminué à Pékin en 2017. Cela s'explique par l'augmentation des lignes de métro et des voies réservées aux bus, mais aussi à l'émergence du vélopartage. Le nombre de vélos partagés a atteint 2,2 millions à Pékin, soit un vélo pour dix habitants. La Ville compte un peu plus de 1000 km de pistes cyclables. D'ici 2020, ce chiffre devrait atteindre 3.200 km.



La Chine établit de nouvelles politiques pour les voitures autonomes afin de rattraper les États-Unis

09-02-2018

Plus de 24 États américains ont introduit une législation sur la conduite autonome, tandis que la Chine est en retard sur le plan réglementaire.
Mais la Chine en est consciente et prend des mesures pour combler ce retard. Elle construit des zones d'essai et travaille sur une réglementation pour des essais en route ouverte. Elle s'investit également dans les nouvelles technologies : la 5G et les énergies nouvelles. Elle travaille aussi sur les navires autonomes et le transport ferroviaire autonome.

Le Japon se met à son tour à tester le platooning, peloton de camions semi-automatisés

08-02-2018

Depuis fin janvier, des convois de platooning, peloton de camions semi-automatisés, circulent sur deux autoroutes japonaises. Ce projet fait partie d'un programme gouvernemental appelé "Avenir 2017" et destiné à développer l'intelligence artificielle… tout en résolvant la pénurie de chauffeurs routiers. Les convois sont constitués de trois camions appartenant volontairement à quatre marques différentes. Les camions roulent à une distance de 35 mètres et communiquent par wifi.



Les robots policiers veillent sur les voyageurs durant le Nouvel an chinois

08-02-2018

Vingt robots policiers patrouillent actuellement à la gare du nord de la municipalité de Shenzhen (sud de la Chine), contribuant à la sécurité des passagers durant le pic des voyages de la fête du Printemps.
Ils peuvent demander aux passagers de ne pas fumer, rechercher les suspect et demander des renseignements aux policiers humains à travers le système de liaison vidéo des robots.

Principes de mobilité partagée pour les villes vivables lancés par un consortium d’experts en transport

04-02-2018

Une série de 10 principes de mobilité partagée pour des villes vivables a été rédigée par un consortium d'experts en transport dirigé par Zipcar. Ce guide est conçu pour aider les décideurs urbains et les différentes parties prenantes. Les principales organisations de villes et de transport soutiennent ces principes fondamentaux, notamment le C40 (un réseau de métropoles dans le monde), l'ICLEI - Gouvernements locaux pour le développement durable, l'Institut des politiques de transport et de développement, le Conseil de défense des ressources naturelles, le Partenariat pour un transport durable à faible émission de carbone (SLOCAT), l'Institut Rocky Mountain , le Centre de mobilité à usage partagé, et le Centre WRI Ross pour des villes durables.



La Chine adresse un nouvel avertissement aux réseaux sociaux

03-02-2018

La Chine possède ses propres réseaux sociaux comme QQ, avec ses 1 milliard d'utilisateurs ( messagerie instantanée, blogs, micros blogs, email, et paiement en ligne), Wechat (application de communication mais aussi plateforme de réservation, d'achat, de transfert d'argent ...), Sina Weibo qui est le Twitter chinois, Baidu Tieba qui est un moteur de recherche ...
A partir du 20 mars, la Chine va imposer de nouvelles règles aux plateformes de microblogs et mettre en place un mécanisme contre les « fausses informations » dans le but de « protéger les intérêts légitimes des citoyens, entreprises et autres groupements et défendre la sécurité nationale et l'intérêt public. »

FARECO s’associe avec YoGoKo pour proposer des équipements d’infrastructure routière

29-01-2018

FARECO et YoGoKo annoncent leur collaboration dans le domaine des communications V2X (échange de données entre les véhicules et avec l'infrastructure routière). La plateforme logicielle YSMART développée par YoGoKo qui propose des services de communication pour les véhicules connectés, sera intégrée dans les futurs produits de FARECO (équipements dans le domaine du recueil de données trafic, de l'éclairage public ainsi que dans les systèmes de contrôle d'accès et de péage), afin d'offrir aux collectivités et gestionnaires de réseaux routiers des équipements de la route dotés d'une connectivité étendue et sécurisée.



Didi, le géant chinois du VTC, accélère dans le covoiturage

25-01-2018

Après avoir lancé il y a une dizaine de jours à peine une offensive sur le marché des vélos en libre-service, le géant chinois des VTC a annoncé une accélération de son activité de covoiturage longue distance : une initiative qui a de quoi inquiéter BlaBlaCar.

Coopération franco-chinoise pour l’élaboration d’écocités bas - carbone

15-01-2018

Le CSTB a signé en 2017 deux partenariats avec des organismes chinois avec l'objectif de contribuer au développement de la ville durable. À terme, une dizaine d'éco-cités devrait sortir de terre pour devenir des villes référentes en Chine.



Partenaires

Paris

Urba 2000

New York

CSTB

San Francisco

IFCIM

San Francisco

ParisTech

San Francisco

CEREMA

San Francisco

Université de Tongji


Paris

IFADUR

THNS 2019

Pour 2019, les échanges académiques auront à trouver des réponses aux multiples questions que pose la croissance économique face aux enjeux climatiques. Les territoires font appel aux Universités pour les aider à définir et mettre en oeuvre leurs stratégies Climat. La connaissance des bonnes pratiques dans les différents territoires sera particulièrement appréciée, par le temps gagné par les responsables opérationnels dans la mise en place des programmes d’actions.

THNS précédents

MOTS CLES


CONTACT


Entrer le nombre suivant dans le champ ci-dessous : 601