BULLETINS - Résumés

Bulletin d’information du 5 mai 2024
Bulletin d’information du 5 mai 2024

Bulletin d’information du 30 avril 2024
Bulletin d’information du 30 avril 2024

Bulletin d’information du 22 avril 2024
Bulletin d’information du 22 avril 2024

Bulletin d’information du 14 avril 2024

Littoraux : Evolution de la législation pour l’adaptation face au changement climatique. Un article de Vie publique rappelle le dispositif de régulation de l’aménagement sur les zones côtières où résident 6 millions de personnes. Les 20 000 kilomètres de côtes, zones d’attraction touristiques présentent de forts enjeux économiques, sociaux et humains qui ont justifié une planification et une protection détaillées dans les années 1970 : Création du Conservatoire du littoral (1975), outil d’action foncière, Loi sur les espaces naturels sensibles de 1976, Loi littoral en 1986. Le réchauffement climatique a accéléré de nombreux phénomènes (érosion, submersions marines, inondations,…) alors que la pression démographique et l’urbanisation ne faiblissent pas.

Des Stratégies Nationales ont été définies pour la Gestion Intégrée du Trait de Côte (SNGTIC en 2012), pour la mer et le littoral (SNML en 2017) la biodiversité (SNB en 2022). En parallèle, les plans de prévention des risques naturels (PPRN) et des Inondations (SNGRI) incluent les risques qui pèsent sur le littoral. Les 126 communes concernées par les phénomènes hydro-sédimentaires (évolution du trait de côte à 30 ou 100 ans) doivent cartographier ce risque et interdire les constructions qui ne seraient pas justifiées par des services publiques ou nouvelles activités économiques nécessitant la proximité immédiate de la mer. Le Conservatoire du littoral dispose d’outils réglementaires nouveaux, le CEREMA et Météo France apportent leur expertise aux communes sur ces sujets. Article (urba2000.com)

Recherche énergétique : Potentiel géothermique du Bassin Parisien : une campagne de mesures a été réalisée dans le secteur de Versailles, Trappes et Plaisir où les habitants ont pu voir les boîtiers oranges et blancs qui ont enregistré les échos provoqués dans le sol par des camions vibreurs. Réalisée dans le cadre du projet GéoScan Ile de France par le BRGM avec l’appui de l’ADEME et de la région, cette opération est destinée à identifier des aquifères sous-terrains qui auraient un potentiel de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage de bâtiments (géothermie basse énergie). Le site d’information GEOTHERMIES sur cette campagne indique que les résultats de cette campagne viendront enrichir la cartographie du potentiel géothermique qu’entretient le BRGM à l’intention des promoteurs de projets d’utilisation de cette énergie. Article (urba2000.com)

Fabrique des Transitions : un nouveau site Internet pensé dans une logique d’optimisation et de sobriété est la vitrine publique de l’alliance et la base de données de la Fabrique des transitions. On y retrouve l’histoire et la gouvernance de l’alliance, la carte des organisations alliées et leurs présentations, les dispositifs portés par la Fabrique des transitions, ainsi qu’une sélection de ressources et d’actualités. Article (urba2000.com)

Séminaire : Tourisme littoral résilient préservant la biodiversité littorale le 17 avril 2024 de 9h30 à 17h00, à l’Espace Les Réformés, 125 La Canebière, 13 001 Marseille : organisé par Green Cross (avec le soutien de l’OFB, et l’appui de l’Agence de l’Eau) ce séminaire vise la co-construction d’un nouveau modèle touristique qui préserverait la biodiversité littorale avec 3 thèmes :
– Comment faire face à l’évolution des attentes et comportements en se réinventant pour plus de résilience,
– Changer les temps, réinventer l’accueil, les formats et mobilités pour une reconnexion à la biodiversité ordinaire et extraordinaire
– Faire du patrimoine naturel et de la finitude des ressources des atouts Article (urba2000.com)

Conférence interactive :  Mobilité et inégalités : le 24 avril à 17h - 19h, Amphi Simone Veil Sciences Po 28, rue des Saint Pères, 75007 Paris le Forum Vies Mobiles, l’École Urbaine de Sciences Po Paris et l’association Mouvements.  Au quotidien, les inégalités impactent fortement la manière dont nous nous déplaçons : Genre, revenu, âge, territoires, nationalité…structurent notre mobilité. Considérant que nous devons repenser nos manières de nous déplacer, n’est-ce pas le moment d’imaginer une mobilité plus équitable et écologique pour chacune et chacun ?
Cécile Duflot, ancienne ministre et directrice d’Oxfam France dialoguera avec Caroline Gallez, directrice de recherche à l’Université Paris-Est, au sein du Laboratoire Ville, Mobilité, Transport. Débat animé par Tom Dubois, porte-parole du Forum Vies Mobiles  Article (urba2000.com)

Innovation :  Visite de drones dirigeables le 26 avril 2024 de 9h30 à 12h à la Base 217, CEV , 25 Av. du Centre d’Essais en Vol, 91220 Brétigny-sur-Orge. Ce sera une rencontre avec le Club Hydrogène Île-de-France et la start-up francilienne HyLight qui commence à exploiter ces objets aéronautiques à propulsion hydrogène pour l’inspection sur longue distance de réseaux énergétiques ( détection des fuites de méthane sur les infrastructures gazières et les défauts sur les lignes électriques. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 14 avril 2024

Bulletin d’information du 7 avril 2024

Innovation dans le tri des déchets : l’Intelligence artificielle (IA) a été mise en œuvre, selon l’entreprise Nord pal Plast, qui recycle des bouteilles PET à Lesquin, près de Lille. La matière plastique qui alimente l’usine (à raison de 7 tonnes/heure issue de la région, de Belgique et même de Grande Bretagne) est irrégulière parce que certains emballages en PET (barquettes) ont été souillés par des produits qui empêchent leur recyclage.

Le broyage de ces déchets permet depuis plusieurs années de sélectionner dans les fragments  les objets en PET grâce à des capteurs infra-rouges. Cette chaîne a été équipée de caméras associées à un programme d’IA, qui après 2 ans de tests peut distinguer les objets sans impuretés qui peuvent être recyclés. Ce dispositif pourra être installé dans d’autres usines du même type. Pour plus de précisions, voir le podcast de l’interview sur France 3-région-Hauts de France Article (urba2000.com)

Railcoop placée en liquidation judiciaire : la coopérative dont nous vous avons parlé en 2022 et 2023, qui avait été lancée pour faire revivre des liaisons ferroviaires, en particulier entre Bordeaux et Lyon, n’a pas réussi à réunir assez de fonds pour constituer le capital nécessaire. Les promoteurs ont informé les 14 000 sociétaires et 36 collectivités qui les avaient accompagnés qu’ils étaient obligés d’arrêter le projet. Article (urba2000.com)

Zones d’accélération des énergies renouvelables (ZAER) : les mécanismes de cette procédure nouvelle (loi de mars 2023) sont décrits par le site des Editions WEKA spécialisées sur les compétences métier des services publics. Les communes par exemple celles qui sont situées dans la Métropole lilloise, sont invitées à participer à une concertation publique sur les Zones d’Accélération de la production d’Énergies Renouvelables (ZAER) en vue de définir le programme d’actions pour atteindre la neutralité carbone en 2050 sur la Métropole (objectif de multiplier par 2,3 la production d’énergie renouvelables sur le territoire entre 2016 et 2030). Le potentiel d’éventuels projets EnR (Photovoltaïque, éolien terrestre, réseaux de chaleur…) peut être évalué grâce au portail cartographique conçu par le Cerema et l’IGN Accueil | Portail cartographique (climat-energie.gouv.fr). L’instruction de ces projets sera accélérée, mais les réglementations en vigueur restent applicables. Article (urba2000.com)

Réoxygénation des océans : pourrait-elle être combinée avec la production d’hydrogène ? Une note signée par Dr Patricia Handmann, chercheuse en physique des océans à Geomar et à l’Université de Kiel, conseillère scientifique de l’entreprise Lhyfe, publiée par le Monde de l’Énergie, lance l’idée d’utiliser les 8 kg d’oxygène co-produits par la fabrication de 1 kg d’hydrogène par électrolyse de l’eau pour redonner aux mers et océans cet oxygène que les activités humaine et la pollution de l’eau leur ont progressivement retiré au détriment de la biodiversité. Cette note se fonde sur des travaux américains et canadiens commencés dans les années 1980 sur la réoxygénation artificielle de réserves d’eaux douces à partir d’oxygène pur. Elle est cependant prudente car la transposition à l’eau de mer peut être difficile et que la production d’énergies renouvelables à plus de 50/100 km des côtes ne fait que commencer (expérimentation Sealhyfe (Lhyfe) en 2023 d’une éolienne flottante à 20 kilomètres au large du Croisic (Loire-Atlantique)).Article (urba2000.com)

Lithium : Projet d’ouverture d’une mine dans l’Allier : Débat public : Webinaires (9 et 16 avril 2023 de 19h à 21h 30) : Le groupe de minéraux industriels Imerys (dont le siège est à Paris) a annoncé en 2022 qu’il projette de créer une mine pour exploiter un gisement de lithium dans l’Allier à partir de 2027. Les études sur les techniques d’extraction et de traitement du minerai ont été transmises à l’administration et mises en forme pour une consultation du public organisée par la CNDP (Commission nationale du débat public). Pour consulter le dossier et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Exposition : "Précieux déchets" à la cité des sciences et industrie de la Villette, à Paris du mardi au dimanche de 10h à 18h jusqu’au 1er septembre 2024.  Conçue par le Design Museum de Londres, cette exposition montre comment le monde du design peut transformer cette montagne de déchets en ressources précieuses pour envisager un avenir moins enclin au gaspillage. En particulier il s’agit de montrer que les matériaux et objets réparés, recyclés ou simplement durables ne sont pas nécessairement ringards ou laids. La valeur – jusqu’alors ignorée par l’économie productiviste– des déchets pourrait être révélée par la nouvelle génération de designers qui repense notre relation aux objets du quotidien. Pour préparer votre visite : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 7 avril 2024

Bulletin d’information du 30 mars 2024

Décarbonation de la production électrique en Europe : Le think tank Ember qui travaille à partir de statistiques alimentées par les entreprises du secteur électrique affirme que nous sommes « au milieu d’un changement monumental ». L’année 2023 marque un recul record de la contribution des centrales à gaz et à charbon (-15% pour le gaz et -26% pour le charbon par rapport à 2022). Les filières renouvelables essentiellement l’éolien et le photovoltaïque montent en puissance (près de 44% en 2023 du mix électrique de l’UE). C’est la première année où l’éolien a fourni plus d’énergie que le gaz. Le nucléaire est resté la première filière productrice d’électricité dans l’UE (22,9% du mix européen en 2023). Les émissions de CO2 liées au secteur électrique de l’UE ont chuté de 19% en 2023 par rapport à 2022.Article (urba2000.com)

Cartes de températures urbaines : la chaleur en ville est pénible à supporter par les personnes qui ont du mal à respirer et d’une façon générale comme une menace dont on souhaite pouvoir s’échapper. Cette idée de lieux de fraîcheur qui seraient visibles dans la ville, notamment de parcs et de jardins reliés entre eux par des cheminements confortables a fait l’objet d’une recherche par le cabinet Verdi Ingénierie, dont le Directeur de l’innovation Eric Larrey, détaille la démarche dans une actualité du magazine CONSTRUCTION21.

Un exemple de ce type d’études est donné sur le cas de Paris dont les cartes de températures ressenties pendant une après-midi d’été montrent une forte dépendance à l’orientation des rues, qui gouverne aussi leur aération. La largeur et la hauteur des bâtiments comptent aussi. On voit que les berges de la Seine sont le principal axe de fraîcheur du premier arrondissement de la capitale, sur lequel la carte est centrée. La démarche se poursuit par une réflexion sur la pollution atmosphérique et le confort de la mobilité à pied ou à vélo. Article (urba2000.com)

Économie circulaire dans l’organisation des JO 2024 : un article de la revue Techniques de l’ingénieur décrit la stratégie qu’a mise en œuvre le Comité d’organisation Paris 2024 pour assurer, à côté de la sobriété des ressources et de l’éco-conception, la seconde vie des équipements après les Jeux. En particulier, 75% des 2 millions d’équipements sportifs ont été loués, 95 % d’infrastructures sont existantes ou temporaires. Pour cela, les 1500 marchés lancés par le Comité ont intégré des critères RSE qui ont permis de sélectionner des fournisseurs engagés dans les démarches d’écoconception, de location de leurs produits et de réutilisation des emballages. Article (urba2000.com)

Véhicules à conduite autonome  : Accords industriels : une nouvelle récente concernait un investissement de Stellantis. Cette semaine, c’est le groupe automobile allemand Volkswagen qui annonce un accord avec l’entreprise israélienne Mobileye sur les systèmes de conduite autonome de niveau 2 ( automatisation partielle qui oblige le conducteur qui a enclenché cette fonction à rester attentif à la circulation pour reprendre le contrôle à tout moment même lorsqu’il a lâché le volant pour changer de position. information Auto Plus) Cet accord indique que les nouveaux systèmes seront plus confortables et que les entreprises travaillent sur les fonctions de niveau 3 (conduite hautement automatisée).Article (urba2000.com)

Voitures électriques : le mécontentement des assureurs de plusieurs pays européens à propos du coût de réparation des véhicules électriques s’est exprimé dans un article de Numérama. En particulier le remplacement de batteries endommagées pendant les chocs coûte très cher. Lorsqu’il dépasse le coût prévu au contrat, la voiture peut être déclarée irréparable et envoyée à la casse. Le coût des pièces détachées et les délais d’approvisionnement rendent très peu rentables certaines réparations et amènent certains assureurs à relever le prix des primes ou à refuser d’assurer certains modèles. Ces informations de presse ne sont peut-être pas représentatives de l’ensemble du marché de l’assurance, mais la réparabilité difficile de voitures conçues et construites dans des pays où les salaires sont bas risque de provoquer bien des déboires aux acheteurs de pays où les réparateurs refuseront de se lancer dans des interventions longues et difficiles. Article (urba2000.com)

Affichage des informations voyageurs dans les stations du Métro de Paris : la RATP a présenté ses nouveaux panneaux d’affichage PANAM (pour PANneaux d’Affichage Métro) : plus grands, plus lisibles et avec plus d’informations sur le trafic (temps d’attente entre chaque rame , informations trafic et les correspondances possibles entre les métros et les RER). Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 30 mars 2024

Bulletin d’information du 24 mars 2024

Tableau de bord de la planification écologique : Imaginé et réalisé par le Secrétariat général à la planification écologique (SGPE), instance interministérielle, ce document mis à jour au 8 mars 2024 comporte 250 indicateurs sur l’évolution récente, les perspectives à court terme et les objectifs à atteindre à l’horizon 2030. Ces indicateurs sont répartis entre neuf volets : transports, bâtiments, énergie, industrie, agriculture, eau, écosystèmes, économie circulaire et un volet transverse.
Par exemple, on voit que les émissions domestiques de GES ont diminué depuis 2017 : de 458,9 Mt (millions de tonnes) en 2017 à 385,1 Mt en 2023. Les prévisions pour 2024 sont de 368,6 Mt en 2024 et les objectifs sont 283,9 Mt en 2029 et à 268 Mt en 2030, cible fixée par les engagements internationaux.
Ce tableau a vocation à évoluer en ce qui concerne le nombre et la définition des indicateurs dont certains sont en ce moment plutôt calculés que mesurés. Pour consulter le tableau en ligne Article (urba2000.com)

Déchets électroniques : les 62 millions de tonnes de ces résidus de l’activité électronique et informatique en croissance rapide ( 82 % de plus qu’en 2010) fait l’objet de plusieurs programmes internationaux visant à organiser leur recyclage malgré des habitudes très différentes entre les pays compte tenu des enjeux pour l’environnement et pour la filière elle-même du gaspillage de matières premières, dont certaines rares, non renouvelables et toxiques. Un observatoire est publié par l’organisme intitulé Globale Waste Partner Ship Qui sommes-nous (globalewaste.org) en partenariat avec l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’Université des Nations Unies – Cycles durables (UNU-SCYCLE) et l’Association internationale des déchets solides (ISWA). On considère que moins d’un quart de ces déchets (22,3 %) sont collectés et recyclés au niveau mondial (42,8 % en Europe). Le risque de cette situation est de voir ces produits mélangés dans des décharges sauvages à d’autres produits toxiques et substances dangereuses. On sait également qu’une grande partie de cette activité est réalisée en fait par l’économie « informelle », par définition peu encline à déclarer ses activités. Comment se ressaisir et lutter contre le gaspillage et généraliser un recyclage plus performant ? Article (urba2000.com)

Transformation écologique des métiers : une étude réalisée par Birdeo, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers à impact, l’ESSEC et Bartle, conseil en management, décrit une tendance récente dans les entreprises en ce qui concerne leur planification écologique. (information novethic). Alors que ce sujet avait été confié aux structures chargées de la RSE dans les années précédentes, il semble que les responsables des métiers (RH, ingénierie, conception, achats, finance, marketing) soient maintenant sollicités pour intégrer les notions de durabilité dans leurs objectifs. La période où l’on se contentait de faire des réunions sur la fresque du climat pour sensibiliser à ces sujets est peut être bien dépassée. Une enquête montre que 87% des salariés se sentent concernés par les enjeux de durabilité et sont demandeurs de formations en entreprise voire prêts à chercher ailleurs ce que l’entreprise ne leur apporte pas. Or beaucoup d’entreprises manquent de visibilité sur les compétences à développer (DRH insuffisamment sensibilisées, manque de budget …) et donnent l’impression d’être en retard. Article (urba2000.com)

INNOVATION dans les LIDARS : la start-up grenobloise SteerLight propose une technologie nouvelle pour réaliser ces équipements des véhicules autonomes. Selon l’information ARGUS, les puces qui pourront à l’avenir réaliser l’observation de l’environnement que « voit » le véhicule exploiteront la photonique du silicium simultanément à ses capacités numériques.

Ceci explique que STELLANTIS ait participé à un tour de table aux côtés des banques qui soutiennent déjà l’entreprise. La visualisation des obstacles en 3D pourrait se faire avec davantage de précision, une meilleure fiabilité et plus de compacité qu’avec les systèmes actuels. Article (urba2000.com)

Banque des Territoires : afin de préciser aux territoires les financements qu’elle leur propose, dans les prochaines semaines, les axes d’intervention prioritaires (Intermodalités, mobilités douces, véhicules et bornes de recharge électriques, motorisation décarbonée ...) seront présentés en détail, ainsi que des projets phares autour de la mobilité. Pour voir le premier épisode de ce cycle (diapos commentées en vidéoArticle (urba2000.com)

Webinaire CLIMATE CHANCE : Rôle des territoires dans la planification et mise en œuvre des politiques multiniveaux d’adaptation en Europe ? Cette réunion ( jeudi 28 mars à 15h00) sera consacrée au cadre européen de planification et de mise en œuvre des actions d’adaptation au changement climatique, qui intègre les niveaux européen, national, régional et local. L’objectif de ce rendez-vous est de présenter la nouvelle étude de l’Observatoire Climate Chance intitulée “Planification et mise en œuvre de l’adaptation dans l’UE : l’état de l’intégration multiniveau des politiques d’adaptation” et d’échanger avec des représentants et experts de plusieurs territoires européens sur la manière dont ils opérationnalisent leurs plans d’adaptation. Pour lire les rapports de l’Observatoire, s’inscrire et participer : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 24 mars 2024

Bulletin d’information du 17 mars 2024

Réglementation des éoliennes : le Conseil d’État a décidé le 8 mars d’annuler le protocole d’évaluation des nuisances sonores de ces projets parce que les arrêtés ministériels de mesure de bruit n’ont pas fait l’objet d’une évaluation environnementale et que les décisions d’approbation du protocole acoustique n’ont pas été soumises à la participation du public. Cette décision pourrait remettre en cause la viabilité économique de projets en cours et de futurs parcs éoliens existants si le bruit amenait à les arrêter pendant certaines périodes où ils peuvent produire. Article (urba2000.com)

Rapport de la Commission de l’Intelligence Artificielle (IA) : Coprésidée par Anne Bouverot, présidente du conseil d’administration de l’ENS et Philippe Aghion, économiste spécialiste de l’innovation, cette commission mise en place le 19 septembre par le gouvernement, a remis son rapport cette semaine au Président de la République. Elle fait 25 recommandations dont 7 prioritaires pour que la nation soit sensibilisée et se forme à l’intelligence artificielle. Le plan doit impliquer les entreprises du numérique et tout l’écosystème français de l’IA qui a vocation à devenir l’un des premiers mondiaux. Ceci pourrait se traduire par une expérimentation de la recherche publique française pour en renforcer l’attractivité et le lancement d’une initiative diplomatique cohérente et concrète visant la fondation d’une gouvernance mondiale de l’IA. Article (urba2000.com)

Politique de données partagées dans les entreprises du secteur de l’énergie : Une tribune signée Anne-Claire Bellec, du média Le Monde de l’Énergie donne une définition concrète des fonctions liées à la politique de gestion des données à partir d’une enquête menée auprès d’entreprises du secteur de l’énergie. Les fonctions précises à assurer pour la protection des données, leur partage et leur ouverture dont tout le monde parle largement dans tous les secteurs, nécessite une organisation et un programme d’action. Ainsi la remontée de données à partir des objets connectés permet d’optimiser le fonctionnement quotidien des systèmes et d’y introduire le principe de maintenance préventive. Le partage des données peut être recommandé mais il nécessite de surveiller la fiabilité de celles qui sont partagées et d’entretenir des relations de confiance avec les réseaux d’entreprises et d’institutions partenaires. La notion fondamentale ici est celle du « portail de données » qui peut avoir un volet interne et des volets externes. 92 % des patrons d’entreprises se disent convaincus qu’ils doivent s’occuper du sujet et 76 % qu’ils ont commencé à le faire et rencontrent des obstacles du fait de la mauvaise qualité des données et du manque de compétences suffisantes pour traiter le sujet. 55 % seulement disent qu’ils ont dégagé des moyens et désigné un responsable de leur politique de données et de la formation de leurs collègues. Article (urba2000.com)

L’immense potentiel géothermique du fond des océans : la société française de conseil en géosciences CGG rappelle dans une étude récente que les fonds marins contiennent un immense gisement géothermal. Il s’agit de source de chaleur décarbonée qui permettrait de produire de l’électricité, de l’’eau douce et de l’hydrogène vert.

Elle est abondante au voisinage des failles situées entre 2 plaques tectoniques à l’image de la ceinture de feu dans le Pacifique. Exploiter des sites dans des zones volcaniques n’est pas simple et forer dans une chambre magmatique peut susciter des inquiétudes. L’Islande, pays déjà bien avancé en géothermie, a un projet de ce type. Article (urba2000.com)

Véloroutes européennes : Le Schéma national des véloroutes (SNV), qui est intégré au Schéma EuroVelo est suivi par l’Observatoire national des véloroutes Vélo & Territoires. L’objectif est d’aménager 26 100 km sur les itinéraires français, dont 21 530 sont déjà réalisés. Le rythme de 2023 (1290 km) est compatible avec cet objectif. Il y a 59 itinéraires prévus. Les deux tiers sont achevés ou avancés à plus de 75 %. La France est un des pays moteurs du Schéma européen Article (urba2000.com)

Communication du BNA : Pour améliorer sa lisibilité , le Bureau de Normalisation de l’Automobile (BNA) , qui est un des bureaux de normalisation sectoriels du Système Français de Normalisation (SFN) a choisi pour son site un style très épuré. Son champ d’intervention couvre les véhicules routiers, les systèmes de secours et les cycles. Créé en 1927, c’est un service de l’UTAC depuis 1964, qui est agréé par le Ministère chargé de l’industrie. Il intervient par délégation de l’AFNOR. Pour consulter les missions, les nouvelles, les activités des groupes de travail et participer à l’un de ces groupes :.Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 17 mars 2024

Bulletin d’information du 11 mars 2024

Réglementation européenne sur les Marchés Numériques : Le Digital Market Act (DMA) entre en vigueur. En complément du Règlement sur les Services Numériques (DSA) dont nous vous avons parlé récemment, les GAFAM devront aussi réorganiser leurs activités en conformité avec le règlement DMA qui permet de contrôler et de punir les pratiques anticoncurrentielles qui entravent l’apparition de nouvelles plateformes. La liste des entreprises surveillées est courte : Alphabet (Google), Amazon, Apple, Meta (Facebook), Microsoft et ByteDance, groupe chinois propriétaire de TikTok. Le nombre des concurrents dont il s’agit de protéger le développement est évalué à 10000 (dont 90 % sont encore des petites ou moyennes entreprises). Pour plus d’information sur l’organisation qui se met en place pour ce marché. Article (urba2000.com)

Verdissement et Recyclage des emballages : Un texte européen a été finalisé cette semaine sur des interdictions futures (par exemple : les contenants plastiques à usage unique seront interdits d’ici au 1er janvier 2030 dans les cafés et restaurants, pour les aliments et boissons consommés sur place. Les PFAS, surnommés "polluants éternels" seront interdits dans les emballages alimentaires à partir de 2026) et des obligations ( tous les emballages devront être recyclables à partir de 2030 et effectivement recyclés de façon systématique d’ici 2035). Les États membres doivent développer progressivement un système de consigne. Pour en savoir plus. Article (urba2000.com)

Décarbonation de l’habitat : un accord international consécutif à la COP 28, a été signé le 8 mars à Paris, sous le nom de Déclaration de Chaillot,  par Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, entouré de ministres et des représentants de haut niveau de plus de 70 pays, au cours de la première édition du Forum Mondial Bâtiments et Climat | Ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires (ecologie.gouv.fr). Cet évènement a réuni des organisations professionnelles et techniques de toute la chaîne de valeur de la construction et de l’exploitation du bâtiment, qui représente 34 % de la demande d’énergie et 21 % des émissions de CO2. Ce texte sera la base de l’ “Intergovernmental Council for Buildings and Climateréunissant les gouvernements avec l’appui de la Global Alliance for Buildings and Construction qui a vocation à accueillir toutes les parties concernées dans ses groupes de travail. A noter que le texte reconnaît la légitimité des démarches remontantes de la base vers le sommet des hiérarchies territoriales ou techniques, ce qui est évidemment un défi, mais indispensable à relever pour « embarquer » tout le monde à un moment où toutes les prévisions montrent que la poursuite des comportements actuels n’est pas possible. Déclaration de Chaillot

Énergie solaire : amélioration de la stabilité des cellules à pérovskite : le site Web technologique Crumpe indique que des chercheurs coréens travaillant sur les matériaux qui pourraient remplacer le silicium utilisé actuellement ont mis au point un procédé qui les protège de la corrosion par l’humidité. Les propriétés des pérovskites hybrides, qui associent des ions organiques et inorganiques comme par exemple le CH3NH3PbI3 ont été découvertes en 2012.

Ils ont une efficacité supérieure au silicium pour l’absorption de la lumière du soleil, la séparation et la mobilisation des charges électriques. La corrosion, qui se traduit par une fuite de plomb pourrait être stoppée par une passivation de la surface garantissant leur stabilité à long terme. Il s’agit d’un obstacle qui vient d’être levé sur le chemin de l’industrialisation de ce procédé qui permettrait d’augmenter de 20 % le rendement des cellules photovoltaïques.Article (urba2000.com)

Taxe carbone : l’acceptabilité sociale est moins forte en zone rurale. Une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), service statistique ministériel dans les domaines de la santé et du social porte sur l’adhésion à une hausse de la taxe carbone en contrepartie de diverses mesures redistributives, fiscale ou environnementale. Alors que plus de 60 % des résidents de France métropolitaine sont favorables à ce principe, les habitants des communes rurales y sont moins favorables, mais comme les autres souhaitent que la mesure compensatoire soit la création de transports, d’emplois et de services à proximité de chez eux. Article (urba2000.com)

Webinaires - Qualité de l’air et Zones à Faibles Émissions ZFE  le 12 mars 2024 et le 19 mars 2024. Ces ateliers, organisés par Déclic Mobilités, communauté des employeurs (publics et privés) des Hauts-de-France qui ont décidé d’agir sur les déplacements occasionnés par leur activité, reviendra sur la justification et les modalités concrètes des ZFE ( enjeux de la pollution atmosphérique, émissions liées au trafic routier, réglementation de ce dispositif) et sur les mesures ou leviers que les collectivités peuvent activer pour rendre les ZFE acceptables. Pour s’inscrire Article (urba2000.com)

Webinaire de la Fabrique francilienne des sobriétés sur les plans de sobriété, le 29/03 - 9h30-12h00. Organisé par l’AREC , Agence régionale Energie climat, département de l’Institut Paris-Région la réunion présentera l’organisation mise en place par des villes pour cette politique publique à long terme (mobilisation des agents et des citoyens, mesures de sobriété structurelles, suivi des plans d’actions …) avec les exemples de Paris, Chaville et Grenoble. Les participants pourront découvrir des mesures concrètes de sobriété et partager leurs propres expériences. Pour consulter le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 11 mars 2024

Bulletin d’information du 5 mars 2024

Décarbonation du transport routier de marchandises : un article de la revue Challenges sur les coûts et le financement de la politique européenne de décarbonation des poids lourds, qui représentent 7 % des émissions françaises de CO2 aujourd’hui. L’électrification est une voie, mais la croissance du réseau de recharge devra suivre. Des groupes de travail de la FNTR ont étudié les mécanismes de financement des batteries (en location) distinct de l’achat du véhicule hors batteries. L’entreprise de transport pourrait mieux équilibrer ses charges, grâce aux économies d’échelle, à une durée de vie plus longue des batteries et à une maintenance plus légère du véhicule. Ils ont envisagé des mix énergétiques variés, (électrique, gaz, biocarburants dans un premier temps, et à plus long terme de l’hydrogène…) et des flux recomposés (massification, transport multimodal, fluvial et/ou au ferroviaire là où c’est possible).Article (urba2000.com)

Label « Transport & Logistique Responsables » : Comme les investissements et coûts supplémentaires répondent à des évolutions des métiers et à une demande sociale et sociétale globale, la FNTR s’est aussi préoccupée de la manière dont les entreprises pourront communiquer sur leurs performances extra-financières (donc selon des critères non financiers) pour les valoriser auprès de leurs investisseurs et parties prenantes. Elle a lancé avec l’organisme indépendant EthiFinance la toute première grille de notation ESG (normes Environnement, Sociales et Gouvernance) dédiée à la profession Transport et Logistique. Article (urba2000.com)

Transformation de l’agriculture : l’agrivoltaïsme peut être une mesure d’adaptation de l’activité agricole face au changement climatique. Arnold Bourges, directeur France pour SolarEdge, a été interviewé par Le Monde de l’Énergie sur la gestion intelligente de l’électricité verte issue des modules photovoltaïques et les cultures adaptées aux sols et aux régimes des vents.

Diverses cultures (potagères ou fruitières ) peuvent profiter de l’ombre et de la protection contre les fortes pluies, la grêle ou une évaporation excessive. La loi n° 2023-175 du 10 mars 2023 relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables a introduit une définition française des services que ce système doit apporter à une parcelle agricole pour contribuer durablement à la production agricole. Il s’agit en particulier de déterminer par un suivi régulier les taux de pertes par ha et les taux de couverture de la surface des panneaux. L’association France Agrivoltaïsme qui promeut les intérêts des acteurs concernés évalue actuellement à quelques centaines les projets en cours, avec un potentiel de 20000 à 30000 exploitations en 2050. Article (urba2000.com)

Stationnement en ville : regain d’intérêt des parkings en ouvrage. Un article du Monde Économie rappelle que l’objectif général des métropoles est de se débarrasser progressivement des voitures dans l’espace public. Le tarif du stationnement en voirie à Paris va être majoré pour les véhicules lourds tels que les SUV, 4x4 et berlines. Les parkings en ouvrage dans le centre des grandes métropoles disposent de capacités pour accueillir cette clientèle à des tarifs qui deviennent attractifs. La construction de parkings s’est orientée vers les parkings d’hôpital et de cliniques et les parcs relais connectés à des transports publics à l’entrée des villes. Dans les villes moyennes de 10 000 à 90 000 habitants, où l’usage de la voiture reste quotidien pour beaucoup d’habitants, les élus qui veulent réduire la place de la voiture dans l’espace public, sont amenés à recréer du stationnement en ouvrage pour les résidents, commerçants et touristes. C’est le cas de la ville de Dinan dans les côtes d’Armor qui souhaite éviter la paupérisation de son centre-ville. Article (urba2000.com)

Startups françaises de la mobilité : les levées de fonds  ont augmenté de 12 % entre 2022 et 2023, pour atteindre un record de 1,9 milliard d’euros. Ce chiffre a été calculé par l’Observatoire des startups françaises de la mobilité, publié par le Moove Lab, fondé par Mobilians et Via ID qui accompagnent des startups et projets innovants dans les nouvelles mobilités du quotidien, intelligentes et durables, ainsi que Roland Berger. Ce bon résultat est d’autant plus remarquable que les investissements dans les startups françaises ont connu un fort ralentissement entre 2022 et 2023, avec une baisse de 43 %. Article (urba2000.com)

Conférences en Ligne : La Semaine Internationale de "Stratégie Neutralité Carbone dans l’Immobilier et le Bâtiment à travers le Monde à horizon 2050" se déroulera en ligne du 08 avril 2024 09:00 au 12 avril 2024 18:00. Organisées par le Mastère Spécialisé Immobilier et Bâtiments Durables de l’École des Ponts Paris Tech, ces 30 conférences d’experts de haut niveau issus de plus de 15 pays porteront sur :
– A l’échelle des pays et des ONG : les enjeux environnementaux spécifiques aux pays et les axes stratégiques de développement, le cadre réglementaire en vigueur, les leviers économiques et juridiques (aides, subventions, plan de relance, etc.) pour accélérer la mise en œuvre.
– A l’échelle des projets : les solutions alliant notamment la durabilité sur l’ensemble du cycle de vie de l’ouvrage, la performance environnementale, l’accessibilité et le coût, les méthodes d’évaluation et de suivi de la performance, les retours d’initiative à fort impact. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 5 mars 2024

Bulletin d’information du 25 février 2024

Règlement européen sur les services numériques (DSA ou Digital Service Act) : il porte sur les activités des plateformes, dont la responsabilité est d’agir effectivement et efficacement contre la diffusion de contenus illicites ou préjudiciables ou de produits illégaux. Les grandes plateformes en particulier celles des GAFAM, ont déjà ces obligations depuis l’été 2023. Depuis le 17 février 2024, ce sont toutes les plateformes numériques qui doivent appliquer  le principe selon lequel ce qui est illégal hors ligne est illégal en ligne.

Elles doivent proposer aux internautes un outil leur permettant de signaler facilement les contenus illicites. Une fois le signalement effectué, elles doivent rapidement retirer ou bloquer l’accès au contenu illégal. Dans tous les pays de l’UE, un "coordinateur des services numériques" (DSC) est désigné par l’État comme autorité indépendante, chargée de contrôler le respect du règlement DSA dans son pays et de recevoir les plaintes à l’encontre des intermédiaires en ligne.Article (urba2000.com)

Le Permis de conduire numérique permet depuis le 14 février 2024 aux français d’avoir leur permis de conduire directement sur leur « smartphone » Cette application est destiné à faciliter la vie des citoyens, en particulier des conducteurs de véhicules qui circulent en France.

C’est une application qui comme France identité numérique est une solution d’identification numérique qui ne remplace pas le support physique du permis de conduire lui-même mais peut être utilisé à l’occasion d’un contrôle routier avec les forces de sécurité intérieure.Article (urba2000.com)

Politique nationale de l’Énergie : cinq "Notes d’éclairage" de l’Institut Montaigne donnent une vision globale de sujets qui sont généralement traités séparément. l’hydroélectricité, le traitement-recyclage des combustibles usés du nucléaire, l’hydrogène bas-carbone, le biogaz et le recyclage des batteries électriques. Toutes ces notes rappellent qu’il y a des décisions publiques sur ces sujets importants pour la souveraineté, le bon fonctionnement du pays et sa sécurité. Ces décisions doivent être confortées en permanence par de nouvelles décisions ou orientations stratégiques pour ne pas être contournées ou affaiblies par les évolutions climatique, technique et internationale, en tenant compte de leurs avantages et limites économiques et sociales et des négociations européennes. Pour lire ces notes (d’une quinzaine de pages très bien informées) Article (urba2000.com)

Découverte d’une nouvelle source d’hydrogène blanc (ou géologique) en Albanie. Le média Transitions & Énergies fait état d’une nouvelle piste de recherche de cette énergie qui pourrait s’orienter vers le contexte géologique des gisements de minerais métalliques ou de charbon : Des chercheurs français, après en avoir découvert l’an dernier en Lorraine dans une mine de charbon, en ont trouvé cette année au fond d’une mine de chrome en Albanie. Jusqu’à présent les recherches portaient surtout sur les gisements de pétrole et de gaz. Les techniques d’exploitation devront tenir compte de ce nouveau contexte où se dégagent en même temps d’autres gaz (azote, hélium) Article (urba2000.com)

Statistiques de ventes et immatriculations de véhicules électriques : les médias ont fait état d’une baisse de 44% des ventes en janvier 2024 par rapport à décembre 2023. En fait, la tendance de croissance annuelle se confirme : les volumes de janvier 2024 sont supérieurs de 19% à ceux de janvier 2023 et janvier 2022. Les résultats d’une enquête d’Avere France qui sera diffusée prochainement montre que les utilisateurs de véhicules électriques sont satisfaits des services que leur apportent leurs nouveaux achats. D’autre part le marché de véhicules électriques s’étoffe de nouveaux modèles plus petits répondant ainsi à la demande des utilisateurs potentiels : Article (urba2000.com)

Formation en alternance : au Salon de l’étudiant les 1er et 2 mars 2024 à l’espace Champerret à Paris :  L’IFALP, l’Institut Français des Achats et de la Logistique Publics, sera présent pour la première fois, avec ses programmes de type Mastère, Licence Pro et Bachelor en achat public dans le nouveau contexte où il s’agit toujours de créer de la valeur, mais en tenant compte de la transformation du monde des affaires publiques. Nos lecteurs connaissent les formations techniques et industrielles (ESLI, ESTI) de Redon. Les étudiants de l’IFALP sont accueillis à Paris (École Militaire 75007) et à Cachan (EPF école d’ingénieurs , au 55 avenue du Président Wilson, 94230) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 25 février 2024

Bulletin d’information du 18 février 2024

Politique de décarbonation européenne :  la Commission européenne dont le mandat s’arrête en même temps que les élections des députés en juin 2024, a publié un texte de recommandations pour atteindre une baisse de 90% d’ici à 2040 et la neutralité climatique en 2050. Il s’agit en fait d’un débat politique qu’elle lance : le captage et le stockage du carbone pour réduire les émissions de l’industrie. Doivent-elles être étudiées ? Pour que tous les secteurs (dont l’énergie et les transports) contribuent de manière équilibrée à la réduction des émissions de GES et aux absorptions de carbone, l’organisation des débats politiques sur les choix législatifs et financiers sont loin d’être coordonnés en ce moment. Ils sont largement de responsabilité nationale et ne s’appuient pas sur des informations partagées sur la disponibilité réelle des technologies dont on parle, et sur l’acceptabilité de leur déploiement à grande échelle. Est-ce que les électeurs prendront la peine de demander aux candidats ce qu’ils ont l’intention de défendre au Parlement ? Article (urba2000.com)

Mobilité en zones peu denses : Fiches du CEREMA : dans la boîte à outils à la disposition des collectivités locales et de leurs conseils, 6 fiches pratiques synthétiques viennent d’être actualisées : Les thèmes sont : les mobilités actives, les mobilités solidaires, les mobilités partagées, les services de transport collectif et les aires de mobilité. D’autres fiches ou des compléments suivront en fonction des besoins identifiés par le CEREMA, dans son rôle de conseil technique des collectivités locales de différents niveaux (et des services de l’État).Article (urba2000.com)

Fonds vert 2024 : Quelles sont les aides pour les territoires ? Le Fonds d’accélération de la transition écologique dans les territoires est un dispositif créé en 2023, pérennisé et renforcé par le Gouvernement à hauteur de 2,5 milliards d’euros dès 2024. Il aide les territoires à améliorer leur performance environnementale, l’adapter au changement climatique et améliorer leur cadre de vie. Ces aides couvrent des études, des investissements et des dépenses de fonctionnement pendant les premières années. Nous avons relevé en particulier dans la liste des actions éligibles le développement des mobilités durables en zones rurales Développer les mobilités durables en zones rurales | Aides-territoires (beta.gouv.fr) . Le covoiturage est également concerné :Article (urba2000.com)

Éclairage automobile : le média FRANDROID qui publie des informations sur les prix et performances du matériel audio et vidéo, télécoms et automobiles, fait un point sur les "feux matriciels à LED" aussi appelés "Matrix LED adaptatifs". Cette technologie permet d’éclairer de façon précise certaines portions de la route, avec une intensité variable.

Ce sont des caméras qui adaptent cet éclairage à l’environnement de conduite, avec pour contrainte de ne pas éblouir les autres conducteurs qui risquent d’être tout à coup pris dans ces puissants faisceaux. Ils consomment moins d’énergie que des feux classiques mais leur prix est beaucoup plus élevé. De fait l’article ne cite qu’Audi, Mercedes et Tesla qui présentent cette option. La durée de vie de ces systèmes complexes pourrait d’ailleurs être très inférieure à celle des véhicules eux- mêmes. Ces évolutions vont certainement tirer vers le haut les performances des LED « classiques » présentées par tous les constructeurs de SUV aux automobilistes qui font beaucoup de conduite nocturne. Article (urba2000.com)

Protection sociale des livreurs à vélo : Une conférence le jeudi 22 février 2024 de 18h30 à 20h Galerie Mémoire de l’Avenir, 45/47 Rue Ramponeau, 75020 Paris est organisée par le Forum Vies Mobiles en marge d’une exposition des œuvres du photographe Philémon Barbier qui se tient au même endroit du 18 janvier au 6 avril 2024. Il s’agit de comprendre les parcours qu’ont suivis les personnes qui travaillent pour les plateformes de livraison telles Uber Eats ou Deliveroo en déploiement rapide. Quels statuts pour ces nouveaux travailleurs ? Conditions de travail et de rémunération. Ce sont très souvent des sans-papiers qui occupent ces emplois. Quelles sont les mesures prises en Europe et en France pour faire face à cette situation ? Entrée libre et gratuite (du jeudi au samedi de 13h à 19h à l’exposition) Sur inscription pour la conférence gratuite Article (urba2000.com)

Webinaire sur IA et mobilités : le jeudi 29 février 2024, une conférence organisée par ATEC ITS France sur le thème de sa dernière revue TEC 260 « IA et Mobilités, jusqu’où peut-on aller ? » qui présentera plusieurs applications de l’IA qui s’installe dans de nombreux champs de la mobilité (et de la ville) et pas seulement dans les véhicules communicants. Pour consulter le programme : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 18 février 2024

Bulletin d’information du 11 février 2024

Vitesse des bus : Dans une conférence de presse le 2 février, la FNAUT s’étonne de la baisse régulière dans le temps de la vitesse de circulation des autobus dans les grandes villes de France et notamment à Paris. Cette baisse, si elle n’est pas voulue par les autorités organisatrices, est une dégradation du service pour les usagers. Deux interrogations ont été lancées :

- Pour les exploitants, réduire la vitesse réduit le nombre de rotations possibles avec le même nombre de véhicules. Ne s’agit-il pas d’une perte financière pour l’exploitant ?

- Autre paradoxe : la baisse du trafic automobile devrait être favorable au transport en commun, mais une étude fine des données fournies par le réseau de Nantes Métropole n’aboutit pas à ce résultat. Article (urba2000.com)

Tarification du stationnement des SUV à Paris : la votation organisée par la Ville de Paris sur l’augmentation du tarif pour les SUV (qui sera 3 fois plus élevé que celui des véhicules légers) a intéressé 78 121 électeurs (soit 5,7 % des inscrits sur les listes). 54,55 % d’entre eux ont voté pour la création de ce tarif spécifique qui représente actuellement 40 % des ventes de véhicules dans la capitale. La répartition des votes par arrondissement montre que 82% des votants du16ième ont voté contre. Si le Conseil de Paris suit ces résultats cette réforme sera mise en œuvre au 1er septembre 2024 .Article (urba2000.com)

Lhyfe, start-up nantaise vouée à la production d’hydrogène en mer vient de terminer une phase de test de 14 mois de son électrolyseur flottant sur une plateforme en mer, à côté de l’éolienne FloatGen également flottante. L’expérimentation a permis de confirmer la robustesse de ce dispositif unique au monde : la résistance à plusieurs tempêtes (dont la tempête Ciaran en octobre 2023) , la capacité à gérer la variabilité de l’énergie éolienne dans les conditions spécifiques de l’offshore et sa fiabilité ont été validées.

Les données de quantité d’hydrogène produite, et les bilans énergétique et environnemental de l’opération n’ont pas été communiqués. Lhyfe va intégrer ces résultats dans la version améliorée de son système qui participera au projet européen HOPE, dont la capacité de production devrait être de 4 tonnes par jour . Mise en service prévue en 2026. Article (urba2000.com)

Développement des usages de l’Hydrogène : H2-Mobile.fr, le site d’information dédié aux véhicules fonctionnant à l’hydrogène bas-carbone, publie 2 vidéos sur les nouveaux écosystèmes d’usage de ce nouveau carburant :

• Une vidéo sur la voiture de course à pile à combustible développée par MissionH24 et HysetCo (déploiement de stations et véhicules) . Il s’agit de préparer l’accueil de compétitions entre ces véhicules qui ont contribué beaucoup au progrès technique et à la compréhension du public sur cette motorisation.

• Une vidéo sur les applications dans les transports (bus, train, avion avec possibilité de rétrofit pour les véhicules plus anciens).Article (urba2000.com)

Compétition Geovelo : Pour encourager les villes qui rendent leur réseau routier cyclable, l’application gratuite pour le vélo Géovélo, qui s’est développée par les données fournies par ses utilisateurs et territoires partenaires sur les infrastructures et les services, a réalisé un classement entre les villes de plus de 120 000 habitants. Selon deux critères :

  • le kilométrage de voies dédiées aux cyclistes (pistes et voies vertes) : les 3 meilleures progressions sont à Amiens, Limoges et  Le Havre
  • la concentration (kilométrage de voies dédiées par rapport à la surface de la ville en km²) : les plus fortes densités sont à Grenoble, Strasbourg et Toulouse Article (urba2000.com)

Atelier en ligne : Marchabilité des territoires : le mardi 20 février 2025 de 14h à 17h. Organisée par l’Académie Des Mobilités Actives (adma) cette série de 4 ateliers participatifs vise à développer la mobilité piétonne dans les territoires. Il s’agit de mieux comprendre la diversité des usagers en analysant collectivement des cas pratiques pour identifier des pistes d’actions possibles et améliorer la situation des piétons dans son territoire. Pour s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 11 février 2024

Bulletin d’information du 5 février 2024

Changement climatique et agriculture : Un rapport du Haut Conseil pour le climat (HCC) publié il y a quelques jours, rappelle le poids des émissions de GES de l’agriculture : avec 18% des émissions totales, c’est le deuxième secteur émetteur en France en 2021. Pour réduire cette empreinte carbone, plusieurs scénarios sont proposés, notamment pour l’élevage qui représentait 59 % de ces émissions, notamment sous forme de CH4 et les engrais et amendements des sols pour les cultures qui représentent 27 % essentiellement sous forme de NO2. Une gamme d’actions est examinée, qui doivent aussi permettre l’adaptation du secteur en même temps que la transformation du système alimentaire national. Ce rapport technique correspond à des enjeux français, mais l’agriculture nationale est partiellement mondialisée, avec une politique européenne qui doit tenir compte de multiples considérations, dont ce que l’on appelle « l’acceptabilité par le monde agricole » dont on voit qu’elle n’est pas garantie. Pour lire le rapport (168 pages) Article (urba2000.com)

Transport de colis par les voies navigables : Une note de Transitions et Energies fait le point sur des actions de recherche sur les possibilités d’augmenter la part actuelle de la voie d’eau dans les zones urbaines pour les colis, dont le volume transporté par camions est rapidement croissant du fait du développement du e-commerce. En fait, les avantages écologiques et économiques du transport sur des bateaux et de la livraison par vélos taxis, ne suffisent pas à en faire partout le transport urbain de référence pour les grandes villes traversées par un fleuve et des canaux. La disponibilité d’infrastructures et de bateaux de dimensions adaptées à la manutention de colis est une condition qui exclut de fait certaines agglomérations de cette possibilité et de toutes manières ne sont pas compatibles avec les très fortes variabilités (comme les pointes de Noël). Des travaux de recherche sur l’optimisation des tournées et des plateformes permettent de calculer des coûts et d’envisager de mieux utiliser les capacités qui sont disponibles à l’heure actuelle. Pour consulter la note et sa bibliographie. Article (urba2000.com)

Pierre Calame, abonné de notre bulletin, Président de CITEGO (pour CITÉS TERRITOIRES GOUVERNANCE), association créée en 2015 avec le soutien de la FPH, a réuni le 17 janvier 2023 (en présentiel 38 rue Saint-Sabin 75011 Paris et à distance) ses correspondants qui ont une activité de documentation pour étayer le plaidoyer des causes qu’ils défendent. Celle de CITEGO est organisée autour des idées de « revanche des territoires », « transition vers des sociétés durables », « capitalisation d’expériences », qui sont apparues aux 40 personnes présentes comme des éléments structurants de leur travail d’identification et de suivi de ce qui se passe dans les territoires. Il s’agissait de 7 Réseaux internationaux, régionaux et nationaux de collectivités, sachant que 5 autres réseaux avaient manifesté de l’intérêt mais n’étaient pas représentés, 2 agences nationales françaises (et 2 intéressées ), 2 Universités et centres de recherche (et 2 intéressées ), et 13 Réseaux de la société civile, entreprises, experts, associations (et 7 intéressés). Bien que les mots utilisés par les participants pour référencer dans leurs bases un « bon document » ne soient pas toujours les mêmes, ils ont considéré unanimement que la méthode ouverte proposée pour constituer entre eux un commun valait la peine d’être expérimentée. Ayant participé à plusieurs titres à cette réunion d’échange qui est encore loin de constituer un consortium gestionnaire d’un commun, nous aurons l’occasion de vous faire part de cette méthode et de ce qu’elle peut apporter à nos actions et aux territoires. Pour en savoir plus sur cette méthode

Relance du programme ADEME « Développer le vélotourisme » : en 2024, pour amplifier le succès de l’appel à projets de 2023, qui a permis de concrétiser plus de 300 dossiers, les critères ont été élargis ainsi que certaines conditions requises des territoires assouplies.

L’association Vélo & Territoires qui existe depuis 1996 joue le rôle de coordinateur du réseau national cyclable et anime le réseau européen des véloroutes.

Cette année, il s’agit pour l’ADEME d’aider les territoires à améliorer la qualité des véloroutes et à densifier l’offre de services aux touristes à vélo, en soutenant les territoires.

L’association édite pour les usagers des documents sur les itinéraires que ses 207 territoires adhérents ont préparés pour eux. Article (urba2000.com)

Colloque sur l’autopartage le 27 mars 2024, à l’Hôtel de la Métropole de Lyon 9h00-17h00, organisé par l’Association des Acteurs de l’Autopartage (AAA) et la Métropole de Lyon, avec le soutien de l’ADEME et en partenariat avec le Cerema, Flottes Automobiles et La Fabrique des Mobilités, cette Journée nationale sera la 2e édition d’un évènement consacré à ce chaînon de la multimodalité déjà utilisé par près d’1 million de français mais qui peut encore se diversifier et se développer. 7 tables rondes sont organisées pour détailler ces innovations et recueillir les avis des participants. Inscription (gratuite) obligatoire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 5 février 2024

Bulletin d’information du 4 février 2024

Échanges de données sur le transport de marchandises : l’adoption le 19 décembre dernier de l’Acte d’exécution de la Réglementation européenne eFTI (Electronic Freight Transport Information) à laquelle participaient Victor Dolcemascolo et Jean-Philippe Mechin sur l’intéropérabilité  des procédures d’accès et de traitement des données par les autorités compétentes des États membres de l’UE, est une étape importante dans l’harmonisation des systèmes et processus informatiques exigés par les nombreuses réglementations applicables au transport de marchandises et à la logistique.

Ce règlementUE n° 2020/1056 adopté en 2020 a fait l’objet de longues discussions sur l’organisation et la fiabilisation des messages eFTI, plateformes eFTI, logiciels eFTI, services eFTI, points d’accès nationaux eFTI et des certificateurs eFTI qui vont enregistrer les opérateurs. Nous félicitons nos collègues de ce succès très attendu et nous vous tiendrons au courant des premières utilisations qui pourront être effectives en août prochain. Article (urba2000.com)

Salon Professionnel : le Salon International du Transport & de la Logistique (SITL 2024) se tiendra du 19 au 21 mars 2024 à Paris Nord Villepinte, Hall 7. Il portera sur 5 thèmes :
– Décarbonation du transport et de la logistique / RSE / Économie circulaire / Multimodalité
– Transformation digitale / Innovation
– Aménagement des territoires / Logistique urbaine
– Réorganisation de la Supply Chain / Automatisation
– Attractivité / RH / Formation

Pour s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 4 février 2024

Bulletin d’information du 21 janvier 2024

Accessibilité de la voirie : issue des travaux de la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité (DMA) et du Cerema l’actualisation du dépliant de 2012 intitulée « Guide synthétique : une voirie accessibilité à tous » tient compte de l’évolution légale et réglementaire en matière de mobilité. Il est destiné en premier lieu, aux élus et aux agents des services techniques des collectivités territoriales de plus de 1000 habitants qui doivent mettre en place un Plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE) et aux maîtres d’œuvre. Pour télécharger ce Livret de 12 pages sur les obligations juridiques, conseils et recommandations :Article (urba2000.com)

Innovation : Vitrage intelligent : la startup P-layer basée à Strasbourg s’est consacrée à développer et industrialiser un procédé de fabrication de vitrage qui reste transparent mais s’opacifie en présence d’une source de lumière tout en produisant de l’énergie photovoltaïque. Cette innovation repérée par Construction 21 pourrait être intéressante pour la rénovation thermique des bâtiments, la régulation des apports de chaleur dans les logements et l’intégration de la production d’énergie renouvelable dans le paysage urbain.

La technologie issue des travaux du laboratoire de recherche public Icube constitué par la fusion de 4 laboratoires de recherche associés au CNRS et une collaboration avec l’université de Southampton a été engagée. Nous n’avons pas encore d’information sur le prix de ce produit et la taille des unités de production qui pourraient être créées. Article (urba2000.com)

Décarbonation d’installations industrielle :  une émission de France Inter sur la décarbonation de la zone industrielle et portuaire de Dunkerque à l’origine de 20% des émissions nationales de carbone d’origine industrielle décrit les projets d’Arcélor Mittal et d’Aluminium Dunkerque. Ces usines sont dans leurs domaines les plus grandes d’Europe.

  • Arcélor Mittal va réduire d’ici 2030 les émissions de CO2 de 35% et vise la neutralité carbone en 2050. Elle va utiliser davantage d’acier recyclé ( en passant de 1M de t /an à 2 M de t/an)
    L’usine d’aluminium, qui consomme en électricité 450 Mw (1/2 tranche nucléaire) compte réduire de 10% ses émissions de CO2 et économiser 96 GWhs d’électricité dès 2025 en recyclant plusieurs milliers de tonnes d’aluminium. Pour Arcélor Mittal, le procédé changera : remplacement du charbon par du gaz naturel puis à terme de l’hydrogène. L’investissement sur le site de Dunkerque sera de 1,4 milliard d’€.
  • Innovation : l’IFPEN travaille sur un projet de captation du carbone pour l’amener au port de Dunkerque et le transporter vers d’anciens gisements de gaz en Mer du Nord.
  • Près de Dunkerque, la gigafactory de Bourbourg est en construction : elle produira des batteries pour Renault (300 000 / an dès 2025). Elle vient compléter les autres Gigafactory installées dans le Nord et l’usine de recyclage de batteries construite par Suez sur le port de Dunkerque (opérationnelle en 2033).

RTE prévoit une multiplication par 3 de la consommation d’électricité sur la zone de Dunkerque et adapte son réseau en conséquence. Pour la production d’électricité, 2 EPR sont prévus à Gravelines d’ici 2035 ainsi que des parcs éoliens en mer. Article (urba2000.com)

Innovation : Procédé de décarbonation, dépollution et récupération de chaleur dans les fumées. L’entreprise Terrao, située à Coudekerque-Branche à côté de Dunkerque a mis au point un système de filtration des fumées avec récupération de leur chaleur en sortie de chaudière, conçu par Jaouad Zemmouri, professeur de physique à l’Université de Lille. Selon le responsable du développement durable de la Ville de Boulogne où il est déjà installé, l’économie de combustible qui en résulte est de près de 5%. Les projets actuels portent sur la purification de l’air confiné dans les stations de RER à Paris et bientôt en Suède dans le cadre d’un accord avec Air Liquide. Article (urba2000.com)

Pollution sonore : effets sur l’espérance de vie et la biodiversité. À l’occasion de l’édition 2024 de la Semaine du son de l’Unesco, qui se déroule du 15 au 28 janvier 2024 partout en France, le magazine Sciences & Avenir publie un article sur des nuisances sonores vues par des spécialistes en acoustique et des experts du bruit. La principale source d’exposition au bruit reste, sans surprise, les axes routiers. Ses effets sur la biodiversité sont moins connus, mais des solutions de végétation urbaine pourraient y remédier en diminuant le bruit.Article (urba2000.com) Lecture restreinte si vous n’acceptez pas les cookies.

Congrès : le 51ème Congrès ATEC ITS France se tiendra les 23 et 24 Janvier au Beffroi de Montrouge. Exposition (Inauguration le 23 janvier à 11h30) Conférences (Plénière le 23 janvier à 9h30, 24 Ateliers en parallèle dans 4 salles. Consulter le Programme ) Les tarifs de cet évènement professionnel ont été adaptés à tous les publics (entreprises, collectivités locales, académiques) et un Pass gratuit pour l’exposition et les plénières

Rencontre à Marseille sur la rénovation énergétique : organisée par Green Cross associé au cabinet GB2A en partenariat avec la Ville de Marseille, le 12 avril 2024 à la salle Bailli de Suffren de l’Hôtel de ville, lévénement (9h30- 17h00) sera une journée de co-construction d’un plan d’action. Il s’agira de mobiliser et de croiser les réseaux, de proposer des pistes de solutions et de présenter des retours d’expérience sur des rénovations énergétiques du bâti d’ampleur, à la hauteur des enjeux écologiques, économiques et sociaux. Pour s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 21 janvier 2024

Bulletin d’information du 14 janvier 2024

Innovation 1 : Traitement des déchets : Un reportage du Point sur l’entreprise Néolithe située à Avrilé près d’Angers, qui a développé un procédé de compactage et stabilisation (à froid) des déchets trop mélangés pour pouvoir être recyclés dans la chaîne actuelle de tri sélectif (films plastiques, textiles, bois, aliments, plaques de plâtre, PVC…).

Cette « fossilisation accélérée  » en granulats de pierre appelés anthropocite à destination du BTP, fait intervenir un liant hydraulique naturel. Cette entreprise soutenue par le CEREMA dans la création d’une filière de séquestration du carbone pourrait utilement implanter des unités inspirées de la première qui traite actuellement 10 000 tonnes par an. Article (urba2000.com)

Innovation 2 : Gestion du Trafic : l’entreprise SequoIA Analytics, travaillant au sein du programme Inria Startup Studio hébergée par l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies du Numérique, propose une solution numérique temps-réel pour le suivi de la circulation d’un réseau routier. La technologie des "Systèmes de détection acoustique distribuée" (ou DAS pour «  distributed acoustic sensing ») utilise comme capteurs pour mesurer les flux de véhicules non plus les boucles à induction classiques ou les caméras, mais la détection de signaux de contrainte de fréquence acoustique dans les câbles de fibres optiques de télécommunication lorsqu’il en existe à proximité de la route. Les vibrations provoquées dans le sol par la circulation des voitures, camions et motos produisent de petites déformations dans les fibres, qui peuvent être mesurées pour surveiller le bon fonctionnement de la fibre elle-même et aussi pour identifier les irrégularités dans ce trafic, en particulier les ralentissements ou interruptions du fait d’un accident et d’un bouchon. Par rapport aux systèmes conventionnels qui regroupaient en temps réel les résultats de stations de mesures réparties sur le terrain, cette technologie permet de travailler à partir d’un seul boîtier relié aux câbles optiques sur des zones très étendues de plusieurs dizaines de kilomètres avec une grande résolution pour identifier quand et où se forment les bouchons. Les bons résultats qui viennent d’être obtenus sur la voie rapide de Nice intéresseront les gestionnaires de réseaux routiers qui abritent des fibres optiques de communication. Article (urba2000.com)

Innovation Autopartage : le service de location de voitures en libre-service Zity de Renault va s’arrêter à Paris. La filiale de Renault Mobilize, en raison des « dommages constants » causés à sa flotte et des coûts de maintenance trop importants, a décidé de redéployer ses voitures électriques (des Renault Zoé puis des Dacia Spring) sur Lyon et Madrid où elles sont mieux respectées. Il ne reste plus sur la capitale que Free2Move, le service d’autopartage en "free-floating" du groupe Stellantis avec ses Peugeot 208 et Fiat 500 électriques. Plusieurs services de vélos en libre-service ont également expliqué leur retrait des rues de Paris par les incivilités commises sur leurs engins.
D’autres opérateurs (Ubeeqo, filiale d’Europcar, Getaround, Communauto), proposent des véhicules en location courte durée, mais sur des stations précises Article (urba2000.com)

Innovation : Salon de Las Vegas : le CES (Consumer Electronics Show), rendez-vous annuel de l’électronique grand public, de l’automobile et de l’industrie. s’est tenu cette semaine, avec 150 startups françaises, qui côtoient les grands noms de la Tech mondiale comme Amazon, Microsoft, Google, Intel, Lenovo, Samsung, Panasonic ou encore Sony, LG, Hyundai et Mercedes-Benz Il est difficile de prédire quelles seront les succès industriels seulement en lisant les articles du site Clubic, mais on voit bien que l’imagination concerne tous les domaines, y compris d’ailleurs des sujets que l’on pouvait croire épuisés comme les voitures volantes. Article (urba2000.com)

Véhicules électriques :  Un rapport de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) sur les infrastructures de recharge (bornes et points de charge à domicile, sur les aires de stationnement privées et publiques en ouvrage ou en voirie) recommande la poursuite de ces équipements pour accompagner la croissance du nombre de véhicules électriques (VE) ou hybrides rechargeables (VHR) . Aujourd’hui au nombre de 1,49 million, les VE devraient être 3 millions fin 2028, les VHR 1,8 million et les véhicules utilitaires légers (VUL) 500 000. Cela pose peu de problème pour les maisons individuelles mais la construction de prises reste une démarche délicate pour les copropriétés. Article (urba2000.com)

Salons professionnels sur la ville et le numérique : BIM World et Jumeaux Numériques organisent les 3 et 4 avril 2024 à la Porte de Versailles à Paris un évènement sur les technologies numériques en émergence pour l’aménagement, la transformation et la gestion des villes et des territoires. Le site de l’évènement permet de consulter les résultats des salons de 2023, dont les replays de certaines conférences, la liste des sponsors et de s’inscrire à la lettre pour recevoir les actualités de la préparation de l’évènement. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 14 janvier 2024

Bulletin d’information du 7 janvier 2024

Lois et Règlements sur la Transition : La lettre du 1er janvier 2024 des Ministères de la Transition écologique, de la Cohésion des territoires et de la Transition énergétique fait une liste des nouveaux droits et obligations qui s’imposent aux particuliers, aux copropriétés, aux entreprises, aux communes et des programmes nouveaux que l’État a décidés de lancer. Ces mesures qui sont dans les champs de compétence traditionnelles ou nouvelles des acteurs publics (logement, déchets, mobilité, recyclage, énergies nouvelles) permettent aussi à l’État de négocier avec eux les conditions de mise en œuvre (seuils, normes techniques, vérifications …) dans des domaines qui sont en fait beaucoup plus nouveaux et complexes qu’on ne le pense couramment. Article (urba2000.com)

ZFE 2024 : politique nationale, découlant d’une législation européenne destinée à améliorer effectivement la qualité de l’air en ville, qui se traduit en France par l’interdiction progressive de circulation des véhicules les plus polluants. L’Automobile Magazine fait le point de l’application des lois d’orientation des mobilités LOM (2019) et climat et résilience (2021) qui ont été prises dans les 11 villes de France métropolitaine qui ont décidé de créer une Zone à Faible Émission (ZFE).  Chaque collectivité a fixé son calendrier d’entrée en vigueur et de verbalisation des véhicules ayant une vignette Crit’Air 4. En janvier 2024, Lyon et Strasbourg vont verbaliser et à Grenoble nous sommes dans une période « pédagogique » de 6 mois sans verbalisation. Généralisation prévue à 43 agglomérations en 2025. Article (urba2000.com)

Rénovation énergétique : Sous le nom Notre énergie, Ambition 2030, le réseau pour la transition énergétique (anciennement Comité de liaison pour les énergies renouvelables CLER) vient de publier un document dont l’objectif est de faire comprendre que nos consommations d’énergie sont pour une grande part un gaspillage de l’énergie que nous devrions considérer comme « la nôtre », parce qu’elle nous a coûté cher à acquérir et que nous ne pourrions l’économiser qu’en agissant en commun. Il y va de notre résilience en cas de crise, à nos budgets annuels de confort thermique en passant par nos investissements et les emplois que nous maintenons et pouvons créer autour de nous. Pour télécharger le document (13 pages) Article (urba2000.com)

Contrôles routiers : l’article du magazine Auto Infos titré Sécurité : maintenant des radars volants rappelle que les forces de l’ordre ont utilisé des radars fixes puis mobiles pour contrôler et produire des preuves irréfutables d’infraction sur la vitesse des véhicules. Le radar-drone est une évolution de ces dispositifs vers une meilleure efficacité : une caméra haute résolution appuyée par une intelligence artificielle permet de visualiser les conducteurs dans leurs habitacles sous différents angles et d’identifier des comportements dangereux (téléphone au volant par exemple), voire d’entrer en communication avec les gestionnaires d’infrastructure ou les automobilistes (pour prévenir un accident ou aider les services de secours) Des expérimentations sont en cours en France et en Espagne Article (urba2000.com)

Réseau de transport d’électricité (RTE) : Une interview de Chloé Latour, Directrice en charge de la stratégie industrielle au sein de RTE, gestionnaire national du réseau par FUTURA Sciences rappelle les grands débats sur le rôle de ce vecteur énergétique pour adapter ses installations fixes aux besoins variables de ses clients. Or ceux-ci sont rapidement croissants au fur et à mesure que la décarbonation des activités productives (sidérurgie par exemple) et des besoins des consommateurs individuels (chauffage, mobilité…) se concrétisent. Elle évoque le rôle de « colonne vertébrale » que l’interconnexion permet d’assurer entre les régions et les pays européens dont les parcs éoliens Off Shore entrent en service. Article (urba2000.com)

Décarbonation de la construction et de l’exploitation des bâtiments : Un article de Construction 21 présente la vision de la Smart Buildings Alliance SBA sur la contribution possible du numérique à l’efficacité énergétique des bâtiments, à l’optimisation de l’aménagement des espaces, à l’amélioration de la conception des projets et à la gestion des bâtiments. Cette association professionnelle rend service à des territoires, des entreprises et des occupants, dans les 3 domaines : Smart Home (logement résidentiel collectif), Smart Building (bâtiment tertiaire) et Smart City (ville et territoire intelligents) . Elle est consultée en ce moment par le Haut Comité pour un Numérique Éco-responsable qui recueille les expertises numériques sectorielles sur 4 défis : généraliser la sobriété numérique, rendre les équipements plus durables, parvenir à des infrastructures efficaces raisonnées, ancrer le verdissement dans les territoires. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 7 janvier 2024

Bulletin d’information du 24 décembre 2023

Recyclage des déchets ménagers : Un rapport de l’Académie des Technologies rappelle que les français jettent 583 kg par an, dont seulement 44 % sont recyclés. Notre pays se place à la 14ème place européenne, les 4 pays en tête, dont l’Allemagne et l’Autriche sont à plus de 55 %.Parmi les
Objectifs de développement durable (ODD), confirmés par l’Organisation des Nations Unies dans son Agenda 2030, se trouve la gestion des circuits de matières, de matériaux et d’objets matériels. Notre société n’a pas encore la place qu’ils méritent aux efforts de sobriété, l’éco-conception, l’allongement de la durée de vie des matériels, leur réparation, une plus grande facilité de leur réemploi et la manière dont ils sont transportés, sur quelle distance et le lieu de leur fin de vie. Article (urba2000.com)

Palettes de manutention en bois : Ces objets normalisés ont permis de standardiser, simplifier et sécuriser le commerce interentreprises. On évalue à 500 millions le nombre de palettes en circulation dans le monde. 10 à 15 % de ces supports sortent du circuit par an, ce qui est un coût pour les industriels, avec un impact pour l’environnement lorsqu’elles sont abandonnées. La PME lilloise Opalean exploite depuis une dizaine d’années une plateforme web collaborative de suivi et d’optimisation des flux entrants et sortants de leurs palettes identifiées par un objet communicant avec un code GRAI unique (Global Returnable Asset Identifier Norme GS1). Ce système de traçabilité, utilisé actuellement par 600 entreprises leur a permis de réduire de 50 % leurs achats de palettes neuves du fait de la restitution des palettes égarées. Pour voir les commentaires de l’Ademe : Article (urba2000.com)

Déplacements domicile-travail : des émissions de gaz à effet de serre très différentes selon les territoires. Une étude de décembre 2023 de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) analyse les facteurs qui expliquent la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) par les actifs qui vivent près des centres urbains et sont à une distance plus faible des zones d’emploi accessibles par des transports en commun. Typiquement, les émissions de GES sont inférieures de 40% quand le tramway ou le métro sont accessibles à moins de dix minutes à pied. Émissions inférieures de 18% quand les personnes ont accès à une gare ferroviaire Article (urba2000.com)

Véhicules électriques : L’AVEM (Association pour l’Avenir du Véhicule Electro-Mobile) et AAA Data viennent de présentent une étude sur les indicateurs d’attractivité du véhicule électrique. L’heure semble venue pour les constructeurs automobile de produire des véhicules électriques adaptés aux besoins des utilisateurs, ce que les acheteurs commencent à percevoir.

Le parc électrique est en forte croissance, ce qui peut signifier que les mesures prises pour la mobilité (financement de "gigafactory" de batteries électriques, prolongement du bonus écologique et début du  leasing social ...) ont créé une ambiance favorable à un développement du marché des particuliers et des entreprises. Article (urba2000.com)

Salon professionnel : Bio360 Expo à Nantes les 24 et 25 janvier 2024 . Exposition et une plateforme d’innovation, de connexion et de transformation, mettant l’accent sur les solutions renouvelables, la bioénergie et la bioéconomie. Liste des conférences en ligne. Article (urba2000.com)

Salon international : La 8ème édition d’Autonomy Mobility World Expo (AMWE) les 20 et 21 mars 2024 à Paris (Porte de Versailles) réunira les acteurs de l’écosystème de la mobilité. Il rassemble chaque année des entreprises, des startups, des décideurs internationaux, des institutions et des ONG, axés sur les solutions de mobilité urbaine durable : 250 exposants et partenaires, des conférences et remise de prix (Prix des Startups, Prix de l’innovation, Prix Territoires & Mobilités décarbonées). Le programme de ces 2 jours est en ligne Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 24 décembre 2023

Bulletin d’information du 17 décembre 2023

COP28 : un accord historique ?  Les commentateurs de la réunion de Dubaï ont déjà commencé à disséquer ce que va pouvoir être la « transition hors des énergies fossiles ». Adopté à l’unanimité par les 200 nations représentées en séance plénière, ce texte confirme la responsabilité historique des énergies fossiles dans le réchauffement climatique. Il appelle à « transitionner hors des énergies fossiles dans les systèmes énergétiques, d’une manière juste, ordonnée et équitable, en accélérant l’action » dans la prochaine décennie. Au-delà de sa forme et de son résultat, cette négociation a montré que l’ensemble des gouvernements du monde sont obligés de prendre en considération l’opinion publique et les médias qui modèlent aussi notre vision des phénomènes « naturels » sur la météo, les glissements de terrain, les épidémies … et d’y apporter une réponse. Leurs prédécesseurs n’avaient pas la même contrainte. Article (urba2000.com)

Politiques énergétiques : la place du nucléaire a été aussi discutée à l’occasion de la COP28 : 22 pays emmenés par la France et les Etats-Unis ont annoncé leur intention de tripler leur production d’électricité d’origine nucléaire d’ici 2050. Ces annonces soulèvent des questions sur la faisabilité d’un développement rapide de compétences, aussi bien dans les pays traditionnels de cette énergie, où compétences et savoir-faire se sont amenuisés que dans les pays qui ont aujourd’hui l’intention de partir de 0. Un article de Transitions énergétiques détaille cet aspect, que l’on trouve aussi dans d’autres domaines de transition (ré-industrialisation, transition agro-écologique …) tandis que l’innovation ne s’arrête pas : petites unités SMR (Small Modular Reactor) dont nous vous avons déjà parlé , micro-réacteur HTR (réacteur à haute température) présenté dans la Revue technique de l’ingénieur, qui utilise l’uranium comme combustible, le graphite en tant que modérateur de fission et où le fluide caloporteur est l’hélium. L’évaluation de ce système n’est pas encore commencée ....Article (urba2000.com)

Mobilité électrique sociale : annonce du Président : Suivant une de ses promesses de campagne, il a annoncé le 14 décembre 2023 l’ouverture au 1er janvier 2024 d’un service de mise à disposition d’un véhicule (leasing à 100 € par mois ) par des marques européennes sous condition de revenu et pour un besoin justifié de rouler 12000 km/an. Le nombre de bénéficiaires est lié au nombre de véhicules mis à disposition : 25000 véhicules pour l’année 2024. L’objectif est de lancer cette offre sur ce créneau qui pourrait concerner 4 à 5 millions de véhicules. Détail et vidéos France-Info  Article (urba2000.com)

Logistique : un nouveau type d’entrepôts. Suivant le principe de la robotique modulaire, la start up TAK-ONE a imaginé un mini-lieu de stockage pour son approvisionnement de la distribution des produits, permettant de donner accès à plusieurs utilisateurs simultanément sur plusieurs faces de la machine. L’application de cette solution automatisée à des locaux exigus facilite le travail des employés et l’expérience des clients.

L’article de Maddyness et les vidéos montrent le fonctionnement de ce grand Rubik’s Cube dont chaque élément est sub-divisé en petits modules et capable de se mouvoir en trois dimensions. Ce dispositif installé au BHV (service click & collect ) a montré un gain de 30% de la capacité de stockage et un gain de temps pour les usagers. Article (urba2000.com)

Coûts public des politiques de mobilité. Rapports d’étude de l’ADETEC pour le compte de l’Association Qualité Mobilité (Cerema, FNTV, AGIR, FIF, GART …) qui fait la synthèse d’études des coûts directs (et indirects) de 10 politiques (covoiturage, des services librement organisés d’autocars, du transport aérien, du stationnement automobile, des voitures électriques, des aides aux carburants, du manque à gagner pour l’impôt sur le revenu découlant de la surestimation du barème fiscal des frais de déplacement, transports urbains et interurbains conventionnés). On voit, ce n’est pas une surprise mais cela permet d’avoir une référence pour les ordres de grandeur des autres politiques, anciennes ou nouvelles, que le stationnement gratuit sur voirie dans les villes représente des coûts d’aménagement et d’entretien très importants en plus de la perte de valorisation du foncier public. Pour lire le rapport (57 pages) qui contient de nombreuses informations intéressantes Article (urba2000.com)

Route électrique : Une note de MOBILICITÉS sur des interviews d’acteurs et d’experts engagés dans cette réflexion confirme que la mobilité électrique pour les poids lourds nécessite des investissements importants pour les bornes de charge mais aussi pour l’équipement d’un linéaire de route significatif pour limiter la taille des batteries. Il s’agit d’un nouveau service que les sociétés autoroutières pourraient rendre à leurs clients, donc d’un relais de croissance puisque le réseau ne sera pas augmenté. Le calendrier envisagé prévoit des essais sur route des technologies en 2026 et un possible déploiement à partir de 2032 a priori dans un cadre européen Article (urba2000.com)

Web conférences et ateliers du 18 au 29 mars 2024. Le Sommet Virtuel de la Mobilité Durable (SVMD) est organisé par l’APCC, association professionnelle de consultants avec le soutien de l’ADEME sur le principe du SVC , sur le Climat dont on peut trouver en ligne les replays de l’édition 2021. Le programme des conférences des sponsors et organisateurs est en ligneLes créneaux des ateliers sont à vendre à des territoires et à des entreprises pour présenter leurs objectifs, leurs contraintes, leurs stratégies et les premières pistes de solutions. Pour le consulter : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 17 décembre 2023

Bulletin d’information du 10 décembre 2023

Stratégie nationale Biodiversité 2030 : le lancement de cette stratégie cette semaine par Elisabeth Borne, Première ministre, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Sarah El Haïry, secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité se voulait à la fois une annonce de l’objectif de stopper puis d’inverser l’effondrement de la biodiversité et une méthode et des moyens d’atteindre ces ambitions. Les deux axes (réduire les pressions qui s’exercent sur la biodiversité et restaurer la biodiversité dégradée partout où c’est possible) nécessite de mobiliser tous les acteurs et de leur garantir des moyens et des procédures ouvertes. Pour lire le détail des organismes consultés, le détail des mesures déjà décidées et télécharger le dossier de presse (18 pages) sur le site du gouvernement : Article (urba2000.com)

Artificialisation nette (ZAN) : une note de Vie Publique rappelle les constats faits en 2019 sur la consommation d’espaces naturels dans notre pays dans les dernières années du fait de la diminution du nombre de personnes par ménage vivant sous le même toit, de l’augmentation du prix du foncier en centre-ville et de la sous-exploitation de l’espace bâti existant et des espaces artificialisés ( vacance de logements, de petits commerces dans les villes moyennes, friches industrielles…) . Les conséquences négatives sur la biodiversité, l’amplification des risques d’inondations du fait de l’imperméabilisation des sols et la réduction des terres agricoles ont justifié la reconnaissance de l’artificialisation des sols comme problème environnemental. La loi Climat et résilience a fixé l’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN) à l’horizon de 2050, avec une étape à 50 % en 2030. Des textes récents ( décrets du 28 novembre 2023) précisent la manière dont les documents d’urbanisme, peuvent classer des espaces en « renaturalisation » selon le principe de « rendre » à la nature ce qu’on lui avait « pris ». Article (urba2000.com)

Hausse des émissions de CO₂ en 2023 : un article de « The Conversation » détaille les évolutions des indicateurs d’émissions carbone par rapport à 2022 qu’utilise la communauté scientifique internationale. 2023 a battu les records dans les domaines suivants :
– charbon (qui représente 41 % des émissions mondiales de CO2) : en hausse de 1,1 %
– pétrole (32 %) : +1,5 %
– gaz naturel (21 %) : +0,5 %.
– ciment (4 %) : + 0,8 %.
On assiste à des disparités d’un continent à l’autre : augmentation en Chine et en Inde et baisse en Europe et aux États-Unis. Le pic semble proche, car la production d’énergie renouvelable a atteint un niveau record et croît rapidement, mais la véritable décroissance qui freinera le changement climatique nécessite le changement d’affectation des terres et une reforestation plus efficace, intégrant les objectifs d’adaptation et de résilience Article (urba2000.com)

Décarbonation du transport maritime : le « Canopée », des ailes sur l’océan pour transporter Ariane 6 vient de boucler sa traversée de l’Atlantique pour transporter des pièces entre l’Europe et la Guyane. Ce cargo moderne à voiles de 37 mètres de haut mesure 121m de long et doit faire 12 aller-retours par an. Il doit faire des manœuvres en Guyane dans des passages étroits et de faible profondeur en repliant ses ailes, comme pourrait le faire un oiseau.

La société Zéphyr & Borée promeut le concept de voiles-ailes dont les performances sont particulièrement élevées pour la propulsion éolienne utilisée pour la décarbonation du transport maritime.  Ce secteur utilise majoritairement aujourd’hui des moteurs diesel et des bateaux amortis sur de très longues durées.

C’est un enjeu international majeur d’introduire l’innovation dans ce secteur, soumis aux aléas des évolutions économiques, équilibres et déséquilibres des flux de fret mondiaux, parallèlement aux mesures réglementaires sur les carburants et la vitesse des grands bateaux (porte-conteneurs, ...) Article (urba2000.com)

Projets d’énergies décarbonées : 10 fiches rédigées par l’ ADEME sur la production d’énergies renouvelables (Géothermie, Bois-énergie, Récupération de chaleur fatale, Méthanisation, Photovoltaïque, Solaire thermique, Éolien terrestre…) à l’intention des élus et des responsables territoriaux rappellent les enjeux, la réglementation, la nature des projets avec quelques chiffres et des schémas pour mieux appréhender le sujet. Téléchargement libre Article (urba2000.com)

Webinaire le jeudi 14 décembre 2023 (14h00-16h00) : Aménagements cyclables hors agglomération. Le Cerema, en partenariat avec Vélo & Territoires, présenteront les éléments de doctrine nationale en cours de construction et des retours d’expériences de plusieurs collectivités, en particulier le département d’Ille-et-Vilaine.
Inscription est gratuite mais obligatoire (avant le mercredi 13 décembre 12h) pour recevoir les informations de connexion. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 10 décembre 2023

Bulletin d’information du 3 décembre 2023

FONDS VERT : Les responsables territoriaux ont été informés du lancement de ce fonds qui est une procédure générale à toutes les aides publiques nationales qui peuvent les aider dans leur transition écologique. Le Gouvernement annonce aujourd’hui qu’il vient d’être réabondé sur le budget 2024 dans l’objectif de le laisser ouvert jusqu’en 2027. La plateforme Aides-territoires peut recevoir les projets au fil de l’eau et leur analyse sera décentralisée. Il recevra les projets de Renforcement de la performance environnementale, Adaptation au changement climatique et Amélioration du cadre de vie. Un fonds Biodiversité a été créé pour recevoir les dossiers de ce domaine. On trouve en ligne le guide 2024 sur lequel on voit que les aides pour le développement du covoiturage et des mobilités durables en zones rurales sont bien identifiées ainsi que les aides en ingénierie permettant d’améliorer la qualité des dossiers et leur efficacité.
Article (urba2000.com)

Tarification des transports publics : la presse nous permet d’assister « en direct » au débat démocratique sur le prix du ticket de métro parisien pendant les JO 2024. Le Conseil d’Administration d’Ile-de-France Mobilités IDFM du 7 décembre en débattra officiellement et les prises de position, petites phrases et autres messages plus ou moins clairs permettent aux intérêts divers de s’exprimer sur les questions de répartition des coûts d’investissement et d’exploitation de cet équipement collectif majeur d’un territoire et des avantages individuels et collectifs que les habitants et les entreprises peuvent en retirer à toutes les échelles en particulier pendant les périodes de fort trafic. Appétits, craintes, besoin de se rassurer dans un monde incertain se mêlent dans le journal Le Monde : Article (urba2000.com)

Véhicules de service  : optimisation des flottes. Mobility Tech Green entreprise rennaise qui travaille depuis 20 ans sur le partage des véhicules automobiles, publie un article de recommandations sur le partage des véhicules de service. Il s’agit de conseils aux gestionnaires des entreprises ou des collectivités sur une dizaine d’aspects, notamment :
– L’autopartage d’un même véhicule entre plusieurs organismes est avantageux compte tenu du fait qu’un véhicule pour une entreprise donnée est très peu utilisé.
– Des logiciels peuvent optimiser les trajets des véhicules.
– Les conducteurs peuvent suivre des formations d’éco-conduite pour réaliser des économies de carburant (ou d’énergie électrique) et prolonger la durée de vie du véhicule et limiter son usure.
– La transition énergétique passe par le choix de véhicules éco-responsables (véhicules électriques ou hybrides) Article (urba2000.com)

Covoiturage  : Investissements privés : La politique nationale, les expériences positives de plusieurs collectivités locales et le succès de Blablacar, incitent les entreprises présentes sur ce nouveau marché à chercher des capitaux pour faire jouer le plus rapidement possible l’effet club entre les utilisateurs et les économies d’échelle pour le coût unitaire de leurs services. L’article de l’Usine Digitale commente la récente levée de fonds de Karos, et la politique de ses concurrents en France et en Europe. Article (urba2000.com)

Métro automatique de Lille : Difficultés techniques : la technologie mise au point dans les années 1970 pour la ligne 1 du métro (premier tronçon Cité scientifique à Villeneuve d’Ascq à République à Lille) était à l’époque une première mondiale. Ce système VAL (pour véhicule automatique léger), composé de voitures de 26m a fait le tour du monde et a permis à des métropoles régionales de s’équiper d’un système de transport ferroviaire en site propre (en souterrain ou en viaducs). L’augmentation prévue du trafic a conduit en 2012 l’autorité métropolitaine à signer après appel d’offres un contrat de renouvellement des véhicules plus lourds (52 m). Cette modification n’a pas pu être mise au point dans les délais prévus. Aujourd’hui la situation semble très difficile car les derniers essais ne sont pas concluants et que le matériel qui roule actuellement pourrait devenir obsolète avant d’être remplacé. La continuité de service pourrait l’emporter sur l’innovation, mais les coûts de ces difficultés seront certainement élevés. Article (urba2000.com)

Systèmes intelligents coopératifs C-TIS : les définitions, objectifs et limites actuelles de ces technologies sont présentés dans une interview de Toufik Ahmed, Directeur Adjoint de l’ENSEIRB-MATMECABordeaux INP, et chercheur au LaBRI par les Techniques de l’Ingénieur.  Il s’agit des services numériques qui sont déployés sur les infrastructures et dans les véhicules pour qu’ils puissent échanger des messages. La qualité de cette connectivité permet le partage de l’intelligence entre ces objets communicants sur laquelle peuvent reposer fiabilité, sécurité, durabilité et résilience du transport routier.

Les projets européens successifs ont permis de définir les standards de messages et leurs usages dans les puces des équipements qui sont intégrés dans les véhicules neufs et les infrastructures. Nous en sommes maintenant à tester les débits et la latence des transmissions de ces messages par les réseaux de communication européens, dans le cadre de 13 projets nationaux coordonnés par le Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (MIE).Article (urba2000.com)

Forum THNS : nous vous avons parlé du Forum THNS qui s’est tenu (tout en anglais) à Shanghai pendant la semaine du 20 novembre. La liste des résumés des présentations est désormais disponible et les participants français sont invités à participer à la sélection des présentations les plus intéressantes, du point de vue de l’intérêt scientifique du sujet et de la forme plus ou moins convaincante de ce qui a été dit. Comme le programme a été connu très tard, nous avons été assez peu nombreux à écouter et vous allez pour la plupart découvrir la variété des sujets abordés et les personnes qui en ont parlé. N’hésitez pas à nous faire savoir que vous seriez intéressé à en savoir plus sur leurs projets et les conditions générales dans lesquelles il s’insère ou souvent tente d’être pris en considération. THNS 2023

Bulletin d’information du 3 décembre 2023

Bulletin d’information du 26 novembre 2023

Réglementation Européenne : Le nouveau cadre de déploiement des Systèmes de Transport Intelligents (STI) qui actualise celui de la Directive de 2010, vient d’être adopté. Contrairement à la situation de l’époque où les Etats avaient mis plusieurs années à transposer ces textes, cette actualisation qui entre en vigueur dans les prochains jours les oblige à se mettre en conformité d’ici deux mois et permet aussi d’obliger les acteurs privés concernés à s’aligner avec les objectifs européens. Il s’agit d’accélérer la transition numérique pour favoriser une mobilité plus intelligente. L’interopérabilité des données numériques devrait faciliter la communication entre véhicules et infrastructures routières. Le champ d’application est étendu à de nouveaux services de mobilité émergents. Article (urba2000.com)

Services express régionaux métropolitains (SERM) :  la Loi Cadre qui organise sur 10 ans le financement, les procédures de concertation, la maîtrise d’ouvrage et le pilotage de la réalisation des réseaux de RER métropolitains dans dix grandes agglomérations, hors Île-de-France a été votée par l’Assemblée nationale. Des projets sont déjà lancés ou en cours d’études à Lille, Lyon, Grenoble, Marseille, Rennes, Rouen, Strasbourg et Bordeaux. C’est la Société des grands projets (SGP), nouveau nom donné à la Société du Grand Paris qui avait été chargée en 2010 de la mise en œuvre du nouveau système de transport en Ile de France. Article (urba2000.com)

La géothermie en France – Présentation de la filière en 2023 par l’Association Française des Professionnels de la Géothermie (AFPG) qui œuvre pour structurer la filière et représenter ses acteurs auprès des pouvoirs publics.

Ce document (72 pages) donne les derniers grands chiffres de capacités installées et de constructions nouvelles de production de géothermies de surface et profonde (chaleur, froid, électricité). Il rappelle les avantages de ce procédé largement disponible et renouvelable pour réduire les consommations d’électricité pour le chauffage ou la réfrigération des locaux par un facteur quatre ou plus. Des infographies précisent les marchés concernés, la localisation des installations, les aides et réglementations en vigueur, les innovations récentes ainsi que les freins au développement à travers des avis d’experts :Télécharger le document : Article (urba2000.com)

Logistique urbaine : Open Innovation :SystemX dans le cadre du projet européen LEAD a initié le développement d’une solution d’analyse vidéo de trafic routier, en Open Source et libre d’utilisation. L’agence d’innovation territoriale de Paris et de la métropole Paris2Connect, a fourni un ensemble de données généré par la mobilité connectée dans un polygone traversant la Seine (12ème et 13ème arrondissements) entre les gares d’Austerlitz, Lyon et Paris-Bercy. L’objectif de ces travaux menés simultanément dans plusieurs villes européennes est de faciliter la réalisation de Jumeaux Numériques dédiés à la logistique urbaine et ses multiples aspects. Pour en savoir plus : Article (urba2000.com)

Politique vélo : Comment gérer et adapter les itinéraires cyclables aux aléas climatiques : l’association vélo&territoires met en valeur l’action de Vélodyssée (portée par 3 régions et départements) qui promeut l’itinéraire (Roscoff à Saint-Jean-de-Luz) comme une infrastructure touristique de référence. Les incendies de l’été 2022 ont entraîné la fermeture de plusieurs tronçons de la véloroute en Gironde. Des informations sur ces problèmes et de nouveaux tracés ont été diffusés aux usagers par le site du projet et par le service VéloZEN (TER Nouvelle Aquitaine) en 2023. Mais il n’est pas facile de trouver des alternatives sécurisées aux véloroutes aménagées. D’autres régions font face à des problématiques analogues, avec la difficulté de coordonner des informations venant de divers services publics. Article (urba2000.com)

Décarbonation des mobilités quotidiennes :  Un cahier du CEREMA détaille les enjeux et leviers pour l’action territoriale des décideurs publics et privés, ainsi que des ménages et des entreprises. Pour réaliser une véritable décarbonation impliquant une diminution des déplacements motorisés, les territoires doivent changer profondément leur organisation et certains aspects de leur modèle culturel. Des choix politiques seront nécessaires en matière de financement des transports, de tarification et d’aménagement du territoire. La maîtrise de la demande, le report modal et l’efficacité environnementale des véhicules et des services seront essentiels. Il s’agit d’un outil pour les décisions individuelles et collectives et pour la sobriété dans la mobilité. Pour lire ou télécharger le document : Article (urba2000.com)

Webinaire : La mobilité intelligente au service des territoires le 30 novembre 2023 (14h-16h). Organisée par ATEC ITS France et le Cerema, la conférence fera le point sur les nouvelles pratiques de la mobilité intelligente, l’usage des données numériques pour des services innovants, la régulation des trafics et la mobilité connectée et coopérative (C-ITS) avec un partage d’expériences entre des acteurs de la mobilité dans les territoires. Pour s’inscrire (gratuitement) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 26 novembre 2023

Bulletin d’information du 18 novembre 2023

Politique européenne : Le programme Phare sur les villes intelligentes (2014-2020a aidé les 48 villes participantes (en France Dijon, Lyon, Nantes, Nice et Bordeaux associée) à se connaître et à commencer à travailler en réseau mais la reproduction d’une solution entre les sites a été faible et le programme manque de coordination avec d’autres initiatives de l’UE, en particulier la mission « Villes intelligentes et neutres pour le climat » a été critiquée. Le nouveau programme lancé en 2021 concerne 100 villes d’expérimentation et d’innovation avec des objectifs et une méthode collaborative pour relever le défi d’être neutres pour le climat et intelligentes en 2030. En France, Angers, Bordeaux, Dijon, Dunkerque. Grenoble, Lyon, Marseille, Nantes et Paris sont engagées dans ce programme. Article (urba2000.com).

Villes Numériques : Présidée par la Maire de Nantes, l’Association France Urbaine porte un message politique sur le numérique dans les territoires. Elle vient de publier une série de monographies sur les villes intelligentes précédentes et sur d’autres, en particulier Lille, Strasbourg et Toulouse qui montrent comment les différents thèmes des compétences urbaines sont répartis dans chacune d’entre elles.

En se focalisant sur les villes,  on voit la grande diversité des politiques locales. On ne sait pas si les politiques des régions et des départements compenseront cette diversité pour créer l’interopérabilité qui est nécessaire à beaucoup d’usagers pour vivre confortablement dans des territoires ouverts tout en appréciant les spécificités et les traditions de chacun. Les actions fédératrices de l’association des Communautés de France (AdCF) et de la Banque des Territoires visent à aider tous les territoires ruraux comme urbains à financer leurs politiques en incluant leurs aspects sociaux, ce qui est indispensable pour faire du numérique un outil pour le développement durable. La mise en perspective de Carlos Moreno place le réseau urbain français face au défi de construire un « mieux numérique » qui pourra rester durablement désirable dans un monde qui « bascule vers l’Est-Sud » du fait de la répartition géographique des 750 territoires urbanisés où une grande partie du PIB mondial sera générée au début des années 2030. Pour télécharger le document (44 pages) villes_numeriques_et_innovation_fr.pdf (franceurbaine.org)

Infrastructure réseau : une chronique récente du Journal du Net sur la transformation numérique des territoires se manifeste pour les responsables politiques par une demande de connectivité de plus en plus forte des objets connectés (IoT) dans les activités industrielles, de services, de mobilité comme dans les services publics locaux (circulation, stationnement, police, sécurité publique, éclairage, énergie des bâtiments, eau, déchets …) . Ce phénomène induit un besoin de compétences pour superviser la sécurisation des données, l’automatisation, le contrôle des appareils connectés et la fiabilité des services essentiels. L’auteur conclut qu’il s’agit d’un « catalyseur » de la «  transformation numérique des entités locales et régionales ». On pourrait dire qu’il s’agit pour elles d’un véritable défi qui leur est imposé aujourd’hui. Article (urba2000.com)

Lutte contre le gaspillage : la Semaine européenne de la réduction des déchets (18 au 26 novembre 2023, coordonnée en France par l’ADEME vise à faire connaître la politique de l’Union européenne pour la prévention des déchets, promouvoir les initiatives et les meilleures pratiques, encourager les citoyens européens à agir concrètement, dans le cadre professionnel et dans leur vie privée. Le thème de cette année porte sur « Les emballages » dont il faut allonger la durée de vie. Pour voir le programme de la semaine et le replay d’une initiative : Article (urba2000.com)

Webinaires Forum THNS 2023 : (en anglais) coopération académique Transports à Haut Niveau de Service : répartis sur 4 demi journées (20 au 23 novembre 2023) les échanges de cette année sur quelques-uns des multiples aspects de ce que l’on peut mettre sous le titre « transports résilients pour une ville vivable  ». Ce sera l’occasion de faire connaissance avec la nouvelle équipe de l’Université de TONGJI à Shanghai qui succède à celle qui travaillait autour du Professeur PAN Haixiao. La délégation française est présidée par Fabien LEURENT, Directeur de recherche au CIRED, Professeur à l’École des Ponts ParisTech. Pour voir le programme en ligne et s’inscrire (en créant un compte ou en réactivant celui d’une année précédente).Article (urba2000.com)

Webinaire : Intelligence Artificielle et Territoires : le 5 décembre 2023 (14h15 à 15h30) organisé par la Mission Ecoter-France et Territoires Numériques, association loi 1901 présidée actuellement par Denis Thuriot, Maire de Nevers. Pour répondre aux inquiétudes qui entourent l’IA lorsqu’il s’agit de pilotage de politiques publiques, une table ronde fera témoigner différents acteurs et proposera un décryptage des défis réellement posés. Pour accéder au site de l’Association et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 18 novembre 2023

Bulletin d’information du 12 novembre 2023

Politique européenne d’énergie renouvelable : L’Union Européenne (Parlement et Conseil), constatant que la part d’énergies renouvelables est très variable dans les États Membres, vient d’adopter une nouvelle directive “RED III” qui précise et complète les définitions de ces énergies, des procédures pour la création des unités qui en produisent pour les harmoniser et fixe des objectifs nationaux de parts de consommation minimales et des objectifs sectoriels, notamment pour les transports et le bâtiment. Pour consulter la présentation qu’en fait le média pv magazine ainsi que les commentaires d’un expert en droit de l’environnement : Article (urba2000.com)

Énergies renouvelables en France : Le service statistique du Ministère de la Transition Energétique vient de publier l’édition 2023 des Chiffres clés. Il s’agit de données 2022 arrêtées en avril 2023 destinées à suivre l’évolution des différents types d’énergies dans notre pays avec une mise en perspective internationale. Le document rappelle aussi les objectifs à l’horizon 2030 de la loi énergie-climat : 40% d’électricité d’origine renouvelable (contre près de 28% en 2022), 38% de chaleur et de froid d’origine renouvelable (contre 27,2%), 15% d’énergies renouvelables dans les transports (contre 8,9 %) Article (urba2000.com)

Réseau européen de gaz hydrogène : la transformation d’un gazoduc existant pour relier (30 km) l’électrolyseur du Port de Rotterdam, qui se trouve dans l’extension du parc industriel Maasvlakte, à la raffinerie de gaz Shell à Pernis vient de commencer. Selon le Site H2-Mobile, il s’agit d’un premier maillon aux Pays-Bas du réseau partiellement financé par l’Union Européenne des 28000 km de l’"European Hydrogen Backbone" (en français « épine dorsale hydrogène européenne ») qui devrait être opérationnelle en 2040. D’autres projets analogues de transformation sont à l’étude, de manière à accélérer la mise à disposition de ce réseau sans avoir à trouver la place indispensable pour créer de nouvelles infrastructures. Article (urba2000.com)

Éoliennes : Une structure innovante pour éolienne en mer va, selon l’Usine Nouvelle, être testée par l’entreprise norvégienne World Wide Wind (WWW). L’idée est de concentrer dans une perche les deux hélices qui tournent dans le vent en sens inverse, le flotteur qui reste en surface et le générateur qui sert de contrepoids au système tournant. Le premier prototype aura une longueur de 19 m, mais le projet est de construire des unités d’exploitation de 400m de haut. Article (urba2000.com)

Transfert d’énergie : les STEP (Station de transfert d’énergie par pompage-turbinage) sont les premières installations dédiés à stocker de l’énergie pour pallier les écarts entre la production et la consommation d’électricité. Le reportage du site révolution énergétique sur la STEP de Revin (Ardennes) au moment de sa maintenance donne l’occasion de présenter le fonctionnement de ces 6 installations construites dans les années 1970 - 1980 au moment du développement du nucléaire en France. A ce moment le turbinage de l’eau stockée à l’automne dans les barrages permettait de faire face à la pointe de consommation des jours d’hiver. Pour pouvoir exploiter le parc nucléaire en évitant les intermittences, la centrale de Grand’Maison en Isère peut injecter une puissance de 1.790 MW dans le réseau. Celle de Revin peut le soutenir par ses 720 MW pendant 5h30. Aujourd’hui ces STEP contribueront, comme les batteries et les turbines gaz, à pallier aux irrégularités des énergies renouvelables. Pour plus d’informations et des photos sur les éléments qui ont été démontés pour ces opérations  : Article (urba2000.com)

Événement Climate Chance : lundi 20 novembre de 14:00 à 19:30 à l’Académie du Climat (2 pl. Baudoyer, 75004 Paris) . Le Bilan mondial de l’action climat 2023 qui est la 6éme édition annuelle de l’Observatoire de Climate Chance, fait un point dans l’évolution des émissions et des mesures prises pour les réduire. Il décrit de façon synthétique les efforts importants de nombreux acteurs publics et privés, mais aussi les puissants phénomènes qui réduisent leur effet. Cette analyse internationale est aussi un plaidoyer pour la transparence. Pour lire le document et s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 12 novembre 2023

Bulletin d’information du 6 novembre 2023

Politiques mondiales de l’énergie : dans un article publié par les Techniques de l’Ingénieur, l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) décrit « un monde énergétique en profonde mutation ». L’Agence tient à jour des scénarios à partir des données que lui fournissent les Etats Membres sur les équilibres production/consommation des différents types d’énergie au titre des années en cours et des années futures. Pour la consommation d’énergie fossile, les gouvernements sont effectivement sensibles aux questions climatiques et ont lancé des politiques d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. Un pic de consommation de ces énergies devrait apparaître en 2030. Mais l’augmentation de la population mondiale et des besoins énergétiques notamment électriques vont profondément modifier la place des énergies renouvelables dans le monde. Tripler leurs capacités d’ici 2030 est une évolution sans précédent à laquelle les états semblent prêts. Pour la production d’hydrogène vert, les scénarios dont ils parlent sont beaucoup plus incertains (allant de 7 millions de tonnes à 70 millions de tonnes en 2030). Article (urba2000.com)

Gares routières en France : une enquête de France Télévisions sur la qualité de service de ces pôles intermodaux montre qu’elle s’est dégradée tandis que le nombre des voyageurs augmentait du fait des prix compétitifs des autocars par rapport au train. La gare routière de Paris-Bercy, la plus grande de France (5 Millions de voyageurs en 2022), n’offre pas de services. Celle de Lille, bien située en ville ne dispose pas d’infrastructure dédiée. Par contre celle de Rennes joue bien son rôle depuis fin 2018 tant vis à vis des voyageurs que vis à vis des autocaristes et des autres usagers de la voirie du quartier. Pour voir le replay Article (urba2000.com)

Maisons du vélo : Edité par le Club des villes et territoires cyclables et marchables (CVITCM) le dossier sur les 38 Maisons du vélo, décrit les structures, les objectifs et les services qu’elles rendent. Situées majoritairement dans les grandes agglomérations, ce sont des services de proximité qui accompagnent les habitants vers la pratique du vélo.

Elles sont gérées en régie par des collectivités locales (50 % des cas) , des associations qui bénéficient d’ un soutien financier public (42 % des cas). Ce réseau compte aussi 3 entreprises privées. Les noms varient en fonction des usages locaux : la « capitainerie » du vélo en bord de Loire, la « maison toulousaine du vélo, une fabrique à cyclistes », « maison du vélo, tremplin vers l’emploi » à Perpignan, « Agence J’yvélo » pour la vélo station de Rumilly Terre de Savoie. Article (urba2000.com)

Production française d’énergie éolienne : Un rapport récent de la Cour des comptes sur les soutiens publics à l’éolien terrestre et maritime, rappelle que la production française des 2 260 parcs éoliens représente 8,3% de la production électrique nationale, alors que les objectifs européens pour notre pays étaient très supérieurs (12% en 2010, 20% en 2020, 32% en 2023). Ces objectifs sont contraignants et pourraient nous exposer à des sanctions. Les causes de ce retard ne semblent pas dues à une faiblesse du mécanisme financier mis en place pour garantir la rentabilité des investissements privés, mais aux délais d’obtention des autorisations de construction (7 ans pour l’éolien terrestre et 10 ans pour l’éolien maritime ) C’est pour lever cet obstacle qu’une vaste concertation sur l’éolien en mer, a été initiée par Agnès Pannier-Runacher , Ministre de la Transition énergétique, pour évaluer les zones de développement possibles dans lesquelles pourront être appliquées les procédures récemment décidées par la loi pour accélérer ces projets. Article (urba2000.com)

Journée Nationale des Données foncières : le 5 décembre 2023 à la Tour Séquoia - La Défense, la DGALN (Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature - Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires) et le Cerema organisent pour les professionnels de l’immobilier et les acteurs de l’aménagement un évènement d’information et d’échanges sur les nouveautés et les pratiques d’utilisation des données foncières. La matinée sera consacrée aux actualités des données foncières et aux enjeux du foncier dans le contexte de la loi Climat et Résilience, et l’après-midi sera axée sur des expériences locales concrètes. Programme et inscription Article (urba2000.com)

Conférence Hydrogène : le 7 décembre 2023 de 9h à 12h30 à Paris, et en direct sur sa chaîne YouTube « Solutions Hydrogène », France Hydrogène organise une matinée de conférences sur les enjeux de la filière qui se constitue et ses perspectives du déploiement. Vous pouvez dès maintenant noter la date, vous inscrire à la lettre des adhérents et lire le replay de la réunion 2022 Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 6 novembre 2023

Bulletin d’information du 29 octobre 2023

Territoires connectés et durables :  le rapport de Valérie Nouvel, vice-présidente du Département de la Manche chargée de la Transition et Adaptation au changement climatique sur la mission qui lui a été confiée par le Gouvernement en 2023 sur les usages et services numériques dans les territoires. Ce rapport va bien au-delà de la notion de réseau à Très Haut Débit, considéré comme une infrastructure, puisqu’il concerne tous les habitants et les personnes qui traversent ou visitent les territoires. Quatre usages sont identifiés : permettre à tous d’exercer confortablement ses activités, de se déplacer en sécurité, d’être protégé et de contribuer activement à la préservation des ressources, pour lesquels une véritable planification territoriale doit être faite. Cela nécessite un dialogue à instituer entre les collectivités et les entreprises pour doter l’ensemble du territoire français de jumeaux numériques territoriaux souverains coconstruits entre l’État et les collectivités territoriales et développer des solutions d’appui et d’organisation pérenne des financements autour de l’ingénierie des projets et de l’accompagnement technique et économique des usages. Article (urba2000.com)

Péages poids lourds : Le principe d’une modulation des péages autoroutiers applicables aux véhicules lourds en fonction de leurs émissions de GES et de polluants atmosphériques a été introduit dans la législation européenne en 2022 (modification de la directive Eurovignette 2022/362 ). Des textes nationaux doivent être pris par les Etats membres avant mars 2024. Une consultation publique est en cours jusqu’au 10 novembre 2023 sur des modifications du Code de la Voirie routière et un projet de décret d’application. Article (urba2000.com)

Open Data : fréquentation des gares françaises depuis 2015. La SNCF met à disposition le jeu de données en open data concernant la fréquentation de ses gares depuis 2015. Il est utile pour les exploitants du réseau pour adapter leurs services à la fréquentation, aux experts du géomarketing, les commerçants qui recherchent des locaux, et aux acteurs des territoires pour analyser les flux de mobilité. Article (urba2000.com)

Plan Vélo de la Région Hauts-de-France : adopté le 5 octobre dernier il sera mis en œuvre sur la période 2024-2028 :

Développement des infrastructures cyclables dans le cadre du Schéma Régional des Véloroutes (SRV) et aménagements, notamment parcs de stationnement en liaison avec les gares.

Partenariat avec les associations d’usagers, et les acteurs de l’écomobilité scolaire, de la culture vélo et du sport santé.

Encouragement au vélo créateur de richesse : filière vélo, entrepreneuriat vélo, coopération avec d’autres régions en France et à l’international Article (urba2000.com)

Plans de mobilités d’employeurs : présentée par Maddyness, média spécialisé de l’information sur les startups, la société 1km à pied a développé une méthode d’analyse et d’optimisation de l’empreinte carbone des trajets domicile-travail d’une entreprise. Il s’agit d’un appui aux services des ressources humaines qui ont la responsabilité de traiter au mieux cette question de la vie quotidienne de tous les employés, devenue très coûteuse en temps et en argent. Une plate-forme informatique permet à l’entreprise cliente de constituer une base de données sur les trajets et d’envisager les mutations possibles pour réduire ces déplacements contraints lorsqu’il y a plusieurs établissements du même groupe dans le même bassin d’emploi (exemple d’Auchan en Ile de France) ou lorsqu’il s’agit d’étudier un déménagement. Article (urba2000.com)

Impact social des ZFE : une interview de Daphné Chamard-Teirlinck, responsable mobilité inclusive et durable au Secours Catholique, faite par le Forum Vies Mobiles au début de l’été 2023, aborde les questions sociales liées à cette politique publique pour lutter contre le réchauffement climatique. Faut-il continuer cette politique ? Est-il possible d’en faire un outil de santé publique efficace sans léser les populations les plus précaires ? C’est-à-dire ceux qui ne peuvent ni se passer de voiture ni en changer  ? Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 29 octobre 2023

Bulletin d’information du 22 octobre 2023

Politique vélo : à la conquête de l’Union européenne : la Commission européenne a publié le 4 octobre un projet de stratégie européenne pour développer une politique vélo à l’échelle de l’Union. Cette déclaration marque une étape dans la reconnaissance de l’intérêt social du vélo que défend en France le Club des villes & territoires cyclables et marchables qui relaie cette information. La France a signé en 2022 une déclaration portée en par la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Autriche, le Danemark, l’Irlande et la Slovénie.

Il reste maintenant au Conseil et au Parlement de décider l’ampleur de l’engagement européen notamment budgétaire. Pour lire les thèmes de la stratégie et le texte lui-même : Article (urba2000.com)

COP28 : du 30 novembre au 12 décembre 2023, cette conférence aura lieu aux Émirats Arabes Unis. Les observateurs se demandent comment la présidence (qui revient à l’État organisateur) présentera sa propre politique de durabilité, en sachant que ce pays tire 55 % de son budget des revenus de l’exploitation d’hydrocarbures et que l’empreinte carbone de ses habitants est élevée. Ce sera l’occasion de dresser le premier bilan mondial de l’Accord de Paris, et de concrétiser les acquis de la COP27, notamment sur les pertes et dommages. Article (urba2000.com)

Logistique : camions à hydrogène chez IKEA Autriche : profitant de l’offre d’hydrogène vert de Wien Energie, fournisseur d’énergie (électricité, chauffage) s’impliquant dans les énergies renouvelables (hydraulique, solaire, éolien) et l’électromobilité, IKEA commence à équiper sa flotte de livraison en véhicules utilitaires de moins de 7,5 tonnes fournis par la société allemande Quantron AG (Augsburg) équipés de piles à combustible à membrane échangeuse de protons (PEMFC) fournies par Ballard Power Systems (Canada). Si le projet se déroule comme prévu la totalité des livraisons pourrait être décarbonée d’ici 2025 (40 camions H2) Article (urba2000.com)

Data science, un outil au service des usages de la collectivité : une tribune de ZD NET fait le point sur les avantages à retirer aujourd’hui de la Data Science ou science des données. Il s’agit d’un vaste champ multi-disciplinaire visant à donner du sens aux données brutes que génèrent les « objets intelligents » ( IoT ou Internet des Objets) dotés de capteurs (température, qualité de l’air, trafic routier, ....) qui fonctionnent dans des systèmes de connectivité spécifiques. En ce moment, de nombreux experts et startups conçoivent de nouveaux produits et services innovants capables d’optimiser des services existants au profit des « collectivités » qui peuvent être des entités publiques ou des entreprises mais pourraient être des acteurs territoriaux relevant de ces deux catégories engagés dans les problématiques et défis actuels de l’environnement (mobilité durable, sobriété énergétique, végétalisation, optimisation des ressources en eau, gestion des déchets, ..). Les politiques de durabilité des « villes » et des zones peu denses ont tout intérêt à intégrer dans leurs actions les outils technologiques de la science des données pour les adapter à leurs champs d’activité et en faire de précieux instruments d’observation, de simulation et de prises de décisions. Pour lire ce texte synthétique Article (urba2000.com)

Guide UTP de la Sobriété énergétique : les bonnes pratiques des transports publics et ferroviaires. Ce document édité par l’Union des Transports Publics qui a des relations avec l’État et les autorités organisatrices, fait un tour des efforts d’innovation et de modernisation des flottes de bus vers des énergies alternatives aux énergies fossiles, sachant que les tramways et une grande partie des trains et métros fonctionnent à l’électricité. Par ailleurs l’éco-conduite, la mise en place d’ampoules à LED dans les stations et les gares réduisent la consommation d’énergie. La massification des flux de passagers et de marchandises participent également à la sobriété énergétique. Pour télécharger le document (18 pages) Article (urba2000.com)

Webinaire de la Mobilité Solidaire, le mardi 7 novembre 2023 de 14h à 15h30 : organisé par le Laboratoire de la Mobilité Inclusive avec le concours de l’ADEME, du CEREMA et de la Région Hauts de France, cette réunion fera un point sur le plan d’action en faveur de la mobilité solidaire (PAMS), dispositif défini par la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), piloté par la Région, cheffe de file de la mobilité, les Départements, en coordination avec les Autorités organisatrices de la mobilité (AOM) . Comment  coordonner les interventions pour la mobilité du quotidien des plus fragiles à l’échelle de chaque bassin de mobilité ? L’expérience du projet Mamobilité62 du Pas de Calais sera détaillée dans le cadre des politiques départementale et régionale. Pour s’inscrire et participer à la discussion Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 22 octobre 2023

Bulletin d’information du 15 octobre 2023

Industrie Verte : Le Sénat a voté favorablement pour ce projet de loi dont nous vous avons déjà parlé, destiné à favoriser une réindustrialisation décarbonée de la France pour créer de nouveaux emplois et produire plus proprement : Déterminer "les filières stratégiques qui doivent être implantées ou développées prioritairement sur le territoire national", accélérer l’ouverture d’usines, réhabiliter des friches, création d’un plan d’épargne avenir climat pour les jeunes, flécher la commande publique vers les entreprises vertueuses. Nous aurons certainement à vous reparler de ces mesures lorsque les territoires commenceront à les utiliser pour se transformer. Projet de loi industrie verte : découvrir les 15 mesures | economie.gouv.fr

Émissions de gaz à effet de serre en France :  selon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa), le premier semestre 2023 a été inférieur de 4,3 % par rapport au premier semestre 2022. Les principaux secteurs en réduction sont l’industrie (− 10 %), la production d’énergie (− 8 %) et les bâtiments (− 7 %). La hausse des prix de l’énergie explique certainement ce résultat, comme le redémarrage de nombre de réacteurs nucléaires fin 2022. Le secteur des transports a été moins performant (-1,5 %) et la reprise du trafic aérien pourrait réduire encore ce résultat. Il y a donc encore de gros efforts à faire dans ce secteur, responsable de 32 % des gaz à effet de serre. Pour lire l’article Article (urba2000.com)

Méthanisation en 10 questions  : le guide de l’ADEME (Agence de la transition écologique), donne les réponses à ces problématiques qui sont fréquemment débattues autour des méthaniseurs existants et des projets qui sont en cours avec l’objectif de produire par ce moyen 10%  du gaz que nous consommerons en 2030. Comment ça marche ? À quoi servent le biogaz et le digestat produits par les méthaniseurs ?

Une unité de méthanisation est-elle une installation à risques ? Le système est-il à l’origine de nuisances (odeurs, bruit, logistique...) ? Comment associer les citoyens à un projet de méthanisation ?...Pour lire ou télécharger :Article (urba2000.com)

Véhicules autonomes : une Feuille de route signée ATEC. Un groupe de travail piloté par Mathieu PY et Adrien VITET (Algoe consultants) s’est réuni depuis 2021 pour faire le point sur les retours d’expérience des 121 démonstrations qui ont été faites en France, ce que l’on sait de la situation à l’étranger, les évolutions législatives destinées à permettre le décollage de services de mobilité automatisée respectueuse, durable, résiliente et efficace. Il vise à donner à tous ceux qui sont ou seront impliqués de près ou de loin dans des projets de territoires utilisant cette mobilité nouvelle une information de base. En même temps il propose aux territoires qui s’intéresseront à ce sujet de participer à une communauté d’action. La prochaine lettre de T-puissance3 précisera les raisons qui amènent l’ATEC à faire cette recommandation. Pour lire le document (38 pages)

Anthropocène : Pour rendre concret ce concept, l’IGN utilise la cartographie comme outil de médiation pour comprendre les choix passés et guider les transformations futures. L’Atlas 2023 des cartes de l’Anthropocène met l’accent sur l’occupation des sols et ses relations avec les choix de société et les enjeux environnementaux. L’IGN s’engage à consolider des données fiables et à utiliser l’intelligence artificielle et la géolocalisation des données pour une meilleure lisibilité. Il conservera à l’avenir les mêmes méthodes pour que les cartes soient comparables dans le temps. Cet Atlas est une occasion de plonger dans l’imaginaire des cartes et de visualisation de nos paysages. Article (urba2000.com)

Formation : Utilisation des toits des villes pour faire face à la transition énergétique : Philippe Alluin, Ingénieur-Architecte, chargé d’enseignement dans le Mastère Spécialisé® TEC XX de l’Université de Paris Versailles Transformation écologique des constructions du XXe siècle, a écrit un article dans le média Le Monde de l’Energie sur la valorisation des toits en ville. Les immeubles d’habitation construits durant les « trente glorieuses » y sont largement représentés, et sont couverts le plus souvent par des toits-terrasse. Ceux-ci  représentent un gisement important d’énergie photovoltaïque mais il n’est pas logique de se limiter à cet usage qui représente un investissement élevé alors qu’on peut songer à végétaliser ces surfaces ou stocker l’eau de pluie d’une façon efficace. Certains recommandent de les peindre en blanc pour réduire la chaleur des îlots urbains. Les conseils en la matière sont actuellement donnés par des offreurs de solution sans réflexion d’ensemble. Le mastère vise à décloisonner les points de vue pour imaginer et réaliser des projets adaptés aux besoins, durables et finançables. Pour lire l’article : Article (urba2000.com)

Rencontre professionnelle : Adaptation au Changement Climatique : le 27 novembre 2023 de 14h à 18h au Pavillon de l’Arsenal (Paris Centre)  : la 3e édition des Rencontres Annuelles AdaptaVille, organisées par l’Agence Parisienne du Climat, est soutenue par l’ADEME, la Métropole du Grand Paris, la Ville de Paris et ICADE. Interventions et tables rondes, rencontres sur les stands des experts et sociétés spécialisées composeront cet Événement gratuit sur inscriptions Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 15 octobre 2023

Bulletin d’information du 8 octobre 2023

Prévisions électriques :  le "Bilan prévisionnel 2023-2035" de RTE vient de sortir. RTE actualise ainsi son rapport "Futurs énergétiques 2050" de 2022. Actuellement, 60% de l’énergie consommée en France provient du pétrole et du gaz fossile importés, qui ont coûté plus de 100 milliards € en 2022. La part de l’électricité dans le mix énergétique français qui est aujourd’hui de 27 % doit augmenter conformément à nos engagements européens de décarbonation et pour accroître notre souveraineté énergétique dans un contexte de concurrence international exacerbée pour l’accès aux matières premières et aux technologies. RTE envisage trois scénarios possibles : A, B et C. Le scénario A, le plus souhaitable, nécessite une augmentation de la consommation d’électricité tout en menant une politique de sobriété, grâce à l’efficacité énergétique, aux énergies renouvelables, à la production nucléaire et aux interconnexions énergétiques. Il faudra également développer des outils de flexibilité (smart grids) et investir massivement dans le système électrique. Article (urba2000.com)

Stationnement du vélo en gare : publié par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette, le Collectif Vélo Île-de-France, Paris en Selle, Mieux se Déplacer à Bicyclette et l’Académie des expert.es en Mobilités Actives, ce guide vise à augmenter l’expertise des concepteurs d’espaces d’intermodalité qui ne sont pas assez nombreux ni assez ambitieux.

La loi d’orientation des mobilités (LOM) fixe un nombre d’emplacements vélo à réaliser par gare mais ils ne sont pas encore tous réalisés. Ce guide détaille les principales étapes à suivre et propose des recommandations techniques poussées, inspirées des meilleures pratiques néerlandaises, afin de réussir son projet.

Il inclut également des exemples inspirants de parkings vélo réalisés dans des gares françaises. Article (urba2000.com)

Obstacles à la transition énergétique : traduit par la revue Transitions & Energies le premier article de Michael Liebreich, fondateur du think tank Bloomberg NEF (Bloomberg New Energy Finance) décrit les cinq problèmes essentiels à résoudre pour réaliser la transition :
– La réalité économique : le financement d’une électrification massive des usages et la compétitivité des technologies de la transition
– Les infrastructures électriques vont devoir intégrer des petites unités de production (ENR) à côté des grosses unités (nucléaires), et des unités de conversion et de stockage (hydrogène)
– Les quantités de minéraux et de métaux stratégiques sont importantes (cuivre, lithium, nickel, cobalt, terres rares ...). Où les trouver ? Quelles sont les conséquences environnementales ? Dimension géopolitique ?
– La question politique et sociale : les changements de modes de vie qui vont être demandés aux populations sont réels. Comment seront-ils acceptés ? Quelles stratégies les États pourront-ils mener ?
– Quels seront les stratégies des producteurs d’énergie fossiles ? Les lobbys parviendront-ils à freiner les décisions élargissant les failles entre les intérêts des états et à amplifier les peurs du grand public ?

L’auteur a promis un second article pour expliquer que la transition sera en fait plus facile qu’il n’y paraît. Nous ne manquerons pas de vous en faire part. Article (urba2000.com)

Économies d’énergie dans les datacenters  : Le média Enerzine décrit une innovation de l’Université d’État de Washington et d’Intel consistant à encadrer la gestion de l’énergie dans les serveurs et les supercalculateurs en utilisant l’apprentissage automatique. On sait que ces centres sont responsables d’environ 1% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Appliquée à des processeurs multi-cœurs composés chacun de 64 cœurs, cette technologie a permis de réduire de 60% les consommations d’énergie sans réduction des performances de calcul. Elle pourrait être appliquée à des processeurs encore plus puissants. Pour consulter l’article : Article (urba2000.com)

Financement des transports publics : le GART, représentant des AOM avec le soutien des associations d’élus de Régions de France, France urbaine et Intercommunalités de France qui défendent les intérêts des collectivités locales présentent 10 propositions pour combler un manque de ressources évalué à 28 milliards € (hors Ile de France). Ces propositions sont « intermodales  » puisqu’elles visent à modifier l’affectation des ressources aujourd’hui fléchées vers le financement de la route ou de l’aérien. Il est prévu aussi une augmentation de la contribution des usagers, sans toutefois proposer sa modulation en fonction des revenus des voyageurs. Outre la baisse de la TVA à 5,5% pour les transports du quotidien, le GART souhaite qu’ils puissent bénéficier d’une partie des recettes de la fiscalité environnementale et de taxes sur les activités logistiques urbaines ou la mobilité automobile urbaine. Pour accéder aux propositions et les télécharger : Article (urba2000.com)

Rencontres Nationales du Transport Public à Clermont-Ferrand du 17 au 19 octobre 2023. Organisé par le GART et l’UTP, le Congrès 2023 comportera des plénières, ateliers, conférences thématiques, visites techniques, stands et agoras d’exposants et d’événements officiels, permettant aux professionnels et décideurs de percevoir les évolutions techniques et économiques en cours, d’échanger et de débattre sur les perspectives du secteur et de la plateforme politique que constituent les 10 propositions du GART. Pour consulter le programme et s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 8 octobre 2023

Bulletin d’information du 1er octobre 2023

Politique hydrogène en Hauts-de-France : La région, qui est historiquement industrielle, est particulièrement concernée par les politiques d’électrification et de décarbonation de l’industrie. Elle est très présente dans les grands investissements nucléaires (2 nouvelles tranches EPR2 prévues) et les énergies renouvelables (éoliennes et méthaniseurs). La fabrication d’hydrogène bas carbone est complémentaire de ces équipements dont la production devra être stockée pendant de longues périodes. H2V Dunkerque prévoit 2 unités de production de 100 MW qui seront opérationnelles en 2027 (28 000 T par an d’hydrogène vert par électrolyse de l’eau). L’hydrogène produit permettra la décarbonation d’ArcelorMittal tout proche. C’est dans ce contexte que l’équipementier automobile français Plastic Omnium envisage d’implanter une importante usine de réservoirs d’hydrogène dans la banlieue de Compiègne. Ces réservoirs équiperont des véhicules (bus ou poids lourds) à propulsion hydrogène. Article (urba2000.com)

Moteur à Hydrogène :  L’entreprise EHM (Efficient Hydrogen Motors) de Chateaulin (Finistère), se spécialise sur la conversion à l’hydrogène des camions, bus et cars par rétrofit. Elle a présenté le moteur ci-joint à la journée professionnelle de St Brieuc sur l’hydrogène. Les premiers cars équipés de ce moteur seront ceux de Vannes exploités par Transdev.

Ils seront avitaillés par la station hydrogène de Vannes, 1ère station H2 en Bretagne. Pour plus d’information sur ce projet et ce moteur qui aurait de meilleures performances que la pile à combustible qui était couramment associée à la propulsion H2 : Article (urba2000.com)

Gestion et protection des Ponts : Ce sujet concerne toutes les personnes qui sont responsables ou participent à la gestion des ouvrages d’art. Le CEREMA qui intervient de façon générale comme conseil des collectivités, maîtres d’ouvrage et éventuellement propriétaires de ces ouvrages, a créé une plateforme de ressources à la disposition de la Communauté des professionnels avec une "Boite à outils" intégrant des articles de base sur les ouvrages d’art (référentiels, prise en charge des ouvrages, maintenance ...) , un "Forum" permettant de partager une expérience ou de solliciter des témoignages sur une problématique qui intéresse un participant et un service SOS Ponts pour poser directement une question spécifique. Un fil d’actualités fournit d’autres ressources et annonce des évènements sous forme de webinaires.
Le Cerema a aussi conçu un module de e-learning pour les visiteurs et un autre pour les animateurs de communauté. (voir logo Expertises & Territoires) en haut, à gauche du site. Article (urba2000.com)

Ville Durable et Bâtiment Innovant. Les journées scientifiques du Programme et Équipement Prioritaire de Recherche (PEPR) du 16 au 18 octobre à Lyon. Piloté par le CNRS et l’Université Gustave Eiffel, ce programme vise à constituer une communauté scientifique et technique capable de prendre en charge les problèmes de mise en œuvre de la ville durable et des bâtiments innovants. L’appel à projets que l’on trouve sur le site de l’Agence Nationale de la Recherche insiste sur l’aspect multidisciplinaire et multiscalaire des problèmes que pose aujourd’hui l’accélération de la transition environnementale à l’échelle des villes et des territoires. Les journées d’octobre ont pour but de faciliter les échanges entre des chercheurs sur les axes et les méthodes qu’ils pourront proposer dans le cadre des consortiums dont l’ANR souhaite la constitution. Article (urba2000.com)

Congrès Mondial de la Route (PIARC) . Séminaire sur la gestion du patrimoine routier le 15 novembre 2023 dans l’Auditorium Copernic de l’Université Gustave Eiffel à Champs sur Marne. Un mois après le 27e Congrès mondial sur les routes et les transports routiers, PIARC-France et IDRRIM organisent un retour du Congrès Mondial de Prague et des actions des comités internationaux avec le concours du Cerema et de l’Université Gustave Eiffel, vers la communauté routière française. Ces réunions du Comité français permettent d’identifier les sujets d’intérêt pour les professionnels et les possibilités de coopération futures. Le programme et l’organisation sont en cours de finalisation. Article (urba2000.com)

Réunion en présentiel et à distance : Opérateurs Ferroviaires de Proximité le 28 novembre 2023 à l’Espace Saint Martin de 9h à 13h15 au 199 bis, rue Saint-Martin 75003 PARIS. L’association de promotion de l’activité des OFP, qui a publié régulièrement des documents sur les efforts des pouvoirs publics pour consolider ce mode de transport et sur la réalité technique et économique de son développement, organise un débat public, animé par Emilie Soulez et Gilles Dansart, avec le soutien de VRT.  

Deux tables rondes sont prévues avec les questions suivantes :

  • Le fret ferroviaire, tous les feux sont au vert, mais est-ce bien parti pour doubler la part modale ? 
  • Où en est-on, et notre "Manifeste" sera-t-il mis en oeuvre ?

La synthèse sera présentée par Jacques Chauvineau, Président d’honneur d’Objectif OFP. 
Les conclusions seront tirées par Clément Beaune, Ministre des Transports. Pour lire le manifeste, consulter le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 1er octobre 2023

Bulletin d’information du 24 septembre 2023

Utilisation du véhicule électrique : Une étude d’ENEDIS, le gestionnaire du réseau de distribution électrique, en collaboration avec l’institut BVA, fondée sur 4 enquêtes annuelles sur les habitudes de 1000 possesseurs d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable, montre que dans les foyers où le véhicule est 100 % électrique, celui-ci devient le véhicule principal de la maison dans 85 % des cas, soit une progression de 10% à la même question posée en 2022. Les sondés ont aussi affirmé que leur véhicule électrique était utilisé 6 jours par semaine pour un trajet quotidien de 47km en moyenne (+5 km par rapport à 2022). 85% des possesseurs de ces véhicules vivent en maison individuelle. Article (urba2000.com)

Panneaux photovoltaïques : Au cours de la 6ème Université de l’autoconsommation photovoltaïque, (19-20 septembre à Paris), Enedis a annoncé la puissance des panneaux photovoltaïques (PV) en juin 2023 en autoconsommation : 960 MW dans 326 000 installations, soit une hausse de 77 % par rapport à juin 2022 (347 MW). Enedis estime que 45 % des dispositifs nouveaux seraient utilisés pour de l’autoconsommation (particuliers comme entreprises). Article (urba2000.com)

Décarbonation du Transport aérien : Le Parlement européen a adopté des règles qui encadrent l’incorporation de carburants durables d’aviation (en anglais les SAF, pour « sustainable aviation fuel ») dans le kérosène distribué aux avions. Il s’agit d’un mécanisme progressif qui devrait permettre de réduire les émissions de l’aviation civile. Le taux sera de 2 % dès 2025 avec l’objectif de 70 % en 2050. Le texte européen fixe aussi la liste des ressources pouvant être utilisées pour fabriquer ce carburant : biomasse (cultures, déchets agricoles ou alimentaires, algues, …) mais aussi carburants de synthèse fabriqués à partir de CO2 et d’hydrogène produit par des énergies renouvelables, ces derniers produits étant actuellement très chers. Article (urba2000.com)

Bus Autonome : Sur la ligne 393, entre Sucy-Bonneuil et Thiais (12 km), la RATP avait fait des essais de nuit sur un bus autonome de 17 places en 2021. Aujourd’hui le service est fait de jour en complément en heure de pointe avec des passagers à bord. Un « conducteur de sécurité » dit « safety driver » est à bord pour assurer la sécurité des passagers.

La RATP a également initié en parallèle une seconde expérimentation de type navette en conduite autonome avec voyageurs au centre de Paris ( Pôle de Bercy, Gare de Lyon Gare d’Austerlitz ) Article (urba2000.com)

Urbanisme amical : Un article du blog « Demain la Ville » du groupe Bouygues Immobilier souligne que la période Covid et celles des crises successives récentes ont rendu difficile les interactions sociales et le fonctionnement même des lieux de convivialité où les personnes se rencontrent simplement pour se voir et vivre ensemble. L’idée de « défiance sociale » ne se rencontre pas qu’en France et les aménageurs suggèrent aux acteurs urbains de chercher une réponse à ce besoin d’espaces communs verts et ouverts, sans déroger à la demande de tranquillité. « Des rues animées, des espaces privés et publics plus ouverts sur l’extérieur, s’imbriquant de façon progressive à travers des espaces semi-privés, seraient très positifs pour la santé mentale » selon Pablo Carreras consultant en urbanisme, mobilité et santé au Cabinet CODRA : Article (urba2000.com)

Institut des Mobilités en Transition : Fabien Leurent, cofondateur de l’association T³ nous indique que l’ADEME organise un Colloque les 6 et 7 novembre 2023 à Paris – Transitions écologiques, économiques et sociales TEES à la Maison de la RATP, comme point d’étape des projets retenus dans le cadre des AMI 2019 et 2021, afin d’informer les communautés des scientifiques et des acteurs privés et publics de la transition environnementale de ces recherches académiques et de leurs résultats. Inscription et programme prévisionnel

Bulletin d’information du 24 septembre 2023

Bulletin d’information du 17 septembre 2023

Dans son interview de rentrée à Ouest-France sur les questions économiques et sociales, Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne se prononce pour « ralentir le rythme, y compris de nos consommations. Moi, je serais pour qu’on allonge les délais de livraison des achats en ligne, notamment pour donner plus de chance aux achats commerçants locaux. Plus on ajoute de la vitesse, plus on rend le système hystérique et plus on consomme de l’énergie ». On ne saurait mieux résumer ce que l’on pourrait appeler la «  mobilité frugale » ou la « logistique lente » dont il serait très utile de faire la promotion auprès du consommateur. Premium (ouest-france.fr)

La Journée Exploratoire Prospective et Ethique en Entreprise JEX 2023 se déroulera le 6 octobre, (8h45 à 17h15), au cabinet Gide Loyrette Nouel, 15 Rue de Laborde, Paris 8e. Un événement dédié à la prospective et à l’éthique en entreprise pour imaginer les conséquences de ces deux considérations exigeantes en termes de stratégie, de management et de gouvernance. Pour consulter la liste des intervenants, les modalités d’organisation et les tarifs conçus pour permettre aux étudiants comme aux managers de participer : Article (urba2000.com)

Qualité de l’eau : Un article publié cette semaine par une professeure de l’Institut du Globe de Copenhague qui anime un réseau mondial de spécialistes du cycle de l’eau constitue une alerte sur les ressources mondiales d’eau bleue, celle que nous buvons. On sait que la qualité de l’eau douce, celle que l’on voit dans les lacs et les rivières, ne se régénère plus de façon naturelle sous l’action de la lumière et de la filtration dans le sol, lorsque ses paramètres physico-chimiques et biologiques sont trop dégradés. On doit au scientifique suédois Johan Rockström,  le concept de « limites planétaires » qui désignent les différents points à ne pas dépasser pour garder la planète dans un état stable et vivable. Les chercheurs de Stockholm et leurs collègues suivent depuis 2009 des indicateurs sur 9 de ces limites. Avec le dérèglement sur le cycle de l’eau douce, la sixième limite planétaire a été franchie, les cinq autres étant le changement climatique, l’érosion de la biodiversité, le dérèglement du cycle de l’azote et du phosphore, le changement dans l’utilisation des sols. Pour en savoir plus, voir l’article de Novethic, l’accélérateur de transformation durable du Groupe Caisse des Dépôts Article (urba2000.com)

Stockage massif d’électricité : Un article de la publication Transitions & Energies fait un point sur ces technologies indispensables  pour que les besoins de l’industrie et des transports puissent être satisfaits par l’électricité non carbonée, dont la production est très variable dans le temps. Les besoins en électricité augmentent (véhicules électriques à charger de préférence en période creuse avec possibilité de décharger les batteries sur le réseau en période de pointe, développement des pompes à chaleur, passage à l’électrique pour de nombreux process industriels …) Les systèmes de production d’électricité renouvelables (photovoltaïque et éolien), si on ne veut pas complémenter leurs aléas par des énergies carbonées, doivent être associés au développement de barrages hydroélectriques, des Stations de Transfert d’Énergie par Pompage, ou de batteries de grande capacité, des systèmes mécaniques d’air comprimé, de la production d’hydrogène ...et d’autres systèmes à développer …Pour suivre ces questions dans une perspective mondiale .Article (urba2000.com)

Covoiturage : Retour sur la Conférence du 12 septembre, organisée par le Forum Vies Mobiles et la Fabrique Ecologique : Le Plan covoiturage, aligné sur des décisions de la LOM, devait entraîner un décollage rapide de ce système et des plateformes qui en sont le support mais les premiers résultats sont très inférieurs à ce qui était prévu. Les exposés et les commentaires interrogent sur la cible visée et les mesures d’accompagnement qui seraient nécessaires pour améliorer l’efficacité de ce qui est fait. Cette politique qui veut agir sur les comportements n’a certainement pas pris suffisamment en compte la variété des situations des usagers en ce qui concerne les choix qui s’offrent réellement à eux. Pour voir le replay de la Conférence et lire les commentaires des organisateurs : Article (urba2000.com)

Bornes de recharge électrique en copropriété : Les Plans Climat de la Ville de Paris et de Métropole du Grand Paris, ont prévu des actions pour réduire la place occupée par les véhicules thermiques dans l’espace public et inciter les propriétaires de places de stationnement dans les copropriétés à installer des Infrastructures de Recharge de Véhicules Électriques (IRVE) dans ces espaces privés. Des aides financières sont prévues pour les installations électriques appropriées. Pour des détails sur celles-ci : Article (urba2000.com)

Inclusivité : la Journée de la mobilité inclusive est un événement organisé le 21 septembre à partir de 13h30 au 34 rue du Commandant Mouchotte à Paris 14ème par la Fabrique des Mobilités, en partenariat avec Wimoov et la SNCF. Les exposés visent à répondre aux questions des politiques publiques, des alternatives à la voiture en solo et de l’acceptabilité des « solutions ». Pour consulter la liste des intervenants, les thèmes et s’inscrire :.Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 17 septembre 2023

Bulletin d’information du 11 septembre 2023

Invention pour purifier l’air dans lequel se trouvent des particules fines et certains virus. Un article de la revue Sciences et Avenir décrit le procédé qu’a mis au point la Société Aérophile consistant à ioniser les particules polluantes (appelées PM2,5) et à les collecter par filtration électrostatique à l’intérieur d’un module adapté aux espaces ouverts.

Dix modules ont été installés en test cet été dans la cour d’une école du 9ème arrondissement de Paris, avec des résultats positifs. Ces équipements devraient bientôt être installés dans le métro lyonnais et sur la place des athlètes à Saint-Denis, aménagée par la SOLIDEO (Société de Livraison des Ouvrages Olympiques) Article (urba2000.com)

Électrification des voitures : Avancées sur la puissance de charge, la capacité des batteries et la propulsion électrique. Un article de la revue Techniques de l’Ingénieur décrit les évolutions en cours sur les batteries et les bornes de recharge, à la demande des clients qui veulent passer moins de temps à recharger leurs véhicules et parcourir plus de kilomètres entre deux recharges. La puissance délivrée sur les bornes tend à augmenter : on parlait d’une puissance de 20 kw pour les bornes publiques et on parle maintenant de 150 kw. Les voitures qui sont commercialisées en ce moment ont une autonomie de 150 à 250 km, mais on sait que l’on peut faire des batteries qui donnent une autonomie de plus de 400 km. Le fait que l’on parle d’une technologie peut signifier qu’elle existe et qu’elle devient désirable. Mais ce discours des promoteurs de la technologie n’est pas l’annonce qu’elle va être rapidement disponible pour le plus grand nombre des automobilistes à un prix abordable pour eux. Article (urba2000.com)

Électrification des infrastructures : un article d’Actu Environnement donne des informations sur le projet de Vinci Autoroutes pour proposer une solution décarbonée aux camions. Un démonstrateur sur 2 tronçons de deux kilomètres de l’autoroute A10 à la sortie de Paris, seront équipés dans les 3 ans qui viennent, pour permettre aux poids lourds (mais également aux voitures et utilitaires) circulant sur ces portions de chaussée de s’alimenter en électricité, tout en roulant. Le premier tronçon serait équipé d’un système « à induction ». Le deuxième tronçon d’un « rail conductif plat au sol ». Avant ce démonstrateur des tests préalables seront faits sur une piste fermée du Cerema, près de Rouen. Article (urba2000.com)

Coût des véhicules électriques : Un article de The Conversation présente une étude comparative des coûts pour l’automobiliste des véhicules électriques et véhicules thermiques (achat, exploitation, autres frais annexes), selon une méthodologie utilisée par l’UE, qui fait intervenir le fait de conduire uniquement en ville ou non et la distance annuelle parcourue. Ce n’est que si l’on fait plus de 9 000 kilomètres par an que le véhicule électrique est avantageux en milieu urbain. Et 27 000 kilomètres par an en utilisation combinée (urbaine et non-urbaine). L’article conclut qu’il sera difficile de convaincre les propriétaires de véhicules thermiques de passer à l’électrique sans promouvoir le rétrofit. Il faut aussi que l’électricité soit produite à partir de sources d’énergie non carbonées pour que cette démarche ait un sens écologique. Article (urba2000.com)

Journée régionale mobilité et transitions à Lille le 28 septembre 2023 (9h à 17h au Cerema Hauts-de-France, 17, rue Jeanne d’Arc, 59000 Lille) : Co-organisée avec l’association ATEC ITS France, qui porte le programme Mobilité Intelligente & Transitions, soutenue par le Ministère des transports, cette journée vise à apporter en région des expertises de rang mondial pour que l’écosystème des acteurs français puisse pleinement tirer parti des outils numériques, tant sur le plan sociétal qu’économique. Le partage d’expériences des acteurs de la mobilité dans les territoires des Hauts-de-France avec les nouvelles potentialités des solutions opérationnelles qui se mettent en place ailleurs permettra certainement d’accélérer leur dynamique de transformation. Pour consulter le programme et s’inscrire (participation gratuite, contribution demandée pour le déjeuner) .Article (urba2000.com)

Conférence sur le fonctionnement des transports en Île-de-France : Conseil Régional, 8 boulevard Victor Hugo, 93400, Saint-Ouen dès 16h le 3 octobre 2023 : En clôture du Grand Prix de la Région Capitale, évènement organisé par Ville-Rail-et-Tranports, seront abordées les questions du Transport Public dans les grandes métropoles du Monde (Mass Transit en anglais), avec des représentants de Londres, Hong Kong, Milan et de East Japan Railway Company qui dessert à partir de Tokyo les villes de la partie Nord de l’île de son agglomération, ainsi que de la RATP et de la SNCF. Cette réunion traitera notamment des dispositions prises pendant les grands évènements comme les JO où les besoins de déplacement des habitants et ceux des visiteurs se cumulent certains jours. Pour consulter le programme et s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 11 septembre 2023

Bulletin d’information du 5 septembre 2023

Numérique : législation européenne. Un article du journal Le Monde rappelle que le texte de régulation des plateformes (Digital Services Act) est entré en vigueur le vendredi 25 août, ce qui oblige les propriétaires à intervenir sur leurs contenus. Les dix-neuf plus grandes plates-formes numériques présentes en Europe (Amazon, Facebook, Google, Instagram, LinkedIn, TikTok, YouTube...) devront éliminer des réseaux sociaux, moteurs de recherche et autres sites majeurs les pratiques opaques et les contenus concernant la vie privée, les processus électoraux..., et les contenus illicites, par exemple racistes, etc. sous la surveillance de la Commission européenne. Les plus petites plateformes seront surveillées par les autorités nationales Article (urba2000.com)

Projet de loi relatif à l’industrie verte : les objectifs d’utiliser les technologies vertes pour verdir les industries existantes et en même temps de devenir le leader de ces technologies en Europe, sont inscrits dans le projet de loi Industrie Verte qui a été voté fin juillet 2023, en première lecture par le Parlement.

Un article de Vie-Publique détaille les 15 mesures, dont celles concernant les aides publiques et les achats publics, la labellisation et l’information des consommateurs. La procédure parlementaire prévoit une réunion mixte paritaire qui ne pourra avoir lieu qu’après la rentrée sénatoriale. Article (urba2000.com)

Écomobilité scolaire : ce terme désigne les connaissances et les pratiques que doivent apprendre les enfants de l’élémentaire au supérieur, pour se protéger et protéger les autres tout en utilisant la marche et le vélo compte tenu de leur aspect positif pour la santé. Quelque 145 000 enfants auraient été formés au Savoir rouler à vélo (SRAV) depuis le premier janvier, selon le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques. L’enjeu est de toucher le plus possible les 12 millions d’élèves qui reprennent ces jours-ci le chemin de l’école sur les trois piliers de l’écomobilité scolaire : les aménagements sécurisés (aménagements cyclables, rues scolaires…), l’apprentissage du vélo dans l’espace public et le développement des modes alternatifs (vélobus, pédibus…).
Le site du Club des Villes & Territoires cyclables et marchables, qui regroupe 200 territoires et 2000 communes, décrit des programmes d’aides disponibles pour aider à développer des formations et donne des listes d’organismes et de dates de webinaires et de rencontres. Article (urba2000.com)

Covoiturage du quotidien : Présentation d’un rapport du Forum Vies Mobiles et de La Fabrique Écologique sur sa contribution à la transition écologique le 12 septembre 2023 (18h-20h) à la mairie du 11e arrondissement de Paris. Le rapport sera ensuite discuté dans le cadre d’une table-ronde avec Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, David Belliard, adjoint à la mairie de Paris en charge des transports et des mobilités, Alain Jund, vice-président de l’Eurométropole de Strasbourg en charge des mobilités et transports et administrateur du GART en charge des mobilités actives et partagées et d’autres représentants des collectivités. Pour plus de précisions : Article (urba2000.com)

Vélos abandonnés : Politique de Paris : Selon le journal Le Parisien, près de 3 000 vélos sont abandonnés et sont retirés chaque année des trottoirs. L’application « Dans Ma Rue » permet de signaler ces épaves à la Mairie. Des agents de la Ville au cours d’une tournée, prennent la décision de l’enlever et se prononcent sur la possibilité de réparer ou de récupérer des pièces que des associations pourraient utiliser pour remettre en état d’autres vélos. Les épaves terminent leur vie à la déchetterie de la Porte des Lilas Article (urba2000.com)

Gestion préventive des infrastructures routières : identifier les zones de quasi-accidents est une condition essentielle pour bien orienter la politique d’amélioration de la sécurité des routes. Dans le cadre de ses Rendez-vous Mobilités, le Cerema organise une conférence en ligne le jeudi 14 septembre 2023 de 14h à 16h. Il est prévu de présenter des retours d’expérience de mise en pratique de ces démarches dans les collectivités locales et de connaître des fournisseurs de solutions d’identification. Inscription gratuite mais obligatoire avant le mardi 12 septembre 2023 à 17 heures. Pour plus de précisions : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 5 septembre 2023

Bulletin d’information du 27 août 2023

Économie circulaire : Un rapport d’information de la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale sur le Plan de la Commission européenne sur le sujet de l’économie circulaire étudie les mesures prévues :
– sur l’écoconception qui est reconnue comme un point essentiel, le rapport confirme qu’il faut inciter les entreprises à mettre en place une conception durable des produits (amélioration de la réparabilité, de la réutilisation et du recyclage, réduction de la présence de substances dangereuses et renforcement de l’information des consommateurs...) Pour l’obsolescence programmée, l’interdiction générale proposée par le Plan européen est déjà inscrite dans le droit français
– sur le recyclage des emballages : le rapport souhaite que le Plan européen ne sépare pas les obligations de recyclage et de compostage puisque des entreprises se sont déjà organisées et ont investi sur le recyclage de leurs produits. Il confirme la nécessité des standards en matière d’étiquetage et de marquage pour l’information des consommateurs ainsi que de restrictions supplémentaires à l’usage de sacs plastiques.
Le rapport préconise le renforcement de l’effectivité du principe "pollueur-payeur".

Il faut noter que la Cour des comptes européenne, qui a déjà examiné ce plan dont l’objectif serait de doubler le taux de circularité de l’économie européenne, l’avait trouvé irréaliste compte tenu du résultat décevant du plan précédent ( augmentation seulement de 0,4 % sur la période 2015-2020) Article (urba2000.com)

Comment faire du vélo à la campagne ? Beaucoup de français en zone rurale aimeraient utiliser le vélo pour aller travailler ou aller faire des courses. Contrairement aux zones urbaines où des efforts de sécurisation des pistes cyclables ont été réalisés ces dernières années, l’insécurité reste un obstacle au développement du vélo pour la mobilité quotidienne dans les zones peu denses. Pour faire face à cette difficulté, la communauté urbaine de Caen la mer a créé des schémas cyclables  qui s’appuient sur le réseau de routes secondaires où le trafic automobile et la vitesse sont réduits.

C’est ainsi que l’on peut circuler en partie sur les berges de l’Orne de Ouistreham (sur les bords de la Manche) à la Suisse Normande (en amont de l’Orne). Le cycliste est aidé par un calculateur d’itinéraire de type Géovélo pour obtenir l’itinéraire le plus sécurisé. Cette politique évite les coûts que représente la création de pistes cyclables le long des routes à grande circulation Article (urba2000.com)

Connexion Wifi dans les trains : pourquoi n’est-elle pas de bonne qualité comme tous les usagers le voudraient ? Une note du média Presse-Citron fait le point sur le fonctionnement de ce système après quelques années de service. Techniquement, des boîtiers captant le signal 4G sont installés dans tous les trains pour mettre à disposition de tous les voyageurs une connexion au réseau Wifi. Pour cela, Orange a installé des antennes-relais de manière à ce que les boîtiers 4G captent le signal qui bascule toutes les 30 secondes d’une antenne à l’autre. L’infrastructure des lignes à grande vitesse LGV comporte des antennes tous les 3 km mais leur nombre est moins important pour les lignes normales ce qui peut provoquer des coupures dans les trains Intercités ou TGV qui empruntent une ligne normale ou lors de passage dans les tunnels.

Par ailleurs, la bande passante de ce signal est partagée entre les utilisateurs. Plus le nombre de passagers connectés est important (800 potentiellement dans une rame TGV), plus la bande passante dont chacun d’eux dispose est étroite. Ce qui est contraignant pour chacun d’entre eux en particulier s’ils consomment de gros volumes de données (film, visio ...). Il va falloir apprendre la sobriété ( télécharger les films avant le voyage par exemple) en attendant le passage à la 5G ...et  vraisemblablement conserver cette habitude ensuite Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 27 août 2023

Bulletin d’information du 5 août 2023

Rénovation énergétique des logements : la sénatrice Dominique Estrosi Sassone, Présidente de la Commission d’enquête sur l’efficacité des politiques publiques et le sénateur Guillaume Gontard, rapporteur viennent de présenter leur rapport adopté à l’unanimité. Après ces travaux, une vingtaine de propositions ont été faites pour accélérer ces opérations et les rendre plus ambitieuses : mécanismes financiers, outils juridiques et statistiques, création d’une filière industrielle nationale de rénovation et notamment la formation de 200 000 professionnels d’ici 2030. Article (urba2000.com)

Carburants de synthèse : Selon pv magazine, une chaire industrielle de l’ANR ( Agence Nationale de la recherche) vient d’être créée pour soutenir un programme sur la transformation du CO2 par une source d’énergie bas carbone, ici l’énergie solaire. L’entreprise Engie, le CEA, le CNRS, l’Institut National de l’Énergie Solaire (INES) et les universités Grenoble-Alpes et Paris-Saclay s’associent pour produire de l’hydrogène solaire d’ici 4 ans dans des installations industrielles décentralisées. Article (urba2000.com)

Histoire de l’énergie solaire. Si vous traversez cet été Semur-en-Auxois (Côte-d’Or), n’oubliez pas de saluer la mémoire d’Augustin Mouchot, qui y est né. Il a été fait pionnier français de sensation lors de l’Exposition Universelle de 1878 en présentant une machine à vapeur qui fonctionne à partir d’un miroir parabolique solaire faisant chauffer de l’eau. Son invention fut toutefois occultée par la montée en puissance des moteurs à combustion et il faudra attendre plus d’un siècle avant que l’énergie solaire prenne véritablement son essor à travers le photovoltaïque. Article (urba2000.com)

Éolien en mer : qu’est-ce que la technique du rideau de bulles :  Le bruit des chantiers, en particulier celui du battage des pieux, servant aux fondations, perturbe les animaux marins habitués à vivre dans un monde du silence et à se repérer par rapport à des échos de très faible amplitude. Le dispositif du rideau de bulles consiste à disposer autour de chaque éolienne en construction un tuyau rempli d’air sur le fond de la mer. Ce dernier, équipé de nombreux trous, laisse s’échapper de l’air, pour former un rideau de bulles jusqu’à la surface tout autour du chantier. Ces bulles d’air ont la particularité de limiter la propagation des bruits intenses causés par les opérations de battage. Article (urba2000.com)

L’impact de la température sur les systèmes de production et de distribution d’eau et d’électricité : Une note du journal « Le Monde de l’Énergie » rappelle les contraintes de ces deux secteurs qui sont fortement liés entre eux.  Les centrales électriques ont besoin d’eau : lorsqu’elles sont hydrauliques, leur production est directement liée aux débits des cours d’eau auprès duquel elles se trouvent lorsqu’elles fonctionnent « au fil de l’eau » ou au pied d’un barrage. Les centrales thermiques (charbon, gaz, nucléaire…) ont un circuit d’eau qui est transformée en vapeur pour entrer dans leur turbine. A la sortie le condenseur doit être refroidi par un autre circuit d’eau du fleuve ou de la mer. Le système des aéroréfrigérants peut augmenter cette capacité de refroidissement mais il consomme de l’eau et de toute manière il faut limiter la température des rejets pour préserver la qualité de l’eau des rivières qui repose sur le maintien de son activité biologique.

Le réseau de distribution haute tension subit également les effets de la chaleur : L’effet Joule et les températures élevées de l’air dilatent les câbles qui peuvent s’affaisser. On est amené à réduire l’énergie transportée à certains moments pour conserver une distance minimale par rapport au sol. Il est donc recommandé aux consommateurs de limiter le recours à la climatisation pour ne pas augmenter les besoins d’électricité pendant les canicules. Article (urba2000.com)

Le Jour du dépassement : le WWF a calculé que c’est le 2 août cette année que l’humanité a consommé toutes les ressources que la planète peut régénérer en une année. Toutefois il s’agit d’une moyenne : en France, le jour du dépassement est tombé cette année le 5 mai. Notre consommation déraisonnée des ressources naturelles se manifeste particulièrement sur l’eau douce, rare et pourtant essentielle à notre survie

Les futurs approvisionnements en eau sont menacés par des écosystèmes moins résilients. Une utilisation partagée et durable de la ressource devrait agir sur la transition de l’agriculture vers l’agroécologie et la mise en place de solutions fondées sur la nature en restaurant des cours d’eau, des zones humides et des tourbières. Article (urba2000.com)

Rappel : Université d’été 2023 Ar Nevez à Brennilis. Le 31 août 2023 à partir de 10h30 à la Maison du Lac du site de la centrale électrique. Le programme est en ligne Article (urba2000.com) Merci de vous inscrire dans le formulaire d’Ar Nevez qui se trouve en bas de la page de contact.

Bulletin d’information du 5 août 2023

Bulletin d’information du 31 juillet 2023

Hydrogène et industrie : La Commission européenne vient d’autoriser les aides publiques françaises à Arcelor Mittal. Le projet consiste à utiliser l’hydrogène pour décarboner le processus sidérurgique : deux des trois hauts fourneaux et des convertisseurs à oxygène existants seront remplacés. Les sources d’énergie de la nouvelle installation seront l’hydrogène, le biogaz et l’électricité renouvelable ou bas-carbone.
A noter que le groupe allemand Thyssen Krupp bénéficiera également d’aides publiques pour la décarbonation de sa production d’acier. Article (urba2000.com)

Capture et stockage du CO2 : Recherche et développement de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. L’équipe Carbon Team de l’EPFL travaille sur les membranes en graphène pour capturer le CO2 dans l’air. Deux technologies peuvent être utilisées, éventuellement en les combinant :

– les éponges adsorbantes peuvent retenir le CO2 de l’air qui les traverse et le relacher sous l’action de la chaleur. C’est une solution énergivore qui peut permettre de produire de « l’air enrichi en CO2 ».

– des membranes seulement poreuses en graphène peuvent ne laisser passer que des molécules de CO2. Cette solution, peu gourmande en énergie, permet de filtrer le CO2 lorsque sa concentration en CO2 est importante.

Les simulations font penser qu’un système combinant les deux pourrait fonctionner à l’échelle d’un pilote qui serait installé sur le campus. Cette étape est nécessaire avant que l’on puisse imaginer une industrialisation. Article (urba2000.com)

Remédiation des sols pollués : les champignons peuvent-ils nous y aider ? On pense aux champignons qui apparaissent dans la forêt mais on a tendance à oublier leur présence dans les sols, dont ils contribuent à la fertilité au profit des autres plantes.

La société Yphen, basée à Martgencel, en Haute-Savoie est une startup crée en 2018, qui fabrique en quantités industrielles des « microcapsules » protégeant du mycélium sélectionné pour ses capacités à dégrader des polluants chimiques. La photo ci jointe correspond à l’ensemencement du substrat. Ce processus permet de stocker et de transporter des organismes actifs sur les lieux où ils seront utilisés, ce qui est beaucoup moins coûteux que l’excavation de la terre et son remplacement par des terres agricoles. La société fait état de résultats rapides (reconstruction d’écosystèmes en moins de 6 mois ) lorsque le polluant est bien dans le spectre d’action du champignon. Article (urba2000.com)

Bâtiment Passif. Nous vous avons déjà parlé dans un précédent article, d’outils de formation et de bases de données sur le confort des bâtiments. Un nouvel outil, appelé RESPIRE, permet d’évaluer le comportement d’une construction pendant l’été. L’outil propose une série de conseils et de pistes d’améliorations pour réduire l’inconfort et limiter l’usage de la climatisation. Article (urba2000.com)

Voyage en vélocar pour promouvoir la transition écologique : Imaginé par Julien Dossier, ce voyage de 1 200 km, est parti de Concarneau, remonte le long de la Loire et du Cher, va traverser l’Auvergne, passera au Mont Aigoual et arrivera à Arles le 21 août 2023. Les 24 étapes de cette Diagonale du Plein seront l’occasion de rencontrer des amis et d’organiser des ateliers sur la Renaissance Écologique. Vous êtes bienvenus aux étapes pour rencontrer ces voyageurs, parler avec eux, ou les accompagner pendant quelques km de leur périple. Pour connaître le parcours et les étapes : Article (urba2000.com)

Ar Nevez : Université d’été 2023 à Brennilis. Le 31 août 2023 à partir de 10h30 à la Maison du Lac située sur le site de la centrale électrique des Monts d’Arrée. Le programme est en ligne (présentations de solutions et problématiques le matin et ateliers l’après-midi, s’appuyant sur l’expérience et les exemples de territoires). N’oubliez pas de réserver la date et de vous inscrire. Nous vous donnerons dès que possible des informations sur les ateliers thématiques et territoriaux. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 31 juillet 2023

Bulletin d’information du 24 juillet 2023

Sécurité Routière : le Comité interministériel présidé par la Première ministre s’est attaché à apporter des réponses précises à de nombreuses questions qui concernent tous les citoyens dans leur vie quotidienne dans des conditions de circulation et de coexistence entre les modes de transport extrêmement variées. Au total 38 mesures, à commencer par l’éducation routière, qui doit toucher toutes les personnes, qu’elles passent ou non le permis de conduire. On retiendra deux mesures qui s’appliquent partout : 

  • la limite obligatoire de vitesse à 30 km/h en ville dans les rues sans trottoir, pour protéger les usagers vulnérables
  • la suppression de la vignette annuelle à placer sur le pare-brise pour attester de l’assurance du véhicule. Un fichier des Véhicules Assurés permettra aux forces de l’ordre de vérifier si un numéro d’immatriculation est bien dans ce fichier.

Article (urba2000.com)

Politique Climat : Dans son rapport annuel, le Haut Conseil pour le Climat appelle à une « Politique économique d’ampleur » . Cette expression recouvre une grande variété de mesures pour réduire les émissions, en particulier des bâtiments et de l’automobile, ce qui implique des efforts de tous les acteurs concernés par les politiques budgétaire, fiscale, commerciale, industrielle et celle de l’emploi, c’est à dire toute la société. Ce rapport analyse les données de 2022 et propose des mesures qui doivent être appliquées dans le court terme avec des objectifs de long terme. Le dilemme entre les choix faits pour éviter la fin du monde et ceux qui permettent d’aller jusqu’à la fin du mois apparaissent dans les conclusions. Nous savons tous également que la conciliation nécessaire pour actualiser notre stratégie nationale bas carbone sera difficile. Pour lire le document complet (200 pages) : HCC_RA_2023 - 28.06 copie (vie-publique.fr) )

ZFE (Zones à faibles émissions) :  sous le titre Pour des ZFE-m saines et justes - Anticiper la transition des mobilités, la Fabrique des Mobilités, en association avec les associations Respire et  Clean Cities, présente les ZFE, qui ont suscité beaucoup d’irritation de la part des ménages dont la vie quotidienne est actuellement organisée autour de l’automobile, comme une opportunité unique pour accompagner la transition vers la sobriété dans la mobilité. Il s’agit d’un livre blanc qui propose une approche systémique et globale, pour sortir de la pensée en silo et confronter les aspects sociaux, environnementaux et économiques. Pour télécharger le document (85 pages) Cloud Fabmob

Villes Durables en actions organise à Marseille, les 25 et 26 septembre 2023, à l’Alcazar et en ligne, une journée d’échanges, en présence des villes françaises lauréates de la Mission Villes (Programme Horizon Europe) avec la Commission Européenne. Elle aura pour thème : La Régénération des territoires pour (p)réparer les territoires pour affronter les défis de l’Anthropocène. Avec le passage du durable au régénératif, c’est une logique circulaire globale, une symbiose avec le vivant qui est proposée. Cet évènement se déroulera dans le cadre de la rencontre des 100 villes neutres pour le climat et intelligentes en 2030 Article (urba2000.com)

Challenge de la Mobilité Hauts-de-France 2023  du 18 au 23 septembre 2023 : organisé par la CCI Hauts-de-France, il réunira le réseau des CCI territoriales de la région, Réseau AlliancesDéclic Mobilités, partenaires de la Direction Régionale Hauts-de-France de l’ADEME, du Conseil Régional Hauts-de-France, de Hauts-de-France Mobilités, de la Métropole Européenne de Lille, de SNCF Mobilités Hauts-de-France et de l’Association Droit Au Vélo. L’objectif est de promouvoir les alternatives à la voiture individuelle pour les trajets domicile-travail, en encourageant l’utilisation de modes de transport tels que la marche, le vélo, les transports en commun, le covoiturage et le télétravail. Article (urba2000.com)

Éthique en entreprise et Prospective le vendredi 6 octobre 2023 de 8H45 à 17H15, 15 Rue de Laborde Paris 8e : organisée par l’Association Française de Prospective(AFdP) et  animée par Olivier Réaud (In Principo), cette journée de réflexion participative vise à imaginer les conséquences en termes de stratégie, de management et de gouvernance d’une nouvelle combinaison entre les obligations qui découlent de ces deux notions : éthique et prospective. Pour consulter la liste des intervenants. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 24 juillet 2023

Bulletin d’information du 11 juillet 2023

Adaptation au changement climatique : La trajectoire de référence (TRACC) dont nous vous avons déjà parlé est maintenant publiée sur le site du Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires. Nous sommes donc « invités » à nous adapter à des températures de +4°C en 2100 par rapport à celles du climat « d’avant ». Une consultation sur les conséquences de ce changement et les « chantiers » qui doivent être lancés (comme celui qui a déjà été engagé sur le Plan Eau en mars dernier) est en cours jusqu’au 15 septembre. Consultation publique réchauffement climatique à + 4 dégrés TRACC | vie-publique.fr

Rénovation thermique : Il faut aussi valoriser le confort d’été : l’avenir appartient au passif ! un dossier de Construction21, portail d’information sur la construction, présente les solutions de rénovation thermique des bâtiments. La réglementation technique et les diagnostics thermiques sont orientés vers les économies d’énergie en limitant le chauffage en hiver, mais ne prennent pas en compte les dispositions qui permettent de ne pas conditionner pendant les journées chaudes.

Pour lutter contre la chaleur, iI faut recourir aux solutions passives (façades végétalisées, plantation d’arbres dans la ville pour éviter les ilots de chaleur, matériaux isolants, volets extérieurs pour masquer les surfaces vitrées). La climatisation, très répandue aux USA et dans les immeubles haut de gamme des pays en développement, doit être utilisée en dernier recours puisqu’elle consomme de l’énergie pour rejeter de la chaleur au dehors en renforçant les ilots de chaleur Article (urba2000.com)

Potentiel d’énergie solaire photovoltaîque : sous le nom de Cadastre solaire, la Métropole Européenne de Lille (MEL) a mis en ligne un outil développé dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), document stratégique pour les acteurs locaux confrontés aux transitions énergétique et environnementale. Il s’agit de fournir aux particuliers et aux professionnels les moyens d’évaluer ce que pourrait apporter l’équipement de la toiture des lieux où ils vivent, travaillent, circulent… Chaque propriétaire peut consulter les données d’irradiation en kWh/m²/an, converties en potentiel énergétique selon l’orientation des zones de toiture classées en excellent / bon / passable. Ces calculs sont  regroupés dans une fiche correspondant à l’adresse de la parcelle construite. L’outil contient aussi une liste d’organismes reconnus pour exploiter ces résultats. Article (urba2000.com)

La SNCF se lance dans l’énergie renouvelable : La traction des trains (15.000 par jour ) est à 80 % électrique, ce qui fait de la SNCF le premier consommateur d’électricité en France. Son patrimoine, actuellement géré par sa filiale Gares et ConneXions représente 10000 ha constitué de friches, sur lesquelles il est possible d’installer des centrales solaires et des bâtiments sur lesquels pourraient être posés des panneaux photovoltaïques. Les études sur ce chantier qui va être confié à la nouvelle filiale SNCF renouvelables ont identifié 1.000 hectares de terrains qui pourraient fournir l’équivalent de 15 à 20 % de ses besoins actuels d’électricité s’ils étaient équipés. Article (urba2000.com)

Systèmes électriques territoriaux : GRID :  la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) avec le soutien de l’ADEME vient de publier un GUIDE pour le déploiement des smartgrids. Il s’agit de fiches détaillées sur ces solutions en commençant par l’optimisation des consommations d’électricité des collectivités à l’accélération du déploiement des énergies renouvelables, en passant par l’autoconsommation individuelle et collective, l’éclairage public intelligent… Avec une analyse des bénéfices et des difficultés rencontrées notamment dans l’acceptabilité des projets, ainsi que des recommandations sur le financement, la réglementation dont le traitement sécurisé des données personnelles des citoyens Article (urba2000.com)

Transports de personnes à mobilité réduite (PMR) : Afin de proposer une offre de transport adaptée pour les PMR, Stellantis et Hype ont conçu un véhicule à hydrogène spécialement aménagé comme taxi, pouvant notamment accueillir des fauteuils roulants. Une première livraison de cinquante véhicules hydrogène va être faite par l’usine Stellantis, située dans les Hauts-de-France à la plateforme de taxis Hype, ce qui permettra de commencer la formation spécifique des chauffeurs salariés à la prise en charge des PMR. Comme pour une commande classique, les clients pourront réserver un trajet avec un accès prioritaire, et suivre en temps réel le véhicule. Stellantis et Hype indiquent que leur objectif est de déployer une flotte totale de 1000 taxis parisiens hydrogène d’ici fin 2024. La licence d’exploitation « taxi parisien PMR », autorise le stationnement prioritaire des chauffeurs. Article (urba2000.com)

Cartographie et navigation avec Open Street Map. Cette plateforme qui réunit les cartographes du monde du libre et leurs utilisateurs propose une nouvelle application cartographique appelée OsmAnd (pour OSM Automated Navigation Direction), fondée sur le logiciel libre à code source ouvert (FOSS) qui réunit des cartes très complètes de l’ensemble du monde. Son intérêt est de pouvoir sauvegarder en local les cartes dont on a besoin, ce qui est pratique pour les afficher hors ligne dans les zones à faible couverture et les zones blanches. L’autre avantage est que l’application ne consomme pas de données au cours du trajet. Elle est notamment adaptée pour les piétons et les cyclistes. On peut prédéfinir un parcours avec des points intermédiaires et y faire figurer des points d’intérêt. Durant le parcours, l’application assure un guidage fluide , visuel mais aussi sonore. Bien d’autres fonctionnalités sont disponibles et certaines sont payantes. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 11 juillet 2023

Bulletin d’information du 2 juillet 2023

Malus au poids sur les achats de voitures lourdes : La Convention Climat avait proposé d’abaisser de 1,8 tonnes à 1,4 tonnes la taxe sur la masse en ordre de marche des véhicules neufs au moment de leur immatriculation. Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a annoncé que ce seuil allait être abaissé progressivement et sans doute dès le projet de loi de finances pour 2024, mais uniquement pour les voitures à moteur thermique.  Les voitures électriques, qui émettent moins de CO2 que les véhicules thermiques, sont exonérées pour des raisons de cohérence avec la politique d’électrification de la mobilité. Article (urba2000.com)

Politique Energétique : Un rapport de RTE sur la trajectoire de transformation de notre système énergétique vient d’être publié pour la préparation de la loi sur la stratégie française pour l’énergie et le climat (SFEC). Le titre RTE « Comprendre et piloter l’électrification d’ici 2035 » souligne que la production d’électricité devra avoir fortement augmenté (passage de 580 à 640 TeraWattsheure (TWh) en 2035) ce qui signifie une très forte augmentation des énergies renouvelables  (250 TWh par an d’ici 2035, contre environ 120 TWh aujourd’hui) et le développement considérable de la sobriété. Une autre étude de RTE avec l’Institut IPSOS montre que beaucoup reste à faire pour faire évoluer nos comportements de consommateurs. Article (urba2000.com)

Forêts françaises : effets du changement climatique : un rapport de l’Académie des sciences dresse un état des lieux de l’écosystème forestier après une dizaine d’années de sécheresses de plus en plus fréquentes, qui se produisent de plus en plus tôt dans l’année et durent plus longtemps. La fonction de « puits de carbone  » des forêts se réduit car leur état sanitaire se dégrade. Certaines variétés d’arbres ne parviennent pas à s’adapter à ces changements climatiques, leur croissance se réduit, certains meurent et les feux de forêt sont plus fréquents et de plus grande ampleur. Le rapport contient des recommandations pour la recherche, la gestion forestière, la filière bois et les politiques publiques. Pour lire le rapport : Article (urba2000.com)

Forêts françaises : effets du changement climatique : un rapport de l’Académie des sciences dresse un état des lieux de l’écosystème forestier après une dizaine d’années de sécheresses de plus en plus fréquentes, qui se produisent de plus en plus tôt dans l’année et durent plus longtemps. La fonction de « puits de carbone  » des forêts se réduit car leur état sanitaire se dégrade. Certaines variétés d’arbres ne parviennent pas à s’adapter à ces changements climatiques, leur croissance se réduit, certains meurent et les feux de forêt sont plus fréquents et de plus grande ampleur. Le rapport contient des recommandations pour la recherche, la gestion forestière, la filière bois et les politiques publiques. Pour lire le rapport : Article (urba2000.com)

Covoiturage : amélioration de la précision des outils de mesure du nombre de personnes dans les véhicules : une note des Techniques de l’Ingénieur donne des résultats d’essais du CEREMA sur un nouveau capteur dont les éléments (caméra et Lidar) sont reconnaissables sur l’image jointe. Conçu par la société canadienne Invision AI, en partenariat avec la société Equans, il est plus performant que les dispositifs précédemment évalués, avec notamment un faible taux de fausses détections. Les images successives sont interprétées par des algorithmes d’Intelligence Artificielle. Le niveau de fiabilité qui a été atteint permettrait d’envisager de les utiliser pour des contrôles automatiques d’infractions. Article (urba2000.com)

Véhicules autonomes : comportements dans la circulation. La recherche sur la « sociabilité » des Tesla et Waymo observés par der chercheurs américains, anglais, danois et suédois montrent que les algorithmes qu’ils utilisent parviennent difficilement à échanger des signes entre eux sur la manière de céder le passage dans un carrefour par exemple. Les travaux ont été faits sur des vidéos montrant des véhicules ou formes vulnérables qui s’attendent aux intersections et ne savent pas redémarrer en sécurité. Pour consulter l’article : Voitures autonomes : des compétences sociales qui restent à acquérir - Sciences et Avenir

Webinaire de l’Université Gustave Eiffel : destiné à présenter le PEPR (Programme et Équipements Prioritaires de Recherche) Ville Durable et Bâtiment Innovant qu’elle pilote avec le CNRS dans le cadre de France 2030 (40 millions d’euros sur 8 ans), ce rendez-vous sera le premier acte de la mobilisation d’une communauté à même de prendre en charge scientifiquement et techniquement ces problématiques. Il sera mis en œuvre au travers de deux appels à projets échelonnés sur deux ans, et trois centres opérationnels pour accompagner la recherche. Précisions et lien pour participer : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 2 juillet 2023

Bulletin d’information du 25 juin 2023

Financement des entreprises technologiques : Le salon Vivatech 2023 a été l’occasion pour le Président de la République d’annoncer la prolongation de « l’initiative Tibi » qui mobilise l’épargne des investisseurs institutionnels, au premier rang desquels les assureurs. Dans sa première phase, cette initiative avait déjà mobilisé 6 Md€ sur la période 2020-2022 soit près de 30 Md€ (en co-investissement). La seconde phase de 7 milliards d’euros va permettre de financer les entreprises technologiques répondant aux enjeux des transitions écologique, numérique et industrielle. Article (urba2000.com)

Objectifs de développement durable 2030 : où en est l’Union européenne ? Le rapport de suivi de l’Office Statistique européen, montre que malgré les deux crises récentes (pandémie de Covid-19 et conflit russo-ukrainien ) qui ont déjoué les perspectives économiques des états , des progrès ont été faits sur les ODD 8 : travail décent et croissance économiques, ODD 1 : diminution de la pauvreté et ODD 5 : égalité entre les sexes. L’évolution a été modérément favorable dans les domaines de la consommation et de la production responsables (ODD 12), des villes et des communautés durables (ODD 11), de la vie aquatique (ODD 14), de la faim (ODD 2), de l’eau potable (ODD 6) et des énergies propres et d’un coût abordable (ODD 7). Ceci n’est pas forcément cohérent avec ce que l’on peut lire dans les médias où apparaissent souvent des positions orientées par des acteurs qui ont plus intérêt à affirmer que le verre est encore à moitié vide que de rappeler qu’il est depuis peu à moitié plein.
Des progrès sont encore à réaliser pour progresser vers l’ODD 13 (mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques), menacé par la remise en service de centrales à charbon suite à la baisse des fournitures de gaz de Russie et pour l’ODD 15 sur la vie terrestre, menacée par la déforestation et les méga-feux. Article (urba2000.com)

La Blockchain, pourquoi est-ce le moment de s’y intéresser ? Un document de mai 2023 de l’Académie des technologies et corédigé par des auteurs impliqués dans de nombreux projets d’application dans l’industrie et les services montre que cette technologie récente de stockage et de protection des données a suffisamment de références pour être dans la modernisation des systèmes informatiques de beaucoup de secteurs. Les auteurs recommandent de considérer d’abord son utilisation dans les domaines où de nombreux acteurs passent entre eux des contrats commerciaux d’une façon décentralisée mais où il est devenu utile de simplifier les processus tout en renforçant la fiabilité : chaîne d’approvisionnement (alimentaire, produits de luxe, pièces auto ....), santé (Applications de surveillance des patients à distance, contrôle d’accès au dossier médical partagé ...), sécurisation des réseaux télécoms (gestion fiable et sécurisée d’un grand nombre de données pour la 5G et la future 6G, ces réseaux pouvant être utilisés par des véhicules autonomes), financement participatif (contrat intelligent entre les contributeurs et les porteurs de projet), smartgrids (gestion décentralisée des flux d’énergie avec la multiplication de petites unités de production). Au-delà de cet aspect base de données, il est nécessaire de prendre des orientations stratégiques et politiques sur leur usage et les risques qu’elles présentent. Pour lire le rapport Article (urba2000.com)

Adaptation au changement climatique : l’adoption des conclusions d’une mission d’Alexandre Florentin et Maud Lelièvre élus au Conseil de Paris s’est faite de façon «  transpartisane ». Sous le titre « Paris à 50°C : Comment Paris doit se préparer au changement climatique » se trouvent des constats et des pistes de solutions qui n’engagent pas des décisions ou des programmes d’action. Mais il est important de suivre cette réflexion territoriale. Ce sera l’objet principal de la prochaine lettre de T-puissance3

ÉcoQuartiers : le label national pour 2023 est modifié par les ministères de la Transition écologique et du Logement, France Ville durable et le Cerema qui organisent le concours. Pour que les opérations d’aménagement durable proposées par les collectivités soient vraiment exemplaires, 20 indicateurs de performances ont été ajoutés au référentiel : sobriété dans la consommation des ressources et de l’énergie, résilience notamment face au changement climatique, inclusion et création de valeur sur les territoires, intégration de l’objectif ZAN. Par ailleurs on souhaite que, par rapport à une structure de projet en 4 étapes :

  1. L’ÉcoQuartier en projet avec signature d’une charte,
  2. L’ÉcoQuartier en chantier avec des expertises du projet en phase de construction pour vérifier la conformité à la charte,
  3. L’ÉcoQuartier livré avec une vérification finale du projet par rapport à la charte,
  4. trois ans après l’obtention du label, la collectivité mesure la tenue de ses engagements dans le temps et l’appropriation du projet par les habitants.

In fine seules les étapes finales (3 et 4) seront prises en compte cette année. Article (urba2000.com)

Evènement sur le Transport Urbain à Câble : organisé par VRT Ville, Rail & Transports le 6 juillet 2023 dès 17 h au 29, rue de Cichy 75009 Paris. 
Le câble urbain se développe en France (Brest, La Réunion, Toulouse) et d’autres projets sont prévus sur Créteil, Grenoble, Ajaccio, d’autres lignes sur La Réunion...Quels sont les enseignements et les nouvelles contraintes ? Et quelles perspectives pour le secteur ? Article (urba2000.com)

Appel à communications du Congrès de l’ATEC  ITS France : pour ce 51ème congrès qui se déroulera les 23 et 24 janvier 2024, le Comité Scientifique a choisi les thèmes suivants :

- Mobilité connectée et partagée, données et IA
- Modes de transport et logistique, en route vers la décarbonation
- Infrastructures : adaptation à l’électrique, résilience
- Territoires, usages et adaptation au changement climatique

Les résumés de communications doivent être présentés avant le 7 septembre 2023. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 25 juin 2023

Bulletin d’information du 18 juin 2023

Réglementation Européenne sur l’intelligence artificielle : Le Parlement européen a adopté un Artificial Intelligence Act cette semaine en intégrant les dernières avancées techniques qui correspondent aussi à de nouvelles menaces contre les législations existantes. Cette nouvelle réglementation porte principalement sur la protection du droit d’auteur, la mise en place d’un système permettant de distinguer le réel du fictif et un encadrement très strict des systèmes d’identification biométrique. En terme d’applications qui devront être mises en conformité, on pense surtout au robot conversationnel ChatGPT et au générateur d’images Midjourney, qui ont été très vite adoptés par une large communauté d’utilisateurs. Article (urba2000.com)

Plan France ruralités : de nouvelles mesures ont été annoncées par le Gouvernement en déplacement dans la Vienne : Mme Élisabeth Borne, Première ministre et les ministres concernés, autour de Mme Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité. Ce Plan est mis en œuvre par l’ANCT qui a créé un nouveau programme, baptisé « Villages d’Avenir » qui va recruter 100 chefs de projets qui pourront aider les territoires à déployer des médicobus, des solutions de mobilité du dernier kilomètre parmi d’autres mesures concrètes détaillées dans le dossier de presse (Photo ci-contre) :

augmentation de la dotation biodiversité pour la création et l’entretien d’un réseau d’aires protégées (SNAP) qui vise à couvrir 30 % du territoire national en 2030, la rénovation des logements, le soutien au commerce, la santé. Il s’agit aussi de pérenniser les zones de revitalisation rurale (ZRR) dont le but est de soutenir l’installation d’entreprises, de professionnels de santé …dans les territoires ruraux. Pour consulter les documents Article (urba2000.com)

Politique de mobilité inclusive : un document du Club des Villes & Territoires Cyclables et Marchables fait le point sur la «  précarité mobilitaire » qui touche près de 20% de la population française ( 13,3 millions de personnes), ses mécanismes et les dispositifs qui sont déployés par les collectivités territoriales pour y faire face. Ce sont 350 à 400 projets de mobilité inclusive qui sont décrits dans ce panorama en particulier :

-  la tarification solidaire : mise en place par Nantes Métropole, Rennes Métropole, Saumur Val de Loire. Les services Free Velo’v sur la Métropole de Lyon et la Communauté Urbaine de Dunkerque.

- des ateliers pour favoriser l’apprentissage et l’appropriation du vélo (Paris Habitat). Pour lire le document Article (urba2000.com)

La transition numérique dans les territoires ruraux : Une note d’Antoine Courmont, chercheur en science politique publiée par Vie Publique montre ce qui s’est passé dans les zones rurales en ce qui concerne le numérique pour la vie quotidienne, que l’on a pu appeler smart city jusqu’à la fin des années 2010 dans les villes du monde. En Europe, les zones blanches tendent à disparaître au profit d’un réseau fibre performant, comme le plan France Très Haut Débit, lancé en février 2013 et un réseau mobile couvrant la quasi totalité des territoires. Les habitants profitent du numérique pour le travail, l’éducation, les loisirs, la consommation ou l’accès aux services publics. Mais les services classiques (services publics de la Poste, Impôts, distributeurs de banque ...) disparaissent, ce qui pénalise les personnes atteintes d’illectronisme (13 millions de français). Parallèlement aux mesures publiques (offre d’accompagnement dans des hubs territoriaux), des initiatives privées ont commencé à transformer les habitudes d’achat : e-commerce (Amazon, le BonCoin...), le secteur du tourisme est aussi impacté par Airbnb et ces plateformes créent des liens au plan local. Il y a un enjeu pour les politiques locales à ne pas se laisser dépasser par ces initiatives qui n’intègrent pas du tout les objectifs de solidarité et de circularité locales. Article (urba2000.com)

Innovation : l’Urban Loop, transport léger sur rail.  Sélectionnée par l’Agence de l’Innovation et des Transports (AIT) service du Ministère des transports que vous connaissez, cette solution de transport urbain est décrite dans un article de TransportShaker.  Les « capsules » sont petites (1 mètre de large pour 1.6 mètre de haut et 3.2 m de long) et permettent d’embarquer 1 ou 2 personnes. La consommation d’énergie par km parcouru est faible. Les voies sont également étroites ce qui réduit l’encombrement dans la ville et l’organisation du réseau en boucles interconnectées permet de ne pas arrêter les véhicules qui circulent sur la boucle centrale. La démonstration annoncée en 2024 à Saint-Quentin-en-Yvelines permettra d’imaginer comment cette solution peut s’intégrer dans le plan d’urbanisme d’un quartier existant ou rénové. Article (urba2000.com)

Énergies renouvelables : Données ouvertes sur les ressources énergétiques territoriales et leur niveau d’exploitation actuel. L’IGN et le CEREMA ont créé un Portail cartographique qui vient d’être mis en ligne (en version béta) comme outil pour accéder aux données sur l’éolien terrestre, le solaire photovoltaïque et thermique, la géothermie, le biogaz ainsi que certains éléments caractéristiques des territoires (PLU, PNR, monuments .…). La consultation s’effectue dans de bonnes conditions à condition de zoomer assez fort. Pour obtenir des précisions sur le mode d’emploi des données et les évolutions de l’outil, des séminaires sont organisés par l’équipe à l’origine de cet outil : pour s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 18 juin 2023

Bulletin d’information du 13 juin 2023

Place des énergies renouvelables dans le monde. L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) publie un document qui pose la question : La croissance des énergies renouvelables va-t-elle permettre d’infléchir enfin la courbe des émissions mondiales de gaz à effet de serre ? On doit avoir en mémoire que les énergies renouvelables (l’éolien et le solaire ) n’impactent que le secteur de l’électricité qui ne représentent que 17 % de la consommation d’énergie dans le monde (25% en France).

La bonne nouvelle est qu’en 2022 les émissions mondiales de CO2 ont continué à augmenter de + 0,9 % mais moins vite que le PIB mondial + 3,2%. Les énergies renouvelables ont remplacé des énergies fossiles dans l’Union Européenne, où les émissions de CO2 ont baissé de 2,5 %, ce qui va dans le sens d’une croissance de la part de l’électricité renouvelable ( 28 % de la production mondiale en 2020 ). La prévision de 38 % en 2027 suppose que les efforts de décarbonation par l’électrification des secteurs des transports, de l’industrie et du bâtiment soient au rendez-vous. Article (urba2000.com)

Évolution de la taille des automobiles : une émission de la RTBF part d’une décision de la commune d’Ixelles (première couronne de Bruxelles) qui a mis en sens unique une de ses rues car de plus en plus de voitures ne pouvaient plus s’y croiser. En superposant les gabarits des voitures vendues hier et aujourd’hui, on observe une augmentation de la taille des véhicules. Ce que confirme Aurélien Bigo, chercheur sur la transition énergétique des transports qui travaille sur les bases de données de vente des véhicules en Europe.  Les modèles SUV font des progrès en termes de pollution et de consommation de carburant en quelques années mais sont plus encombrants et plus lourds et plus chers. Ils protègent mieux les occupants mais peuvent occasionner des dommages plus graves en cas d’accident. Article (urba2000.com)

La découverte d’hydrogène naturel en Moselle. Nous vous faisions part en avril d’une découverte au voisinage de la frontière franco espagnole d’un gisement d’hydrogène . Des concentrations d’hydrogène natif viennent aussi d’être découvertes en Moselle. France 3 Grand Est a interrogé Jacques Pironon, directeur du laboratoire GéoRessources de l’Université de Lorraine ainsi qu’Antoine Forcinal, directeur général de La Française de l’Energie (LFDE).

Cette entreprise a déposé un permis de recherche d’hydrogène naturel sur les départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle en mars 2023.
L’hydrogène naturel ne nécessite pas d’énergie électrique pour électrolyser de l’eau. Par contre il faut inventer une méthode d’exploitation adaptée. Pour l’instant on mesure à Folschviller des teneurs en hydrogène dans l’eau qui a rempli d’anciens puits d’exploitation de minerai de fer. Article (urba2000.com)

Sécheresse, crise énergétique et nucléaire en France, quels liens ? Dans un article de The Conversation, la chercheuse Giulia Vaglietti, doctorante de l’Inrae à la Chaire économie du climat (CEC) et Anna Creti, Professeur, Directrice de la Chaire CEC (Université Paris Dauphine – PSL) rappellent que le point commun qui relie les centrales nucléaires et les barrages qui produisent de l’électricité est la ressource en eau. Elles détaillent comment sont reliées entre elles ces sources d’énergie, qui ne sont pas pilotables de la même manière et leurs cycles annuels. Lagriculture, les villes avec l’eau potable et l’industrie touristique ont également des besoins. Les centrales nucléaires ou les centrales thermiques classiques ont besoin d’eau pour refroidir la vapeur en sortie de turbine. Pour économiser l’eau des fleuves ou rivière, on a installé des aéroréfrigérants qui fonctionnent en circuit fermé, l’eau qui s’évapore étant compensée par l’eau prélevée dans le cours d’eau. Mais au-delà d’une certaine température, le refroidissement n’est plus optimal et la centrale doit alors baisser sa puissance. C’est un phénomène qu’il conviendra de prendre en compte dans les années à venir. Les discussions entre les utilisateurs de l’eau doivent être récurrentes car l’équilibre quotidien et les prévisions doivent être étudiés entre eux en fonction des prévisions météorologiques et des contraintes des uns et des autres et arbitrés au niveau politique. Article (urba2000.com)

Waze ? Stratégies des conducteurs, stratégie d’une marque. L’émission Dopamine à propos de Waze (sur Arte, émission gratuite accessible moyennant la création d’un compte Arte) décrit , de façon humoristique et ludique, le fonctionnement de cette application, sa façon d’optimiser des trajets, comment elle fait naître chez les conducteurs le sentiment d’appartenance à une communauté, les rendant ainsi dépendants de l’application et permettant de générer des flux de données de mobilité de ces automobilistes au profit de Google. Il paraît que les neurosciences disent que c’est la génération de dopamine chez les utilisateurs qui les rend dépendants des produits qu’ils achètent et ne peuvent plus sen passer. Si vous avez des idées sur le sujet, n’hésitez pas à nous en parler… Article (urba2000.com)

Véhicules de collecte d’ordures ménagères à énergies vertes : La déchetterie de TRI-ACTION à Bessancourt (Val-d’Oise) est présentée comme 4.0 parce qu’elle va identifier précisément la nature et les volumes de déchets apportés par les véhicules de particuliers ou d’entreprises, ce qui sensibilise les déposants qui « oublient » la participation aux coûts de traitement lorsqu’ils en sont redevables. Le syndicat investit dans 22 camions de collecte au bio-GNV. Ce choix énergétique lui a été proposé par Sepur, premier opérateur de la gestion des déchets en Ile de France, associé à Engie qui a choisi ce site pour installer une station de recharge en carburant non-fossile d’origine française. Le syndicat qui regroupe 9 communes et 121 000 habitants se veut exemplaire en installant des panneaux solaires sur le toit de la déchetterie. Le Président Jean-Charles Rambour a tenu à rappeler que ces investissements étaient d’abord utiles à réduire la pénibilité du travail des employés du personnel de collecte. voir document joint

Conférence VRT sur les bus propres le 20 juin 2023 à 17h (Athènes Services 8 Rue d’Athènes, 75009 Paris)

Le bouleversement géopolitique qui a été engendré en grande partie par le conflit en Ukraine a entrainé une hausse des prix de l’énergie qui tendent à se stabiliser actuellement. Toutefois les prix de l’énergie ne sont pas garantis à l’avenir. On peut alors s’interroger sur les incertitudes actuelles qui pourraient peser sur les choix technologiques futurs des opérateurs et autorités organisatrices, alors que le financement de tels investissements se révèle de moins en moins évident. Dans le contexte actuel, comment rendre les bus plus performants, moins polluants et moins consommateurs d’énergie ? Quel est l’impact sur les différentes technologies envisagées jusque maintenant (hydrogène, biogaz, batterie ...) ?
La conférence de Ville Rail & Transports autour du thème des « bus propres » devrait permettre la présentation de nouvelles réalisations vertueuses issues de la recherche et développement chez les industriels et les exploitants. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 13 juin 2023

Bulletin d’information du 5 juin 2023

ZFE Contestations, Consultation : la mise en place des Zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) dans une quarantaine d’agglomérations suscite des protestations. Une consultation faite par le Sénat en avril et mai a recueilli 86% d’opinions négatives. On sait que 38% des voitures qui circulent actuellement pourraient, d’ici 2025, être interdites à la circulation dans les plus grosses agglomérations. D’autres sondages montrent que 60% des Français ignorent encore ce qu’est une ZFE-m. Au-delà de l’information et de la sensibilisation (impact des polluants sur la santé par exemple) qui est certainement nécessaire, cette politique, lorsqu’on approche de sa mise en oeuvre effective suscite des critiques sur les inégalités sociales de l’automobile puisque les plus riches pourront acquérir un véhicule qui pourra entrer au centre des villes. Article (urba2000.com)

Batteries électriques : La première "gigafactory" de batteries a été inaugurée cette semaine à Douvrin, à 25 km de Lille. La nouvelle entreprise Automotive Cells Company (ACC) constituée par Stellantis et la Société des Accumulateurs Fixes et de Traction (SAFT du groupe Total), va permettre la reconversion de la Française de Mécanique qui fabrique des moteurs thermiques.

La Région des Hauts de France devrait aussi accueillir d’autres usines de batteries qui remplaceront des usines de composants automobiles dont la fabrication va s’arrêter du fait des décisions européennes d’arrêt de la commercialisation des véhicules thermiques en 2035. Cette inauguration est donc la première de la « Vallée des Batteries ») Article (urba2000.com)

Trottoirs et espaces publics : Une émission de France Inter sur les travaux d’aménagement urbain interroge Isabelle Baraud Serfaty, spécialiste de l’économie urbaine, enseignante à Sciences Po sur la place singulière du trottoir, élément de l’espace public devenu un enjeu pour les nouvelles mobilités et la préservation de la nature, à un moment où le réchauffement climatique est de plus sur le devant de la scène : la sécurité des piétons, les pieds d’immeubles en extension du trottoir, les choix à opérer entre mobilier urbain et zone végétalisée, les jardins dans les rues, la façade végétalisée… Article (urba2000.com)

Rétrofit d’une voiture thermique en hybride rechargeable : un nouveau kit pour transformer à bas coût des véhicules thermiques anciens (essence ou diesel, critair 3) est proposé par Green Corp Konnection (GCK) ,entreprise française , aux propriétaires qui voudraient conserver leurs véhicules qui ne pourront plus entrer dans les agglomérations du fait de la mise en place d’une ZFE-m (cf article sur la consultation de la qualité de l’air). L’autonomie électrique de 70 km est fournie par une batterie qui est placée dans le fond du coffre. Un moteur électrique couplé à un train épicycloïdal, prend la place de l’ancienne boite de vitesse devenue automatique. Ce dispositif est moins coûteux qu’un retrofit 100% électrique, prolonge la durée de vie du véhicule. Le régime d’aide dont peut bénéficier cet investissement n’est semble-t-il pas encore déterminé. Pour plus d’information et nous dire que vous souhaitez suivre cette question : Article (urba2000.com)

Recherche sur les vitrages isolants : Des résultats franco japonais (Universités de Rennes et de Tsukuba, soutenues par Saint-Gobain) ont permis de créer de nouveaux matériaux qui filtrent en partie les infrarouges en été et retiennent la chaleur à l’intérieur des logements l’hiver . Certains matériaux peuvent être peints sur les vitres (on parle d’encres qui peuvent être utilisées en « rétrofit » sur des fenêtres existantes) . D’autres peuvent être « vaporisés sous vide » au moment de la fabrication des vitrages doubles ou triples. Dans tous les cas il faut laisser passer la lumière visible. Article (urba2000.com)

Open Data et  territoires. La Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR) et OpenDataFrance viennent d’ouvrir l’Atelier Données & Territoires qui se désigne comme : « un espace collaboratif de référencement, de sélection et de diffusion » de ressources numériques pour faciliter la réflexion, l’appropriation des enjeux et le passage à l’action des décideurs et agents des collectivités pour la stratégie et le développement des données au service des politiques publiques et de l’intérêt général. Ce site est en phase de démarrage et souhaite accueillir vos visites et toutes les bonnes volontés qui participeront à sa montée en charge Article (urba2000.com)

Salon Vivatech du CNRS et de ses start-up : du 14 au 17 juin 2023 à Paris Expo Porte de Versailles. L’exposition est destinée à faire connaître au grand public les domaines où la recherche progresse. Quatre thèmes, dont celui de l’énergie, seront présentés par des experts et par des start-up de l’industrie, des pouvoirs publics, des amateurs de technologies de tous âges et des investisseurs grands ou petits qui cherchent à se faire connaître. Nous vous avons déjà parlé de l’hydrogène « turquoise » Article (urba2000.com) obtenu par la « plasmalyse » du méthane, réaction à basse température qui consomme moins d’énergie électrique que l’hydrolyse de l’eau par kg d’hydrogène produit. La start up Spark Cleantech attend votre visite ; Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 5 juin 2023

Bulletin d’information du 28 mai 2023

Financement des mesures contre le réchauffement climatique : La Première Ministre a lancé en début de semaine le plan du gouvernement pour financer ce qui va devenir la Nouvelle Stratégie Nationale Bas Carbone lorsque le Parlement en aura débattu et que des textes législatifs seront adoptés. Quelques heures plus tard, les économistes chargés par le Secrétariat général à la planification écologique de réunir les éléments d’évaluation des incidences économiques de l’action climat sous la coordination de Jean Pisani-Ferry ont publié 10 rapports sectoriels et leur rapport de synthèse. Ces analyses aboutissent à des ordres de grandeur qui montrent qu’il y a déjà beaucoup de mesures qui ont déjà été rendues possibles par l’évolution des textes, mais qu’il s’agit maintenant de les mettre en œuvre concrètement. En particulier beaucoup de mesures de décarbonation sont rentables à terme pour ceux qui payent aujourd’hui les coûts croissants de l’énergie carbonée. Pour autant, la répartition entre public et privé ainsi que la justice sociale des différents impôts ou des obligations réglementaires sont des éléments qui sortent de la réflexion économique traditionnelle. Les auteurs ont cependant abordé ce point essentiel en chiffrant à 66 milliards les investissements annuels que les acteurs doivent consentir pour décarboner leurs activités et en constatant qu’en appliquant les instruments connus avec les méthodes habituelles, il y a un peu plus d’une dizaine de milliards par an à trouver. Article (urba2000.com) Nous reviendrons sur ces questions dans la prochaine lettre de T-puissance3.

Adaptation au Changement Climatique :  comme nous vous l’avions indiqué, le 3ème Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC 3) sera préparé sur la base de 2 scénarios : un réchauffement de +2°C ou +4°C en France à l’horizon 2100. Le premier scénario correspond à ce que l’on peut espérer du respect des objectifs de l’Accord de Paris, le second à des modifications sensibles du climat, notamment en été où il pourrait y avoir de longues périodes de sécheresse et de températures élevées. La consultation est ouverte aux acteurs privés comme publics, qui sont concernés par l’augmentation des risques sur leurs propriétés et sur l’évolution des moyens de protection civile qui permettent de protéger la population. Article (urba2000.com)

Politique du vélo : un podcast de Radiofrance sur le monde du vélo donne une bonne idée des évolutions en cours dans la mobilité quotidienne du fait du développement d’une culture nouvelle sur ce mode de transport. Il reste des freins au développement de la pratique, notamment budgétaires auxquels le Comité interministériel vélo a souhaité apporter une réponse que détaillent les intervenants qui représentent les collectivités locales et les usagers du vélo qui ont inspiré cette politique nationale. Article (urba2000.com)

Pollution atmosphérique. Discussions européennes sur une nouvelle norme de pollution automobile (Euro 7). La Commission européenne propose de réduire de 35% les émissions d’oxydes d’azote (NOx) des voitures particulières et utilitaires légers et de 56% celles des bus et camions d’ici à 2035. Parallèlement les émissions de particules fines seraient réduites. Les chiffres avancés sont contestés par l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA). Les premières prises de position des états ne semblent pas favorables à imposer ces investissements à la filière automobile engagée dans l’électrification. Article (urba2000.com)

Industrie automobile : VOLVO AB, l’un des principaux groupes mondiaux de fabrication de camions, autocars et engins de travaux publics, dont la production de véhicules électriques est en forte croissance se positionne aujourd’hui comme un fournisseur d’énergie au moins aux Etats Unis. Ce groupe suédois à l’origine, est aujourd’hui le deuxième constructeur de poids lourds, du fait de l’acquisition de filiales dans tous les continents et d’ouvertures de son capital à des participations de grands constructeurs automobiles. C’est par sa startup Nord américaine Dcbel qu’il a proposé aujourd’hui une borne de recharge résidentielle qui peut injecter de l’énergie dans les véhicules et l’habitation, soit à partir de panneaux solaires soit par le réseau smartgrids. Article (urba2000.com)

Handicap : Le salon autonomic qui se déroulera à Paris du 6 au 8 juin 2023 (Porte de Versailles – Pavillon 4) est destiné aux particuliers et aux professionnels de l’aménagement des transports et de l’habitat pour les personnes handicapées. C’est Carole Guéchi, Déléguée Ministérielle à l’Accessibilité, Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires (MTECT), qui ouvrira le salon et le cycle de conférences. Pour consulter le programme et les fiches sur les évolutions de la réglementation : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 28 mai 2023

Bulletin d’information du 22 mai 2023

Ecov lève 11,7 millions d’euros pour multiplier ses lignes de covoiturage. Ce concept dont Ecov est la créatrice se traduit concrètement par des panneaux affichant les temps de passage des covoitureurs aux arrêts où les attendent des personnes à covoiturer. L’entreprise a recueilli des fonds de la Banque des territoires (CDC), BNP Paribas, Ademe Investissement et Maif Impact pour multiplier le nombre des routes par 25 d’ici 2030. Ces organismes ont reconnu le caractère d’intérêt général de cette start-up de l’économie sociale et solidaire créée en 2014 qui est maintenant une Société de mission. Article (urba2000.com)

Symbio produit et commercialise des piles à combustible (PAC) pour des véhicules propulsés à l’hydrogène. Fondée en 2019 comme coentreprise de Faurecia et Michelin, elle va accueillir Stellantis comme troisième partenaire, à parts égales avec les 2 premiers. Pour Stellantis il s’agit de consolider ses relations avec un fournisseur européen de ses modèles électriques. Pour Symbio, il s’agit d’assurer les débouchés de la nouvelle usine de Saint-Fons (Rhône) qui va entrer en production dans les mois qui viennent (1000 emplois à terme) Article (urba2000.com)

Marche : les politiques publiques sont-elles à la hauteur des enjeux ? Une recherche sur la place de la marche dirigée par Jean Debrie, professeur en aménagement et urbanisme (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et chercheur à l’UMR Géographie-Cités) et un atelier à Besançon soutenu par le Forum Vies Mobiles confirme que la marche ne peut pas encore jouer pleinement son rôle positif dans l’équilibre de la vie des personnes, en particulier des plus vulnérables (enfants, personnes âgées, PMR, etc.) Il faudrait dépasser les aménagements de zones piétonnes en centre-ville et se préoccuper des zones périphériques moins denses. Des itinéraires marchables doivent être créés pour aider à franchir des coupures qui rendent la marche presque impossible. Cette politique serait plus efficace si elle était menée conjointement avec la politique de transport public, puisque ces deux modes sont souvent utilisés successivement dans les déplacements réels. Pour accéder au rapport : Article (urba2000.com)

Robotique postale  : Carreta est le nom des petits véhicules (Droïdes) fabriqués à Cahors par l’entreprise Twinswheel pour accompagner les facteurs dans leur tournée. Ils sont testés à Montpellier depuis 18 mois dans le quartier Antigone. Courrier et colis (en moyenne 5.000 colis par jour) sont transportés dans le coffre sécurisé qui se déplace en autonomie avec les facteurs.

L’étude de l’Université de Montpellier qui a recueilli la réaction des habitants du quartier ont montré que ceux-ci apprécient la présence d’un droïde qui aide les facteurs à faire leur travail mais ne voudraient pas du tout que celui-ci soit remplacé par un robot. La prochaine étape sera l’expérimentation dans les ruelles tortueuses très fréquentées du quartier de l’Ecusson. Article (urba2000.com)

Politique tarifaire du stationnement à Lyon : l’évolution que vient de décider la ville sera plus coûteuse pour les SUV et autres grosses voitures. À partir de 2024, le prix de l’abonnement mensuel doublera pour les véhicules encombrants, consommant davantage de carburant et pouvant occasionner des accidents plus graves, qu’ils soient hybrides ou non. Par contre les familles nombreuses et les résidents aux faibles revenus bénéficieront d’un tarif réduit à 15 euros, de même que les propriétaires de voitures électriques légères. Article (urba2000.com)

Route électrique Nous vous avons déjà parlé de l’innovation de Philippe Nobileau qui apporte une solution originale à l’électrification du transport routier de marchandises. Ce système a été récompensé par le groupe de acteurs italiens de la route (PIARC Italy, qui lui a décerné un prix dans le concours 2023 National CompetitionThe Roads of the Future – Imagine Your Road”).

Nous le félicitons pour cette récompense. Les essais du système sont en cours d’organisation et une réunion ouverte va être organisée prochainement pour les personnes intéressées qui souhaitent en savoir plus. Un produit dérivé du système pourra être mis à disposition plus rapidement pour permettre aux automobilistes qui voudraient pouvoir recharger leur véhicule dans le parking de leur résidence d’équiper quelques places et leurs véhicules d’un système compatible avec les futures routes électriques. Les entreprises ou les entrepreneurs intéressés peuvent nous écrire ou demander une invitation à la réunion. La route électrique

Conférence Maas- Quelle appli pour demain ? Organisée par VRT le 24 mai 2023 à partir de 17h00, dans la salle de conférence d’Athènes Services, 8 rue d’Athènes, Paris 9, cette réunion vise à faire un point d’étape sur ce dossier. Depuis la LOM qui l’a mis au centre de la politique de simplification de l’accès aux services du transport décarbonné du quotidien, il y a eu le « hackathon » conclu par le Ministre des Transports le 8 février dernier sur l’idée d’un « billet unique » dans les transports d’ici deux ans. Qu’en est-il aujourd’hui ? Quels sont les freins à lever ? Quelle feuille de route ? Pour consulter le programme et vous inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 22 mai 2023

Bulletin d’information du 17 mai 2023

Plan vélo et mobilités actives : le premier Comité Interministériel a retenu des investissements de deux milliards d’euros entre 2023 et 2027 pour l’augmentation de la production de vélos en France, des aides à l’achat de vélos et des aides aux investissements en pistes et voies réservées. Parallèlement le plan Savoir rouler à vélo formera 850 000 enfants par an, des expérimentations d’évolution du Code de la Route pourront être faites, le vélotourisme pourra être intégré dans des Contrats de plan Etat-région et le programme ID-Marche pourra appuyer les collectivités locales qui s’engageront dans le développement de la marche. Nous vous tiendrons informés des actions destinées aux décideurs de ces domaines Article (urba2000.com)

Bennes à ordures hydrogène : un guide de France Hydrogène mobilité présente les aspects techniques, réglementaires, opérationnels et environnementaux de la solution électrique à hydrogène ainsi que l’offre de véhicules disponibles et en cours de développement. Ce guide aborde le modèle économique et détaille les conditions où l’option hydrogène est plus pertinente que la solution à batteries. Article (urba2000.com)

Etude ADEME sur l’Empreinte environnementale de l’E-commerce :  Ce travail réalisé entre 2021 et 2023 par les équipes de l’ADEME et pilotée par le Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires avec l’outil de simulation de scénarios et d’évaluation d’impact environnemental, nommé «  ECEL  » (pour « Empreinte Commerce En Ligne ») confirme le développement rapide de cette activité pendant la période du confinement et depuis. 80 % des français font des achats en ligne soit au total 1 milliard de colis par an, ce qui représenterait 1 million de tonnes de CO2 par an. Elle contient une liste de recommandations qui ne sont pas véritablement hiérarchisées, d’autant que depuis 2018, des actions d’Engagements volontaires des acteurs ont été menées entre l’État et les professionnels. On retiendra qu’il est maintenant recommandé de sensibiliser les consommateurs-clients sur les délais de livraison, la provenance et la chaîne de transport utilisée, qui sont des facteurs importants de l’empreinte carbone des achats d’impulsion. Article (urba2000.com)

Plan vélos et partage de l’espace public : l’interview de Marie Huyghe, spécialiste des mobilités et de l’aménagement du territoire et Ingénieur d’Étude - Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’Université de Tours dans Libération, rappelle que même en zones peu denses, 40% des déplacements quotidiens font moins de 5 kilomètres. Les pistes cyclables pour encourager le vélo dans les zones rurales doivent respecter les normes de sécurité dans la construction des pistes cyclables. En proportion du nombre d’accidents, on note plus de tués et de blessés graves dans les zones rurales. La vitesse est certainement un facteur aggravant. La pérennité de cet investissement implique de ne pas le considérer seulement comme une annexe à la route conçue pour la circulation de l’automobileArticle (urba2000.com)

Pompes à chaleur : À Annecy, l’eau du lac va permettre de chauffer et climatiser 500 logements. Un nouveau quartier (logements, hôtel et maison de repos ) va utiliser une circulation d’eau du lac (en circuit ouvert) à une profondeur de 20 mètres sur une longueur de 450 m, pour récupérer l’eau du lac à une température de 7°C ( température quasi constante toute l’année). En hiver, les pompes à chaleur prélèvent des calories grâce à un échangeur (température à 65°C dans le circuit secondaire de chauffage). L’été il est possible de refroidir un circuit de climatisation. Article (urba2000.com)

Webinaire de Formation au plan de mobilité simplifié : organisé par le Cerema le 27 juin 2023 de 9h à 17h15 pour les collectivités et les acteurs de la mobilité. Le plan de mobilité simplifié (PdMS) est particulièrement destiné aux zones peu denses et aux villes moyennes. Cette formation devrait ainsi aider à bâtir la stratégie de mobilité des nombreuses collectivités qui ont pris récemment la compétence AOM. Article (urba2000.com)

Webinaire CEREMA le lundi 22 mai de 13h30 à 14h30 en co-animation avec le CVTCM (Club des villes et territoires cyclables et marchables) . Il s’agira d’expliquer le fonctionnement de la communauté collaborative "Mobilités piétonnes". Pour s’inscrire : Inscription

Journée ATEC ITS France à l’Hôtel de Région Île-de-France - 2, Rue Simone-Veil - 93400 Saint-Ouen-sur-Seine, le lundi 5 juin 2023 de 09:00 à 17:00, sur les données de mobilité pour de nouveaux services dans les territoires.  Avec le soutien du Ministère des transports et du Cerema, les intervenants feront le point sur les nouvelles pratiques en matière de données et de services innovants dans les territoires de la Région Île-de-FranceArticle (urba2000.com)

Bulletin d’information du 17 mai 2023

Bulletin d’information du 10 mai 2023

Expérimentation « Mon compte mobilité » : le Ministère des Transports annonce qu’il continue à soutenir ce projet porté par Cap’Gemini et la Fabrique des Mobilités, et soutenu par le GART et l’ADEME. Il a déjà permis d’améliorer les services d’information voyageurs en intégrant plus de modes de transport (covoiturage, autopartage) et d’apporter une subvention de 100€ aux conducteurs qui changent leurs habitudes et s’engagent à entrer dans une démarche de covoiturageArticle (urba2000.com)

Plateformes de mobilité inclusive Une carte interactive des 221 plateformes de mobilité inclusive qu’a répertoriées le Laboratoire de la Mobilité inclusive permet de faire connaître ces services que les personnes concernées ignorent encore souvent. La carte permet d’identifier les dispositifs d’animation et de coopération qui existent près de chez vous et de pouvoir les appeler quand elle pourrait vous dépanner par ses conseils.

Elle s’adresse à tous les acteurs concernés par la mobilité la plus difficile (collectivités, acteurs de l’emploi, de l’insertion, de la mobilité, associations, employeurs…). Rappelons que le site Passim géré par le Cerema identifie les coordonnées de plus de 2000 services ou systèmes d’information qui existent en France. Article (urba2000.com)

Communs Numériques de la Mobilité :  le Guide méthodologique de la Fabrique des Mobilités, avec le soutien de l’ADEME est destiné à tous ceux qui souhaitent comprendre ce que sont ces objets communs dans le contexte de la mobilité et s’adresse particulièrement à ceux qui ont un projet et à ceux qui ont commencé à travailler ainsi qu’à ceux qui les accompagnent ou les financent. Il comporte un socle de compréhension et un cadre méthodologique de structuration d’un commun. Article (urba2000.com)

Déchetteries : Une solution pour lutter contre les usages déviants de certains professionnels et de particuliers : La Déchetterie 4.0 de SGID est un système qui fonctionne avec la blockchain pour assurer la traçabilité. Il permet d’établir un lien formel entre le professionnel éventuellement facturable et la Communauté d’Agglomérations, ou entre le particulier et les acteurs de l’Economie Circulaire.  Pour plus de précisions : site SGID .

L’Allemagne lance le forfait Transports à 49 euros par mois : Compte tenu du succès de cette formule expérimentée l’année dernière, ce forfait a été étendu depuis le 1er mai 2023 à tous les services de transport public proposés par des entreprises publiques ou privées (tous les trains, sauf ceux à grande vitesse, les métros, les bus, les bateaux-bus et même les services d’autopartage ). Pour compenser le manque à gagner des entreprises de transport, l’Etat a débloqué 1,5 milliard d’euros par an. Cette nouvelle politique a deux objectifs : inciter les Allemands à délaisser leur voiture au quotidien et lutter contre la flambée des prix des transports. Article (urba2000.com)

Périphérique de Paris :  une consultation publique est ouverte du 17 avril au 28 mai 2023 sur la création d’une voie dédiée au covoiturage et aux transports collectifs du périphérique. Le site web permet aux  franciliens, aux usagers et aux riverains du boulevard périphérique de s’informer sur les intentions de la Ville de Paris pour la mise en oeuvre de « voies olympiques prioritaires » sur le boulevard périphérique et les autoroutes franciliennes. Ils peuvent se prononcer sur les modalités du projet et déposer en ligne leurs questions ou contributions Article (urba2000.com)

Webinaires sur la compensation carbone :  le Cerema, qui a publié un guide sur ce mécanisme, a déjà organisé un webinaire en mars intégrant un témoignage opérationnel du Pays du Mans. Il souhaite promouvoir cette méthode de financement (ou de co-financement) des projets qui évitent ou séquestrent des émissions de gaz à effet de serre.
Les webinaires prochains se tiendront avec les interlocuteurs suivants :
– Webinaire du 15 mai 2023 de 13h00 à 14h00 : Le label bas-carbone (Ministère - DGEC) et l’approche technologique et ses limites.(Cerema).
– Webinaire du 2 juin 2023 de 13h00 à 14h00 : La compensation carbone par les forêts (ONF), (I4CE).
– Webinaire du 23 juin 2023 de 13h00 à 14h00 : La compensation environnementale et les services éco-systémiques (CDC Biodiversité), (Cerema).
Inscription gratuite mais obligatoire. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 10 mai 2023

Bulletin d’information du 23 avril 2023

Loi européenne sur le climat : Mesures d’application : Le Parlement a approuvé les accords conclus avec les Etats membres sur la réforme du système d’échange de quotas d’émission (SEQE) d’ici 2026. En particulier les quotas gratuits dont ont bénéficié au départ les émetteurs, seront progressivement éliminés. Les émissions du  transport routier et des bâtiments seront placés dans un mécanisme de quotas à partir de 2027. Un instrument nouveau sur les « fuites de carbone » sera créé pour que les produits qui ont été fabriqués dans des pays ayant une législation moins stricte que l’UE supportent des taxes à l’importation. Un Fonds social pour le climat a également été créé afin de lutter contre la précarité en matière d’énergie et de mobilité : Article (urba2000.com)

Covoiturage : Bilan du premier trimestre 2023. Le Gouvernement a présenté le 11 avril 2023 les résultats du plan national "covoiturage du quotidien" lancé fin 2022 : bilan "positif" avec 2,7 millions de trajets effectués depuis début 2023. La prime offerte aux conducteurs nouvellement inscrits sur une plateforme (25 euros dès le premier trajet et 75 euros supplémentaires si neuf trajets sont réalisés dans les trois mois suivants) explique cette dynamique. Pour amplifier ce bon résultat, une campagne de communication vient d’être lancée, avec notamment des spots radio, pour inciter à covoiturer non seulement vers son lieu de travail, mais aussi jusqu’à l’école des enfants ou le supermarché. Article (urba2000.com)

Véhicules autonomes : reprise de la société Navya (143 employés à Villeurbanne)L’offre qui a été retenue après le dépôt de bilan est celle de la  société Gaussin (Héricourt Haute Saône) constructeur de camions, bus, véhicules logistiques et portuaires associée au groupe japonais Macnica (4000 personnes dans les systèmes de mobilité et ville intelligentes). L’objectif est de créer une structure internationale leader du transport autonome de bagages, marchandises, conteneurs et personnes pour de petits déplacements dans les ports, les centres logistiques et les aéroports. Article (urba2000.com)

Logistique fluviale :  L’entente Axe Seine est une initiative portée par la Métropole du Grand Paris, la Ville de Paris, la Métropole Rouen Normandie, Le Havre Seine Métropole, Haropa Port (Le Havre Rouen Paris) et VNF. Les six partenaires bénéficient d’un accompagnement des agences d’urbanisme représentées par l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR).Un Appel à manifestation d’intérêt de 2022 a rencontré un vif succès avec vingt-et-un lauréats porteurs de schémas de logistique fluviale décarbonée. Un nouvel appel à projet lancé le 29 mars 2023 (remise des candidatures avant le 2 juin 2023) est destiné à positionner ces schémas sur certains ports ou quais de la Métropole du Grand Paris ou de ceux de la Métropole Rouen Normandie. Article (urba2000.com)

Communications critiques dans le secteur des transports : en fonction d’évènements imprévisibles, il convient de recalculer les itinéraires des véhicules, de fournir de l’information temps réel aux usagers, de réaffecter dynamiquement des véhicules et des conducteurs... Le numérique est présent à tous les niveaux, il s’accroît avec l’essor de la vidéo et bientôt avec l’arrivée des véhicules autonomes et nécessite donc des moyens de communication large bande. Les réseaux de nouvelles générations tels que le LTE offrent des capacités de flux importants de données tout en étant bien sécurisés. Article (urba2000.com)

Hydrogène natif : Un gisement découvert dans les années 70 dans les villes de Barbastro et Monzón dans la province de Huesca (Aragon), en Espagne près de la frontière Française a fait l’objet d’un projet d’exploitation avec un coût d’extraction qui pourrait être compétitif par rapport aux prix dont on parle pour l’hydrogène fabriqué avec de l’énergie renouvelable. La société hispano-anglaise Helios Aragón, qui a obtenu une licence d’exploration se heurte cependant à la législation espagnole qui ne permet pas l’exploitation du gaz emprisonné dans ce gisement exceptionnel. Article (urba2000.com)

Initiatives Vélo en mai 2023 : 1183 événements près de chez vous : se remettre en selle, apprendre à réparer son cycle, tester de nouvelles mobilités douces et éco-responsables, découvrir toutes les disciplines liées au cyclisme, ballades… Chaque lieu est géoréférencé sur une carte de France et il est accompagné d’une fiche explicative avec la date de l’évènement. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 23 avril 2023

Bulletin d’information du 15 avril 2023

Territoires : les politiques publiques du dernier kilomètre. Un rapport de Claire Hédon, Défenseure des droits, souligne que ce phénomène est massif : 10 à 13 millions de personnes sont en difficulté avec les démarches administratives, à cause de l’éloignement géographique, d’un manque d’équipement ou d’un manque d’infrastructure réseau, d’un manque de formation à l’outil internet ou aux applications en ligne. La numérisation des services publics rend la vie plus difficile aux personnes qui ont des difficultés avec les outils de communication et qui vivent dans les zones peu denses. Pour répondre à cette problématique, et aussi celles de l’action caritative et des transports publics, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) qui fonctionne depuis 2020 prend la suite des actions Cœur de ville (2017 à 2022) et met en place des contrats de relance et de transition écologique. La création des Maisons France service (MFS) s’inscrit dans la même dynamique.Article (urba2000.com)

Adaptation au changement climatique : Etudes des risques et des coûts de l’inaction face au changement climatique. Nous vous avons parlé la semaine dernière de la comparaison internationale qui a été faite sur ces réflexions et du rôle central que joue l’ONERC pour structurer notre compréhension de ces effets multiples et interdépendants. Une étude d’Adrien Delahais (CIRED, Ecole des Ponts) et Alice Robinet (France Stratégie) précise les points du précédent rapport de l’ONERC de 2009 où il est important d’améliorer notre connaissance, parallèlement à la nécessité de prendre des décisions « sans regret ». Ce « Coût de l’inaction face au changement climatique » doit être évalué à la fois au plan national et à la maille « territoriale » où doivent être prises des décisions concertées entre les acteurs. Pour consulter le document (76 pages) Article (urba2000.com). La prochaine lettre de T3 sera consacrée à quelques commentaires de ce texte.

Enseignement des Sciences de l’Ingénieur à distance (Moocs) par l’Institut Mines-Télécom (IMT). Un document de rétrospective sur dix années de cours en ligne créés par les enseignants-chercheurs de l’institut présente les ambitions de l’école pour accompagner les métiers du futur. L’expérience acquise a permis de faire des recommandations pour la réalisation des supports et l’exploitation des cours qui peuvent concerner de nombreux publics en France et à l’international. Des travaux européens sur la création de modules courts de formation et de microcertification de compétences utilisables par les entreprises sont en cours avec l’objectif de répondre à une demande croissante de savoirs-faire numériques dans tous les domaines de l’industrie et de la société. Article (urba2000.com)

Vol de vélos : une enquête de l’Académie des mobilités actives (ADMA) permet de préciser les caractéristiques de ce phénomène qui constitue le deuxième frein à l’usage du vélo. L’analyse des 2800 réponses au questionnaire, a été complétée par des observations de terrain (13 lieux dans 8 agglomérations) et des groupes de discussion avec des cyclistes ayant subi un vol récemment. Les estimations (entre 350 000 et 580 000 vols par an) restent floues parce que le dépôt de plainte pour vol de vélo n’est pas systématique et à ce jour il n’existe pas de décompte annuel des dépôts de plainte auprès de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale. Il ne s’agit pas d’une spécificité française : dans tous les pays industrialisés, plus la pratique du vélo est répandue, plus le risque de vol de vélo est élevé. Les vélos qui sont volés étaient souvent accrochés par un simple câble. A la suite d’un vol, un tiers des victimes, arrêtent ou réduisent l’usage du vélo. Ce travail peut éclairer les politiques publiques sur la mise en place de stationnements, la prévention ou la répression de ce délit. Pour lire l’étude : Article (urba2000.com)

Bus autonomes : Edimbourg inaugure une ligne de 22 kilomètres avec cinq bus autonomes à impériale entre le parc relais de Ferrytoll et «  Edinburgh Park  ». La société Stagecoach qui crée ce service mettra 2 chauffeurs « de sécurité » à bord de chaque bus conformément à la réglementation en vigueur aujourd’hui en Ecosse.

Édimbourg devance trois autres villes européennes qui ont décidé d’installer des lignes de bus autonomes d’ici à 2025 : Genève, Kronach (en Allemagne) et Oslo. A noter aussi que l’aéroport Schiphol d’Amsterdam va tester l’utilisation de bus autonomes sur l’aire de trafic de l’aéroport ce semestre. Information Europe1 qui place cette innovation dans le contexte européen de pénurie de chauffeurs dans tous les modes de transport. Article (urba2000.com)

Déchets ménagers : Solution de contrôle numérique des déchetteries. Nous vous avions parlé de la question du financement de ces installations publiques qui doivent aussi être considérées comme des sources de matières à recycler Article (urba2000.com) La société SGID organise une visite de la déchetterie Tri-Action de Bessancourt où sera présenté son logiciel blockchain qui permet de collecter des données utiles à l’ensemble des acteurs d’une gestion durable des déchets d’un territoire, notamment d’un département, ici le Val d’OisePlus d’information

Conférences le 30 mai à l’ESLI à REDON 35600 26, quai Surcouf avec l’association AR’NEVEZ. Nous vous avions invités la semaine dernière à assister  aux conférences de Bernard JACOB, Vice-Président Recherche de l’Université Gustave Eiffel qui ont été reportées. Expert international sur les systèmes de surveillance et gestion ITS des infrastructures de transports terrestres intelligentes, il présentera les nouvelles fonctionnalités de ces systèmes, devenus matures, qui vont transformer l’entretien, la maintenance et la protection de ce patrimoine commun qui supporte notre mobilité. Il présentera les perspectives de nouveaux services aux véhicules lourds électriques (projet européen Electric Road System ERS). Le programme de la journée est en ligne ainsi que le formulaire d’inscription. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 15 avril 2023

Bulletin d’information du 9 avril 2023

Réglementation des Trottinettes : à Paris, sous le nom de votation, la Mairie  a appelé les citoyens aux urnes le dimanche 2 avril 2023, sur la question de l’interdiction des trottinettes en libre-service.
89,03% des votes ont approuvé cette interdiction. La participation a été très faible, à hauteur de 7,46% soit environ 103.000 électeurs ont été favorables au retrait des trottinettes en libre-service dans la capitale. La Maire de Paris a annoncé le soir même qu’elle ne renouvellerait pas les contrats avec les opérateurs le 1er septembre prochain. Article (urba2000.com)

Réglementation des Trottinettes : vers un plan national. Le débat n’est certainement pas clos par le vote des parisiens soucieux des droits des piétons. On constate en effet que le nombre de trottinettes électriques a fortement cru et que ce moyen de déplacement correspond à un public. Certaines villes et agglomérations (par exemple la Métropole Européenne de Lille) croient à son développement si sa pratique est encadrée. C’est l’objet du plan national de régulation présenté le 29 mars 2023, par le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune. Il s’agira de protéger, dissuader et éviter les comportements dangereux, sensibiliser et évaluer les usages mais aussi de responsabiliser les acteurs et offrir des services de qualité, durables et sûrs. Article (urba2000.com)

Adaptation au Changement climatique : L’étude de parangonnage coordonnée par l’un de nos lecteurs, Bernard SCHWOB, IGPEF à l’Inspection Générale de l’Environnement et du Développement Durable a étudié l’organisation, les méthodes et les plans d’adaptation en Allemagne, Autriche, Angleterre, Pays Bas, Japon en comparaison avec ce qui se passe en France. Ce  rapport de décembre 2022 recommandait que l’ONERC (Observatoire national des effets du réchauffement climatique), soit au centre de l’organisation interministérielle coordonnant les actions des agences spécialisées comme Météo FranceCEREMA, ADEME et Agences de l’Eau, et des communautés de travail associant des acteurs régionaux, territoriaux et nationaux. La Mission recommandait aussi que ces communautés puissent compter sur des budgets d’études significatifs pour préparer des volets « adaptation » aux plans régionaux et territoriaux. Pour lire le rapport Mission de parangonnage sur les politiques d’adaptation au changement climatique (developpement-durable.gouv.fr) et son commentaire dans la Lettre de T3. lettre_31_vf.pdf (t-puissance3.com)

Microalgues : l’enzyme FAP sur la voie de la production de biocarburants ? Une découverte de 2017 du CEA d’une microalgue qui pouvait convertir ses acides gras en hydrocarbures grâce à l’enzyme FAP (Fatty Acid Photodecarboxylase) (au centre de l’image) activée par la lumière bleue, avait ouvert une voie de recherche intéressante, malgré la faible activité apparente de cette enzyme sur plusieurs acides aminés.

Une nouvelle étape de recherche vient d’être franchie par des chercheurs du CEA , de l’Institut Frédéric Joliot et de l’Institut Polytechnique de Paris. Un effet d’autocatalyse a été identifié pour l’acide octanoïque ( C8 jaune sur l’image) dans une réaction qui produit de l’heptane, hydrocarbure de type essence (à droite en mauve) Article (urba2000.com)

Hydrogène pour la décarbonation de l’industrie du verre : Saint-Gobain annonce qu’une production de verre plat avec plus de 30% d’hydrogène vient d’être réussie dans l’une de ses usines située en Allemagne, à la suite des essais menés dans ses centres de R&D à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et Cavaillon (Vaucluse). L’objectif est maintenant d’augmenter la part de H2 dans le process pour réduire les émissions de CO2. Article (urba2000.com)

Conférence le 10 mai à 17h00 sur les Communs numériques pour la mobilité à l’Académie du Climat à Paris. Organisé par la Fabrique des Mobilités avec le soutien de l’ADEME, cet événement fera une restitution du travail sur l’utilisation des objets "communs" et présentera un guide pour mieux comprendre comment les mettre à profit dans le champ de la mobilité. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 9 avril 2023

Bulletin d’information du 2 avril 2023

Taxonomie européenne de l’énergie : Un Accord entre les institutions européennes (Parlement, Conseil, Commission) a été trouvé le 30 mars pour doubler la part des énergies renouvelables d’ici 2030. Cette part est actuellement de 22% et devra passer à 42,5%, afin de réduire les émissions de CO2 et se passer progressivement du gaz russe. Ce texte que l’écologie politique soutient donne une base politique européenne aux Etats Membres pour faciliter et accélérer les procédures d’autorisations pour les infrastructures d’énergies renouvelables, qui rencontrent sur le terrain des opposants qui se réclament de l’écologie. L’accord fait aussi de la biomasse (bois brûlé pour produire de l’électricité) une source « 100% verte ». Ceci est aussi contesté par les ONG écologistes.
Sur la question de l’hydrogène produit à partir du nucléaire qui a opposé la France et l’Allemagne depuis plusieurs mois, les débats ont conclu que le nucléaire n’est ni vert, ni fossile. Le texte fixe un cap pour la production d’hydrogène renouvelable pour 2030. La France pourra produire de l’hydrogène décarboné à partir de l’électricité d’origine nucléaire. Article (urba2000.com)

Fin des voitures à moteur thermique en 2035 : Le Conseil européen représentant les 27 pays membres de l’Union européenne a validé le texte actant la fin de la vente des voitures à moteur thermique en 2035, malgré l’opposition de l’Allemagne qui avait tenté de bloquer ce texte depuis le début du mois de mars en proposant les e-carburants comme alternative. En définitive ce sont bien les modèles essence, diesel et hybrides qui sont concernés par cette réglementation. Seuls les véhicules neufs d’un modèle électrique pourront être mis sur le marché. Article (urba2000.com)

Loi relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables : La loi promulguée le 10 mars 2023 pour faciliter l’installation des infrastructures solaires et éoliennes, vise en particulier à rattraper le retard pris dans le domaine des éoliennes offshore. L’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark et même la Belgique ont déjà installé plus d’éoliennes que la France. Notre puissance installée est de 3,6 Gw, alors que nous avons prévu 40 Gw en 2050. Pour parvenir à ce résultat, le Gouvernement souhaite lancer une planification par grande façade maritime (façade Manche Est - Mer du Nord, façade Nord Atlantique - Manche Ouest, façade Sud Atlantique, façade Méditerranée) et massifier les appels d’offres futurs. Les débats publics seront conduits pour chaque façade maritime et non plus un à un par projet. Cela ouvre la voie à des appels d’offres de plus grande taille, comme le font la plupart des autres pays européens. Article (urba2000.com)

Nucléaire : futur réacteur SMR : EDF vient de créer une filiale dédiée à la création et à la diffusion des petits réacteurs (Small Modular Reactor ou SMR) dont l’évaluation de sûreté sera confiée aux trois autorités de sureté française, finlandaise et tchèque, dans le cadre du projet NUWARD, avec la possibilité de combiner plusieurs réacteurs pour augmenter la puissance.

La puissance de ces réacteurs sera de 170 MW (à comparer à celle des EPR2 qui est de 1600 MW). Les partenaires de NUWARD sont le CEA, TechnicAtome et NavalGroup qui travaillent déjà sur ce projet, auxquels se joignent maintenant Framatome et Tractebel. Ces petits réacteurs correspondent à des besoins identifiés dans les pays fortement dépendant du charbon et du gaz : PologneRépublique tchèque, Finlande, voire la Suède qui ont manifesté un intérêt pour le projet. Article (urba2000.com).

Hydrogène : Un accord vient d’être signé entre le Danemark et l’Allemagne pour la construction d’un Gazoduc qui transportera de l’hydrogène vert à partir de 2028. Des accords analogues ont déjà été signés entre la Norvège et l’Allemagne et en octobre dernier entre l’Espagne et la France pour une conduite hydrogène entre Barcelone et Marseille. Article (urba2000.com)

Parcs éoliens en mer : Résultat de l’appel d’offres pour la construction du parc Centre Manche 1 de 1Gw, à 32 km des côtes de Normandie, qui va devenir le plus grand de l’Hexagone. Il pourra alimenter en électricité 2 millions de personnes, lorsqu’il commencera à produire en 2031. C’est EDF Renouvelables et son partenaire canadien Maple Power qui ont remporté l’appel d’offres auquel 6 candidats avaient répondu. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 2 avril 2023

Bulletin d’information du 26 mars 2023

Europe : Véhicules thermiques : Opposition de l’Allemagne à l’interdiction de la vente à partir de 2035 de voitures neuves à moteur thermique. Dans notre  message d’octobre 2022, nous vous avions informés du vote du Parlement européen pour cette interdiction. Dans cette logique, le Gouvernement français et les industriels (groupes automobiles comme Stellantis ou Renault et les équipementiers) se sont engagés sur la voie du véhicule électrique.

Ce revirement pourrait être soutenu par l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie. Les commentaires des connaisseurs de la politique interne allemande pensent que ce recul de la tendance écologique reflèterait une situation très tendue entre les partis de la coalition et une résistance de la filière automobile traditionnelle et des utilisateurs des véhicules thermiques qui y sont très attachés. Article (urba2000.com)

Hydrogène : Normalisation : les travaux importants que l’Alliance européenne pour l’hydrogène a effectué depuis 2020 débouchent sur un document de 121 pages intitulé « Feuille de route pour des standards européens » sur les besoins de normalisation de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène décarboné (production, stockage, transport, applications). Les 400 sujets identifiés sont répartis dans les domaines suivants : la mobilité, l’industrie, le bâtiment et les vecteurs énergétiques c’est à dire les molécules portant l’atome d’hydrogène H comme l’ammoniac NH3, le méthanol, et les liquides organiques qui peuvent mieux s’adapter à certains usages que la molécule H2 elle-même. Dans le domaine de la mobilité le classement en familles permet d’examiner les textes en vigueur afin d’envisager les progrès à proposer : Véhicules routiers légers, Véhicules lourds routiers et non routiers, Rail, Maritime, Aviation. Article (urba2000.com)

Dirigeable pour charges lourdes : Dans un précédent article, en 2021, nous vous avions fait part des avancées du projet  Flying Whales destiné à transporter par ballon dirigeable des charges lourdes ou très encombrantes qui posent des problèmes à la circulation routière. C’est sur la commune de Laruscade à quelques kilomètres de Bordeaux que devraient être construits et réparés les ballons. L’emprise du site est de 75 ha.

La concertation avec le public sur le projet d’aménagement de la zone se termine ainsi que la mise en compatibilité du PLU de la commune pour permettre la réalisation des ouvrages.
Les travaux pourraient débuter en 2024 avec une ouverture du site en 2025. Cette activité créera 300 emplois directs à terme et 300 emplois indirects sur la région. Article (urba2000.com)

Livraisons de colis par drones : L’entreprise Wing (filiale d’Alphabet, groupe Google) a pour ambition selon le magasine l’Usine Digitale d’effectuer à très grande échelle l’optimisation de déplacements par drones pour concurrencer les livraisons par transport terrestre.
Le logiciel gère des configurations complexes pour les lieux de décollage (sur lesquels les employés des magasins doivent déposer les marchandises avant l’arrivée du drone) et les bords de trottoirs où il atterrit (et que les destinataires doivent rejoindre lorsqu’ils reçoivent un SMS les avertissant de l’arrivée de leur colis) sans oublier les points de rechargement électrique. Mais ce système, comme celui qu’a déjà proposé Amazon dans la même logique, peut se trouver bloqué par la difficulté d’obtenir des autorisations pour les mouvements des drones. Article (urba2000.com)

Mobilité numérique durable : le salon professionnel AUTONOMY MOBILITY WORLD EXPO 2023 (langue officielle anglais) se tiendra les 22 et 23 mars 2023 au Parc des Expositions - Pavillon 6 ; 1 Place de la Porte de Versailles ; 75015 Paris.  C’est une initiative française à dimension internationale qui accueille des décideurs politiques, institutions, associations spécialisées sur la mobilité, entreprises et start-ups. Il est focalisé sur les solutions de mobilité durable et les logiciels. Les organisateurs attendent 200 exposants, 300 intervenants et plus de 8 000 participants. Pour consulter la liste des exposants, le programme des conférences et les conditions d’accès : Article (urba2000.com)

RER Métropolitains : organisée par VRT Ville Rail & Transport le 13 avril 2023 dès 16h à Athenes Services 8, rue d’Athènes 75009 Paris, cette conférence sur les conditions pour réussir, donnera la parole aux collectivités qui sont en train de préparer les dossiers de ces nouvelles liaisons entre les villes qui ont construits des métros (ou des tramways) et leurs périphéries (où l’offre de transport public est très faible). Nous vous avions indiqué que le chef de l’Etat avait décidé d’accélérer cette politique de continuité des dessertes du quotidien dans le périurbain dans un précédent bulletin, avec l’objectif de sélectionner 10 grandes métropoles en France. Pour voir le programme et s’inscrire (gratuit dans la limite des places disponibles) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 26 mars 2023

Bulletin d’information du 20 mars 2023

Europe : Véhicules thermiques : Opposition de l’Allemagne à l’interdiction de la vente à partir de 2035 de voitures neuves à moteur thermique. Dans notre  message d’octobre 2022, nous vous avions informés du vote du Parlement européen pour cette interdiction. Dans cette logique, le Gouvernement français et les industriels (groupes automobiles comme Stellantis ou Renault et les équipementiers) se sont engagés sur la voie du véhicule électrique.

Ce revirement pourrait être soutenu par l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie. Les commentaires des connaisseurs de la politique interne allemande pensent que ce recul de la tendance écologique reflèterait une situation très tendue entre les partis de la coalition et une résistance de la filière automobile traditionnelle et des utilisateurs des véhicules thermiques qui y sont très attachés. Article (urba2000.com)

Hydrogène : Normalisation : les travaux importants que l’Alliance européenne pour l’hydrogène a effectué depuis 2020 débouchent sur un document de 121 pages intitulé « Feuille de route pour des standards européens » sur les besoins de normalisation de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène décarboné (production, stockage, transport, applications). Les 400 sujets identifiés sont répartis dans les domaines suivants : la mobilité, l’industrie, le bâtiment et les vecteurs énergétiques c’est à dire les molécules portant l’atome d’hydrogène H comme l’ammoniac NH3, le méthanol, et les liquides organiques qui peuvent mieux s’adapter à certains usages que la molécule H2 elle-même. Dans le domaine de la mobilité le classement en familles permet d’examiner les textes en vigueur afin d’envisager les progrès à proposer : Véhicules routiers légers, Véhicules lourds routiers et non routiers, Rail, Maritime, Aviation. Article (urba2000.com)

Dirigeable pour charges lourdes : Dans un précédent article, en 2021, nous vous avions fait part des avancées du projet  Flying Whales destiné à transporter par ballon dirigeable des charges lourdes ou très encombrantes qui posent des problèmes à la circulation routière. C’est sur la commune de Laruscade à quelques kilomètres de Bordeaux que devraient être construits et réparés les ballons. L’emprise du site est de 75 ha.

La concertation avec le public sur le projet d’aménagement de la zone se termine ainsi que la mise en compatibilité du PLU de la commune pour permettre la réalisation des ouvrages.
Les travaux pourraient débuter en 2024 avec une ouverture du site en 2025. Cette activité créera 300 emplois directs à terme et 300 emplois indirects sur la région. Article (urba2000.com)

Livraisons de colis par drones : L’entreprise Wing (filiale d’Alphabet, groupe Google) a pour ambition selon le magasine l’Usine Digitale d’effectuer à très grande échelle l’optimisation de déplacements par drones pour concurrencer les livraisons par transport terrestre.
Le logiciel gère des configurations complexes pour les lieux de décollage (sur lesquels les employés des magasins doivent déposer les marchandises avant l’arrivée du drone) et les bords de trottoirs où il atterrit (et que les destinataires doivent rejoindre lorsqu’ils reçoivent un SMS les avertissant de l’arrivée de leur colis) sans oublier les points de rechargement électrique. Mais ce système, comme celui qu’a déjà proposé Amazon dans la même logique, peut se trouver bloqué par la difficulté d’obtenir des autorisations pour les mouvements des drones. Article (urba2000.com)

Mobilité numérique durable : le salon professionnel AUTONOMY MOBILITY WORLD EXPO 2023 (langue officielle anglais) se tiendra les 22 et 23 mars 2023 au Parc des Expositions - Pavillon 6 ; 1 Place de la Porte de Versailles ; 75015 Paris.  C’est une initiative française à dimension internationale qui accueille des décideurs politiques, institutions, associations spécialisées sur la mobilité, entreprises et start-ups. Il est focalisé sur les solutions de mobilité durable et les logiciels. Les organisateurs attendent 200 exposants, 300 intervenants et plus de 8 000 participants. Pour consulter la liste des exposants, le programme des conférences et les conditions d’accès : Article (urba2000.com)

RER Métropolitains : organisée par VRT Ville Rail & Transport le 13 avril 2023 dès 16h à Athenes Services 8, rue d’Athènes 75009 Paris, cette conférence sur les conditions pour réussir, donnera la parole aux collectivités qui sont en train de préparer les dossiers de ces nouvelles liaisons entre les villes qui ont construits des métros (ou des tramways) et leurs périphéries (où l’offre de transport public est très faible). Nous vous avions indiqué que le chef de l’Etat avait décidé d’accélérer cette politique de continuité des dessertes du quotidien dans le périurbain dans un précédent bulletin, avec l’objectif de sélectionner 10 grandes métropoles en France. Pour voir le programme et s’inscrire (gratuit dans la limite des places disponibles) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 20 mars 2023

Bulletin d’information du 12 mars 2023

Émissions mondiales de CO2 : Encore en hausse en 2022, selon l’Agence Internationale de l’Énergie, de +0,9 % par rapport à l’année précédente, malgré la crise énergétique mondiale due à la guerre en Ukraine, à la pandémie et au changement climatique. Ce résultat montre que l’ère du charbon n’est pas encore terminée mais cette hausse est moins forte, du fait de la montée en puissance de l’éolien et du solaire photovoltaïque. Ces chiffres montrent que nous ne sommes toujours pas en ligne avec le scénario du GIEC qui prévoyait une inversion de la courbe d’émissions de CO2 mais cette dernière ne s’est pas encore produite. Article (urba2000.com)

Perception des problèmes environnementaux : les résultats de deux enquêtes d’opinion faites par le Service des données et études statistiques du Ministère de la transition écologique qui viennent d’être publiées indiquent que 44% des personnes interrogées évoquent le réchauffement climatique comme le problème environnemental le plus préoccupant en 2022, avant la pollution de l’eau, des rivières et des lacs et les catastrophes naturelles. La moitié des personnes interrogées estime que c’est d’abord le rôle de l’État de protéger l’environnement et de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre le changement climatique. Article (urba2000.com)

EXOTEC, fabricant de robots dans le domaine de la logistique est une jeune entreprise de Croix (550 salariés, dans la Métropole lilloise). Elle va redéployer ses activités dans la commune voisine de Wasquehal en créant une nouvelle usine, un centre de recherche & développement et un centre de formation.

Ses robots Skypods se déplacent en 3D dans les entrepôts, jusque 12m de hauteur. Ils peuvent emporter jusque 30kg de marchandises dans des bacs standardisés. Article (urba2000.com)

Logistique urbaine : Quelles améliorations ? Dans un article publié dans VoxLog, Jérôme Libeskind, créateur du bureau d’études Logicités, fait le bilan des évolutions récentes et décrit ce qui pourrait être fait pour rendre cette activité plus performante et réduire les flux qui encombrent le centre des villes. Les enseignes traditionnelles sont approvisionnées de façon consolidée. Un certain nombre utilisent la livraison à domicile, mais sans mutualisation entre elles. Le e-commerce livre à domicile en insistant sur la rapidité et la gratuité de son service, alors que cette rapidité a un coût collectif (émissions de carbone inutiles et congestion). Au fil des années, les villes ont perdu une grande partie des infrastructures qui se trouvaient dans le milieu urbain dense. Ce desserrement logistique a augmenté les flux de camionnettes en provenance de la périphérie, qui auraient pu se limiter à faire le tour des points de rencontre avec les modes écologiques de collecte/distribution de marchandises en porte à porte dans les zones denses (cyclologistique, livraison à pied, véhicules électriques). Ce sont ces espaces logistiques qu’il convient de développer ainsi que les boites à colis et consignes de retrait. Article (urba2000.com)

ChatGPT : le blog Automobile Propre s’est amusé à poser des questions sur « la voiture électrique » à l’application qui vise à remplacer les moteurs de recherche que nous utilisons tous. Le résultat est à la fois intéressant sur la forme et décevant sur le fond, puisqu’il ne fait que répéter ce que l’on trouverait en posant des questions sur des moteurs de recherche. Mais comme il est très poli, il cite Automobile Propre parmi les sources d’information à consulter pour en savoir plus…. Article (urba2000.com)

Conférence et Webinaire sur les Evaporations du trafic à 19h le 21 mars à Lyon et le 6 avril à Paris : par Pauline HOSOTTE qui a travaillé à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Laboratoire de Sociologie Urbaine) avec le soutien de Transitec, bureau d’étude indépendant. Ce nouveau concept est la modification du comportement des usagers qui inverse l’induction de trafic qui était constatée à chaque ouverture d’une voie de circulation nouvelle dans la période de construction du réseau routier urbain et périurbain. Aujourd’hui on constate que les automobilistes changent lorsque des politiques urbaines rendent la circulation plus difficile. Les modèles de calcul de demande de trafic vont certainement devoir en tenir compte.  Pour s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 12 mars 2023

Bulletin d’information du 5 mars 2023

Plan de financement des infrastructures de mobilité : l’annonce d’Elisabeth Borne, le 24 février du choix du scénario d’investissement massif de 100 milliards pour le rail sur 15 ans, montre une volonté de renforcer les transports collectifs et décarbonés appuyés par des moyens à la hauteur des enjeux. En soulignant que « le train est la colonne vertébrale des mobilités » cette annonce est une étape importante dans le lancement de la concertation avec les collectivités territoriales « qui ont en main les outils nécessaires pour que les investissements améliorent concrètement la mobilité quotidienne »  Article (urba2000.com)

Industrie photovoltaïque, perspectives européennes : une note de Gérard CREUZET, Président de l’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France rappelle la croissance de ce marché et les possibilités de diversification des usages sur lesquelles des acteurs européens pourraient se positionner. Le rendement des panneaux photovoltaïques, qui était de 6% dans les années 50 est actuellement de 20% et leur coût a chuté de 80% en 10 ans du fait d’une production massive chinoise. Le marché a dépassé les 1000 Twh en 2021 et pourrait atteindre 7400 Twh en 2030. L’Europe est en pointe sur les innovations  : un taux de rendement de 40% pourrait être atteint, ouvrant de nouveaux domaines d’application : agrivoltaïque (agriculture et énergie solaire), véhicules solaires, vitrages photovoltaïques pour les bâtiments. L’analyse du cycle de vie des produits importés pourrait rendre moins compétitifs les panneaux asiatiquesArticle (urba2000.com)

Filière Ferroviaire : Déconstruction et Recyclage des trains ? Le site du Groupe SNCF décrit les étapes industrielles des 7 plateformes de démantèlement des wagons, voitures et locomotives. Dépollution, désamiantage des rames (avec un robot à Chalindrey), désossage pour séparer les matériaux, cisaillage des ferrailles et recyclage. 98% des matériaux sont valorisésArticle (urba2000.com)

Véhicules autonomes : Waymo (Groupe Google - Alphabet Inc ) poursuit à Los Angeles le développement des services de taxis sans conducteur par des tests pendant les heures creuses (entre 22 heures et 6 heures du matin) seulement pour ses employés et les utilisateurs inscrits à son programme de recherche. Les tests de San Francisco dont nous vous avons parlé ont suscité des difficultés de gestion de la circulation (arrêts inopinés du véhicule en pleine rue ou dans des carrefours) Article (urba2000.com)

Pôles d’échanges multimodaux (PEM) en zones peu denses : Retour sur un webinaire du CEREMA pour les porteurs de projets. Le PEM de Liffré-Cormier Communauté (Bretagne) se situe à proximité d’une sortie de l’autoroute A84 à une quinzaine de kilomètres au Nord-Est de Rennes et consiste à aménager un pôle bus intégrant une aire de covoiturage et une zone permettant aux voyageurs de stationner en sécurité et à l’abriArticle (urba2000.com)

Communauté OpenStreetMap autour du vélo, des aménagements cyclables et des parkings à vélos : Le blog "Une famille à vélo" permet aux utilisateurs de participer eux-mêmes à la collecte des données terrain. Depuis une dizaine d’années c’est grâce aux applications de géolocalisation spécialisées sur la pratique du vélo que se sont constitués les communs numériques réunis par des bénévoles. Cette base de données très étendue doit être entretenue en permanence : il y a toujours des points à repositionner plus précisément, des libellés à actualiser et même des nouveautés à intégrer. Comment faire ? Ce blog vous dit comment : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 5 mars 2023

Bulletin d’information du 26 février 2023

L’atténuation en Île-de-France. Un document récent de l’Institut Paris Region fait la synthèse, en prenant les perspectives à moyen terme d’aujourd’hui, des travaux et réunions effectués en 2020 et 2021 sur les problématiques ZEN (zéro émissions nettes) et ZAN (zéro artificialisation nettes) en partenariat avec la Région Île-de-France. On s’aperçoit en lisant ce texte que la part énergétique dans les émissions de la région est très importante, avec des modes de consommation et de production importés très émissifs. La réduction de ces émissions passe par des actions sur le bâti et le transport routier. Il est relativement facile d’énoncer des objectifs sur le bâti, en imaginant un accompagnement des propriétaires de résidences. On peut voir aussi que les contraintes induites par les politiques ZAN et ZEN devraient être renforcées et non assouplies à l’avenir. Par contre beaucoup d’inconnues apparaissent sur des sujets comme la rénovation énergétique des locaux tertiaires puisque la répartition des activités des entreprises entre les locaux qu’elles utilisent aujourd’hui et pourront/devront utiliser demain est complexe, d’autant que de nombreuses branches sont concernées par de profondes mutations. Article (urba2000.com)

Drones à hydrogène : premier vol réussi d’un drone électrique à hydrogène de 4 mètres d’envergure.

L’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace à Toulouse (ISAE-SUPAERO), fait des tests pour vérifier les conditions de mise en œuvre de l’hydrogène pour donner aux drones électriques une plus grande autonomie que les batteries. Le prototype actuel utile du gaz comprimé.

La prochaine étape des deux prochaines années vise à maîtriser les technologies d’utilisation de l’hydrogène liquide qui est un important défi. Le nom du programme est Mermoz, qui évoque la traversée de l’Atlantique Sud en 1930. Article (urba2000.com)

Politique de la marche en Suisse : Un podcast du Forum Vies Mobiles sur une interview de Jenny Leuba (Association de promotion de la mobilité piétonne en Suisse), montre que la pratique de la marche a évolué pendant la période du confinement qui a forcé les citadins à marcher davantage au quotidien dans leurs quartiers. Les responsables politiques sont depuis plus favorables aux mobilités douces et acceptent de faire de petits aménagements locaux peu coûteux qui changent la vie des jeunes et des personnes âgées. Cependant cette petite avancée ne signifie pas que la priorité donnée depuis plusieurs dizaines d’années à la voiture au nom de la liberté de chacun de circuler avec sa voiture soit effectivement contrebalancée par une politique écologique qui se manifesterait par des schémas de cohérence des itinéraires piétons. Certaines villes suisses gagneraient à s’inspirer de l’affirmation des droits du piétons dans la ville comme dans d’autres pays (Danemark) ou d’autres grandes villes du monde, notamment LondresArticle (urba2000.com)

Piétons et cyclistes dans l’espace urbain : la Métropole Européenne de LILLE publie un guide sur la signalisation vélos qu’elle utilise, au sol et par panneaux verticaux, les conditions de leur emploi (zones 30, zones de rencontres, aires piétonnes, pistes cyclables, voies bus autorisant les vélos, carrefours giratoires, double sens cyclable …) et les règles du Code de la Route qui s’appliquent dans ces circonstances. Il s’adresse aux autoécoles, services publics, habitants et usagers de la ville.

Il s’agit de prévenir l’augmentation des accidents liés au développement des mobilités douces en ville. Pour consulter le guide : Article (urba2000.com)

Journée de Formation : les mécanismes des marchés publics innovants le 10 Mars 2023 à la Direction des Affaires Culturelles et du Cresco - 4 Av. Pasteur, 94160 Saint-Mandé  : organisée par le Cluster Eau Milieux Sols (EMS) Paris Ile-de-France pour les entreprises de la GreenTech, la journée présentera les objectifs politiques qui conduisent à faciliter la place de l’innovation durable dans les marchés publics, les outils réglementaires et les retours d’expérience entre maitrises d’ouvrage publiques et entreprises. La matinée sera consacrée à la formation, l’après-midi à des ateliers et des rencontres entre les acteurs. Article (urba2000.com)

Colloque à Loos-En-Gohelle les 16 et 17 mars prochains, sur la pratique de conduite du changement dans une ville en transformation depuis plusieurs décennies. Labellisée par l’ADEME comme démonstrateur national de la construction, en allant à la rencontre de ses habitants, un nouveau modèle de développement a été repensé. La Ville souhaite aujourd’hui faire connaître ses réalisations sur le chemin d’une ville durable. Les visites (de la ville et des terrils inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO) précéderont les ateliers thématiques (de l’agriculture à la culture, en passant par l’énergie, l’implication citoyenne et la biodiversité) du premier jour. Les conférences se dérouleront au musée du Louvre-Lens, situé à quelques kilomètres, le deuxième jour. Programme et inscriptions sur le site de l’évènement : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 26 février 2023

Bulletin d’information du 19 février 2023

La stratégie française pour l’énergie et le climat (SFEC) examinée par le Conseil économique social et environnemental (Cese)  : un avis a été voté le 15 février au palais d’Iéna, sur le financement des actions de réduction des émissions qui vont être nécessaires pour assurer la transition énergétique. Cécilia Berthaud, Secrétaire générale adjointe à la planification écologique, a présenté la planification écologique et un 1er diagnostic pour lancer les actions (cf France Nation Verte dont nous vous avons parlé). Compte tenu du contexte d’augmentation des prix de l’énergie et de retour de l’inflation, le CESE préconise 15 propositions en amont d’une loi de programmation quinquennale.
Julia Grimault (Groupe Environnement et nature) a listé les acteurs (ménages, entreprises, collectivités, établissements financiers ...) et les outils (incitations, réglementations, évaluations) qui devront contribuer sur la durée au financement de cette transition qui sera aussi un apprentissage collectif de la sobriété. Texte simple et rigoureux, qui appelle des décisions ambitieuses à tous les niveaux. Article (urba2000.com)

Voiture électrique : Comment les constructeurs vont-ils gagner de l’argent ? Le média Automobile propre explique les services et équipements imaginés pour améliorer la rentabilité de leur activité au-delà de la vente des véhicules électriques. Les services payants reposent sur les technologies embarquées et une connexion permanente à Internet. Ces services numériques seront facturés à l’acte, notamment pour les mises à jour d’applications liées au bon fonctionnement et à la sécurité du véhicule et de sa conduite et à la demande pour des options de confort ou d’assistance. En développant des partenariats avec des opérateurs ils peuvent aussi créer un réseau de services autour du véhicule qu’ils ont vendu : bornes de recharge électrique, services de mobilité partagée. Article (urba2000.com)

Logistique durable : Conventions entre La Poste et 11 Métropoles. D’une durée de 4 ans, ces collaborations avec Toulouse, Bordeaux, Lyon, Montpellier, Brest, Clermont-Ferrand, Le Havre, Grenoble, Aix-Marseille, Lille et le Grand Paris portent sur la décarbonation des flottes de véhicules, en particulier des véhicules du dernier km, ici représentés par un vélo-cargo.

Le développement de la cyclo-logistique électrique nécessite des aménagements adaptés et des lieux de livraison/dépôt. Par ailleurs CMA-CGM et La Poste ont signé un accord de coopération entre leurs filiales CEVA et GeoPost pour valoriser leurs sites de dépôts, stockage et livraisons. Article (urba2000.com)

Appel à Manifestation d’Intérêt : « Numériser la conduite du changement  » Lancé par l’ IRT SystemX , il vise à concevoir des solutions numériques pour stimuler les changements de comportement.  Les contextes d’application sont assez larges : la sobriété énergétique, l’économie circulaire, la décarbonation, la transition environnementale, la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE), la résilience des systèmes et des territoires. Les candidats ont jusqu’au 31 mars pour envoyer leur dossier de candidature. Article (urba2000.com)

Webinaire : Système de Route Electrique : Organisé par l’ATEC le Vendredi 10 mars matin. Il y sera présenté les techniques de Décarbonation du transport routier qui sont en compétition pour construire le Système d’autoroute électrique (ERS) qui fait l’objet d’un programme de recherche-déploiement européen. Cette conférence est co-organisée par l’Université Gustave Eiffel et le Cerema. Pour consulter le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Exposition "Permis de Conduire" jusqu’au 7 mai 2023, 60 rue Réaumur, Paris 3e : En cette période de vacances scolaires petit et grands pourront revisiter les collections du musée des Arts et Métiers retraçant l’histoire des transports, à l’occasion d’une exposition sur l’histoire de l’automobile et son avenir, qui intègre les aspects sociétaux et l’aménagement des villes et des activités qui ont été façonnés par et pour l’usage des voitures au cours du 20 ème siècle. Elles sont aujourd’hui 1,3 milliards à circuler dans le monde. Du mardi au dimanche, Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 19 février 2023

Bulletin d’information du 12 février 2023

Le « billet unique » français : en présidant personnellement le jury du hackathon du Forum de l’Agence de l’Innovation pour les Transports, Clément Beaune, ministre des Transports, a lancé un projet collectif des acteurs du monde des transports publics de personnes : Autorités organisatrices des métropoles et régions, plateformes et transporteurs, structures représentant les professions, constructeurs et distributeurs de matériels billettiques et usagers ont proposé des « solutions » donnant des priorités différentes à des principes parfois opposés, qu’il va maintenant faire cohabiter parce que dans tous les cas les usagers auront tous à retrouver quelque part dans le produit final les éléments particuliers dont ils ont besoin pour se déplacer : comprendre quelle est l’offre de transport pour se déplacer là et quand ils le désirent, savoir ce qu’ils auront à payer et donner leur avis pour faire profiter la communauté de leur expérience. Projet de 2ans, à faire tous ensemble . Article (urba2000.com)

Dossier sur le MaaS : l’évènement organisé par le Cerema en novembre dernier sur les obstacles et les enjeux des systèmes d’information et de paiement permettant d’associer les services des transporteurs et de comparer leurs prestations de bout en bout, permet de mesurer l’importance du changement par rapport à la situation actuelle où ces comparaisons ne sont pas possibles. Le texte de Loukarl-Lucas JACQUET de Wavestone-TransportShaker présente le mécanisme MaaS, programme européen qui dérive de la Directive Transports Intelligents de 2010. On s’aperçoit que parmi les freins au changement il y a la perspective de voir arriver sur le marché de nouveaux acteurs qui pourraient apporter des « solutions » sur certaines parties de ce système complexe dont les usagers comprennent mal le fonctionnement. Article (urba2000.com)

Railcoop : lignes ferroviaires secondaires en exploitation coopérative ? Constituée en SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) qui fait partie du domaine de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), Railcoop a comme ambition de redonner du sens à la mobilité ferroviaire et au transport de marchandises en impliquant citoyens, cheminots, entreprises et collectivités.

Elle exploite actuellement des trains de fret entre Capdenac (Lot) et Saint-Jory (Haute-Garonne) et envisage d’exploiter, à partir de l’été 2024, la liaison Bordeaux-Lyon, avec une fréquence très réduite, compte tenu de ses capacités financières limitées. Une information de VRT (Ville, Rail et Transports) mentionne l’entrée au capital de Lyon et de sa Métropole. La carte donne une idée de l’ampleur du réseau qui est potentiellement concerné par cette initiative. Article (urba2000.com)

Le covoiturage monte en charge : le média détours analyse plusieurs facteurs qui expliquent la croissance des inscriptions sur les plateformes BlaBlaCar Daily et Karos : l’augmentation du prix des carburants et la baisse de pouvoir d’achat résultant de l’inflation est certainement un point essentiel des derniers mois. Cette évolution est encouragée par le gouvernement qui a mis en place une aide financière aussi bien pour les trajets longs que les trajets courts pour les conducteurs et les passagers, avec l’objectif de 3 millions de trajets partagés par an, soit 4,5 millions de tonnes d’émissions de CO2 en moins. Article (urba2000.com)

Eau et Electricité : La capacité à produire de l’électricité nationale bas carbone est une question d’actualité. Un article du Monde de l’Energie commentant le bilan électrique 2021 de RTE rappelle les principes qui permettent d’exploiter notre ressource en eau renouvelable pour produire de l’électricité. Barrages et centrales nucléaires ont une part de 12% et de 69% de l’électricité que nous avons consommée ou fournie aux pays voisins. Globalement en Europe, la situation est différente puisque un tiers seulement de l’électricité est produite sans énergie primaire carbonée. Le réchauffement climatique peut avoir plusieurs conséquences sur cette capacité. Les périodes de sécheresse limitent la puissance disponible des centrales nucléaires qui sont au bord des fleuves. Les projets de nouveaux réacteurs en France se situent principalement sur les côtes où le refroidissement de la vapeur en sortie de turbine peut se faire en circuit ouvert avec l’eau de mer. Article (urba2000.com)

Hydrogène solide : les risques de stockage de l’hydrogène sur un navire ne sont considérés comme acceptables par les experts que pour des quantités faibles permettant de faire de petits déplacements de bateaux légers. Pour tenter de dépasser cette difficulté, l’absorption ou la combinaison dans une molécule, sont des solutions possibles, à condition que les réactions chimiques et la disponibilité des catalyseurs soient économiquement viables. Les chantiers navals Next Generation (Pays-Bas) lancent la construction d’un premier navire appelé Neo Orbis, à pile à combustible utilisant le borohydrure de sodium (NaBH4) comme moyen de stockage de l’hydrogène à l’état solide. Mise en service prévue en 2024. Article (urba2000.com)

Report Modal : un long processus : la thèse de Florence Labarre ( LAET) sur le changement des comportements focalisé sur le «  passage à l’action » décrit les étapes psychologiques qui permettent de changer nos habitudes. Ce travail théorique devrait aider les autorités organisatrices dans la mise en place de mesures favorables au report modal et de mesurer plus rigoureusement l’effet de chacune d’entre elles sur les effets des habitants de leurs territoires. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 12 février 2023

Bulletin d’information du lundi 5 février 2023

Lancée officiellement par Christophe BECHU, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, l’idée d’une transformation volontaire des territoires pour faire face à la nécessaire ADAPTATION au changement climatique amène une autre dimension à la lutte contre le changement climatique. 

La conformité aux accords de Paris dans un cadre européen reste une réalité, mais qui pouvait sembler théorique pour beaucoup de personnes. Si chacun prend conscience que tout le monde se prépare à faire face au risque, que les assureurs, les entreprises, les collectivités locales se mettent vraiment à regarder autrement ce qui se passe dans un monde que nous ne pouvons plus empêcher de se réchauffer, cela est beaucoup plus concret. 

Le fonds vert que met en place le gouvernement vise à donner aux responsables des territoires les moyens d’embarquer leurs interlocuteurs publics et privés à faire évoluer leurs comportements. L’année 2023 pourrait être celle de ce déclic collectif. Article (urba2000.com)

Covoiturage : Le plan national covoiturage lancé en décembre par les ministères des transports, de l’écologie et de la cohésion des territoires a pour objectif de multiplier par 3 la pratique de ce service, en particulier pour les trajets quotidiens domicile-travail, avec un mécanisme d’aides publiques impliquant les collectivités locales (autorités organisatrices de mobilités et /ou gestionnaires d’infrastructures) et l’Etat. Un guide cosigné par la société Ecov et le CEREMA est destiné aux collectivités locales qui souhaitent mettre en place ce dispositif sur leur territoire. Article (urba2000.com)

Place de la voiture dans les déplacements quotidiens : Pour donner la mesure des comportements à transformer, Le Monde commente les graphiques de la thèse d’Aurélien Bigo (2020, fondés sur les chiffres INSEE de 2017). Nos trajets du quotidien, avant la « Grande Transformation » de la Covid et des Transitions qui l’ont suivie étaient des déplacements en voiture, qui représentent 54 % des émissions de gaz à effet de serre des transports. Les actifs faisaient 74 % des trajets domicile-travail en voiture et 33 % lorsqu’on regarde ceux qui sont inférieurs à 5 km. Ces comportements sont encore plus marqués dans les petites et moyennes communes, allant jusqu’à 90 % pour celles qui sont en périphérie de villes. Dans l’aire d’attraction de Paris, la proportion tombe à 44,1% , les transports en commun montant jusqu’à 44,7%. Ce travail évaluait à 43 % la proportion des automobilistes résidant au centre des aires urbaines qui pourraient se déplacer à pied ou à vélo, ce qui montrait l’effet potentiel des politiques de promotion de ces modes qui ont été engagées en urgence pendant la pandémie. Article (urba2000.com)

Politique écobonus de la Métropole Européenne de Lille (MEL) : ce dispositif consiste à donner une prime aux automobilistes qui décalent leurs trajets en dehors des heures de pointe ou prennent un autre mode de transport. Le projet concernera au départ les utilisateurs habituels des axes A1 Paris-Lille et A23 Valenciennes-Lille par une campagne de pré-inscription en avril 2023,  le déploiement opérationnel ne commençant que début septembre. Le contrôle de l’effacement des déplacements par lecture automatique des plaques d’immatriculation fera l’objet d’un règlement à voter en conseil communautaire en juin. La «  gratification » pour ceux qui auront réussi à transformer leurs habitudes ira jusqu’à 2€ par trajet (maximum de 80€ par mois). Article (urba2000.com)

Télétravail des franciliens : l’enquête en ligne du Forum Vies Mobiles réalisée par l’ObSoCo (Observatoire Société & Consommation) du 1er au 12 décembre 2022 est la seconde sur les impacts de la pratique du télétravail en Île-de-France. Elle montre que la stabilisation à un niveau élevé de cette organisation de la vie des cadres après la crise sanitaire a des conséquences sur leur rapport au logement, leurs modes de déplacement, les nuits passées hors du domicile et même sur leurs projets de déménagements (envie d’espace et de nature). 38% des actifs franciliens qui ont un projet de déménagement ne l’auraient pas eu sans le télétravail, surtout s’il s’agit de quitter l’Île-de-France, 20% ne souhaitant pas du tout déménager. Article (urba2000.com)

Livraison par robot autonome : Carrefour teste la livraison de proximité d’un de ses magasins sur un parc d’activités (bureaux) à côté de l’aéroport de Zaventem (Belgique) par un robot autonome de l’entreprise Delivers.ai dont le siège social est à Londres. Carrefour envisage ensuite de créer un pilote dans une zone de centre-ville toujours en Belgique. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du lundi 5 février 2023

Bulletin d’information du lundi 30 janvier 2023

Réglementation européenne sur l’usage des drones civils : U-space est le nom du cadre réglementaire européen dans lequel les drones peuvent voler. Il s’agit d’un ensemble d’espaces aériens désignés et gérés par les États membres où peuvent être autorisés des vols d’aéronefs sans humain à bord.(Unmanned Aircraft Sytem - UAS) .

En tant que système assurant la sécurité, la sûreté, la protection de l’environnement et de la vie privée, l’UAS se présente comme un ensemble de textes uniformes en Europe sur les matériels volants, les pilotes, les contrôleurs et les services numériques qui doivent être disponibles lorsque les vols sont autorisés. Le Réglement U-space entre en vigueur le 26 janvier 2023. Article (urba2000.com)

Lithium : Mise en exploitation de gisements en France ? Une annonce du groupe américain Ensorcia dont le siège est à Houston, spécialiste de la transformation du Lithium, a suivi une information du groupe de minéraux industriels Imerys (dont le siège est à Paris) sur la mise en exploitation minière d’ici 2027 d’un gisement en France, dans l’Allier. Le lithium est nécessaire pour la fabrication des batteries de véhicules électriques. Les ressources exploitées actuellement se trouvent en Amérique du Sud. Article (urba2000.com)

Vecteurs énergétiques décarbonés : Un article des Techniques de l’Ingénieur rappelle que l’ammoniac est un vecteur énergétique potentiel pour la décarbonation de la mobilité. Il est obtenu généralement à partir du méthane et de la vapeur d’eau, ce procédé générant du CO2. Un autre procédé partant de l’hydrogène vert et de l’azote de l’air donne un gaz beaucoup plus facile à stocker et transporter que l’hydrogène. Il existe plusieurs voies pour l’utilisation  : le cracking, procédé connu pour revenir à l’hydrogène, au moment et sur le site où il est consommé et les piles à combustible, qui ne sont pas encore commercialisés . Actuellement la ville de Slagen (Norvège), qui dispose d’hydroélectricité construit une unité de production de 20.000 tonnes d’hydrogène vert par an qui sera converti en 100.000 tonnes d’ammoniac. Des ports et des bateaux sont intéressés dans plusieurs pays à utiliser cet ammoniac qui leur paraît moins contraignant que l’hydrogène. Article (urba2000.com)

Information sur les transports en commun. La société Moovit, créée en 2012, s’est spécialisée sur la collecte et l’analyse des données de transport public. Elle entretient aujourd’hui des données sur 3 500 villes de 112 pays. Cela correspond à un réseau de 875.000 éditeurs de service (les Mooviters) qui contribuent à entretenir le réseau mondial et le complètent par des informations sur les autres modes de déplacement qui existent dans les territoires où ils se trouvent pour vendre les services. Elle revendique actuellement 1,7 milliard d’utilisateurs. Elle peut rendre service pour le lancement de modes de transport nouveaux et publie des informations sur les distances parcourues sur les réseaux des différents pays. Article (urba2000.com)

Evènement Logistique : le Salon Supply Chain Ouest se déroulera le 7 février de 9h00 à 18h00 au Parc des Expositions Quimper Cornouaille, 32 bis rue de Stang Bihan. Il réunira les professionnels du transport et de la logistique. Soutenu par les fédérations professionnelles et les institutionnels comme la région Bretagne et la CCI Bretagne. Plusieurs conférences et ateliers porteront sur l’organisation de la logistique en Bretagne, les synergies pour une supply chain attractive et durable, la mutualisation de l’énergie, l’optimisation des colis pour réduire l’impact environnemental, la digitalisation de la supply chain. Pour s’inscrire : Article (urba2000.com)

Conférence de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville Agir avec l’Existant : Cette troisième séance du mardi 7 février 2023 se déroulera à l’Institut Paris Region, 15 Rue Falguière Paris 15eme. Pour réparer et transformer la ville il s’agit de repenser les services urbains et les réseaux d’énergie, compte tenu des nouveaux enjeux environnementaux, climatiques et énergétiques. Pour consulter le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Atelier 8 février 2023 Révolution des Véhicules Légers à 18h30 à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer, Paris 75004 Salle pépinière (2e étage). Organisé par La Fabrique Ecologique et le Forum Vies Mobiles, pour présenter les résultats de leur groupe de travail portant sur le développement de véhicules légers (avantages et conditions d’accompagnement ) au service d’une mobilité sobre. Inscription gratuite mais obligatoire. Il sera possible de suivre l’évènement à distance. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du lundi 30 janvier 2023

Bulletin d’information du 22 janvier 2023

50 ème Congrès de l’ATEC : nous vous avons parlé de ce congrès-exposition qui s’est tenu cette semaine avec une partie en webinaire improvisé du fait de la grève des transports.

60 exposants, 2000 visiteurs, 80 conférences, 29 partenaires dont URBA 2000 et T-Puissance3. On remarque dans le contenu une place grandissante des zones peu denses, de la logistique, et des véhicules autonomes émergents, qui va de pair avec un retour des gestionnaires d’infrastructures qui s’étaient moins déplacés l’année précédente. Ceci s’accompagne souvent d’une découverte collective de notre complexité. On peut l’illustrer par la présentation de l’un de nos lecteurs Victor Dolcemascolo sur les identifiants numériques mondiaux des zones logistiques appelés LOCODE qui est détaillée dans la lettre de T3 numéro 27. Les retours du Congrès et les activités de l’année seront annoncées sur le site 50ème Congrès de la mobilité intelligente ATEC ITS France (atec-its-france.com)

Energies renouvelables : La première hydrolienne qui produit de l’hydrogène est immergée à côté de l’île d’Ouessant. Elle injecte de l’électricité dans le réseau de cet ile et donc du réseau national. C’est pour l’entreprise SABELLA qui travaille sur ce produit depuis 2008 une victoire. L’objectif à terme est de produire 65 % de la consommation énergétique de l’Ile avec deux hydroliennes, une éolienne et des panneaux solaires. Un petit électrolyseur de la société H2GREMM a été installé pour fabriquer de l’hydrogène alimentant des vélos PRAGMA. Au-delà des démonstrations actuelles, l’équilibre de cet écosystème dépendra des conditions dans lesquelles seront rémunérés les excédents d’électricité injectés dans le réseau national. Article (urba2000.com)

Le numérique est-il un levier pour la transition énergétique ? Cette question est très importante puisqu’il est plus facile de mettre en avant des avantages potentiels du numérique par rapport à des systèmes anciens en laissant dans l’ombre les émissions qu’il induit dans les plateformes, les réseaux et les terminaux. Selon un rapport du Sénat, les émissions de GES liées au développement du numérique pourraient bondir de 60% d’ici 2040 pour atteindre 6,7% des émissions nationales. On rappelle le lien de la plateforme open data à partir de laquelle le grand public peut consulter les caractéristiques du groupe EDF, les sites de production, les émissions de CO2 ....Un stand ORANGE au salon ITS donnait accès à la plaquette collectivités locales Villes et territoires durables - Collectivités locales (orange.com) dans laquelle on trouve les engagements environnementaux d’Orange . Comme les autres opérateurs de téléphonie mobile qui travaillent sur ce thème, il est indiqué que l’écosystème télécom représente 1,6 % des émissions de GES dans le monde et s’engage à être Net Zéro Carbone en 2040. Dans cette comptabilité, ce sont les terminaux (téléviseurs, écrans d’ordinateurs) qui pèsent 79 % et les plateformes 16 % des GES du numérique. Article (urba2000.com)

Document de référence :  Décarboner les transports au quotidien publié par l’Institut Montaigne : Ce texte fait des recommandations pour la transformation logistique du territoire, en partant du besoin de l’usager (offre mutualisée de casiers de dépôts de colis dans les centres villes …) jusqu’à des recommandations plus classiques sur la mobilité, mais en passant par la mise en place d’un « écoscore » pour les services de livraison. (160 pages) Article (urba2000.com)

Véhicules autonomes  : L’Usine Nouvelle annonce que deux navettes autonomes EasyMile EZ10 (capacité 12 personnes à bord) avec un opérateur terrain et une supervision à distance (Paris) seront mises en place sur un parcours de 1,5 km au Centre National de Tir Sportif (CNTS) à Châteauroux (36) . Ce dispositif sera exploité par Keolis pendant les JO 2024. Easymile opère également des essais à Toulouse avec Transdev, sur 6,6 km de routes ouvertes du campus de cancérologie et sur le site d’ArianeGroup, situé aux Mureaux dans les Yvelines, qui présente une configuration plus complexe. Article (urba2000.com)

Webinaire : OBSMMA (Observatoire de la Mobilité des Modes Actifs) est le nom d’un projet du CEREMA. Un webinaire sera organisé le jeudi 2 février 2023 de 14h à 16h, financé par la Délégation à la Sécurité Routière, associant Vélo & Territoires ainsi que le Club des Villes et Territoires Cyclables et Marchables. Il s’agira d’une présentation des enjeux de la quantification de la pratique de ces mobilités pour les décideurs, notamment des outils disponibles pour compter les vélos et les piétons et pour enquêter sur la mobilité. Pour s’inscrire et recevoir les liens de connexion : Article (urba2000.com)

Evènement organisé par La Banque et le Hub des Territoires le 9 février 2023 de 16h30 à 18h, 72 avenue Pierre Mendès France 75013 Paris en partenariat avec Bordeaux Technowest et Impulse Labs sur le développement de la mobilité durable dans les territoires qui vise à faire connaître des solutions innovantes, portées par des startups ainsi que les témoignages de leurs clients (mobilité alternative, de covoiturage, d’optimisation des flux de mobilité, ou encore d’assurance ou guidage cycliste). Pour s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 22 janvier 2023

Bulletin d’information du 15 janvier 2023

Energie : Le projet de loi « accélération des énergies renouvelables » a été adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale.  Il doit maintenant passer en commission mixte paritaire puisque le Sénat avait retenu des dispositions différentes. Il vise à un déploiement massif de parcs éoliens en mer et de panneaux solaires sur les bordures d’autoroutes et les parkings. L’installation d’ombrières photovoltaïques pourrait devenir obligatoire pour les parkings de plus de 1.500 m². Ceci permettra d’utiliser cette énergie renouvelable directement pour la décarbonation des véhicules légers et des poids lourds. Article (urba2000.com)

Bilan Carbone des Transports de Marchandises : un dossier de Selectra, entreprise française spécialisée dans la comparaison d’offres d’électricité, de gaz et d’accès à Internet, rappelle les données générales de cette question qui concerne toutes les entreprises et aussi les particuliers. En effet la transparence sur les émissions de Gaz à effet de serre (GES) fait partie de la performance des entreprises qui doivent réaliser pour cela un bilan carbone.  (Article L1431-3 du code des transports). Il s’agit d’une politique européenne qui se traduit aussi par l’interdiction de la vente de voitures et véhicules utilitaires légers neufs à essence et diesel dans l’UE en 2035. Il n’y a pas encore d’objectifs ni de date pour les poids lourds, qui représentent environ 1% de la flotte totale de véhicules de l’UE, mais 26% des émissions du transport routier. Article (Urba2000.com)

Rôles des collectivités territoriales dans le développement de la mobilité électrique : il est prévu que le nombre de véhicules électriques soit multiplié par six d’ici 2030. Le développement d’infrastructures de recharge de véhicules électriques (IRVE) est à planifier notamment pour celles qui sont sur l’espace public. C’est l’objet du Schéma Directeur des Infrastructures de Recharge pour Véhicules Electriques (SDIRVE) introduit dans la Loi LOM. Les réseaux de distribution d’électricité sont la propriété des communes ou des syndicats de communes depuis 1906. Les lois sur l’organisation des compétences des collectivités ont élargi les compétences de ce qui s’appelle aujourd’hui les AODE (Autorités Organisatrices de la distribution d’énergie),les métropoles ou Agglomérations remplaçant les communes qui en font partie et les départements regroupant les communes sur une base volontaire. Dans la Région Hauts de France, la Métropole Européenne de Lille qui s’est substituées aux 95 communes prééxistantes a récemment lancé un marché de service pour la fourniture, l’installation et l’exploitation  de bornes de recharge. La Région elle-même a ouvert le site Pass Pass électrique pour informer les usagers de l’existence et des caractéristiques de ces bornes. Article (urba2000.com)

Conférence régionale sur la logistique en Bretagne : Robert Jestin qui y a participé nous indique que les responsables professionnels de cette activité vitale pour l’économie de la Région ont confirmé qu’ils voulaient agir ensemble pour relever les défis auxquels ils sont confrontés. Pour les décrire, ils font référence à la thèse de Soraya SAADI CAUVIN dont nous vous donnons quelques éléments dans la Lettre de T3 n° 26.

Route Electrique :  Le concept ERS (Electric Road System) ou système de recharge dynamique des véhicules électriques est étudié depuis plusieurs années.  C’est aujourd’hui une perspective de solution pour la recharge des véhicules Poids Lourds dont la décarbonation représenterait des masses de batteries déraisonnables. Plusieurs technologies sont à l’étude dans des projets européens que nous vous présentons dans la Lettre de T3 n° 26.

Nous avons rencontré Philippe Nobileau, auteur de nombreuses inventions en électrotechnique, qui avait déjà travaillé au début des années 90 au programme IVHS (Intelligent Vehicle Highway System) aux Etats Unis. Il a conçu le système de recharge dynamique ZE-Feed (ze-drive.com).

Ce système pourrait électrifier différents types de voiries où circulent des véhicules électriques utilisés pour le transport de marchandises (véhicules utilitaires légers, camions de livraison). Le système comporte un cable installé dans la chaussée et un collecteur de courant embarqué. Article (urba2000.com)

Intelligence Artificielle pour l’analyse de la mobilité : INGENIUS, plateforme d’information sur les travaux menés à l’Ecole des Ponts ParisTech publie un dossier sur les apports de l’IA pour comprendre, suivre et le cas échéant agir de façon pertinente sur la mobilité. Ceci est rendu possible par les progrès de la cartographie, du traitement des grandes bases de données et de l’ouverture des données qui s’impose maintenant aux transporteurs. Article (urba2000.com)

Fonctionnalité « Accessibilité » sur smart phones. Depuis novembre 2022, Google Maps est disponible en France, sur Android et iOS. Les informations (boulangerie, parking, toilettes .…) sont fournies par les gestionnaires des lieux et les utilisateurs peuvent donner leur avis sur la pertinence de ces informations. Pour savoir comment activer cette fonctionnalité : Article (urba2000.com

Bulletin d’information du 15 janvier 2023

Bulletin d’information du 8 janvier 2023

ZFE et transport de marchandises : Dans une tribune dans les Echos, les Fédérations professionnelles du transport routier mettent en évidence l’impossibilité d’électrifier la flotte de poids lourds français dans des délais compatibles avec la disponibilité des camions, batteries de grande capacité et prises de recharge. Ils demandent de pouvoir accéder aux centres des métropoles alors que cinq métropoles (dont Paris et Lyon ) ont prévu de commencer à interdire l’accès dans les ZFE dès le 1er janvier 2023 à tous les Crit’Air 5 (véhicules diesel produits avant 2001). La loi Climat et Résilience ne visait des restrictions de circulation que pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes. Nous aurons certainement à vous reparler de ce sujet. Article (urba2000.com)

Parkings pour les voitures électriques : la photo ci-jointe illustre une question posée par la British Parking Association (rapportée par l’association AVEM) sur le poids des batteries des voitures qui vont occuper les parkings à niveau des années 1970. Ces ouvrages, s’ils sont électrifiés pour permettre la recharge, devront ils subir une forme de « distanciation » compte tenu du poids supérieur des véhicules électriques ?

Une Renault Zoé R110 qui embarque une batterie de 52 kWh de capacité énergétique pèse vide 1500 kg, contre 1000 kg pour les Ford Cortina Mk 3 ou une Renault 12 qui étaient la référence lors de leur conception. Article (urba2000.com) Si vous avez la réponse, nous la publierons dans la lettre de T3

Objets connectés pour faire des économies de chauffage : Un article de 01net rappelle qu’il existe des objets de domotique qui permettent de piloter le chauffage des logements et d’éviter les gaspillages d’énergie. Lorsqu’il y a une chaudière dans l’appartement et un circuit d’eau qui alimente les radiateurs dans les pièces, en remplaçant les robinets par des vannes thermostatiques on peut régler le débit d’eau pour maintenir la température d’une pièce. Si la vanne est connectée et que la chaudière est aussi connectée, il n’est plus nécessaire d’avoir à manipuler les thermostats quand un évènement se produit et que l’on a autre chose à faire (Fenêtre ouverte, absence des occupants pendant quelques jours, besoin exceptionnel de réchauffer une pièce pour quelques heures ...) Une application Internet permet à distance par exemple de s’assurer que le chauffage sera réduit pendant la journée si on est à l’extérieur et de préparer son retour dans la soirée. Dans le cas des radiateurs électriques, un fil pilote permet de choisir entre plusieurs programmes correspondant à des consignes de température en le reliant à un boîtier de connexion et à une box internet. Une application Internet permet de choisir la programmation de chaque pièce pour la journée ou la semaine.  Article (urba2000.com)

Salon technologique 2023 à Las Vegas : Le Consumer Electronic Show (CES) s’est ouvert le 5 janvier 2023. Il s’agit d’innovations électroniques qui visent à satisfaire des « attentes » du grand public (ou les produits que l’électronique grand public met sur le marché international en ce moment) . Business France accompagne plus de 200 startups de la French Tech au CES de Las Vegas. Les acteurs de la mobilité (dont 16 entreprises sur le Pavillon de l’Automobile) et les objets connectés liés à la gestion de l’énergie (Smart Home) sont bien représentés. Article (urba2000.com)

Logistique éco-responsable  : Dans le cadre du programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE) de l’ADEME, la 4ème édition du Rendez-vous EVE se tiendra le 7 février 2023 matin à la Cité Internationale Universitaire de Paris 17 Boulevard Jourdan 75014. Cet événement professionnel pourra être suivi en présentiel et à distance. Le programme dont la liste des entreprises qui interviendront pour expliquer les méthodes et les résultats de leur engagement est en ligne pour s’inscrire. Article (urba2000.com) La réunion permettra de comprendre les raisons pour lesquelles des trophées leur seront remis.

Congrès mondial de la grande vitesse ferroviaire : il se tiendra à Marrakech du 7 au 10 mars 2023. Il est organisé par l’Union Internationale des Chemins de fer (UIC) en partenariat avec l’Office National des Chemins de fer Marocains (ONCF). Cet évènement est la référence professionnelle dans laquelle se retrouvent les experts de ces technologies. Les communications portent sur les problèmes d’exploitation et de technologie qui ont vocation à servir de documents normatifs et qui permettent d’intégrer les bonnes pratiques dans les standards industriels et la formation. Pour s’inscrire Article (urba2000.com) L’UIC vient de publier l’Atlas 2022 des lignes à Grande Vitesse Ferroviaire sur lequel vous trouverez des éléments dans la lettre 25 de T-Puissance3.

Bulletin d’information du 8 janvier 2023

Bulletin d’information du 1er janvier 2023

Evolutions de la mobilité des voyageurs entre 2018 et 2021  : le deuxième rapport de l’Autorité de Régulation des Transports (ART) porte sur la période 2008-2021, c’est à dire la décennie pré COVID, la crise sanitaire et ses effets sur la mobilité en 2021. Alors que l’usage des transports collectifs augmentait légèrement, les mobilités longue distance ont progressé sur la décennie pré-COVID de +8 % en nombre de déplacements et +35 % en nombre de kilomètres parcourus. Le fort développement des services numériques s’est traduit par une hausse des ventes de billets mais cela n’a pas eu réellement d’effet sur l’intermodalité et les émissions de C02, car tous les modes en ont bénéficié. La crise sanitaire se traduit par une baisse des transports collectifs comme de la voiture particulière jusqu’au début du second semestre 2021. La reprise constatée en 2021 a été plus favorable au transport ferroviaire et aux modes personnels, dont la voiture particulière. On peut penser que les recommandations sur la distanciation et le port du masque dans les transports en commun sont les causes de cette différence. Article (urba2000.com)

Consommation énergétique en France : des données hebdomadaires sont publiées depuis fin octobre 2022, sur la consommation finale de gaz et d’électricité par le ministère de la Transition énergétique. On s’aperçoit que, par rapport à 2018-2019 (période pré COVID) les consommations d’électricité et de gaz ont baissé cette année. On ne peut pas répartir les causes de ce changement de comportement entre les appels à la sobriété et l’augmentation du prix de l’énergie. Article (urba2000.com)

Énergie locale et bas carbone : la Région Alsace investit depuis plusieurs années dans l’exploitation de la chaleur des eaux souterraines qui sont à une température de 150 à 180°C (Géothermie)  et dans l’extraction du lithium qui se trouve dans ces eaux chargées en sel (saumures) . Des puits d’extraction dans la couche aquifère récupèrent la saumure chaude. Pour cela un flux de circulation d’eau est créé dans le sous-sol, profitant des failles naturelles en les maintenant ouvertes par des puits d’injection d’eau sous-pression. Des études de géophysique aident à l’identification des formations géologiques qui permettent de créer ce dispositif. Des études d’impact sur la zone justifient les risques et les bénéfices de l’opération. Les désordres qui peuvent apparaître lorsque les réarrangements du sous-sol profond produisent des effets en surface sont difficiles à prévoir. Il arrive alors que des fissures apparaissent dans les murs de certaines maisons de la zone. C’est le cas selon Reporterre, qui publie des enquêtes sur l’écologie, d’ une habitante qui se croyait dans une maison solide. Le fossé rhénan où se trouve cette exploitation est une zone de 300 km de long et 40 km de large entre la France et l’Allemagne, sur laquelle des recherches minières ont été faites depuis longtemps. L’exploitation de la géothermie et du lithium qui s’y trouve justifie une information plus développée envers les habitants et une prise en charge des effets qui peuvent en découler qui soit clairement identifiable par eux .Article (urba2000.com)

Co-Transportage : Cette activité est réalisée par des plateformes numériques qui optimisent la charge des camions et des véhicules légers. En collectant les demandes de petits et gros colis à transporter elles répondent aux attentes des transporteurs qui ont besoin de remplir des camions qui sont rarement pleins. Les particuliers qui voyagent ont aussi souvent de la place et sont intéressés à partager leurs frais. Nous avons examiné les sites de 4 plateformes qui opèrent dans des créneaux différents mais avec la même méthode. Pour en savoir plus, rendez-vous sur T3 (t-puissance3.com) onglet « Nos dossiers » Rubrique « Cotransportage ».

Pour plus d’information et nous demander des précisions sur ces nouveaux modes d’organisation des transports de marchandises, où les clients prennent une place croissante et parviennent à mieux faire jouer la concurrence pour réduire les prix : Article (urba2000.com)

Ville du quart d’heure : ce concept, décrit par le chercheur Carlos Moreno en 2016, commenté dans le magazine FORBES en prenant l’exemple de la ville de Lyon est un principe d’organisation des territoires dans lequel les pouvoirs publics veillent à rendre l’ensemble des besoins des habitants (travail, école, commerce, …) accessibles en moins de 15 minutes sans voiture. Les services de micromobilité représentent une réelle opportunité pour repenser l’espace urbain, en complément des transports publics traditionnels pour que cette « ville du quart d’heure » devienne une réalité. A condition de participer à la construction d’un « vivre ensemble », des mobilités sur les trottoirs et dans les rues permettront une meilleure circulation, des villes plus agréables à vivre, moins de congestion et de pollutions (sonores, atmosphériques…) Article (urba2000.com)

Congrès ATEC ITS France 2023 : Votre prochain rendez-vous de l’année le mercredi 18 janvier et le jeudi 19 janvier 2023 au Beffroi de Montrouge.

Ce sera le 50ième congrès de l’ATEC où se rencontrent une fois par an les acteurs professionnels qui font la mobilité numérique avec les entreprises, collectivités et acteurs publics, de la recherche, du monde académique.… Ils vous attendent. Pour découvrir le programme, les modalités d’inscription et tarifs en ligne. Article (urba2000.com) N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour un rendez-vous !

Bulletin d’information du 1er janvier 2023

Bulletin d’information de Noël 2022

COP15 Biodiversité : Un accord a été trouvé sur la protection de la Biodiversité lors de la Conférence de Montréal (Canada) sous présidence de la Chine. Une surface de 30% de la planète devrait être protégé par un ensemble de mesures nationales d’ici à 2030, ce qui représente une augmentation notable par rapport à la situation actuelle (17% des terres et 8% des mers ). Une aide de 30 milliards de dollars par an pour la conservation devrait être accordée aux pays en développement. Un comité de suivi devrait être mis en place. Article (urba2000.com)

Plan climat européen : un accord sur la mise en place d’un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières  de l’Union Européenne (MACF) a été trouvé entre le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne afin de protéger les efforts pour réduire les émissions Européennes (62% d’ici 2030 par rapport à 2005 ) contre la délocalisation de l’industrie et de ses emplois vers les pays qui ne respectent pas les mêmes objectifs de décarbonation. Cet accord est présenté comme aligné sur les règles de l’OMC. Il devrait s’appliquer dans un premier temps sur des produits très émissifs : ciment, fer, acier, aluminium, engrais, électricité, hydrogène. Article (urba2000.com)

Renforcement forfait mobilités durables (FMD) :  par décrets publiés cette semaine, le Gouvernement exprime sa volonté d’aider les agents de la fonction publique à utiliser les transports écoresponsables (vélo, covoiturage) pour leurs trajets domicile /travail. A compter du 1er septembre 2022, le FMD est porté à 300 € et sera cumulable pour ces agents avec le remboursement partiel de leur abonnement de transport en commun. Ce mécanisme, initialement prévu en 2019 pour le vélo et le covoiturage, est étendu aux mono-roues, deux roues en libre-service non-thermiques, et services d’auto-partage de véhicules à faibles émissions. Article (urba2000.com)

Infrastructures de la transition écologique. La Cellule Economique Régionale (des Hauts-de-France) de la FNTP (Fédération nationale des Travaux Publics) publie, sous le titre Baromètre des infrastructures de la transition écologique une liste d’investissements et de travaux de rénovation qui sont liés à la transition écologique. Il s’agit d’une « carte de voeux » originale des « Acteurs de la Planète » que sont les entreprises de travaux publics, avec un rappel d’objectifs régionaux ou d’orientations nationales. Reste à découvrir (ou à co-construire ? ) le plan d’action concret. En ce qui concerne la mobilité, il est vrai que les pistes cyclables sont des éléments de sécurité indispensables pour accompagner l’usage du vélo, mais en matière de transports collectifs, l’offre de services, notamment de cars, est en ce moment un sujet plus difficile que celle de l’amélioration des infrastructures. On aurait pu aussi rappeler que le secteur des travaux publics doit lui aussi réduire fortement son empreinte carbone… ce qui implique des changements dans les méthodes à mettre en œuvre pour effectuer tous ces chantiers ? On ne peut pas tout mettre dans une carte de vœux, même déguisée en Baromètre ! Article (urba2000.com)

Fret ferroviaire et hausse des prix de l’énergie : Les entreprises ferroviaires demandent au gouvernement une aide pour compenser la hausse du prix de l’électricité. La facture à payer pour la circulation sur le réseau français sera calculée en 2023 sur la base de 473 €/Mwh au lieu de 56 €/Mwh en 2021. Sujet difficile puisque les objectifs affichés par la Loi Climat sont une augmentation de la part du fret ferroviaire de marchandises et qu’il y a déjà eu des aides annoncées pour aider ce secteur. Article (urba2000.com

Vélos et trottinettes électriques en libre service : la MEL (Métropole Européenne de Lille) va déployer un service pour les 53 communes qui en ont fait la demande. L’expérimentation de trottinettes électriques et de vélos à assistance électrique avait été menée en 2021 précisant que ces objets, complémentaires des transports collectifs et du V’Lille devaient être stationnés obligatoirement sur des emplacements dédiés.

Elle a montré le bon usage et le respect des stations par les utilisateurs. Le cahier des charges du nouveau déploiement exigera la limitation de la vitesse des engins, le respect des emplacements de stationnement, le port du casque et la sensibilisation à la sécurité routière. Article (urba2000.com)

Hydrogène à l’essai dans les Iles : Une démonstration vient d’être réalisée à Ouessant pour utiliser l’énergie produite par l’hydrolienne SABELLA dans des vélos électriques de la société PRAGMA Mobility (Pyrénées Atlantique). C’est H2X Ecosystems qui a fourni  le générateur d’hydrogène qui permet de concentrer l’énergie des marées, variable dans la journée dans une bouteille située dans la cabine H2Gremm, qui peut recharger à la demande les vélos. Cette démonstration fait partie des sites pilotes intégrés au projet Intelligent Community Energy (ICE) , coordonné par Bretagne développement innovation. Ouessant expérimente l’utilisation d’hydrogène renouvelable - BDI

Bulletin d’information de Noël 2022

Bulletin d’information du 18 décembre 2022

Covoiturage : Une prime d’État en 2023 : les nouveaux utilisateurs des plateformes de covoiturage pour des trajets de moins de 80 kilomètres recevront 100 euros.  Cette annonce fait partie d’un plan (150 M€) qui s’adresse aux collectivités qui pourront recevoir une subvention pour des actions d’incitation des conducteurs et des passagers, ainsi qu’une aide à l’investissement pour les infrastructures, comme des aires et des lignes de covoiturage. Article (urba2000.com)

Déchets ménagers : le rapport de la Cour des Comptes qui vient de sortir met en cause la pertinence de notre organisation actuelle et l’absence d’instruments de pilotage cohérents avec l’ambition européenne d’économie circulaire
Pour réduire la quantité collectée (583 kg par habitant et par an) conformément à nos objectifs techniques (diminution de 15% à l’horizon 2030) nous dépensons 10,9 milliards d’euros, dont 81 % sont supportés par les collectivités locales et 10 % par les filières industrielles.

Ce service public de gestion des déchets (SPGD) avait déjà été examiné par la Cour 10 ans avant. Notre cadre législatif et réglementaire qui découle de la politique européenne de transformation vers l’économie circulaire contient de nombreux éléments chiffrés. La répartition du financement entre le contribuable (taxe d’enlèvement des ordures ménagères TEOM) et le producteur de déchets (enlèvements à domicile et apports volontaires) est encore trop peu différenciée, alors que plusieurs pays ont de meilleures performances. La production et la publication d’indicateurs apparaît comme essentielle pour promouvoir de nouvelles pratiques. La transparence est une condition de l’acceptation des contraintes ainsi que la participation des citoyens. Ce document très détaillé a déjà été commenté par des organisations spécialisées qui développent aussi certaines solutions, comme les associations Up Cycle et Zero Waste France, à laquelle nous empruntons une de ses images. Article (urba2000.com)

Transition énergétique dans les Ports français : un dossier de Vie-Publique analyse les différents aspects de la transformation des activités portuaires et des zones industrialo- portuaires du littoral et des berges des fleuves.

Le charbon et les hydrocarbures représentent encore une grande part des activités commerciales des ports ainsi que le carburant marin. La décarbonation des activités maritimes passe par le développement de l’usage du Gaz Naturel Liquéfié sur les bateaux et par l’introduction de l’hydrogène dans les process industriels sur les terrains des ports ou à proximité.

L’énergie nécessaire pour le chargement /déchargement des porte-conteneurs à quai comme celle de l’hôtellerie pour les navires de croisières, devra leur être fournie de plus en plus par le réseau électrique (Directive Européenne 2014/94 et Plan France Relance pour le verdissement des Ports). Les activités liées à la mobilité des personnes et des marchandises sur les ports seront intégrées dans les chaînes multimodales terrestres et auront à contribuer par leur souplesse et leur réactivité aux perturbations toujours possibles des maillons successifs de ces chaînes.

Par ailleurs, les ports français sont menacés par la montée des eaux mais aussi les tempêtes, inondations et l’érosion des côtes. L’adaptation des côtes européennes que recommandent les experts est de limiter l’artificialisation des littoraux pour que le trait de côte puisse évoluer. Article (urba2000.com)

Villes Marchables : Baromètre et questionnaire : La Fédération française de la randonnée pédestre et ses partenaires du collectif « Place aux piétons » ont mis en ligne un questionnaire qui vous permettra de donner votre avis sur la « marchabilité » de votre commune. (sécurité et confort des déplacements à pied ressenti de l’attention qu’accordent les communes à ce mode de déplacement, aménagements et services dont on peut bénéficier…) En répondant avant le 1er février 2023 vous aurez contribué au contenu du 2ème Baromètre des villes marchables. Pour répondre aux questions : Article (urba2000.com)

Conférence  : aménagement du territoire La Ruée vers l’Ouest le jeudi 19 janvier 2023 de 18h à 20h dans les locaux du Monde, 67/69 avenue Pierre Mendès France,75013 Paris. Elle est organisée par Forum Vies Mobiles, Institut de recherche sur la mobilité et le journal Le Monde sur les attentes et les choix de ces actifs qui fuient vers l’Ouest. Comment se traduit pour eux cette quête d’espace et l’amélioration de la qualité de leur vie  ? Quel est l’impact sur la mobilité et le prix de l’immobilier ? Comment tenir compte de ce phénomène dans les politiques territoriales ? Article (urba2000.com)

Conférence : Résilience énergétique des territoires : elle est organisée par l’ONG Green Cross le 26 janvier 2023 de 17h30 à 20h30 au Groupe LA FRANCAISE Paris (75) . Les territoires de montagne sont particulièrement sensibles aux transitions énergétiques et climatiques qui ont des conséquences importantes sur les activités qui peuvent s’y exercer. La nécessaire transformation a été étudiée en particulier sur les stations de sport d’hiver. Cette conférence se déroulera sous forme de 3 tables-ronde. Pour consulter le programme et s’inscrire. Article (urba2000.com)

Forum Innovation : Organisé par l’AIT (Agence de l’Innovation pour les Transports) le 1er forum national de l’écosystème d’innovation dans les transports se tiendra les 7 et 8 février 2023 de 9h30 à 17h à Paris, à la Cité des Sciences et de l’Industrie. 2 jours de rencontres avec les acteurs et de démonstrations. Pour voir le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 18 décembre 2022

Bulletin d’information du 11 décembre 2022

Ferroviaire : nous vous annoncions la semaine dernière l’annonce de l’ouverture d’un réseau express métropolitain autour de 10 métropoles françaises. Voici le plan du REMe de la Métropole européenne de Strasbourg sur lequel circulent depuis cette semaine des trains permettant de relier entre elles les villes autour de Strasbourg, de Colmar, de Freiburg, de Mulhouse et de Bâle.

Ce réseau voit circuler jusqu’à 120 trains en plus chaque jour au départ ou à destination de Strasbourg avec une augmentation de la fréquence (4 trains par heure) et une amplitude horaire de 5h à 22h. Répondant à une question du journaliste de La Tribune au cours du Forum Climat organisé à la Mairie de Paris le 8 décembre, Jean-Pierre Farandou, Président du Groupe SNCF a souligné que cette décision était aussi une bonne nouvelle pour l’intermodalité, en particulier pour BlaBlaCar et tout le transport routier qui n’utilisera plus à l’avenir les mêmes voitures qu’avant. Article (urba2000.com)

Données de mobilité : Modélisation des déplacements. Le CEREMA publie une série de fiches sur les nouvelles données issues notamment des traces GPS des personnes qui se déplacent avec leurs smartphones. Ces sources nouvelles sont différentes des enquêtes ménages déplacement traditionnelles sur la base desquelles ont été calés des modèles pour estimer la demande de trafic auxquelles aurait à répondre l’offre de services de transport. Les fiches portent sur les enquêtes origine-destination, les navettes domicile-travail réalisées par les actifs et les navettes domicile-études réalisées par des personnes inscrites dans un établissement d’enseignement et sur les principes de modélisation à adopter pour tenir compte des caractéristiques de ces nouvelles données. Article (urba2000.com)

Concurrence européenne dans le ferroviaire : une note de VRT (Villes, Rail & Transports) décrit les précautions que les Régions prennent depuis plusieurs années pour organiser et maintenir la concurrence dans les services d’exploitation des trains TER qu’elles organisent. Elles souhaitent aujourd’hui détacher les systèmes d’information voyageurs et les systèmes de vente de billets du service d’exploitation des trains. Afin de contrôler la totalité du service TER, leurs appels d’offre sont conçus pour que des groupements spécialisés dans les systèmes d’information et des intégrateurs de services s’intéressent au marché du ferroviaire au même titre que la SNCF et d’autres transporteurs. Article (urba2000.com)

Energies renouvelables : le billet de Localtis du 5 décembre, média de la Banque des Territoires détaille l’avancement du projet de loi d’accélération du développement de ces investissements qui sont demandés par les consommateurs d’énergie, voulus par certains territoires qui ont des atouts pour attirer des capitaux et des emplois, mais pas pour autant acceptés par les propriétaires des sols sur lesquels vont être faites les constructions correspondantes. Nous en sommes à la phase de reconstruction de la Loi à l’Assemblée Nationale, après le détricotage du texte adopté par le Sénat et l’examen en Commissions de près de 3000 amendements200 amendements ont été adoptés. Le temps législatif programmé est de 30 heures. On voit poindre de nouvelles notions auxquelles il va falloir s’habituer, comme le « partage de la valeur avec les clients finaux résidant à proximité d’une installation de production d’EnR » et l’« observatoire des énergies renouvelables terrestres ». Nous vous tiendrons au courant de l’équilibre qui sera trouvé pour avancer dans un contexte politique difficile. Article (urba2000.com)

Stationnement des vélos dans les copropriétés : Un article du journal Le Monde fait le point sur les nouvelles obligations des copropriétés qui découlent d’un décret du 25 juin 2022 et arrêté du 30 juin sur les garages à vélos et leur sécurisation. Dans ce domaine le travail législatif date de 2014 (loi ALUR) et de 2019 (loi LOM). C’est fin décembre que ces textes s’appliqueront aux immeubles dotés de places de stationnement qui devront faire une place aux vélos. Article (urba2000.com)

CONFÉRENCE sur les Mobilités dans les Villes du Futur le 16 décembre 2022 de 19h à 20h30 au Musée des Arts et Métiers : cette conférence est organisée par le Forum Vies Mobiles dans le cadre de l’exposition ’Permis de conduire’. Elle évoquera comment les villes évoluent et modifient nos usages et notamment notre mobilité. Alors à quoi ressembleront nos mobilités dans la ville de demain ? Avec la participation de Mathieu Flonneau, historien, spécialiste d’histoire urbaine, des mobilités et de l’automobilisme, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à Sciences-Po. Pour consulter le programme et réserver vos places (gratuites) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 11 décembre 2022

Bulletin d’information du 4 décembre 2022

Mobilités du quotidien. Dans une intervention sur youtube le 27 novembre 2022, le chef de l’État a souhaité un plan RER pour 10 grandes métropoles en France. Cette annonce fait écho à des études déjà identifiées en 2020 sur une quinzaine de villes. Bordeaux propose un réseau express métropolitain et met en place une première liaison entre Libourne et Arcachon. En Alsace les premiers éléments d’un Réseau express métropolitain européen doit être mis en service le 11 décembre. Dans les Hauts de France, une infrastructure ferroviaire neuve est à l’étude entre Lille et le Bassin Minier. Cette annonce rappelle que la décarbonation de la mobilité quotidienne nécessite pour le périurbain des infrastructures ferroviaires, mais les délais et le financement de ce réseau nouveau sont encore inconnus. Article (urba2000.com)

Fret ferroviaire : Coopération Intermodalité. Dans son intervention de conclusion de la journée Fret Ferroviaire Français du Futur organisée par l’OFP, le Ministre des Transports Clément Beaune a noté que le fret a repris un point de parts de marché en 2021.

Des efforts ont été faits et ont porté leurs fruits pour le transport combiné rail-route : aides publiques de l’État et des Régions aux investissements, engagement des opérateurs et des chargeurs, innovations, l’enjeu est aujourd’hui de poursuivre la Stratégie Nationale pour le fret ferroviaire de 2021 ce qui demande des moyens financiers, justifiés par l’objectif de décarboner les activités de transport de fretPour mesurer l’ampleur des complexités et comprendre les innovations techniques et organisationnelles : Enregistrement sur Journée Fret Ferroviaire du 23 novembre 2022 - Live (objectif-ofp.org)

Plate-forme numérique pour les données territoriales : appelée HEXADONE, la co-entreprise de la Banque des Territoires et Orange veut proposer un service numérique, simple et robuste pour valoriser les données territoriales. Il s’agira d’un partenaire de confiance pour agréger, structurer et exploiter ces données souveraines des collectivités locales d’une façon sécurisée. Ceci est important pour la mobilité, qui repose de plus en plus sur des services numériques Article (urba2000.com)

Véhicules électriques : les freins à l’achat : une note de France Stratégie étudie les solutions possibles pour accélérer le passage à l’électrique du parc automobile. En 2022 la proportion de l’électrique dans les ventes de véhicules neufs a été de 10 % et il devrait être de 100 % en 2035. L’incertitude sur le prix à long terme de l’électricité et le maillage encore insuffisant des bornes de recharge expliquent la réticence à l’achat de véhicules plus coûteux que les véhicules thermiques. Parmi les pistes qui n’augmentent pas le montant des aides publiques à cette politique, le ciblage des aides publiques sur les véhicules légers électriques et l’augmentation du malus sur les émissions et sur le poids sont envisagés Article (urba2000.com)

Webinaire sur l’accessibilité sociétale de la mobilité décarbonée le mercredi 14 décembre 2022. Le Palmarès VRT des Mobilités se réunit dès 15h le 6 décembre 2022, Espace Saint-Martin 199 bis, rue saint Martin, 75003 Paris. Le thème de cette année est “Quelles actions et quels équipements pour notre pays pour booster la mobilité électrique ?” Matériels, équipements des entreprises, investissements privés et publics, complexités et retours d’expérience. Vous pouvez consulter le programme et la liste des intervenants avant de vous inscrire sur Article (urba2000.com)

Colloque sur les conséquences de l’augmentation du prix de l’énergie et les réponses à apporter dans la mobilité ? Le mercredi 7 décembre 2022 de 9h00 à 10h30, la Fabrique des Mobilités organise un colloque avec Ekodev dans les locaux de l’Agence de l’Innovation pour les transports (AIT).  (Tour Séquoia, 1 place Carpeaux à La Défense, 92800 Puteaux, Salle TS R2 Auditorium).
Introduit par Claire Baritaud, Coordinatrice de l’AIT, ce rendez-vous sera organisé autour de deux tables rondes, l’une sur la réactivité à l’urgence, l’autre sur l’avenir à moyen et long terme. Article (urba2000.com)

Webinaire sur l’accessibilité sociétale de la mobilité décarbonée le mercredi 14 décembre 2022 de 10h00 à 11h00. Organisé par Drive to Zero (Groupe Moniteur), l’évènement réunira Matthieu Jacquot, Directeur général de Mobicoop et Jean-Charles Kohlhaas, Vice-président de la Métropole de Lyon, déplacements, intermodalités et logistique urbaine. Il sera animé par Guillaume Doyen, Directeur de la rédaction, La Gazette des Communes. Pour voir le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 4 décembre 2022

Bulletin d’information du 27 novembre 2022

Evaluation économique de la transition écologique : Une lettre de la Première Ministre a confié à Jean Pisani-Ferry une mission d’évaluation des impacts macroéconomiques de la transition écologique. La première note constitue le cadre d’analyse des changements dus à la prise en compte généralisée des enjeux environnementaux dans nos sociétés : la valeur des actifs matériels et immatériels, les besoins d’investissements et de compétences pour répondre à de nouveaux comportements et de nouvelles attitudes correspondent à de nouveaux équilibres. Certains biens et services vont se trouver valorisés, mais d’autres ne vont plus trouver preneurs. Quels outils la réflexion économique peut-elle proposer pour réussir la transformation dont cette transition peut être le déclencheur ? Pour télécharger la note Article (urba2000.com)

Stress dans les transports : Bien que ce soit un « mot valise », la réalité d’une situation de contrainte et la perspective de sa répétition quotidienne affecte l’expérience des usagers des moyens de transport lorsque la ponctualité du service ne peut plus être assurée aux heures de pointe. C’est le cas actuellement en Ile de France, du fait de la pénurie de conducteurs. Les médias se font l’écho de la fatigue, de l’irritabilité des usagers et des « symptômes anxieux ou phobiques » qui se développent dans ce contexte. Article (urba2000.com)

Conférence Bilan mondial Action climat par secteur : L’association Climate Chance présente son rapport 2022 le 8 décembre prochain de 18h30 à 22h à l’Académie du Climat à Paris (2 place Baudoyer, Paris 4e – salle des fêtes (2e étage)).

Analyse économique des actions climat, de leurs effets sur les activités des entreprises et de l’évolution des émissions, les bilans établis depuis 2018 par secteurs (énergie, transport, bâtiment, industrie, déchets et usages des sols) donnent une vue mondiale des mécanismes des politiques de décarbonation, d’atténuation, d’adaptation, et de compensation. Il ne traite pas encore de la « dette » qui a été la nouveauté de la COP 2022 qui n’en comportait pas beaucoup, mais il analyse les effets juridiques des actions entreprises par des actionnaires ou des ONG. L’évènement s’appuiera sur des contributions d’experts et d’entreprises. Pour voir le programme et télécharger le rapport Article (urba2000.com)

Logistique et Economie Circulaire Une étude de cas de CONSTRUCTION21 sur l’Établissement Public Territorial (EPT) Plaine Commune montre que le recyclage des matériaux de construction et leur réemploi, nécessite l’organisation de plateformes physiques sur le territoire pour collecter les matériaux valorisables, les requalifier, puis les revendre. Cela permet de limiter les flux entrants de nouveaux matériaux et sortants de déchets. Le réemploi de matériaux limite aussi l’enfouissage, et globalement l’économie circulaire crée de l’emploi sur le territoire. La collectivité doit identifier les fonciers disponibles (dans ce cas deux sites et deux gestionnaires à La Courneuve et Saint Ouen). Article (urba2000.com)

Colloque Transformation des Territoires  :  Ateliers Ar Nevez – à Rennes - le 13 décembre 2022 dans un format original le  Living Lab organise la première étape du passage à l’action par un colloque participatif dont vous verrez apparaître les axes thématiques et les territoires mobilisés sur le site Blog - AR NEVEZ (ar-nevez.org) . En présentiel sur inscription (nombre de places limitées, une participation pourra être demandée selon le statut des participants) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 27 novembre 2022

Bulletin d’information du 20 novembre 2022
Bulletin d’information du 20 novembre 2022

Bulletin d’information du 11 novembre 2022

Consultations sur la politique énergétique de la France : En février 2022, le Président de la République a annoncé des objectifs ambitieux de politique énergétique, sur les énergies renouvelables et aussi sur la place du nucléaire dans notre mix énergétique. La mise en oeuvre de ce plan passe par des mesures législatives et des consultations publiques. C’est dans ce cadre que le site Vie Publique a mis en ligne des documents pour comprendre, s’informer et participer en répondant à des questions ou en faisant des contributions sur certains thèmes. Cette consultation avait reçu au 10 novembre 11232 contributions. Elle est ouverte jusqu’au 31 décembre 2022, par exemple les scénarios de l’ADEME sur la mobilité, dont certains reposent sur des efforts de sobriété et d’autres sur l’innovation technologique Article (urba2000.com)

Modernisation des flottes de bus : Depuis le 1er Janvier 2020, les achats de collectivité doivent respecter une proportion de 50 % de véhicules à faible émissions. En fait tout a été plus lent dans les deux dernières années et on a vu des achats de véhicules d’occasion, qui représentent un rajeunissement du parc, mais moindre que prévu Article (urba2000.com)

Bornes de recharge et formation à la mobilité électrique : Financée  par des Certificats d’économie d’énergie, l’association Avere France réunit les acteurs de la mobilité électrique avec un programme de financement des bornes qui vient de dépasser les 100 000 points de recharge et un programme de sensibilisation et de formation qui a touché 20 000 personnes Article (urba2000.com)

Sobriété énergétique : Afin de réduire la consommation des téléviseurs, la Commission Européenne a préparé un règlement sur l’information des acheteurs qui fixe une limite haute à la consommation des plus grands écrans. Ceci pourrait réduire significativement les débouchés industriels de la TV8K, à la fois pour le matériel et les contenus Article (urba2000.com)

Mobilités du Quotidien :  Publié par le Cerema ce livre analyse les Mobilités du quotidien entre 2010 et 2020. Le but est de donner les moyens de comprendre le passé pour mieux préparer le futur. Sous la plume de Mathieu Rabaud sont décrites les évolutions, ce qu’on peut considérer comme des tendances de fond, en particulier pour les mobilités spécifiques liées à une activité et pour les personnes d’un certain profil. L’approche par les territoires est aussi abordée, avec là aussi les déterminants de la mobilité et de ses variations. Cet ouvrage "Mobilités du quotidien : Comprendre les années 2010 - 2020 pour mieux appréhender demain" est disponible sur la boutique en ligne du Cerema et accessible gratuitement en pdf. Article (urba2000.com)

Partage de la route entre voitures et vélos. La fondation Vinci autoroute publie une enquête, réalisée par Ipsos, sur le partage de la route intégrant le vélo et la marche. Réalisée auprès de 12 400 européens, dont 2 400 français, cette enquête révèle une forte sensibilité au risque d’accident de la circulation :
– 94 % des piétons
craignent qu’un automobiliste ne s’arrête pas pour les laisser passer
– 60% des Français
seulement s’estiment en sécurité quand il sont à vélo.
– 53 % des cyclistes européens
ont des doutes sur la perception des angles morts et ils ne sont pas certains de leur position pour être vus Article (urba2000.com)

Mobilité, travaux et retour d’expérience sur le MaaS Les Rencontres des acteurs se sont déroulées le 8 novembre à l’Arche de la Défense. Le CEREMA, dans le cadre des missions qui lui sont confiées par le Ministère des Transports (DGITM et AIT) a bénéficié des apports de nombreux sponsors qui participent à la création et à l’évolution de services numériques d’information des usagers. Ce foisonnement d’acteurs reflète un changement important dans les perspectives de très nombreuses structures qui comprennent qu’elles n’ont plus seulement à mettre en ligne des informations qu’elles considèrent comme utiles pour le développement de leurs activités, mais qu’elles doivent se mettre d’accord avec d’autres acteurs pour répondre aux attentes des usagers qui voudraient une expérience de transport rassurante, fiable et sans risques. C’est à une analyse de cette demande qu’ont tenté de répondre les exposés sur le tourisme, sur l’évaluation des effets des MaaS et sur leurs modèles d’affaires. Les conclusions ont souvent été nuancées car tous les acteurs n’ont pas les mêmes attentes par rapport à ces plateformes, dont certaines existent depuis plusieurs décennies. On voit également que certains acteurs ont des visions internationales sur leur avenir grâce au MaaS, et aussi que le MaaS pourrait encore s’ouvrir à d’autres champs, comme de contribuer à une mobilité plus frugale : moins de déplacements, le partage des véhicules, une vitesse moins élevée... Nous vous donnerons des informations plus détaillées et des liens avec le site du CEREMA où seront publiés des replay de la journée. Les rencontres de l’Observatoire du MaaS : Enjeux et bonnes pratiques pour les politiques publiques | Cerema .

Bulletin d’information du 11 novembre 2022

Bulletin d’information du 30 octobre 2022

FRANCE NATION VERTE : Dans un discours programme, la Première ministre Élisabeth Borne a présenté le 21 octobre à Paris la méthode de son gouvernement sur la planification écologique, dont elle a directement la charge. Le lieu choisi était La Recyclerie 75018 Paris à 2 pas de la Porte de la Chapelle. Pour faire face aux multiples crises, son approche systémique se décline en 6 thèmes ( Mieux se déplacer, Mieux protéger et valoriser nos écosystèmes, Mieux se nourrir, Mieux produire, Mieux se loger, Mieux consommer ) et 22 chantiers.

Un Secrétariat Général à la Planification Ecologique (SGPE) , dirigé par Antoine Peillon, conseiller au Cabinet de de la Première Ministre est chargé de coordonner cette réaction globale qui se veut un sursaut. L’ambition est à la mesure de la menace que créent la complexité et l’enchevêtrement des problèmes qui rendent tous les efforts isolés inefficaces mais qui prend le sens de la « survie » lorsque l’on parle du collectif, de la solidarité, de la souveraineté, … Pour lire le programme et/ou écouter le replay du discours Article (urba2000.com)

Qualité de l’air : En présence de Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et de Clément BEAUNE, ministre délégué chargé des Transports le 1er comité de suivi des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) s’est réuni le 25 octobre 2022. Il s’agit des périmètres que les agglomérations mettent en place pour réduire la pollution des centres villes. Les Lois pour les Mobilités LOM et Climat et Résilience fixent les modalités de limitation de circulation des véhicules les plus polluants (vignettes Crit’air de 3 à 5). 10 métropoles et des villes comme Paris ont déjà imposé des contraintes : par exemple à Paris à partir du 1er juin 2021, la restriction de circulation porte sur les véhicules des catégories Non classés, Crit’Air 4 et Crit’Air 5.  L’objectif politique est d’étendre ces mesures à 43 agglomérations de plus de 150 000 habitants d’ici 2025 avec des aides au remplacement de véhicules thermiques par des véhicules électriques et des prêts (sous condition de revenu) pour supporter les coûts de ce qui reste à payer pour ce changement de motorisation. Article (urba2000.com)

Intermodalité : Offre combinée « train + avion » . Il s’agit d’une difficulté particulière liée en partie aux exigences spécifiques du transport aérien en matière de contrôle des bagages et des voyageurs . Les clients du produit tarifaire « train + air » d’Air France pourront, s’ils passent par les aéroports de Roissy Charles De Gaulle ou d’Orly après le 1er novembre prochain, s’enregistrer en ligne pour la totalité de leur trajet et n’auront plus besoin d’aller récupérer un billet SNCF en gare. Pour savoir si vous pourrez bénéficier de ces nouveaux services. Article (urba2000.com)

Éclairage nocturne : monuments, vitrines… Depuis une dizaine d’années, une réglementation sur les publicités et enseignes lumineuses rendait obligatoire l’extinction entre 1h et 6h du matin, excluant toutefois les métropoles de plus de 800 000 habitants où la règle était alors fixée par un règlement local de publicité. Un nouveau décret du 5 octobre 2022 vient durcir cette réglementation qui s’applique maintenant en tout point du territoire national (sauf cas particuliers comme les gares et aéroports) pour réduire la consommation d’énergie. La préservation de la biodiversité en sera améliorée du fait de la diminution de la pollution lumineuse. Article (urba2000.com)

Écologie et Véhicule électrique : le magazine Reporterre, à l’occasion du Salon de l’Auto, revient sur la discussion du caractère écologique du passage du véhicule thermique au véhicule électrique, qui est aussi pour partie une discussion européenne. Il critique cet enthousiasme trop rapide puisque ce choix énergétique n’est pas un bon choix écologique tant que l’on ne fait pas l’analyse du cycle de vie de la batterie. Dans la situation présente où les batteries sont principalement fabriquées en Chine avec de l’électricité provenant de centrales à charbon, ce processus n’est pas écologique. Les gigafactories qui devraient permettre de les produire en Europe avec de l’énergie décarbonée est une réponse à ce problème. Une autre réponse est de profiter de la prise de conscience du coût très élevé de l’énergie pour la mobilité, pour faire évoluer les habitudes en allant moins vite, moins loin, avec des véhicules partagés et moins puissants. Article (urba2000.com)

Transformation des pratiques de mobilité quotidienne en Ile de France : Une Note rapide de l’Institut Paris Région analyse les conséquences de la crise sanitaire et du développement du télétravail sur le trafic routier et sur les transports en commun ferrés (« Mass Transit ») selon les jours de la semaine. Alors que le trafic routier a retrouvé son niveau de 2019 dès que les conditions exceptionnelles de la pandémie ont été oubliées, la fréquentation des transports en commun n’est remontée qu’à 80 % de ce qu’elle était. Ce qui traduit une baisse globale de la mobilité des Franciliens (10 % entre 2018 et 2022) et une augmentation de la mobilité autour du domicile, notamment pour des achats pendant les pauses des actifs en télétravail. La répartition entre les jours de la semaine s’est modifiée, ce qui entraîne une diminution du trafic de pointe du matin le mardi et surtout le vendredi, jour que les employés choisissent en priorité pour le télétravail. Nous reviendrons sur cette analyse et ce que l’on observe sur les pôles d’emploi de la Région dans une Lettre de T3 Article (urba2000.com)

Colloque en présentiel : L’Observatoire Régional du Foncier ORF organisera le 10 novembre de 9 h à 12 heures 30 à l’espace Diderot, 10 rue Traversière, 75012 Paris une restitution des travaux du groupe partenarial « Comment concilier sobriété foncière et développement urbain ? », avec deux tables rondes coordonnées par Benoist Apparu, président d’Emerige et Gilles Bouvelot, directeur général de l’EPFIF . Pour consulter le programme et vous inscrire : Rencontres & débats - Observatoire régional du foncier en Île-de-France (orf.asso.fr)

Bulletin d’information du 30 octobre 2022

Bulletin d’information du 23 octobre 2022

La COP27 (Conférences des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques) se déroulera du 6 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh (Egypte).

La COP 26 qui s’était tenue à Glasgow a été marquée par des efforts diplomatiques pour que les discussions se poursuivent malgré les tensions internationales. Elle a permis d’établir une liste de questions à faire avancer par les négociateurs : L’ambition des stratégies nationales déclarées ne sont pas suffisantes pour atteindre les objectifs adoptés en 2015 à Paris, le financement des programmes dans les pays les moins avancés sont insuffisants, l’adaptation au changement climatique est encore bien souvent une idée générale sans application concrète, alors que l’on voit déjà des effets concrets du changement climatique. Article (urba2000.com)

Hydrogène : Processus de production et économie de l’hydrogène turquoise : Une note de Laurent FULCHERI, directeur de recherche au Centre PERSEE de Mines-ParisTech rappelle les principes de cette filière qui consiste à séparer les atomes des molécules de méthane CH4 à haute température (torche à plasma entre 1000 et 2000° en l’absence d’oxygène). Les atomes de carbone, sous forme de noir de carbone solide sont utilisés dans l’industrie chimique. Une entreprise américaine (Monolith Materials) est en train de lancer une unité de production, avec des éoliennes pour la production d’énergie électrique qui alimente la torche à plasma. La note compare ce process aux autres méthodes de fabrication, en insistant sur les quantités de CO2 qui sont émises, la quantité d’électricité et la valorisation des coproduits. Article (urba2000.com)

Lithium : la course en Europe : Une étude de l’Université de Louvain, commandée par la Commission Européenne, fait le point des besoins en métaux des acteurs de l’économie décarbonée qui est devenue le paradigme de la politique des Etats Membres. L’arrêt de la vente de véhicules à moteur thermique d’ici 2035 en est la décision symbolique qui pose la question de notre indépendance pour les métaux nécessaires à leur fabrication. En particulier le lithium, un des constituants majeurs des batteries, est apparu comme un point clef de l’industrie automobile. Les mines principales sont en Australie, en Argentine, au Chili, en Bolivie et en Chine. Ces 5 pays totalisent 90 % de la production, qui pourrait être multipliée par 7 à l’horizon 2030 et par 35 d’ici 2035 ! Des gisements ont été identifiés : au Portugal, en Allemagne, en Autriche et en Finlande. En France, des réserves ont été identifiées en Alsace, dans le Massif central et en Bretagne. D’une façon générale, l’activité minière n’est pas accueillie favorablement par les protecteurs de la nature. Parviendra-t-on à concilier leurs préoccupations avec les perspectives d’emploi liées à l’extraction, au raffinage, et au recyclage d’une filière nouvelle pour notre pays ? L’étude fournit des pistes pour y réfléchir, ainsi d’ailleurs qu’à ce qui va se passer pour d’autres métaux. Article (urba2000.com)

Biodiversité : Organisé par l’Office Français de la Biodiversité : le Forum Biodiversité et Économie 2022 a été organisé par l’Office Français de la Biodiversité  les 13 et 14 octobre à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. Il s’agissait d’intéresser les entreprises, grandes et petites, aux enjeux innombrables de la biodiversité et aux précautions qui sont à prendre dans les territoires pour freiner l’affaiblissement du vivant que l’on constate dans beaucoup de milieux lorsqu’on fait des inventaires de la biodiversité. Comment le développement économique peut-il se concilier avec la nécessaire adaptation au changement climatique, au zéro artificialisation nette et à la transition énergétique ? Quel peut être le rôle du secteur financier et celui des entreprises ? Les acteurs ont surtout insisté sur la nécessité d’agir conjointement pour créer des territoires où la biodiversité est protégée et où la nature reprend ses droits. Pour consulter le détail du programme et les vidéos des interventions :Article (urba2000.com)

RUE COMMUNE est le titre d’une Consultation citoyenne et d’un Guide de la rue commune qui va paraître prochainement avec le soutien de l’ADEME . Un évènement final a eu lieu le 21 octobre chez Leonard (Fondation Vinci) au cours duquel les représentants de Richez_Associés, Franck Boutté Consulants, Leonard et Make ont analysé les premiers résultats de la consultation citoyenne (+ de 25 500 participants, 204 689 votes, 783 propositions d’actions) devant un public de professionnels de l’aménagement et de la gestion de ces espaces publics . Nous reviendrons sur ces conclusions dans notre Lettre de T3 Article (urba2000.com)

Conférence internationale en Webinaire : Le Forum THNS 2022 d’échanges franco-chinois (Transport à Haut Niveau de Service) se tiendra en ligne les 15, 16,17 et 18 novembre le matin (heure de Paris). Les horaires exacts et le programme de ce 15 ème Forum annuel sont à consulter sur le site du CIRED, dont plusieurs chercheurs proposent des communications, parmi les 37 présentations qui couvrent tous les domaines retenus par le Comité d’Organisation dont fait partie Fabien LEURENT, en tant que coordinateur de la représentation française. Les inscriptions (gratuites mais obligatoires) sont à faire sur le site de l’Université de TONGJI  (Shanghai) Langue de travail anglais Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 23 octobre 2022

Bulletin d’information du 16 octobre 2022

Politique de l’Énergie Mobilité inclusive et durable à grande échelle : Deux acteurs nationaux viennent de conclure un accord pour travailler ensemble au plus près des territoires :

• Wimoov, dont les plateformes de mobilité accompagnent depuis 25 ans celles et ceux qui ont besoin de se déplacer mais ne savent pas comment faire dans le contexte où ils se trouvent.

le Laboratoire de la Mobilité inclusive (LMI),think tank créé en 2013 pour développer la mobilité pour tous sous l’égide de FACE (Fondation pour Agir contre l’exclusion).

L’objectif est d’inciter tous les territoires à déployer, dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) un réseau de plateformes qui ont fait leur preuve pour l’accompagnement social des personnes qui ont le plus de difficultés et de les faire vivre dans une période qui s’annonce difficile. Article (urba2000.com)

Transformation du territoire de la centrale nucléaire de Brennilis : Les Monts d’Arrée sont un élément majeur du château d’eau de la Bretagne, utilisé depuis des siècles pour la production d’énergie (tourbières, hydroélectricité, nucléaire). Le démantèlement complet de la centrale qui est la prochaine étape de cette transformation va s’accompagner d’une cession/reconversion de «  la Maison du Lac  » organisée par l’État (Préfet du Finistère) en association avec EDF et de Monts d’Arrée Communauté. Ce bâtiment conçu il y a 60 ans pour l’accueil et l’information du public sur la centrale a accueilli le 26 août dernier l’Université d’été d’Ar Nevez.  Article (urba2000.com) et Lettre de t-puissance3 numéro 20.

Education en Territoire peu dense : Sous le titre « Des études presque comme dans les grandes villes » un article de Ouest France (12 octobre) , détaille la vie étudiante sur le Campus de proximité de Redon où se trouve l’Ecole supérieure de logistique industrielle (ESLI) où l’on peut suivre des Masters en logistique, spécialité assez rare en France. En interrogeant des élèves la journaliste a recueilli des éloges sur la qualité de l’enseignement donné par des professionnels, la dimension raisonnable des classes qui permet de bien se connaître, les initiatives du Bureau des élèves BDE pour animer les soirées et finalement une bonne ambiance générale. Avec cependant deux bémols : l’absence de transport public comme on en trouve aujourd’hui dans les grandes villes (vélos et trottinettes en location) et la difficulté à se loger pour des étudiants qui ont de longues périodes d’alternance dans des villes différentes et n’ont pas les moyens de financer deux logements. Premium (ouest-france.fr)

Conférence le 18 octobre prochain à Lille, Hotel Carlton, 3 Rue Pierre Mauroy, de 17h à 19h. Organisée par le Forum Vies Mobiles, le Réseau Alliances dans le cadre du World Forum for a Responsible Economy sous le titre Ralentissons !, cette table ronde portera sur l’enjeu d’une mobilité durable et décarbonée et surtout sur les usages du système de transport qui associent trop souvent performance et vitesse, consommatrices d’énergie et créatrice d’inégalités. Article (urba2000.com)

Conférence Biodiversité le 19 octobre 2022 (en présentiel à Paris La Défense et distanciel ) La Journée ITTECOP (Infrastructures de transports, territoires, écosystèmes et paysages) fera le bilan des actions de recherche depuis 2020 de ce programme créé en 2008 par le Ministère de la Transition Écologique, dans le cadre de la première stratégie nationale pour la biodiversité. Un volet international sur le rôle et l’action des acteurs français en Europe et dans le monde sera développé. Pour consulter le programme et s’inscrire Article (urba2000.com)

Débat sur les enjeux et perspectives de la révision des orientations européennes sur la politique des infrastructures de transport : organisé par TDIE et ses partenaires TI&M et Mobilettre le 25 octobre 2022 de 10h à 13h à la Maison de la Chimie 75007. Cette conférence intervient à un moment où la politique d’investissement français dans ce domaine va entrer dans un cycle de programmation et où la Commission souhaite renforcer l’articulation des programmations nationales et des priorités européennes. Il s’agit d’évaluer comment cette « articulation » pourra se mettre en place en laissant aux décideurs nationaux et notamment territoriaux une marge suffisante pour répondre aux besoins locauxArticle (urba2000.com)

Conférence Métros automatiques : Organisée par VRT le 17 novembre 2022 à 17h30 à Athènes Services, 8 rue d’Athènes, Paris 9 . Les experts de l’exploitation des métros et la société américaine Wabtec examineront les coûts et les avantages d’un investissement en automatisation à court terme et essaieront de poser des problématiques de long terme sur la robustesse de systèmes de plus en plus complexes. Pour voir le programme et s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 16 octobre 2022

Bulletin d’information du 9 octobre2022

Rapport du Haut Conseil pour le Climat : cet organisme indépendant chargé de donner des avis au gouvernement sur la mise en œuvre des politiques et mesures publiques pour réduire les émissions de GES françaises, vient de publier son rapport 2022. La version Grand Public du rapport est un texte synthétique et bien illustré, qui devrait être important pour la réflexion des responsables territoriaux et nationaux sur la Stratégie Nationale Bas Carbone. Celle-ci avait été définie pour les périodes 2015-2018, puis 2019-2023. On voit aujourd’hui que les mesures qui ont été prises ont eu des effets, mais que la pandémie en a eu aussi. Globalement le Haut Conseil voit que la France devra élargir sa réflexion et coordonner plus de politiques, en relation d’ailleurs avec les travaux qui sont menés dans les COP mais aussi dans d’autres enceintes.

Pour télécharger le document : Article (urba2000.com) Nous reviendrons plus en détail sur les recommandations sur la mobilité dans une lettre prochaine lettre t-puissance3.

Ouverture des données : lancement d’une première campagne annuelle de l’ART (L’Autorité de régulation des transports) pour vérifier l’ouverture de toutes les données (théoriques et en temps réel) des transports en commun. Ce principe posé par le règlement européen ( 2017/1926) vise à favoriser le développement des services et applications numériques de mobilité par la qualité des informations données aux voyageurs sur l’offre de transport de tous les modes disponibles. Ces données doivent être mises à disposition des utilisateurs sur le site transport.data.gouv.fr. C’est le Point d’Accès National (PAN) au sens de la réglementation européenne. Article (urba2000.com)

Économies d’énergie à la RATP : Les mesures à l’étude pour économiser l’énergie sont les suivantes : espaces de travail moins chauffés, ralentissement des escalators, voire des rames de métro qui pourraient être ralenties. L’intérieur des rames serait également moins chauffé. Une diminution de la ventilation est également envisagée après avoir été augmentée en 2020 pour prévenir la propagation du Covid-19. Elle retrouverait alors son niveau de fonctionnement avant la pandémie.
Les dépenses d’énergie se montent à 280 millions d’euros pour l’année 2022, soit 70 millions de plus qu’en 2021. Article (urba2000.com)

Webinaire :  20 Octobre 2022 de 10h30 à 12h00 : Hydrogène : Présentant le panorama et les enjeux tout au long de la Chaîne de valeur industrielle, ce webinaire est organisé par le magazine Techniques de l’Ingénieur animé par ALAN Jean-Marie, Responsable R&I chez Capgemini Engineering. La conférence traitera notamment du rôle de ce nouveau vecteur énergétique pour la mobilité et les transports décarbonés : Pour s’inscrire  : Article (urba2000.com)

Webinaire du CEREMA sur les Plans Piétons le 13 octobre 2022 (14h00 à 16h00) organisé avec le Club des villes et territoires cyclables et marchables. Retours d’expériences de l’Eurométropole de Strasbourg et de Rennes Métropole,  Programme et Inscriptions sur Article (urba2000.com)

Colloque du CEREMA sur le MaaS le 8 novembre 2022 à la Grande Arche de La Défense (avec possibilité de suivi le matin en vidéo ) Enjeux et bonnes pratiques pour les politiques publiques, modèles économiques, l’Observatoire et l’évaluation des effets du MaaS. Pour consulter le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com

Bulletin d’information du 9 octobre2022

Bulletin d’information du 2 octobre 2022

Règlement européen sur les plateformes numériques. Sous le nom de DSA (Digital Services Act),  le Parlement européen a voté en juillet un texte à adopter formellement dans les prochains jours auquel les plateformes devront se conformer d’ici 2024. GAFAM ( Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) , fournisseurs d’accès Internet (FAI) et les très grands moteurs de recherche, doivent prendre leurs responsabilités sur le contenu des informations et messages qu’ils transmettent. Le but est de protéger aussi dans le monde devenu numérique les victimes des actes qui étaient répréhensibles dans le monde d’avant. Article (urba2000.com)

Hydrogène : financement de grands projets industriels de la filière Hydrogène : La Première Ministre a annoncé cette semaine l’acceptation de 10 projets par la procédure européenne Projets importants d’intérêt européen commun (PIIEC). Soit au total 5,3 milliards d’euros pour renforcer la production d’hydrogène vert par électrolyse d’eau avec une électricité décarbonée d’origine renouvelable ou nucléaire. Article (urba2000.com)

Carburants alternatifs  : projets européens pour la décarbonation du secteur des transports.  La Commission Européenne a retenu 6 projets français parmi 24 projets :

  • Bornes de rechargement électrique pour les avions sur l’aéroport de Montpellier Méditerranée
  • 200 bornes de rechargement électrique dans le dépôt de bus de Malakoff.
  • 2 stations de production et distribution d’hydrogène vert à Dijon (véhicules municipaux)
  • 4 stations hydrogène Air Liquide (Vitry-sur-Seine (94), Plan d’Orgon (13), le port de Marseille Fos et Lyon-Saint-Exupéry (69)
  • 10 stations Hype Assets ( Paris et sa banlieue )
  • 4 stations Hynamics (filiale d’EdF )dédiées aux transports publics (Dunkerque, Vallée Sud Grand Paris, Cannes)

 Article (urba2000.com)

Fracture Numérique  : Un livre blanc "Data & Quartiers" sur l’introduction du numérique dans la vie quotidienne des quartiers défavorisés s’appuie sur plusieurs années d’expérimentations en Bretagne et Loire Atlantique. La politique de la Ville, notamment celle des quartiers prioritaires (QPV) ne peut pas ignorer le numérique. Le livre décrit la manière dont ont été mis en œuvre les outils d’analyse de données ouvertes dans plusieurs domaines : la formation, le recours aux dispositifs de santé publique, l’accès aux droits . Pour l’emploi, un site spécifique combinant les données de mobilité et de localisation des offres d’emploi a été réalisé par le Mastère SIGAT de l’Université de Rennes 2, avec des cartes interactives pour plusieurs QPV Mobilités - Data & Quartiers (resovilles.com) On regardera avec profit l’émission de France Culture où les objectifs de ce programme expérimental et ses résultats ont été présentés Article (urba2000.com)

Empreinte carbone :  Calcul des émissions de gaz à effet de serre au niveau des territoires ( de la commune à la région en intégrant aussi des données à l’échelle nationale). Pour guider les décisions locales qui ont un effet sur les émissions, il est utile d’avoir une vue des émissions locales liées à chacun des grands secteurs émetteurs (transport, bâtiment, agriculture .…). Concepteur et administrateur du site Agir Local, notre lecteur Jean-Michel VINCENT , propose une méthode de calcul à partir des données INSEE. Pour faire cet exercice : Article (urba2000.com)

Marcher ou Pédaler en ville… avec son GPS pour dessiner. Prenant exemple sur les dessins de NAZCA au Pérou, et sans nécessairement vouloir entrer en relation avec les puissances de la terre et du ciel dans les territoires, le club StravArt réunit des spécialistes du dessin de traces GPS ( marche et vélos) En anglais, on appelle cette activité GPS drawing. On voit sur le site que les intentions des dessinateurs sont loin d’être anodines, car la mobilité active est un exercice mental. Ci-contre un dessin réalisé au Centre et au Sud-Est de Berlin, l’une des 3000 œuvres du site. https://www.strav.art/home. Pour voir la chronique d’ARTE sur ce nouveau sport :Article (urba2000.com) 

Bulletin d’information du 2 octobre 2022

Bulletin d’information du 25 septembre 2022

Plan Vélo : Annoncé officiellement par la Première Ministre, il s’agit d’abord de poursuivre l’aide au financement des infrastructures par les collectivités locales, pistes, aménagements et parkings à vélos notamment. L’action doit s’étendre aussi à la (re)création d’une filière française de fabrication et services de réparation ainsi que d’éducation dès le plus jeune âge à la pratique quotidienne du vélo, qui est favorable à la santé. La pratique sportive ne sera pas oubliée des comités interministériels, dont l’objectif est ambitieux : faire passer à 9 % la part des déplacements de moins de 5km à vélo. (3 % en 2018) Article (urba2000.com)

Sécurité routière : La perspective d’utiliser la connectivité des usagers de la route pour prévenir les collisions fait l’objet de recherche partout dans le monde. Ford travaille actuellement sur un système bluetooth entre automobilistes, cyclistes et piétons. Cette solution pourrait consommer moins d’énergie que la 5G qui est candidate également. Ceci est important s’il faut que les personnes vulnérables portent un objet communiquant pour être protégées. Mais la perspective d’être connectées en permanence est-elle généralement acceptée ? Si l’on pense que non, est ce que le système peut fonctionner et rendre un service apprécié par les premiers utilisateurs et ceux qu’ils rencontreront ? Article (urba2000.com)

Recharge rapide des voitures électriques : comment va se produire l’augmentation des prix ? Les opérateurs de bornes publiques sont obligés de revoir plus régulièrement leurs prix puisqu’ils ne sont pas protégés par un bouclier tarifaire ou par des contrats à long terme. Par exemple, l’opérateur Allego, alors que les prix ont augmenté en août, a été confronté à une revalorisation le 1er septembre et en attend une autre le 7 octobre. Il facturera le kWh d’une borne de recharge rapide de 50 kW à 98 centimes , au lieu de 78 centimes en septembre et 65 centimes cet été. Toutefois, l’usage d’un véhicule électrique reste avantageux par rapport au véhicule thermique, surtout si on peut le recharger souvent à domicileArticle (urba2000.com)

Ar Nevez : après son  Université d’été à Brennilis fin août, l’association sollicite la reconnaissance de son action de living lab par le Conseil régional de Bretagne. Le triptyque Eau – Climat – Energie permet aux territoires de se positionner dans leur transformation systémique face aux changements climatiques. On trouve le compte rendu sur le site Blog - AR NEVEZ (ar-nevez.org) . Ces thématiques déclinées localement au cours des prochaines étapes, sous forme d’ateliers et de colloques devraient permettre d’identifier et de hiérarchiser les objectifs de chaque territoire. Parallèlement, des solutions innovantes portées par des acteurs actuels du territoire ou de nouveaux acteurs qui souhaitent participer à son développement pourront y être testées concrètement. Nous vous tiendrons informés de l’avancée de ce programme en ce qui concerne la mobilité des territoires qui choisissent l’économie circulaire. Parviendront-ils à réduire les distances entre les points de production et d’utilisation de l’énergie, à améliorer la compétitivité de leurs activités et renouveler l’attractivité de leurs villes petites et moyennes ? Article (urba2000.com)

Webinaire sur le financement de la Mobilité solidaire le 4 octobre 2022 de 14h à 15h30 : Organisé par le Laboratoire de la Mobilité inclusive et animé par Francis DEMOZ son Délégué Général, cet évènement présentera des pistes de modèles économiques pérennes pour ces actions. Participeront des acteurs de la mobilité (au sens large), de l’emploi, de l’action sociale qui décriront les méthodes et outils d’accompagnement des actions de mobilité solidaire. Ils évoqueront les modalités de financement et de contractualisation. Programme et inscription : Article (urba2000.com)

Réunion : Produits en Béton pour l’Économie circulaire, SMART Systèmes Béton : le  6 octobre 2022, de 9h à 13h30 à Rennes. Organisée par la FIB (Fédération de l’Industrie du Béton) et le CERIB (Centre d’excellence en recherches et en innovation pour l’industrie du béton), en partenariat avec la CCI Innovation Bretagne et EQIOM (production de ciments, granulats, bétons prêts à l’emploi et le traitement et la valorisation de déchets), cette rencontre sur l’économie circulaire présentera les enjeux pour les territoires et en particulier pour la Bretagne, et les solutions que ces professions proposent. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 25 septembre 2022

Bulletin d’information du 18 septembre 2022

Développement Durable : sous le haut patronage de la Présidente de l’Assemblée Nationale Yaël Braun-Pivet,  les Rencontres du développement durable (RDD 2022) ont été lancées au Palais Bourbon le 16 septembre, jour anniversaire de l’adoption en 2015 par l’ONU des Objectifs de Développement Durable (ODD) et de l’Agenda 2030. Ces rencontres en présentiel, gratuites, ouvertes à tous, seront accueillies par des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Pour consulter le programme et les thématiques spécifiques à chacune d’elles : Article (urba2000.com)

Place du piéton dans l’aménagement des villes moyennes. L’observatoire de la mobilité de l’agence d’urbanisme de Brest-Bretagne publie une enquête et des données sur la réhabilitation de la marche comme mode de déplacement dans l’Ouest breton (Brest, Morlaix, Guingamp, Saint-Brieuc, Roscoff …) Retours d’expériences, enjeux de la marche, piétonisation, trop souvent limitée à permettre la flânerie et le shopping dans les rues commerçantes, sans considérer que les obstacles continuent à s’accumuler pour développer la marche comme mode de transport en ville efficace, bon marché et bon pour la santé . Des exemples sont donnés de politiques cohérentes et de long terme, en France et à l’étranger. Article (urba2000.com)

Hydrogène : un dossier de Futura Sciences rappelle les différents modes de fabrication de ce nouveau vecteur énergétique et donne des précisions sur la démarche de la société HysetCo, créée en 2019 pour l’approvisionnement de la flotte de taxis à hydrogène à Paris avec notamment AirLiquide et Toyota.

Les trois premières stations de recharge de véhicules sont alimentées en hydrogène produit à partir de gaz méthane, combustible carboné. Une autre voie, l’électrolyse, serait meilleure pour le climat, à condition que l’électricité soit « verte ». La station de la Porte de Saint-Cloud (photo) intègre un électrolyseur pour éviter le transport d’hydrogène qui ne sortira du circuit hydrogène que dans les véhicules avec une pile à combustible qui viendront s’y approvisionner. Article (urba2000.com)

Transformation des territoires : Au-delà des mots et des postures,  la réalité de la vie quotidienne dans un territoire ne sera rendu plus agréable que si les acteurs s’engagent dans des actions concertées. Le processus a été étudié et expérimenté par la Fabrique des transitions et ses « alliés ». Elle propose des journées d’initiation et de formation à la réflexion stratégique sur le changement systémique, à l’intention de «  délégations » composées de 4 personnes (de profils différents, publics et privés). La première journée a eu lieu le 21 septembre. Pour consulter le calendrier et les ressources réunies sur le site de la Fabrique Article (urba2000.com)

Transports publics  : Semaine européenne du 16 septembre au 22 septembre 2022. Il s’agit cette année de reconquérir la place perdue pendant la pandémie dans l’esprit des usagers et des hésitants à faire confiance aux transports publics. 142 réseaux français de toutes tailles participent à la semaine, sous différentes formes : Actions tarifaires (baisse du prix des abonnements et du prix des tickets, parfois la gratuité des déplacements) ou sensibilisation aux avantages des transports collectifs. Ces actions sont soutenues par l’UTP qui représente les transporteurs et le GART qui représente les autorités organisatrices de la mobilité. On voit des initiatives qui s’appuient sur le télétravail pour limiter le nombre de déplacements et privilégier les horaires les moins chargés. L’intermodalité et l’information sur des offres de service qui sont mal connues, comme le covoiturage, sont mises en avant. Article (urba2000.com)

Rencontres en présentiel Jeudi 13 octobre 2022 de 9h à 17h avec des chercheurs et des enseignants de l’Institut Mines-Télécom sur les sciences de l’information au service des nouvelles mobilités, avec une conférence de  David De Almeida, directeur de la Recherche du Groupe SNCF sur les recherches du groupe sur la mobilité. Pour consulter le programme de la journée Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 18 septembre 2022

Bulletin d’information du 11 septembre 2022

Changement climatique : Prévisions de la fréquence des périodes de forte chaleur. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), vient de publier une étude réalisée avec Météo France sur les épisodes de chaleur anormale pendant plus de 20 jours dans les différentes régions françaises d’ici 2050. Ce sont les territoires de plaine (Île-de-France, Centre-Val de Loire, Pays de la Loire et Nouvelle-Aquitaine) qui seront touchées (16 à 20 journées anormalement chaudes par an, contre moins de 15 avant 2005). Pour les zones de basse montagne (moins de 1 000 mètres d’altitude) ce sera 20 journées par an. Dans les espaces denses, l’effet des îlots de chaleur urbains aggravera celui des fortes chaleurs, notamment pour les personnes vulnérables. Article (urba2000.com)

Dossier de l’AFT sur la livraison du dernier kilomètre : Un inventaire des technologies numériques disponibles en France pour de multiples besoins logistiques avec des points de repère aux Etats-Unis. Robots, drones et véhicules autonomes sont en train de se développer comme des alternatives écologiques aux pratiques actuelles. L’acceptabilité sociale chez les clients, dans les entreprises et pour les tiers ainsi que l’évolution de la réglementation sont en cours à différents niveaux. Article (urba2000.com)

Robot nettoyeur : Le groupe SNCF a lancé un programme «  Robots & Humains  » pour tester des robots facilitant le travail des équipes de nettoyage des trains. Selon VRT, les matériels actuellement étudiés ont été développés par Boston Dynamics et sont distribués par Génération Robots, une entreprise de Nouvelle Aquitaine qui fournit des robots pour l’éducation (de tous niveaux) pour que les utilisateurs futurs puissent réfléchir aux cas d’usage, notamment aux dimensions du robot qui lui permettent de remplir la mission qu’il aura à accomplir. Article (urba2000.com)

Mobilités au quotidien : Comment sortir du tout voiture ? L’initiative de Wimoov (Auxilla du groupe SOS) et FNH (Association créée par Nicolas Hulot) de créer un «  baromètre des mobilités » pour connaître les pratiques et l’opinion des français sur leur mobilité date de 2019. L’échantillon est important (2000 enquêtes téléphoniques et 11000 questionnaires Internet) de manière à être représentatif des classes de revenus et des classes de résidence ( zones plus ou moins denses ) du territoire. Réalisé par un réseau de professionnels répartis dans les régions françaises, cette enquête permet de donner un sens et de quantifier à des expressions nouvelles comme l’insécurité en matière de mobilité ( qui touche 9 millions de personnes), la précarité carburant (3,6 millions) , la vulnérabilité mobilité (4,3 millions) et la dépendance à la voiture (5,3 millions). L’interview donne les résultats de la seconde édition de ce travail et des pistes d’action pour sortir de cette dépendance, notamment le vélo et le covoiturage. Article (urba2000.com)

Conférence : "Ralentir ou Périr, l’économie de la décroissance" le 15 septembre 2022 à 18h30 6 quai de la seine, 75019 Paris . Organisée par Les Canaux, association qui soutient les acteurs des économies solidaires et innovantes, en France et à l’international. Elle déploie des programmes de structuration de filières économiques et de formations pour accompagner les acteurs économiques dans le développement de leurs activités. En ce moment elle lance un appel à candidatures pour un nouveau programme pour le bâtiment. L’évènement, dont Alter Kapitae est partenaire, sera une rencontre avec l’économiste Timothée Parrique, à l’occasion de la sortie de son livre. Article (urba2000.com)

Journée professionnelle sur le rafraîchissement urbain et le choix de mobilités décarbonées  le 30 Septembre 2022 à partir de 13h30 organisé par le Cluster Eau Milieux Sols Paris Ile-de-France dans la Ville d’Orly. Cet évènement vise à réunir les acteurs sur l’adaptation aux changements climatiques de la ville d’Orly et aux mobilités bas carbone. Seront présentés les dispositifs innovants et expérimentations pour réduire l’impact de la chaleur urbaine sur le territoire et faire face aux enjeux climatiques actuels, notamment la voie verte de la ligne T9 du tramway et son principe de subirrigation urbaine. Article (urba2000.com)

Webconférence sur la Mobilité dans les territoires ruraux et périurbains le 20 octobre 2022 à 14h, organisée par le CEREMA.  Les thèmes traités seront le diagnostic de mobilité pour ce type de territoire (avec notamment la présentation d’outils spécifiques : CAPAMOB - Comprendre et analyser pour agir sur les mobilités), les services de mobilité qui peuvent y être mis en œuvre et notamment les services d’information ( Perspectives d’un MaaS rural ) Pour consulter le programme et s’inscrire. Article (urba2000.com)

Lu par vous : Robert Jestin, lecteur de notre lettre et membre des Associations URBA 2000 et de sa start-up t-puissance3 attire notre attention sur le dossier de l’Association des maires ruraux de France qui donne les pistes actuelles qui s’ouvrent aux territoires pour augmenter l’offre de services de transport dans les zones rurales : Deux lignes de co-voiturage lancées par ECOV en Moselle, Renault Zoé électrique partagée par Clem’ en Ariège, Transport à la Demande pour aller à la gare (TAD gare) en Haute Marne, covoiturage sur réservation payable en monnaie locale avec le service Ecosyst’m . Vous pourrez lire les témoignages des maires sur Dossier Mobilités – AMRF

Bulletin d’information du 11 septembre 2022

Bulletin d’information du 4 septembre 2022

Systèmes de transports routiers automatisés (STRA) : Le dernier texte du cadre juridique français créé pour l’exploitation de véhicules autonomes pour des services de transport vient de sortir. Cet arrêté du 2 août 2022, pris en application de l’article R.3152-3 du Code des Transports, signé de la Directrice des Mobilités Routières de la DGITM, concerne les opérateurs d’intervention à distance. Il précise les obligations de formation pour ces nouveaux emplois qui pourront s’exercer dans des centres de supervision ou sur le terrain à proximité des véhicules concernés. Il précise le contenu de cette formation, les attestations de compétence et les obligations des employeurs pour maintenir et adapter ces compétences aux évolutions techniques des systèmes et aux spécificités des territoires qui les mettent en oeuvre. Article (urba2000.com)

Sécurité routière : Réglementation française sur les applications de guidage. Un nouveau décret, publié le 3 août 2022, impose aux calculateurs d’itinéraires de mieux informer les automobilistes sur l’aspect environnemental. Ils vont en particulier devoir informer les automobilistes lorsqu’ils entrent dans les zones à faibles émissions (ZFE) pour lesquelles des restrictions de circulation ont été créées. L’automobiliste devra prendre l’itinéraire qui lui sera proposé si son véhicule n’est pas conforme à ces règles. Par ailleurs l’application devra afficher clairement des estimations sur la pollution engendrée par le trajet (dioxyde de carbone, oxydes d’azote ou particules PM10). Elle devra aussi informer sur l’existence des moyens de transport alternatifs à la voiture individuelle. Les applications de guidage vont devoir vous demander de rouler moins vite (automobile-propre.com)

Expérimentation de Navettes : la Communauté de Communes de Cœur de Brenne (département de l’Indre) dans le cadre d’un projet ENA, qui apporte un financement à ces recherches, a lancé depuis le 13 juillet une expérimentation de 5 mois sur un parcours de 36 kilomètres qui desservira 8 arrêts sur 4 communes les jours de semaine, de 7h30 le matin à 18h30 en soirée, avec une fréquence de 4 à 5 trajets par jour.

La vitesse de la navette pourrait atteindre 50 km/h. L’application mobile Navi’Brenne permet aux usagers d’avoir les mêmes informations que pour une ligne de transport traditionnelle. Il est prévu une analyse de l’impact socio-économique du système, qui permettra peut-être d’envisager la prolongation de l’expérimentation avec un mécanisme de financement adapté aux besoins du territoire. CP_inauguration_navette_autonome_Coeur_de_Brenne.pdf (univ-gustave-eiffel.fr)

Batteries : améliorer l’efficacité du stockage d’électricité. Dans l’univers de la batterie, une nouvelle technologie vient d’apparaître. L’idée est de remplacer l’électrolyte qui est chargé au moment de sa fabrication par un fluide qui peut être renouvelé dans une station service. Ce fluide contiendrait des nanoparticules actives qui pourraient s’écouler dans une cuve de la station lorsqu’il est "usé", tandis que la station verserait dans la batterie un liquide "chargé"L’entreprise américaine Influit Energy affirme qu’elle a fait des essais concluants à l’Illinois Institute of Technology sur la performance et l’encombrement de ce type de batterie. Article (urba2000.com)

Colloque du 26 août à Brennilis (Monts d’Arrée)  : l’Université d’été de l’association Ar Nevez s’est tenue avec une trentaine de participants, acteurs du territoires, à l’invitation de Marie-Anne FAJEAU, Directrice de la centrale électrique de Brennilis et Jean-Philippe BERTON, directeur régional d’EDF avec des interventions de Forough DADKHAH, Vice-Présidente de la Région Bretagne en charge de l’emploi, de la formation et de l’orientation, de Thierry BURLOT, Président de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et de Loic PERRIN, directeur scientifique d’H2X. Ces éléments et les discussions ont porté sur les conditions dans lesquelles la transformation de ce territoire va se dérouler. Nous vous informerons et ferons part dans la Lettre de t-puissance3 du compte-rendu de ces éléments. Blog - AR NEVEZ (ar-nevez.org)

Politiques routières : Le compte rendu d’un colloque organisé par le Conseil départemental de l’Essonne, TDIE et ATEC ITS France en février 2022 à Massy vient d’être mis en ligne par l’ATEC. Sous le titre « Quelles routes métropolitaines à l’horizon de la neutralité carbone ? » on peut lire les positions des grands acteurs de la route, qui est, quoi qu’on puisse en dire, le mode de transport dominant aujourd’hui, et celui qui est préféré par nos concitoyens quand ils pensent à l’organisation de leur vie quotidienne. Nous étions après la pandémie mais avant la guerre en Ukraine et les élections législatives. Ce texte (43 pages) est disponible sur Article (urba2000.com) Nous avons consacré la prochaine Lettre (n° 19) de t-puissance3 à des commentaires sur cet échange qui marque une étape dans la réflexion collective sur la politique de mobilité en Ile de France et qui concerne les autres régions.

Habitudes de mobilité : une enquête régionale sur les déplacements en Île-de-France est lancée par l’Institut Paris Région, avec la Région Île-de-France, pour mieux connaître les habitudes de mobilité des Franciliens. 4.000 volontaires de 15 ans et plus seront équipés de boîtiers GPS qu’ils s’engagent à emmener dans tous leurs déplacements pendant une semaine. En remerciement ils recevront un bon d’achat de 30 euros à la fin de l’enquête. L’enquête se déroulera de mi-octobre à mi-mars 2023. Les candidatures sont ouvertes. Article (urba2000.com)

Colloque à Strasbourg le vendredi 23 septembre 2022 :  l’ADCET (association pour la promotion et le développement des usages numériques citoyens) organise la 16 ème édition des Assises des Usages Numériques Citoyens (AUNC 2022) en partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg en présence de Caroline ZORN, Vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg et de Matthieu THEURIER Vice-Président de Rennes Métropole et Président de l’ADCET, qui est notamment à l’origine de la norme AFNOR AMC (Application Multiservices Citoyenne), outil essentiel de la multimodalité des systèmes de paiement de la mobilité. Pour consulter le programme : Programme 2022 (adcet.org) et s’inscrire (gratuit pour les membres et leurs invités, 200€ pour les autres participants).

Bulletin d’information du 4 septembre 2022

Bulletin d’information du 15 août 2022

Incendies : la Commission européenne a un mécanisme de protection civile de l’UE destiné à mutualiser des moyens de secours qui peuvent être déplacés pour agir au-delà des frontières. Ce qui pose des problèmes d’interopérabilité avec les structures locales (Pompiers) qui connaissent le terrain. La Grèce, la Suède ont pu aider les pompiers de Bretagne à maîtriser les feux de la forêt de Brocéliande. L’Allemagne, l’Autriche, la Pologne, la Roumanie et l’Italie sont intervenus en GirondeArticle (urba2000.com)

Drones non identifiés : la protection contre des drones malveillants passe par l’identification des pilotes qui doivent obéir à des règles de survol précis. Afin de se prémunir contre de potentielles attaques pendant la période des Jeux olympiques de Paris 2024, La Compagnie industrielle des lasers (CILAS) société française ( ArianeGroup) a reçu commande d’un système laser d’identification (dans un rayon de 3 km) qui permettrait un brouillage des communications ( qui empêcherait le pilote de pouvoir diriger le drone vers une zone à protéger). Il serait également possible de détruire des drones non identifiables. Article (urba2000.com)

Éoliennes : Pour faire comprendre le principe de fonctionnement de ces objets qui récupèrent de l’énergie du moindre souffle de vent au-dessus de la mer ou de la terre, une junior entreprise ( HEI Lille ) a proposé de faire une démonstration de récupération de l’énergie mécanique du flux des usagers du métro de Paris à travers des tourniquets.

Ils ont été aidés par IBERDROLA, entreprise espagnole qui est leader mondial de la production éolienne et l’un des 10 plus gros producteurs d’électricité mondiaux. La photo montre le dispositif d’engrenages qui entraîne un volant d’inertie à l’intérieur du coffre du tourniquet remplacé par 3 pales d’éoliennes sur lesquelles les voyageurs appuient en passant. La production d’énergie est faible, mais l’expérience permet de mesurer sur des cadrans que les 27000 premiers passagers ont produit 2 kwh. Et apparemment ils ont été contents de l’appendre. Vous pouvez aller à la station Miromesnil pour voir par vous-même ou lire l’article des Techniques de l’Ingénieur : Article (urba2000.com)

Promenade estivale ( pour respirer l’air marin) : la digue de Malo-les-Bains puis de Leffrinckoucke  sont accessibles à partir du bus C3 qui part de la gare de Dunkerque. En continuant sur le sable jusqu’à Bray Dunes en passant par Zuydcoote, on voit que le trait de côte recule :  les ouvrages en béton (batteries de la seconde guerre mondiale) basculent dans la mer. Une voie vélo remplace une ancienne ligne de chemin de fer pour visiter les dunes jusqu’à la frontière belge. Retour en bus à partir de Bray Dunes ( gratuit sur la Communauté Urbaine de Dunkerque) Article (urba2000.com)

Souvenir : il y a 60 ans en Essonne, l’ingénieur Jean Bertin déposait le brevet de l’Aérotrain et lançait une piste de démonstration de 6,7 km entre Gometz-la-Ville et Limours. Patrimoine industriel, cette infrastructure est toujours visible de la ligne de train Paris-Orléans. Propulsé par une hélice, l’Aérotrain glissait sur un coussin d’air, à une vitesse de 250 à 300 km/h. Le développement du TGV, qui peut rouler sur les infrastructures ferroviaires existantes, a été préféré à l’époque. Article (urba2000.com)

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ : Nous vous avions parlé l’année dernière d’une réunion organisée à Brennilis sur un site dédié depuis des temps immémoriaux à la production d’énergie (tourbière et eau) Cette année encore une réunion va se tenir au même endroit, mais dans un contexte qui a beaucoup évolué : l’avenir du territoire reste de la responsabilité des acteurs locaux, publics et privés et de leur capacité à mobiliser sur un projet à la bonne échelle. Cette réunion vient d’être annoncée sur le site du projet AR NEVEZ dont URBA 2000 a été cofondateur. L’Université d’été d’AR NEVEZ se déroulera le vendredi 26 août 2022 de 10h30 à 17h30 à la Maison du Lac de Brennilis (29) (Conditions de participation sur demande aux organisateurs) Blog - AR NEVEZ (ar-nevez.org)

Emission sur ARTE : sous le titre Vers des transports durables, des métropoles en mouvement, la chaîne franco-allemande fait le tour d’un urbanisme nouveau : Celui où la voiture n’est plus au centre des besoins de mobilité des citoyens. De Barcelone à Copenhague en passant par Berlin et Paris, tour d’horizon de plusieurs approches pionnières. Émission le 27/08/2022 à 22 h20, avec possibilité de la regarder en différé sur la plateforme arte.tv jusqu’au 24/11/2022.Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 15 août 2022

Bulletin d’information du 7 août 2022

Problèmes de l’eau : La gestion de cette ressource est aussi délicate dans les périodes d’inondations que dans les périodes de sécheresse. Le sol et les nappes ne peuvent pas servir de réserves indéfiniment. La concertation entre les parties prenantes, qui se traduit surtout par un partage des connaissances sur la situation, les risques et les restrictions d’usages possibles sont indispensables. Les arrêtés préfectoraux sont les moyens de rendre publiques les interdictions qui doivent être observées par les utilisateurs publics et privés. La coordination interministérielle de cette information et des mesures, dont certaines peuvent avoir des conséquences dans les pays voisins est assurée par la cellule de crise qui a été activée par le gouvernement. Article (urba2000.com)

PROPLUVIA, tel est le nom du site que le Ministère de la Transition Ecologique tient à jour sur les données hydrologiques, les arrêtés de restriction temporaire des usages de l’eau et les mesures prises dans les dernières années. Ces données sont accessibles à l’échelle de la commune, avec les références aux arrêtés préfectoraux qui précisent les prélèvements non prioritaires interdits. Article (urba2000.com)

Voiture autonome : Les accords internationaux sur la sécurité routière (Convention de Vienne) ont été modifiés pour permettre la conduite autonome de niveau 3 dans les Etats membres de l’accord, qui homologuent les véhicules et interviennent sur la formation à la conduite, les enquêtes en cas d’accidents … et l’organisation du système des assurances. L’Union Européenne, qui participe à ces travaux, a adapté la loi européenne. Le site du Ministère de l’Intérieur français annonce un décret transposant ce dispositif au niveau national pour le 1er septembre. Le « débarquement » de la conduite autonome en France est certainement un évènement important dans l’histoire de cette technologie, mais il s’écoulera encore du temps avant que les véhicules autonomes «  déferlent » dans tous les territoires. Article (urba2000.com)

Robotique de proximité : La société KOMPAÏ robotics est revenue avec une nouvelle gamme de robots qui peuvent être supervisés dans différents environnements pour augmenter notre efficacité individuelle et collective :

Pour mieux comprendre cette famille et l’équipe qui la porte, rendez-vous sur le site de ses projets Actualités - Kompai Robotics - Solutions robotiques - Bidart

Inventons nos vies bas carbone : C’est le titre d’un jeu sérieux que l’association Résistance Climatique a créé pour aider à comprendre les enjeux des changements de comportement qui nous attendent pour diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre en quelques années.

Les membres de l’Association, dont le site donne des témoignages, apparaissent comme particulièrement « engagés » à diminuer leur empreinte carbone tout en construisant leurs vies pour qu’elles soient pleines de sens et de joie. Ils souhaitent partager ce qu’ils font et diffuser des informations claires et visuelles sur ce que représentent les actions qu’ils entreprennent lorsqu’on les mesure en tonnes de C02 équivalent économisées (tCO2e). Ils organisent des ateliers en ligne ou en présentiel (2h le soir, tarif 10 €) et publient des fiches organisées sous forme d’un jeu pour construire une vie plus frugale que celle que nous avions et profiter du plaisir de cette transformation. Article (urba2000.com)

Date à noter pour la rentrée : Mobilités actives : l’ATEC ITS France présentera ce sujet dans une conférence accessible à distance le 15 septembre (17h-18h15). Peut-on donner une Réponse simple à des défis complexes ? Pour consulter le programme : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 7 août 2022

Bulletin d’information du 31 juillet 2022

Politique européenne des transports : à partir du 6 juillet 2022, la Boîte noire devra être intégrée aux véhicules proposés à l’homologation. Ceci prépare l’obligation, à partir du 6 juillet 2024, de disposer de cette boîte au moment de l’immatriculation de tout véhicule neuf dans un des Etats membres. Pour mémoire, cette obligation existe aux Etats Unis depuis 2012. L’objectif est de comprendre les causes d’un accident. La boîte noire enregistre les données pendant les 30 secondes qui précèdent le choc qu’elle détecte par son accéléromètre, c’est à dire la vitesse, les phases d’accélération ou de freinage, l’activation ou non du clignotant, le port de la ceinture, la force de collision, le régime moteur, l’inclinaison de la voiture. Cet enregistrement se poursuit dans les 10 secondes qui suivent le choc. Pour plus de précision, voir le site 01 Net Article (urba2000.com)

Empreinte carbone de nos modes de vie :  calculée par les ONG Global Footprint Network et WWF, la date à laquelle en 2022 l’ensemble de ce que la planète peut produire en un an est le 28 juillet. Les ressources terrestres sont absorbées par le système de consommation mondiale notamment par les cultures, les pâturages, les espaces forestiers nécessaires pour les produits forestiers, les zones de pêche, les espaces bâtis et les espaces forestiers nécessaires pour absorber le carbone émis par la combustion d’énergies fossiles. La pression humaine, en particulier dans les pays riches dépasse les ressources de la Terre. Sauf pendant la période de Covid, le phénomène s’est aggravé d’année en année, les ONG pointant le rôle du système alimentaire, avec l’augmentation de la fertilisation azotée, l’affectation à la nourriture animale de plus de la moitié des terres arables pour la consommation de viande, la consommation importante de l’eau … Pour voir plus d’info sur le site de l’AFP Article (urba2000.com)

Transport de fret en Suisse : Sous le nom de Cargo Sous Terrain (CST), la Confédération Helvétique vient de lancer officiellement un projet de transport de marchandises par des véhicules routiers autonomes circulant dans des tunnels de 6 mètres de diamètre à 20 ou 40 mètres de profondeur.

L’énergie qui alimente le système sous la plateforme sera fournie aux véhicules par induction (rail). Un premier tronçon de 66 km serait mis en œuvre entre deux plateformes logistiques à partir de Zürich en 2031. Le financement serait assuré par des investisseurs et industriels suisses dont la Poste, Swisscom, CFF Cargo, les groupes de distribution Coop et Migros, ainsi que le groupe énergétique BKW Energie et l’assureur La Mobilière. À l’horizon 2045, le réseau pourrait s’étendre sur 490 kilomètres. Pour en savoir plus sur cette nouvelle de la revue Transports & Energies : Article (urba2000.com

Mobilité durable : Retour des Rencontres internationales des véhicules écologiques (RIVE) suivies par la revue Sciences et Avenir. Cet évènement professionnel fondé à Alès par Marc Teysier d’Orfeuil a réuni plus de 700 personnes avec une participation d’autorités publiques (dont le Conseil régional d’Occitanie) et des entreprises privées. Les tables rondes et les stands ont montré que les territoires pouvaient prendre les décisions qui pourront développer des filières de production d’hydrogène vert et de modernisation des véhicules pour remplacer les véhicules thermiques par des véhicules électriques (entreprises de rétrofit)Article (urba2000.com)

Attractivité  des emplois de conducteurs de transports scolaires et interurbains : Pour ne pas réduire la desserte des zones rurales dès la prochaine rentrée scolaire, la Région Bretagne a décidé de contribuer avec la Fédération des entreprises régionales de transport de voyageurs (FNTV) à une augmentation des salaires et des contrats des conducteurs et ainsi rendre leur métier plus attractif. Vous trouverez des précisions sur la Charte qui vient d’être signée en consultant le site du Groupement des Autorités Organisatrices de Transport (GART) Article (urba2000.com)

Pour ceux qui auront un peu de temps pendant leurs vacances pour méditer sur l’immensité du cosmos : Le James Webb Spacial Telescope (JWST) nous envoie les premières photos de « l’univers profond », dont des galaxies qui n’avaient encore jamais pu être observées, du moins avec une telle finesse de détails et de recul dans le temps. Ce nouvel instrument d’observation se trouve précisément là où les astronomes voulaient le placer, au point où les forces d’attraction de la terre et du soleil se compensent. Ce projet a mis 20 ans à se réaliser et a coûté 10 milliards d’euros aux agences spatiales participantes Article (urba2000.com)

 

Bulletin d’information du 31 juillet 2022

Bulletin d’information du 24 juillet 2022

Taxonomie européenne : en six questions, Vie-publique.fr donne des précisions sur cette expression qui a fait couler beaucoup d’encre. Le règlement de l’Union Européenne sur la Taxonomie du plan d’action pour une finance durable vise à identifier des activités économiques qui pourront bénéficier de financement ’verts’ éligibles. Les discussions s’étaient engagées sur l’éligibilité du gaz et du nucléaire avant l’intervention de la Russie en Ukraine. Les états sont aujourd’hui amenés à réviser leurs stratégies, afin d’éviter le souci des pénuries et les pannes qui peuvent mettre en cause l’alimentation des usagers prioritaires et d’inciter le plus vite possible à décarboner le mix énergétique national, de réduire les consommations unitaires des produits et des services et de passer aux énergies renouvelables le plus vite possible. .Article (urba2000.com)

La BCE et le changement climatique : autre aspect de la politique financière européenne pour le climat. La Banque centrale européenne (BCE) a adopté le 4 juillet, les critères verts qui devront être appliqués pour ses décisions dans une partie de ses opérations. Cette institution monétaire peut acheter à des tarifs attractifs des obligations d’entreprises faisant des efforts pour respecter les critères. La BCE achète également des obligations publiques (dettes d’état) pour soutenir l’économie. Cette activité est plus importante que la précédente et ne sera pas concernée par la décision sur les critères verts. Il faudra donc attendre plusieurs années pour constater des effets de cette décision particulière, qui doit être considérée comme une décision de principe. Article (urba2000.com)

Véhicules hybrides : Evaluation des consommations effectives. D’autres décisions, cette fois avec des effets plus rapidement mesurables, devraient être prises prochainement sur la base des résultats d’études effectuées par des organismes indépendants des constructeurs automobile, sur les émissions réelles des hybrides, rechargeables ou non. La flotte de ces véhicules en circulation est maintenant suffisamment importante pour pouvoir étudier les émissions réelles. Les premiers constats montrent que les constructeurs ont largement sous-estimé ces émissions. Cela tient au fait que les batteries sont encore trop peu efficaces (masse supplémentaire trop forte par rapport à une capacité énergétique trop faible) et que la proportion de kilomètres circulés en électrique est trop faible. La révision des méthodes de calcul des émissions de CO2  devrait suivre la prise en compte de ces rapports. Article (urba2000.com)

Politique Vélo : Selon le baromètre publié le 6 juillet 2022 par le réseau Vélo & Territoires, le nombre de cyclistes continue à augmenter au premier semestre 2022 (+12 %) par rapport à 2021.

Mais cette augmentation est surtout urbaine. La fréquentation a surtout stagné en milieu rural et a même reculé dans les zones périurbaines : Article (urba2000.com)

Solutions technologiques pour réduire l’empreinte environnementale des transports routiers  : IFP Energies nouvelles (IFPEN) co-financé par l’ADEME gère un projet de recherche sur une prospective technologique et une modélisation économique et environnementale (horizon 2040) pour l’ensemble des segments du parc routier (véhicules légers, véhicules utilitaires légers, poids lourds, bus et deux roues) pour les personnes et les marchandises. Les résultats montrent que la voiture électrique va s’imposer dans le mix énergétique décarboné intégrant des biocarburants et de l’hydrogène pour les véhicules légers, mais que les solutions sont plus ouvertes pour les véhicules lourds. Les seuls déterminants techniques et économiques ne permettront pas d’atteindre les objectifs du plan européen. Article (urba2000.com)

Touristes hypermobiles : pour identifier les comportements des touristes qui consomment beaucoup de transport à la sortie de la crise sanitaire, Forum Vies Mobiles du groupe SNCF a confié aux Universités d’Angers et de Chambéry une étude bibliographique, des analyses quantitatives s’appuyant sur l’enquête de Suivi de la Demande Touristique et une enquête qualitative auprès de trente hypermobiles. Les résultats montrent qu’il existe bien un profil de touristes hypermobiles, qui est prêt à se déplacer beaucoup pendant les périodes où il peut prendre congé du système de contraintes auquel il est obligé de se plier pendant ses périodes de travail. Curieusement il conserve pendant la période où il veut « relâcher les contraintes » des comportements contraints par l’offre touristique qui a cherché à satisfaire cette clientèle. Ceci laisse place à un certain nombre de propositions des chercheurs pour réduire l’empreinte énergétique et environnementale de cette activité Article (urba2000.com)

Forum THNS : (Webinaires les matinées du 14 au 18 novembre 2022) Fabien Leurent, qui coordonne la participation française à ce Forum nous indique que le délai de soumission des résumés (en anglais) sur le site de l’Université de TONGJI est prolongé jusqu’au 15 septembre. Ceux de nos lecteurs qui n’avaient pas eu le temps de faire ce résumé peuvent encore le terminer. Il rappelle à cette occasion que les communications doivent privilégier les éléments ciblés et concrets plutôt que les orientations à portée générale. Le THNS 2022 (urba2000.com) 

 

Bulletin d’information du 24 juillet 2022

Bulletin d’information du13 juillet 2022

Innovation : Un message d’ Isabelle STURTZER (DGITM) nous a fait un retour de la participation de l’Agence de l’Innovation pour les Transports au Congrès ITS européen qui s’est déroulé fin mai à Toulouse. Outre des entreprises, des responsables des territoires ont participé à cet évènement, avec une forte attente sur les solutions que pourraient proposer des start-up pour améliorer la résilience et maintenir l’attractivité des zones où il y a actuellement des emplois à pourvoir. Quatre entreprises lauréates de l’appel à projets PROPULSE étaient physiquement sur le stand de l’Agence,dont deux qui sont lancées par des « intrapreneurs » issus des services publics :

  • - Urban Radar qui propose des services d’analyse de données et de visualisation des flux logistiques qu’il s’agit aujourd’hui de décarboner par une planification et dans la mesure du possible une mutualisation : Urban Radar – Decarbonize urban freight through data driven planning
  • - BDD arrêt de circulation PL : développement d’une application permettant aux administrations de préparer des arrêtés de circulation portant des restrictions temporaires et géolocalisées, pour les poids lourds
  • - EP Tender (remorque contenant une batterie électrique permettant d’étendre la capacité de la batterie du véhicule qui la tracte)
  • - X Sun (drone autonome à énergie solaire)

A cette occasion ont été signées une convention de partenariat AIT/FIT et une convention de subvention DGITM /ATEC ITS France.

Frais de déplacements domicile-travail : la possibilité de remboursement par l’employeur de ces frais en exonération de charges sociales est prévu par la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) avec une liste de ces frais (vélo, covoiturage en tant que conducteur ou passager, transports publics ou autres services de mobilité partagée). C’est ce que l’on appelle le forfait mobilités durables (FMD) dont les modalités ont été précisées en mai 2020 par un décret. Pour suivre la mise en place concrète dans les entreprises de cette possibilité, une étude est menée sous le nom de Baromètre « Forfait Mobilités Durables » (FMD) par enquête auprès de 823 organisations publiques ou privées : 40 % des employeurs privés ont adhéré au FMD (contre 28 % en 2021) en premier lieu pour le vélo sur tout type de territoires, suivi du covoiturage surtout en zones rurales.  Il y a donc une marge de progression importante dans ce domaine. Article (urba2000.com) 

Plans de Mobilité : ces documents de coopération intercommunale sont prévus par la Loi d’Orientation pour la Mobilité (LOM) et résultent de consultations avec les parties prenantes publiques et privées organisées par les Autorités Organisatrices qui ont été constituées sur les territoires. 

Le CEREMA a créé sous le nom d’Observatoire des plans de mobilité une base de données qui contient les informations disponibles sur ces documents et cartographie les périmètres sur lesquels ils ont été établis (en violet les périmètres des agglomérations urbaines et en jaune les autres syndicats mixtes de transport urbains qui existaient en 2020).

On voit que les territoires de l’Ouest (à l’exception du Pays de l’Adour) n’ont pas encore lancé cette démarche, qui avait été à l’origine imaginée pour les zones denses des métropoles. Le CEREMA a mis en ligne des guides et des méthodes ainsi que les liens permettant de consulter les plans approuvés Article (urba2000.com)

Vélo dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) : un dossier du Club des Villes & territoires Cyclables et Marchables analyse les actions possibles pour développer le recours au vélo en  partant du besoin essentiel d’accéder à l’emploi à partir de ces quartiers. Sont mis en évidence les aménagements cyclables sécurisés, le stationnement sécurisé, les aides à la location et à l’acquisition d’un vélo ainsi que le développement de l’apprentissage du vélo. Ce dossier préfigure un guide qui sera publié à l’automne : Pour le consulter et faire des commentaires Article (urba2000.com)

Vers un MaaS social ? A la croisée de la mobilité numérique et de la mobilité solidaire, 2 mondes assez distincts, la Fabrique des Mobilités explore les fonctions d’un MaaS au service de l’action sociale et de la réduction des inégalités face à la mobilité. Cette étude est notamment importante dans les zones rurales pour les personnes isolées, démunies, ignorant les dispositifs de mobilité à leur disposition. Pour consulter et faire des commentaires : Article (urba2000.com)

Justice et Climat : Une étude d’un Institut de la London School of Economics a montré une augmentation dans les dernières années du nombre des actions en justice dans le domaine de la préservation du climat. La majorité de ces actions a été lancée aux Etats Unis. Les ONG prennent comme cibles les États en argumentant sur l’insuffisance des dispositifs réglementaires pris pour limiter les émissions de GES et la faiblesse de leurs mesures d’application. Les entreprises sont également attaquées parce qu’elles poursuivent l’exploitation de procédés générant des GES. Ces actions ont eu des résultats médiatiques significatifs, avec des conséquences réelles sur les gouvernements et sur les assemblées générales des actionnaires des entreprises. On peut considérer que ces mécanismes ont fait « bouger les lignes ». Par contre l’évaluation de leur efficacité reste très difficile à mesurer. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du13 juillet 2022

Bulletin d’information du 3 juillet 2022

Dans cette période où la perception du changement du monde, concrétisée par le prix de l’énergie, le télétravail... risque de creuser des fractures de toutes sortes dans notre société, Jacques Brégeon et ses amis se sont réunis, le 23 juin à Paris, à l’Académie du Climat, pour approfondir les projets d’Alliance des Générations pour le Climat qui avait été lancée en octobre 2021 sous le patronage de Corinne Lepage, ancienne Ministre. La réunion, qui a été conclue par Bettina Laville, Conseillère d’Etat honoraire, Présidente du Comité 21 a porté sur des projets d’actions intergénérationnelles impliquant :

  • - des territoires qui ont identifié des besoins mais n’ont pas mis en place de moyens ni de structure pour les satisfaire,
  • - des établissements de formation ou de recherche qui veulent s’impliquer sur des problèmes concrets de la population (RSE) volontaires pour encadrer des équipes-projets
  • - de « jeunes seniors » dont l’expérience pourrait être mise à contribution plus largement
  • - des jeunes qui souhaitent être utiles mais n’ont pas encore acquis les compétences qui s’apprennent en réalisant des projets concrets.

L’alliance souhaite constituer une base de données de territoires, de projets et de bonnes volontés qui sera accessible sur son site. Vos contributions sont les bienvenues : Sensibilisation au climat | Alliance des générations (alliance-generations-climat.fr)

Covoiturage  : développement et perspectives : l’enquête que publie la Gazette des communes montre que le trafic des plateformes de covoiturage courte distance a beaucoup augmenté ces derniers mois, en particulier dans les régions et les communes qui se sont impliquées pour son développement. La flambée des prix des carburants y est pour beaucoup, notamment pour les trajets domicile-travail. On voit aussi que 80 % des automobilistes roulent encore tous les jours en solo en avril 2022. La demande des passagers est forte mais le nombre de voitures à partager n’est pas suffisant notamment en zone rurale. Par le forfait mobilité durable, les employeurs peuvent inciter leurs salariés à devenir covoitureurs puisqu’ils leur remboursent jusqu’à 600 euros par an lorsqu’ils adhèrent à ce mécanisme. Les entreprises ont donc un rôle possible dans l’accélération du développement du covoiturage. En contrepartie, ces remboursements se traduisent par une exonération des cotisations sociales, dans la limite de 400 € par an et par salarié. Les communes et les régions peuvent également participer au financement de ce développement. Article (urba2000.com)

Itinéraires Vélo  : Pour choisir son itinéraire dans le réseau des chemins praticables à vélo du département du Nord, celui-ci a adopté le système des "points-nœuds" (knooppunten) utilisé dans la Région Flamande Belge. Il s’agit d’un système de fléchage d’itinéraires repérables sur le terrain par des panneaux numérotés qui indiquent la direction des points suivants.

On peut sélectionner un itinéraire sur la carte, l’imprimer sur papier (ci joint une boucle de 10km dans les Monts de Flandres à côté d’Hazebrouck) ou le charger dans un GPS. Les amateurs de paysages et de patrimoines peuvent découvrir l’Europe en suivant ces itinéraires balisés moyenne distance (voies vertes ou partagées) et même les véloroutes à longue distance comme la Scandibérique (de la Norvège à l’Espagne) qui traverse la partie est de l’Avesnois dans le Département du Nord. Article (urba2000.com)

Innovation ferroviaire : nous vous avons déjà présenté Taxirail, et aujourd’hui nous vous présentons l’écotrain. Il s’agit d’un train autonome ultra-léger avec des panneaux solaires, qui peut être déployé sur les lignes existantes pour le transport de passagers et de fret. Le prototype qui vient d’être financé par l’ADEME sera réalisé par les entreprises SOCOFER et AMARENCO pour les installations électriques, les panneaux solaires, le stockage électrique, STRATIFORME pour la carrosserie des cabines en composite- fibre de lin, CLEARSY pour la sécurité ferroviaire, SPHEREA pour les systèmes de tests, SYNTONY et CELAD pour la conduite autonome et les Instituts IMT Albi et IMT Douai pour la partie numérique. L’enjeu est de recréer une activité de transport décarboné au maximum sur les 50 000 km de lignes ferroviaires fermées ou déclassées en Europe (dont 4 000 km en France) Article (urba2000.com)

Innovation Transport urbain :  les cabines autonomes de la startup lyonnaise SUPRAWAYS sont suspendues à des rails au-dessus des espaces publics et de la voirie. Le système a été présenté au salon European Mobility Expo début juin à Paris. Chaque cabine dispose de son moteur électrique et de sa batterie. Plusieurs types de cabines sont prévus : des cabines 7 passagers, 3 passagers + vélos, 3 passagers + fauteuil roulant, et cabines de fret qui pourront charger 3 palettes. Le premier tronçon de démonstration aura une longueur de 50m (construction automne 2022). Une ligne d’essai de 1,5 kilomètre sera construite l’année suivante. Article (urba2000.com)

Conférence en présentiel le 7 juillet 2022 à 17h à Athènes Services 8 Rue d’Athènes, 75009 Paris, organisé par VRT Ville Rail et Transport avec RATP Group, Egis, Poma, DoppelMayr, Systra, sur le téléphérique en urbain. Après l’inauguration d’un câble urbain à Toulouse, les thèmes porteront sur :

  • - les services les mieux adaptés en France et à l’international
  • - les nouveautés technologiques et procédurales qui permettront de réussir les projets rapidement

Plus de précision : Article (urba2000.com)

Colloque à Strasbourg le vendredi 23 septembre 2022 : La seizième édition des Assises des Usages Numériques Citoyens (AUNC 2022) organisée par l’ADCET sera réalisée en présence de Caroline ZORN Présidente de l’Eurométropole de Strasbourg et de Matthieu THEURIER Vice-Président de Rennes Métropole et Président de l’ADCET. Les acteurs publics et privés participants feront le point sur le développement des nombreux usages des standards numériques ADCET pour les transports et la mobilité, la culture, les sports et les loisirs et les autres services de la vie quotidienne. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 3 juillet 2022

Bulletin d’information du 26 juin 2022

Taxe carbone aux frontières de l’Europe : le projet adopté par le Parlement européen vise à préserver les industries européennes et éviter les délocalisations. Ce texte devrait entrer en vigueur en 2027. Il prévoit l’élargissement du marché carbone et la suppression graduelle entre 2027 et 2032 des quotas d’émissions gratuits alloués aux entreprises, à mesure qu’entrera en vigueur la taxe carbone aux frontières de l’UE. Article (urba2000.com)

Atlas des mobilités : Dans le cadre de la fondation allemande Heinrich Böll, forte d’un réseau de plus de trente bureaux dans le monde, a été publié la semaine dernière un ensemble de cartes et de graphiques regroupés par le Bureau de Paris auquel ont participé en 2022, l’Académie des mobilités actives (ADMA), la Fondation pour la nature et l’homme (FNH) et le Forum vies mobiles . Les commentaires portent sur les différents modes de transport et leurs usages (avion, train, vélo, marche, transports publics, automobile) depuis le 19ème siècle et sur les problématiques des déplacements dont les décideurs sur la mobilité doivent tenir compte aujourd’hui : les inégalités territoriales et sociales, la question du genre, la santé, l’emploi . 60 pages, librement disponibles en ligne : Article (urba2000.com)

Pesticides : carte de la fréquence d’utilisation : publié par l’association Solagro la carte communale de la fréquence de traitement phytosanitaire des surfaces agricoles. Le Ministère de l’Agriculture publie un Indice de Fréquence de Traitements phytosanitaires (IFT). Comme l’indique Philippe Delcourt dans son commentaire, ces données ne sont pas faciles à interpréter lorsqu’on ne tient pas compte de la proportion de surface agricole utile (SAU) dans le territoire agricole. Article (urba2000.com)

Cartographie ouverte : dans le cadre du programme 10 %,  qui regroupe, pour le dixième de leur temps des agents publics de différents ministères et visant à rassembler dans un point d’entrée clair et normalisé (catalogue et API) les données géographiques de l’IGN et les référentiels administratifs de l’INSEE pour faciliter l’utilisation de ces données.

Le porteur de projet est Lino GALIANA de l’INSEE. Si vous souhaitez vous-même sélectionner des données et les travailler à l’échelle des territoires de votre réflexion, n’hésitez pas à nous le faire savoir, car nous sommes très intéressés par cette innovation et ne manquerons pas de vous signaler quand elle sera disponible. Article (urba2000.com)

Webinaire sur l’énergie et à la mobilité lundi 4 juillet 2022 de 14h à 16h :  une Journée européenne de la mobilité est organisée à Strasbourg par le CEREMA, et ses partenaires ( GART, UTP, CNFPT). Il s’agit de la première séquence d’un cycle de 5 séquences sur les visions publiques et privées que provoquent en ce moment les incertitudes sur l’approvisionnement énergétique, les tensions sociales et les coûts de la mobilité en Europe Pour consulter la liste des intervenants et le programme avant de s’inscrire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 26 juin 2022

Bulletin d’information du 19 juin 2022

Union européenne : nous vous avions parlé la semaine dernière d’une décision du Parlement sur les véhicules thermiques. Cette semaine il s’agit de la taxonomie verte, c’est à dire des priorités de financement des investissements dans le secteur de l’énergie. Les commissions économie et environnement du Parlement ont voté pour exclure de la taxonomie à la fois le nucléaire et le gaz. Cette question délicate avec beaucoup d’intérêts entremêlés sera soumise à un vote en plénière en juillet. Article (urba2000.com)

Guide sur la mobilité scolaire : le programme Mobiscol animé par le pôle de compétitivité Vivacités Ile-de-France et le Club des villes & territoires cyclables et marchables a recensé les aménagements les plus adaptés à la mise en place d’un Plan de déplacement établissement scolaire (PDES). Les enjeux de la mobilité scolaire sont multiples. Il est recommandé de prendre des mesures cohérentes dans les établissements scolaires, à leurs abords et pour les rabattements pour que les jeunes et les adultes qui traversent ces lieux soient autant que possible dans un environnement urbain favorable à une mobilité sûre et écoresponsable. Pour télécharger ce guide qui contient de nombreuses ressources techniques : Article (urba2000.com)

Char et Biochar  : de nouvelles perspectives pour réduire notre empreinte environnementale. Le char désigne le matériau solide résultant de la pyrolyse d’un combustible solide. En particulier, le charbon de bois (charcoal en anglais) est le char obtenu à partir du bois ou de la biomasse. Le char peut être aussi obtenu avec des déchets carbonés qui ne sont pas d’origine biologique, comme les plastiques. Le processus est bien connu : La pyrolise des matériaux à une température de 500°C dans une atmosphère privée d’oxygène donne un résidu solide composé à 85% de carbone et dégage du gaz combustible (méthane et hydrogène) dont on peut prélever une partie pour entretenir la réaction. Le char peut être utilisé en agriculture pour améliorer la fertilité des sols, ce qui réduit les besoins en engrais chimiques. Le GIEC l’a retenu comme une technique dont il faut encourager l’application industrielle et l’utilisation évaluée scientifiquement dans des territoires. Article (urba2000.com)

Innovation Ferroviaire : le train léger autonome Taxirail qui veut être le taxi collectif des usagers du rail en zone rurale où subsistent encore de petites lignes secondaires. Supervisées à distance, les cabines pourront transporter 40 personnes à une vitesse maxi de 100 km/h sur des petites distances de moins de 80 km avec une motorisation hybride GNV/électrique ou H2 . L’énergie embarquée sera complétée par des panneaux solaires. Le concept est né dans les Côtes-d’Armor, à Plusquellec (22), près de Guingamp. Il est soutenu par l’ADEME et la Région Bretagne. Article (urba2000.com)

Innovation Ferroviaire : un nouvel opérateur TGV régional. Il s’appelle ’Le Train’ et veut faire faire circuler des TGV entre La Rochelle, Niort, Poitiers, Angoulême, Bordeaux et Arcachon, voire même entre Nantes et Rennes. Il vise les deux clientèles qui auraient besoin de trains rapides entre ces villes en semaine pour travailler et les jours fériés pour se distraire ou aller voir des proches. Le porteur du projet et ses partenaires pensent que des sillons (non utilisés par la SNCF) existent actuellement et qu’ils peuvent utiliser du matériel TGV d’occasion reconditionnable. Article(urba2000.com)

Visioconférence sur la Logistique urbaine : Une table ronde des Ateliers de Cergy qui fait suite à la réflexion engagée sur les "Territoires recyclés, territoires vivants" se déroulera le Jeudi 23 juin de 12h30 à 14h30. Le renouveau des idées de circuits courts et de recyclage des biens et des matières risquent de se heurter aux questions de maîtrise des lieux de stockage et des flux logistiques au niveau local et bien au-delà. Quelle réflexion pour une trajectoire durable en Ile de France ? Pour s’inscrire Article (urba2000.com)

Marches Urbaines : L’association étudiante appelée « A Travers Paris » organise le week-end des marches avec de jeunes (ou moins jeunes) professionnels qui les rejoignent aux étapes pour « faire un bout de chemin ensemble ». Agenda - A travers Paris . Par exemple, au cours de la Boucle Verte (du Vendredi 24 juin au Dimanche 26 juin) ils traverseront quatre départements : Paris, le Val-de-Marne, la Seine-St-Denis et les Hauts de Seine, pour ressentir et interroger les relations entre les trames écologiques dans la ville d’aujourd’hui : Comment regarder cela avec une perspective environnementale ? Voir les horaires de passage sur la carte de l’évènement. Vous pouvez vous inscrire pour une ou plusieurs étapes : La Boucle Verte - 48h de marche autour de Paris (google.com)

Bulletin d’information du 19 juin 2022

Bulletin d’information du 12 juin 2022

Plan climat de l’Union européenne : le Parlement a voté pour l’arrêt de la vente de voitures thermiques neuves à partir de 2035. La dernière phase de la procédure d’adoption de ce « paquet climat » se passera entre la Commission et les Etats-Membres : pour consulter un point de France Info sur les véhicules électriques Article (urba2000.com)

Rôle du CO2 dans le réchauffement de l’atmosphère : le média Futura_Sciences présente un article de l’agence américaine NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) sur l’évolution de son indice mesuré depuis 1990 sur l’accumulation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère et le rôle de chacun d’eux dans l’augmentation de la température. Les mesures de ces capteurs ne semblent pas très faciles à transformer en un indice unique et la NOAA travaille sur ce point. A cette réserve près, l’indice de 2021 est à 1,49 au-dessus de celui de 1990 qui était à 1,00, le CO2 étant le gaz dont les émissions ont le plus augmenté. On considère qu’il représente 80 % du réchauffement climatique. Pour lire l’article complet sur les cinq gaz à effet de serre : Article (urba2000.com)

Adaptation au changement climatique pour le  territoire du Grand Paris : L’Agence Parisienne du Climat et Météo-France ont réalisé une brochure sur les conséquences du changement climatique auxquels les responsables publics et privés qui agissent sur le territoire du Grand Paris vont avoir à faire face. Quelles questions doivent ils se poser et quels risques nouveaux doivent ils prendre en compte : canicules, inondations, sécheresses devraient être plus fréquentes et plus intenses. Le site Internet Adaptaville : des solutions pour s’adapter au changement climatique qui est référencé dans la brochure contient des solutions génériques adaptables au contexte. Elles ne constituent pas encore à ce stade un ensemble cohérent de plans d’actions qui pourraient être chiffrés et mis en œuvre par des acteurs en concertation pour atténuer les effets d’évènements comme des crues importantes sur ce territoire dense avec de nombreux réseaux souterrains. Pour télécharger la brochure : Article (urba2000.com)

Qualité de l’air dans le métro : l’ANSES (Agence de sécurité sanitaire) a publié un rapport d’expertise sur l’exposition des usagers du métro et du RER à la pollution de l’air intérieur dans sept agglomérations françaises (Paris, Marseille, Lyon, Lille, Toulouse, Rennes et Rouen). Elle recommande de recourir à des capteurs de la qualité de l’air à utiliser dans une plage horaire déterminée et dans différents environnements pour constituer un véritable outil de gestion et d’évaluation des actions de réduction de la pollution à la source. Article (urba2000.com)

EAU en ville : Afin d’attirer l’attention sur ce bien commun précieux et vulnérable qu’est l’eau pour les grandes villes, la Métropole Européenne de Lille a anticipé sur des périodes de canicule toujours possibles en plaçant, dès le début du mois de juin les Fêtes de l’eau, dans le cadre du programme UTOPIA qui comporte des activités de mai à octobre. Philippe DELCOURT a particulièrement apprécié la performance musicale organisée le long des berges de la Deule, pour une présentation originale du canal et de sa biodiversité. Article (urba2000.com)

Logistique et Transport : Conférence du CNAM le vendredi 1er juillet 2022 de 10h00 à 12h30 en présentiel 2 rue Conté, 75003 Paris. Sur le thème «  Quelles évolutions des métiers et des compétences en transport et logistique ? » la Chaire transports, flux et mobilités durable, dirigée par le professeur Antoine Frémont veut souligner l’importance que prend le numérique dans les chaînes logistiques. Le CNAM, seul établissement français d’enseignement supérieur dédié à la formation professionnelle tout au long de la vie et ses 20 centres régionaux et plus de 200 centres d’enseignement est en capacité d’accompagner dans la durée les entreprises et leurs professionnels mais peut être aussi les acteurs publics à faire évoluer leurs compétences pour s’adapter et saisir les opportunités qui vont découler des bouleversements de ces chaînes de valeur. Pour télécharger le programme et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 12 juin 2022

Bulletin d’information du 5 juin 2022

Transports fluvial : les trafics ont progressé en 2021. Voies Navigables de France (VNF) a présenté l’évolution des tonnes-km (+4% ) et des volumes (+3,1% ) transportés par rapport à 2020. La filière des matériaux de construction est en forte progression (+16,8%) ce qui compense le faible niveau de la campagne céréalière. Le fluvial est particulièrement actif sur le bassin de Seine (accroissement dans Paris et sa couronne), sur l’axe Rhénan, le bassin Mosellan et sur les Hauts-de-France où le port de Lille enregistre une hausse du trafic vers Dunkerque et Anvers. Ce moyen de transport a des capacités inemployées et c’est une bonne nouvelle car il consomme moins d’énergie que les autres moyens de transport de marchandises. Article (urba2000.com)

Compétences et Emplois dans le Transport et la Logistique : une étude prospective de l’AFT menée avec 80 professionnels vient d’être publiée. Elle met en évidence des besoins de rénovation profonde de 7 grands métiers transversaux que l’on retrouve dans toutes les entreprises : maintenance, opérateur logistique, études & méthodes, systèmes d’information, conduite (y compris les aides à la conduite et la supervision des véhicules autonomes), exploitation transport, exploitation logistique. Dans chacun de ces métiers les entreprises devront améliorer leur performance pour rester attractives vis à vis de leurs clients et de leurs employés. Pour lire un résumé et/ou télécharger l’étude : Article (urba2000.com)

H2 : Efficacité comparée des filières de production. La commission chargée par France Stratégie de préciser la méthodologie d’évaluation économique des actions possibles pour lutter contre le changement climatique, vient de sortir son rapport. Présidée par Patrick Criqui (CNRS laboratoire GAEL, Université Grenoble-Alpes), elle analyse les « coûts d’abattement  » des processus industriels de fabrication de l’hydrogène, simplifiés par des couleurs (noir et gris, bleu et turquoise, vert et violet). Ces « coûts d’abattement » pourront être utilisés aussi bien pour évaluer des stratégies nationales (la Stratégie Nationale Bas Carbone SNBC , dont la réactualisation est prévue l’année prochaine) , qu’européennes (Energy Roadmap 2050, Plan REPowerEU) que territoriales en France (Plans Climat Air Energie Territoriaux). Pour la présentation du contexte et télécharger le rapport Article (urba2000.com)

Economie Circulaire en Ile de France : Lancement le 21 juin 2022 de 9h00 à 17h00, au siège de la Région Île-de-France, 8 boulevard Victor Hugo - 93400 Saint-Ouen-sur-Seine de la Communauté des territoires circulaires. Ce lieu d’échanges et d’accompagnement vise à réunir des acteurs publics et privés territoriaux engagés dans des stratégies, feuilles de route et/ou actions en matière d’économie circulaire sur leur territoire. Cette communauté réunit l’ADEME Île-de-France, la DRIEAT Île-de-France, la Banque des Territoires, le SYCTOM et l’AREC ÎdF qui en assure la coordination Article (urba2000.com)

Colloque national à Lille 21-22 juin 2022 sur le Management de la Mobilité :  organisées par le CEREMA, l’ADEME, le CNFPT et la Métropole Européenne de Lille, ces IX èmes Rencontres Nationales sur le Management de la Mobilité (RNMM) auront pour thème « Le nouveau monde du management de la mobilité ? ». Le programme détaillé et les inscriptions seront bientôt accessibles Article (urba2000.com)

Semaine européenne du développement durable qui se tiendra du 18 septembre au 8 octobre 2022. L’objectif est d’augmenter la visibilité des initiatives de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD)

La plate-forme d’inscription des manifestations (évènement, projet éducatif, conférence, expositions, marchés de producteurs locaux, ateliers créatifs, jardins partagés...) est ouverte : elle permet dès maintenant aux acteurs qui le souhaitent d’inscrire une activité, ou un projet afin de bénéficier au moment de la session 2022 de la communication organisée depuis 2015 dans tous les pays européens Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 5 juin 2022

Bulletin d’information du 29 mai 2022

Plan européen REPowerEU : La Commission Européenne a présenté le 18 mai un plan d’ensemble sur l’ énergie (économies d’énergie, diversification des approvisionnements, augmentation de la part des renouvelables) qui se traduit par une modification des objectifs, des recommandations aux Etats et un budget d’intervention de 225 milliards d’euros. Article(urba2000.com)

Eoliennes en Mer : le Danemark , allié avec l’Allemagne, les Pays Bas et la Belgique, prévoit d’augmenter ses capacités de production d’énergie renouvelable (65 Gw en 2030 et 150 Gw en 2050) avec un financement européen. Il s’agit d’une réponse d’urgence au conflit sur le gaz russe Article (urba2000.com)

Agriculture urbaine : Une exploitation maraîchère de Seine Saint-Denis a installé une serre sur le toit d’un bâtiment dont elle récupère une partie de l’énergie de chauffage et produit des légumes pour le marché local. Cette opération est menée dans le cadre d’un projet européen. Article (urba2000.com)

Bornes de rechargement : Les constructeurs automobiles ont attiré l’attention à de nombreuses reprises sur le décalage entre le déploiement des véhicules électriques et celui des bornes de recharge. Il va devenir possible de suivre où en sont ces deux évolutions sur le site national CHARGEMAP  qui permet de localiser les prises et de voir leur disponibilité. Cela va aider les utilisateurs, qui auront à modifier leurs habitudes de préparation des déplacements. Article (urba2000.com)

Logiciels libres : un projet lancé en 2016 par Roberto Di Cosmo (Inria et Université de Paris) et Stefano Zacchiroli (Télécom Paris) en collaboration avec l’Inria et l’UNESCO sous le nom de Software Heritage constitue aujourd’hui une archive de 10 milliards de fichiers de code source uniques et les révisions de ces logiciels. Il s’agit d’un patrimoine scientifique et technique qui est ouvert à l’usage des chercheurs et des développeurs. Article (urba2000.com)

Appel à communications de l’Université de TONGJI (Shanghai) pour le Forum THNS 2022 (en téléconférences entre le 14 et le 18 novembre) . Le thème sera la réorganisation de la mobilité du fait des transformations technologiques et sociales. 8 sous thèmes de haut niveau en anglais : Low Carbon Vehicle in the Future /Connected Mobility : Technologies and Applications /Shared Mobility Services : Supply and Performances /Reshaping Mobility Eco-systems /Territorial Planning and Mobility Management /Humanities with Transport /Social Impact of Transport /Mobility and Safety L’inscription pour un projet de communication doit se faire par le site https://thns.tongji.edu.cn avant le 15 juillet prochain. Une actualisation de ces informations sera disponible sur le site THNS.

Appel à communications de l’ATEC 2023 pour le Congrès des 17,18 et 19 janvier à Montrouge. Sur le thème des Transitions, et avec en référence les politiques publiques qui concernent la mobilité, les orateurs sont invités à présenter des résultats de recherche, des idées, des produits innovants et des retours d’expérience en cours : Pour lire cet appel et envoyer un résumé avant le 7 septembre : AAC 2023 (3).pdf - Google Drive

Colloque recherche : Esch-sur-Alzette (Luxembourg) 8 au 10 juin : Les 4 èmes Rencontres Francophones Transport et Mobilités (RFTM) se tiendront au Centre de recherche socio-économique LISER. Situé dans une zone en reconversion, ce centre, est spécialisé sur les questions du marché du travail, des conditions de vie, du développement urbain et de la mobilité, notamment transfrontalière. Pour consulter les publications du centre, les évènements qu’il organise et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 29 mai 2022

Bulletin d’information du 22 mai 2022

Territoires engagés dans la transition écologique : COMETE ( pour COMmunauté Écologie et Territoires) est le nouveau nom de la plateforme qui consolide depuis 2021 les expériences des territoires démonstrateurs de la transition écologique. Elle est portée conjointement par le ministère de la Transition écologique (à la tête duquel vient d’être nommée Amélie de Montchalin) et le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales (placé sous la responsabilité de Christophe Béchu, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur). La plateforme est gérée par le Ministère de la transition écologique. Pour consulter le site et rejoindre la plateforme Article (urba2000.com)

Cyber sécurité : Nouvelles menaces, nouvelles réponses : un dossier de Vie-publique, le média de la Direction de l’Information Légale et Administrative (DILA, qui dépend du Premier Ministre) sur la cybersécurité, décrit les mesures prises par les États pour agir dans ce champ de bataille permanent qu’est devenu le cyberespace.

La singularité de ce combat est de concerner de très grands acteurs (les géants du net et les plus grandes armées du monde) et de très petits acteurs, innombrables victimes, mais aussi attaquants qui peuvent à tout moment découvrir des failles et les exploiter dangereusement. Les collaborations existent heureusement, notamment la politique européenne contre la cybercriminalité dans laquelle intervient la France. Article (urba2000.com)

La Métropole Européenne de Lille (MEL) accueillera prochainement le Centre National de Formation Cyber du Ministère de l’Intérieur (CNF-Cyber). Il sera accueilli à EuraTechnologies, incubateur numérique, où se trouvent déjà 145 entreprises (3500 emplois).

Pollution de l’air et égalité des chances : le blog "Demain la ville" (Fondation Bouygues Immobilier) publie un article qui fait état d’études internationales (Australie, Canada, Etats Unis…) qui confirment que la pollution de l’air touche particulièrement les populations les plus vulnérables (familles défavorisées, enfants, personnes âgées) du fait que le temps qu’elles passent dans des lieux où le niveau de pollution est élevé est généralement très important. Depuis le début des années 2000 l’UNICEF a recommandé de « renforcer les exigences applicables aux établissements recevant des enfants » en matière de pollution de l’air intérieur et extérieurRéduire la pollution de l’air renforce l’égalité des chances (demainlaville.com)

Domotique : Les nombreux objets intelligents liés à l’exploitation des bâtiments font appel à des réseaux de communications dont le magazine "Les Numériques" publie la liste des standards utilisés. Certains comme le Wi-Fi ou le Bluetooth sont bien connus mais d’autres sont plus spécifiques. Ces standards sont caractérisés par la consommation d’énergie, le débit de données (dans un seul sens ou dans les 2 sens suivant l’interactivité recherchée), la portée, la sécurité ou la notoriété des marques qui les choisissent habituellement. L’offre est très importante : capteurs (mouvements, ouverture, humidité, fuite d’eau…) motorisation ( portes de garage, robinets liés à un thermostat ou à une programmation...), éclairage, gestion d’énergie
On notera que le Matter est le nom d’un futur standard d’interopérabilité pour la maison connectée, soutenu par de grands acteurs. Article (urba2000.com)

Journée Ville et marche le 14 juin 2022, dans les locaux de l’Ecole d’Urbanisme de Paris, à Champs-sur-Marne : organisée par l’Académie des Mobilités Actives et le groupe « Mobilités Urbaines Pédestres » rattaché au LABEX Futurs Urbains, la journée est consacrée à la marche au quotidien. Ouvert aux étudiants et aux professionnels concernés par le rôle de la marche comme support de lien social, loisir et mode de déplacement à part entière. Il est possible de consulter le programme des tables rondes et ateliers, présenter une contribution, rencontrer des acteurs et même participer, assister à la marche collective le long du RER en direction du Château de Vincennes : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 22 mai 2022

Bulletin d’information du 15 mai 2022

Développement durable : quelle organisation pour l’action publique ? un nouveau référentiel « Soutenabilité » préparé pendant la période de crise sanitaire vient d’être publié. Il s’agit d’orchestrer et de planifier l’action publique pour qu’elle soit soutenable,  préserve les capacités des générations futures, mais réponde aussi aux besoins du présent, en conciliant les enjeux de l’environnement et du climat, de la justice sociale et des impératifs économiques. Le rapport distingue les fonctions de prospective, réflexion stratégique, délibération, décision, communication et rétroaction des acteurs, sans sous-estimer la complexité de la tâche qui attend les nouveaux décideurs. Comment pourront-ils être réactifs si l’on exige d’eux qu’ils pensent à tout avant d’agir ? Article (urba2000.com)

Transport public en Suisse : CarPostal est la principale entreprise de transport par car. Elle bénéficie de contrats avec les cantons, auxquels  elle propose en ce moment de convertir sa flotte à la motorisation électrique.

Le maillage qu’elle assure couvre le transport de voyageurs mais aussi le transport de bagages, (y compris de vélos et de bagages pris et livrés hors des gares). L’aide demandée par la société aux pouvoirs publics porte à la fois sur l’acquisition des cars et l’infrastructure de recharge. La première phase porterait sur 100 bus zéro-carbone en 2024. Article (urba2000.com)

Les livraisons de marchandises en bateau+vélo : Un article de Carfree indique que la combinaison de bateaux pour l’approvisionnement des villes et de vélos-cargos pour la livraison sur les derniers kilomètres réduit les embouteillages et la pollution, tout en étant plus rapide que les camionnettes. Ce type de transport s’est répandu progressivement en Grande Bretagne pendant la crise sanitaire. Le système de vélologistique de Strasbourg, mis en œuvre par la société Urban Logistic Solutions qui distribue les colis acheminés vers un entrepôt du Port par la voie navigable, s’est amélioré en 2019 avec des vélos électriques. Ce système fait partie des mesures accompagnant la ZFE de StrasbourgArticle (urba2000.com)

Eclairage public : il s’agit du premier poste de consommation d’électricité d’une commune. Un guide sur l’éclairage intelligent vient d’être publié par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR).  Il s’agit de piloter l’intensité lumineuse en fonction des besoins et d’activer le luminaire quand l’espace qu’il éclaire est occupé. L’utilisation de LED permet de réduire la consommation, mais l’adaptation réelle aux besoins permet d’aller beaucoup plus loin dans l’amélioration des services, dans la ligne fixée par la Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). Le guide fait une description claire des objectifs que peuvent se donner les territoires, qui ont certainement beaucoup à gagner à moderniser leurs installations pour y incorporer plus d’intelligence, au prix évidemment d’une réflexion préalable et d’une mise en œuvre échelonnée dans le temps. .Article (urba2000.com)

Appel à Projets (AAP FRANCE 2030) Industrie : Accélérer la sortie des combustibles fossiles. Pour réduire la dépendance européenne mise en évidence par le comportement de la Russie et ses conséquences économiques et humaines, une enveloppe budgétaire de 150 millions d’euros a été affectée début mai à un appel à projets accéléré « Industrie Zéro Fossile » géré par l’ADEME avec 3 volets (production de chaleur à partir de la biomasse, efficacité énergétique et évolution des procédés, petits projets de décarbonation portés par des PME et PMI). Les 2 premiers volets de cet AAP seront clôturés le 23 juin 2022.Article (urba2000.com)

Transports Publics : Cérémonie de Remise Prix VRT (Ville Rail & Transports) : au cours de la réunion du 12 mai, les entreprises, les collectivités locales et les experts qui suivent ces questions étaient tous unanimes pour souligner que la qualité du service (qui inclut notamment le maintien d’une offre suffisante) est le facteur prépondérant du jugement des usagers et du maintien de la fréquentation. La Fédération Nationale des Utilisateurs du Transport Public (FNAUT) a été impliquée dans l’attribution du Grand Prix des Régions qui a récompensé le Centre-Val de Loire pour un effort de longue haleine dans plusieurs registres : ponctualité, commodité des pôles d’échange, propreté, adaptation des services aux besoins spécifiques. Grands prix des régions 2022 - Les voyageurs placent le Centre-Val de Loire en haut du podium - Ville, Rail et Transports (ville-rail-transports.com)

Conférence :  Le prochain rendez-vous de VRT se tiendra le 19 mai à 17h (Athènes Services 8, rue d’Athènes, 75009 Paris)  : Dans quelle mesure ces systèmes MaaS répondent-ils à des besoins pérennes des usagers ? Quel bilan peut-on dresser aujourd’hui ? Quels sont les obstacles à lever ? Peut-on espérer parvenir à un MaaS universel ? Pour consulter le programme et s’inscrire Article (urba2000.com)

Gestion des Eaux :Le cluster Eau-Milieux-Sols, association Loi 1901 initiée en 2015 par des collectivités locales ( Communauté d’agglomération Seine-AmontConseil général du Val-de-Marne, les villes d’Orly et de Paris ) a réussi à agréger  150 structures membres et à identifier 260 projets et besoins depuis 2017. Ce sont aujourd’hui 50 projets collaboratifs, 700 professionnels membres et 3000 contacts partenaires qui organisent 20 évènements par an sur l’EAU- Petit cycle (domestique) et Grand cycle (naturel), les MILIEUX (Biodiversité des milieux urbains, végétalisés, humides, aquatiques). Le cluster EMS se lance maintenant dans les BIODECHETS ( Gestion et valorisation de matières et/ou énergie ). Le quatrième Forum Eau s’est tenu le 21 avril 2022, dont la lettre de T-puissance3 N° 12 vous donne un aperçu.

Le premier Forum sur les Biodéchets se tiendra en présentiel le 9 juin 2022 à la Maison de l’environnement du Grand-Orly-Seine-Bièvre, 66 Rue de la Division du Général Leclerc, 94110 Arcueil l’après-midi, la matinée étant consacrée à un Groupe de travail pour les gros producteurs de biodéchets(9h-12h) Contact avec l’organisatrice : viviane.massacrier@clusterems.org pour s’inscrire à l’évènement : GT Valorisation gros et moyens producteurs Biodéchets + Forum Biodéchets (weezevent.com)

Bulletin d’information du 15 mai 2022

Bulletin d’information du 8 mai 2022

Réglementation européenne : Boîtes noires pour analyse des accidents. Les véhicules neufs (voitures, camions et autocars) doivent depuis le 1er mai 2022 être équipés d’une boîte noire. Elle enregistre les paramètres de conduite (la vitesse, la phase d’accélération ou de freinage, le port de la ceinture de sécurité, la force de la collision, le régime moteur ou l’inclinaison du véhicule) pendant 30 secondes avant un choc et 10 secondes après.  Il s’agit de mieux comprendre ce qui s’est passé. Article (urba2000.com)

Feux de batteries : Deux feux sur des bus de la RATP sont intervenus récemment, sans faire de blessés. L’analyse des conditions de ces accidents est en cours. Les 149 bus de la même série ont été retirés de l’exploitation jusqu’à nouvel ordre. Article (urba2000.com)

Données de transport pour améliorer la mobilité : Un article du service data.gouv.fr, qui recueille les données publiques ouvertes par les acteurs du transport, donne les caractéristiques de ces données et leurs conditions d’utilisation. Ce service vise à constituer une communauté des utilisateurs de ces données et leur permet d’ouvrir eux-mêmes un espace pour présenter leurs réalisations et échanger entre eux. Pour consulter l’article et commencer à participer à la communauté : Article (urba2000.com)

MANGA : pour ceux qui auraient oublié ce qui s’est passé en 1932 par la sécession du Mandchoukuo de la Chine, sous la contrainte japonaise. Les idées  perverses que le Japon avait favorisées dès le début du 20ème siècle correspondaient à la nécessité d’une « revanche » que les Japonais devaient prendre sur les Occidentaux qui avaient constitué avant eux des empires coloniaux, et sur la supériorité de l’armée japonaise qui avait permis l’annexion de la Corée vassale de la Chine, l’éviction de la Russie de Port Arthur et la destruction de sa flotte en 1905 à Tsushima.

Le Japon qui obtient la suite de la concession de chemin de fer accordée aux intérêts russes en fait l’instrument d’un développement économique de la Mandchourie, avec la création d’un état multiracial dans lequel la race japonaise est dominante. Cette construction est faite pour attirer des entreprises et des affairistes de toutes sorte et prêts à tout. La Mantetsu, (Société des chemins de fer de Mandchourie du Sud) a joué dans cette période un rôle important pour la formation des jeunes japonais lancés dans cette aventure à devenir les cadres techniques, policiers et administratifs du nouvel état. Un incident créé volontairement sert de prétexte à cette légalisation de ce processus protégé par une désinformation permanente et une opacité générale. La corruption entretient un rapide développement de la production et du commerce de l’opium animés par des petits trafiquants avec de grandes ambitions ne reculant devant aucun risque. Ce sont les modèles des personnages de Tsukasa Monna dessinés par Shikako de la Manchuria Opium Squad (Editeur VEGA-DUPUIS (Série en cours) 8 € le numéro. La Mémoire de cette période est maintenue par Toshihiko KISHI, Professeur de l’Université de Kyoto RÉSEAUX | Centre d’études de l’Asie du Sud-Est Université de Kyoto (kyoto-u.ac.jp) interviewé par ZOOM Japon N° 120

LIVRE : Jean-Michel VINCENT, lecteur de ce bulletin depuis qu’il existe, président de l’association AgirLocal créée en 2020 dont nous vous avons plusieurs fois parlé, regroupe dans cet ouvrage  intitulé « Penser la menace climatique, le temps des solutions » des expériences vécues et des solutions indéfiniment réutilisables par tous et à tous les niveaux de décision. Ce livre s’adresse aux individus qui réfléchissent à leurs modes de vie, aux entreprises qui pensent à la pérennité de leur stratégie et de leurs activités et aux élus locaux qui projettent des actions pour leur territoire.

Tous et chacun d’entre nous devrions apprendre à «  penser climat » et, pour échanger avec d’autres personnes sur ce que nous pensons, à « Compter carbone » pour échanger sur les raisons de nos choix et pouvoir plus facilement agir ensemble. Editions de l’Aube 180 pages 18€ Article (urba2000.com)

Mai à Vélo : cette Initiative lancée en 2020, vise à concentrer sur un mois et à labelliser des évènements locaux en France, en Europe et dans les Pays partenaires  valorisant la pratique du vélo. Elle permet de dépasser le concept de «  journée du vélo » une fois par an pour provoquer des engagements pour un mois entier dans la perspective d’une adoption définitive du vélo. Pour voir les évènements qui se déroulent près de chez vous pendant le mois de mai  : Article (urba2000.com)

Rendez-vous (présentiel et virtuel) le 9 juin 2022 (9h30 à 12h00 Maison des Océans 195, rue Saint-Jacques.75005 PARIS - Transport et Logistique Eco-responsables) : Organisée par l’ADEME avec les Organisations Professionnelles sous le titre EVE (Engagement Volontaire pour l’Environnement  Transport et Logistique) cette réunion traitera de plusieurs thèmes sur la manière de réussir la transition énergétique, en relation avec la RSE. Pour consulter le programme et s’inscire Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 8 mai 2022

Bulletin d’information du 3 mai 2022

Prêt à taux zéro aux particuliers et aux entreprises pour le financement des véhicules peu polluants  : Un décret du 26 avril 2022 lance l’expérimentation pendant 2 ans d’un prêt pour l’acquisition de véhicules électriques (ou hybrides). Elle sera lancée début 2023. Les personnes concernées sont les habitants des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) et des intercommunalités voisines sous conditions de ressources. Les caractéristiques  des véhicules sont fixées par le décret, que l’on peut consulter ou télécharger : Article (urba2000.com)

Métaux rares : Dépendance de l’Europe : Gavin Harper, chercheur à l’Université de Birmingham, dans un article publié par The Conversation signalé par Reporterre, rappelle les ressources en «  terres rares » de l’Ukraine et du Donbass.  On sait que cette région dispose d’un gisement de lithium important, qui avait attiré des capitaux australiens. Cela n’est plus d’actualité, mais la dépendance de notre économie et de l’économie européenne par rapport aux besoins de la décarbonation de l’énergie est très forte. Le livre de Guillaume Pitron de 2018 mettait le doigt sur cette difficulté que rencontrerait inévitablement la décarbonation de la mobilité et de la production énergétique. (La guerre des métaux rares : La face cachée de la Transition énergétique et numérique. Editeur Les liens Qui Libèrent. ) Article (urba2000.com)

Mobilité ferroviaire sur le mode coopératif : Railcoop est le nom d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) agréée entreprise solidaire d’utilité sociale (ESUS) qui implique des citoyens, cheminots, entreprises et collectivités. Créée en 2019, Railcoop opère actuellement sur le Lot, l’Aveyron et la région toulousaine. Le projet de ligne entre Bordeaux et Lyon n’a pas encore convaincu ses banquiers. Elle souhaite valoriser les territoires qui sont sensibles aux capacités du rail pour faire face à la transition écologique. Article (urba2000.com)

Micro-mobilité motorisée : Un rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) rédigé par Florence CASTEL et Michel ROSTAGNAT qui vient d’être diffusé, fait le point sur ces nouveaux systèmes de transport (en particulier les patinettes motorisées en libre placement ) qui se développent dans les zones urbaines les plus denses , comme à Paris. Ce déploiement est rendu possible par le développement du numérique qui permet de louer des patinettes électriques pour une courte durée avec quelques clics sur un téléphone portable. Le rapport étudie l’ensemble des questions économiques, environnementales et réglementaires que ce phénomène pose, avec le constat que la législation nationale permet aux communes de réglementer l’usage de la voirie, mais que l’arbitrage entre ceux qui trouvent plaisant de surfer sur une patinette, ceux qui ont peur d’être renversés (mais ne le seront rarement) et ceux qui sont renversés parce qu’ils n’en ont pas peur reste très difficile. Les recommandations du CGEDD portent sur l’intervention des collectivités dans plusieurs registres (aide à l’innovation numérique, transparence des données, effets multiples sur la santé, coût pour les budgets publics…) Article (urba2000.com)

Initiatives Territoriale Hauts de France : sous le titre, Centre de Ressource du Développement Durable (Cerdd), la région Hauts-de-France a mis en place une action de formation/sensibilisation pour tous les acteurs qui se préoccupent des transitions qui se développent dans les territoires et des nouveaux modèles de société qui peuvent se mettre en place s’ils agissent ensemble pour y construire un des nouveaux modèles de société.

Cette action outille, incite et accompagne les acteurs conscients des changements et des transitions économique, sociale et écologique dans les territoires. Il s’agit d’un cours en ligne à partir du 2 mai 2022 sur les transitions dans les territoires sur une durée de 8 semaines à raison de 3h d’effort par semaine pour les participants, soit 8 parcours, abordant chacun un enjeu différent des transitions : Article (urba2000.com)

Initiative du Forum Vies Mobiles  : Conférence sur la pratique du vélo et ses évolutions le Jeudi 5 mai de 18h à 19h30 à l’Auditorium de la Cité internationale des Arts, 18 Rue de l’Hôtel de ville, Paris 4e . Les orateurs présenteront ce qui s’est passé pendant la crise sanitaire et ce que la pratique du vélo est devenue dans les villes et hors des villes. Pour consulter le programme de la conférence (gratuite) et s’inscrire : Article (urba2000.com)

Conférence en ligne : le 12 mai de 10h à 12h, Initiative de la Fabrique des Transitions : sous le titre Conférence du Chantier Media capacitant, l’Institut Européen de l’EFC et La Traverse propose un chantier pour les acteurs qui ont déjà une expérience de la transformation des territoires et souhaitent échanger sur leurs pratiques et leurs résultats/difficultés. Pour s’inscrire et participer Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 3 mai 2022

Bulletin d’information du 24 avril 2022

Capture du C02 dans l’atmosphère : La Lettre de NovEthic sur la finance verte signale des initiatives financières aux Etats Unis pour étudier le potentiel et la rentabilité des technologies de capture et de séquestration. Le GIEC a évoqué l’hypothèse que le marché des installations qui retirent du CO2 de l’atmosphère (et pourraient être financées en compensation par les industries qui en émettent) soit multiplié par 4 entre 2021 et 2025. Le chiffre de 925 millions dollars a été évoqué. Mais le potentiel de ces installations paraît faible et leur coût très élevé. Le GIEC, qui n’est pas une instance prescriptive, mais informative des décideurs publics, note que les scénarios qui mettraient en pratique des réductions effectives des émissions de gaz à effet de serre présentent moins de risques que ceux qui comptent sur la capture du CO2 émis. Article (urba2000.com)

Fluidifer la circulation dans les grandes gares : la SNCF expérimente actuellement, la mise en place d’affiches (jaune sur fond orange) pour inciter les voyageurs à préparer leurs titres de transport avant d’arriver au niveau des portiques. Cette Innovation Comportementale (« nudge » en anglais) est testée à la Gare du Nord à Paris et dans d’autres gares du Réseau Transilien. Les observations visuelles de l’équipe qui a mis en place le système montrent une amélioration de la fluidité. Des capteurs permettront de mesurer la vitesse des voyageurs d’une façon plus systématique et d’en suivre l’évolution Article (urba2000.com)

Écoconduite à la SNCF : Afin de réduire les coûts, dans cette période d’augmentation des prix de l’énergie, la SNCF veut inciter à limiter les freinages et les accélérations des trains, en particulier des TGV qui consomment la moitié des 7 térawattheures que le groupe achète sur les marchés. Les conducteurs sont assistés par une tablette qui permet aussi de réduire les émissions de CO2. Une vidéo montre comment cela se passe. Article (urba2000.com)

Déplacements de courtes distance : un article de Futura Sciences sur les solutions qui peuvent décarboner les trajets de moins de 5 kilomètres (60 % effectués en voiture en 2021 selon l’INSEE). La mobilité individuelle électrique ( scooter électrique, le vélo électrique et la trottinette électrique) pourrait être plus écoresponsable et réduire les embouteillages. On sait aussi que la sécurité de ces systèmes nécessite au moins des équipements individuels et une attention élevée vis à vis des personnes vulnérables Article (urba2000.com)

MaaS : le rapport du groupe de travail d’ATEC ITS France (associant 10 grandes métropoles françaises et PMP Beyond Consulting avec le soutien de la Banque des Territoires) présente leurs retour d’expériences. Ces systèmes initiés au départ pour répondre aux besoins des transporteurs sont devenus, notamment grâce aux évolutions de la LOM, des moyens effectifs d’observation et d’action sur la mobilité et la multimodalité. Sont ainsi exposés, les objectifs poursuivis par ces AOM et les méthodologies appliquées, un zoom sur différentes thématiques et les enjeux opérationnels auxquels il faut faire face.Article (urba2000.com)

ATELIERS de CERGY-PONTOISE : Programme des Ateliers Internationaux de Maîtrise d’Œuvre Urbaine.  À l’occasion du 40ème anniversaire, le programme comporte des rencontres internationales et de partage (en particulier en Afrique) sur le thème "Agir pour la transition climatique et sociétale". Les Ateliers recherchent des experts pour travailler en équipe pluridisciplinaire, participer aux missions de terrain avec les acteurs des territoires et partenaires, accompagner la préparation des ateliers, animer leur déroulement, aider les équipes de participants, rédiger les analyses et synthèses. Pour consulter le programme et faire connaître sa candidature : Article (urba2000.com)

The Transition Institute 1.5  Lancé le 22 avril 2015 par l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris dans le cadre de l’Université PSL, cette nouvelle structure de recherche multidisciplinaire vise à apporter des réponses aux scientifiques aux enjeux climatiques.

Présenté par Nadia MAÏZI, Directrice de la Chaire « Modélisation Prospective au service du Développement Durable » et Auteure Principale du 6ème Rapport du GIEC, le programme scientifique veut associer les sciences de l’ingénieur aux sciences économiques et sociales de façon systémique pour anticiper et comprendre ce que pourra être la transition bas carbone dans les territoires du monde. Ce lancement vise à augmenter le nombre des thèses qui seront faites sur ces questions très actuelles, à la fois dans les écoles et Universités fondatrices, mais aussi dans les établissements de recherche de leurs réseaux nationaux et internationaux. Il concerne à la fois les chercheurs, élèves et étudiants ainsi que les entreprises. Pour consulter le programme scientifique, la méthode et des présentations sur les pratiques engagées et contribuer : TTI.5 (psl.eu)

Conférence :  le MaaS : l’enjeu de la standardisation le 19 mai à 17h (8, rue d’Athènes, 75009 Paris). Organisée par Ville Rail & Transports (VRT) la réunion fera le point sur les systèmes qui ont été développés en France pour l’information des usagers des transports publics et le paiement des titres de transport. L’enjeu actuel est celui de la normalisation et de la mise au point d’un éventuel MaaS universel. Pour voir la liste des intervenants et vous inscrire à l’événement Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 24 avril 2022

Bulletin d’information du 10 avril 2022

Sixième rapport du GIEC : Dans ses documents d’avril 2022, le GIEC rappelle que la menace climatique se fait tous les jours plus précise, mais fait une liste d’actions qui pourraient réduire les émissions et lancer des actions pour éviter certaines conséquences du réchauffement, et même apporter des améliorations à la vie quotidienne des habitants de tous les pays. Cette perspective positive est indispensable pour réduire les inégalités, qui sont une menace supplémentaire pour la paix, qui reste, quoi qu’il arrive, le bien le plus précieux pour l’humanité.

Outre l’aide aux pays les moins développés pour renforcer les mesures d’atténuation et remédier aux inégalités, les mesures sont la transition énergétique vers des sources moins émettrices (éolien, solaire, hydraulique et nucléaire), une utilisation plus efficace des matériaux (diminution, recyclage, réutilisation), une meilleure gestion et une restauration des forêts et des écosystèmes produisant de la biomasse, une réduction de la demande de transports motorisés et l’électrification des véhicules, auxquelles s’ajoutent la captation du CO2. Article (urba2000.com)

Captage du Co2 dans la sidérurgie : La fabrication de l’acier est grosse consommatrice d’énergie, ce qui justifie une modernisation des grandes aciéries, comme le site d’ArcélorMittal à Dunkerque, pour qu’elle utilise de l’hydrogène, si possible vert produit par électrolyse pour l’apport de chaleur au processus industriel.

Mais les fumées qui se dégagent au cours de celui-ci contiennent beaucoup de CO2. La tour qui a été construite sur le site d’ArcélorMittal dans le cadre de sa modernisation complète la réduction de son empreinte carbone en captant le C02 dans les fumées. Il s’agit d’une première application industrielle de la solution proposée par Florence Delprat-Jannaud, de l’IFP énergies nouvelles (IFPEN). Elle consiste à emprisonner le CO2 dans les molécules d’un solvant à l’aide d’une tour de 22 m de hauteur avec des tuyaux et des échangeurs pour que le CO2 ne s’échappe plus dans l’atmosphère. En chauffant le solvant on peut le régénérer et récupérer du CO2 concentré. Article (urba2000.com)

Reste à lui trouver une utilisation comme la transformation en carbone solide à température ambiante par une technique électrochimique. Des travaux ont été faits dans cette direction  par des chercheurs canadiens selon le site FUTURA-Sciences Une technique prometteuse pour retransformer le CO2 en charbon (futura-sciences.com)

Écosystème hydrogène vert : La Métropole Européenne de Lille (MEL) annonce son projet énergétique territorial mis au point par Engie Solutions et appuyé par la Banque des Territoires. La société Hyléos sera créée avec un financement de la MEL afin de concevoir, construire et exploiter des ouvrages de production d’hydrogène renouvelable ainsi que des stations de rechargement de véhicules. Les premiers utilisateurs seront les camions-bennes à déchets de la MEL, puis une partie des bus. L’électricité sera produite par le Centre de Valorisation Energétique (CVE) des déchets ménagers de la MEL, qui alimente déjà un réseau de chaleur Article (urba2000.com)

Webinaire le Mercredi 13 avril 2022 (14h30 – 16h30) Mobilités Actives : Organisé par Francemobilités et Aides-territoires à destination des collectivités et des entreprises, cette conférence permettra d’identifier les financeurs et leurs actions pour favoriser la mobilité active.
Comment identifier les aides disponibles ? Le programme Avélo 2, les modes de déplacement alternatifs aux modes classiques pour aller à l’école Article (urba2000.com)

Webinaire le Jeudi 21 avril 2022 ( 9h – 10h30) Données dans l’Immobilier : Organisée par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), cette conférence portera sur les conséquences de la croissance de la production et de la consommation de données sur les villes et les territoires par les acteurs publics et privés et surtout les citoyens. Pour le secteur de l’immobilier, quel impact sur les marchés locaux ? Quels en sont les usages réels ? Quels sont les mécanismes de régulation qui émergent ? Pour consulter le programme et s’inscrire Article (urba2000.com)

Journées de Formation : le 21 septembre 2022 et le 16 novembre 2022 : Organisées par la Fabrique des transitions avec le soutien du Ministère de la transition écologique sur la Conduite de changement systémique à l’intention d’équipes mixtes d’acteurs publics et privés de territoires volontaires, ces journées permettront de découvrir le changement systémique et de s’initier à sa conduite. Pour voir la présentation des 7 journées menées en 2020/2021 qui ont permis d’initier 60 territoires et préparer l’inscription de votre équipe à l’une de ces réunions Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 10 avril 2022

Bulletin d’information du 3 avril 2022

Fret ferroviaire : Stratégie nationale : Le décret du 18 mars 2022 était prévu par la loi Climat de 2021 qui correspond à la déclinaison pour la France des engagements internationaux qu’elle a pris en signant l’accord de Paris et qu’elle aura à prendre dans le cadre de dispositions européennes contraignantes à venir sur ce sujet, l’objectif étant de faire passer la part modale du fret ferroviaire d’ici 2030 de 9 % à 18 %.  Il s’agit d’une modification très profonde puisque la tendance antérieure était clairement à la baisse. Le plan d’investissement correspondant est de 1 Md€ dont 50 % pris en charge par l’État, et une aide aussi pour certains services de fret ferroviaire jusqu’en 2024 pour 170 M€ Article (urba2000.com)

Valorisation des ressources locales : le gaz de mine. Une discussion au sein du Conseil Général du Pas-de-Calais montre que cette période est propice à réinventer des ressources locales pour le chauffage de bâtiments locaux ou injectées dans le réseau de gaz. Le méthane qui provoquait des explosions (« coups de grisou ») meurtrières dans les mines de charbon maintenant fermées, continue à se dégager dans les anciennes galeries et le sol, notamment en Lorraine et dans le Bassin Minier (Région Hauts de France). Depuis plusieurs années, la société privée GAZONOR exploite le gaz de mine sur les périmètres des concessions attribuées par l’État pour l’exploitation du charbon. Cette activité qui est utile pour éviter la constitution d’éventuelles petites poches où le gaz pourrait se concentrer, a toujours un intérêt public, puisque le méthane qui s’échappe dans l’atmosphère contribue au changement climatique

Les questions débattues portaient sur les dispositions du Code minier, récemment modifié par la loi Climat de 2021Article (urba2000.com)

Motorisation des bus propres : Quelle énergie choisir aujourd’hui ? Une conférence de Ville, Rail & et Transports (VRT)  a permis de faire le point sur les choix de certains grands transporteurs et des constructeurs de bus, en termes de contraintes et d’objectifs. Outre les questions de réorganisation des dépôts pour leur permettre d’intégrer d’autres types de motorisation, l’électricité et le gaz doivent entrer dans un schéma général de proximité des sources d’énergie. Les autorités organisatrices de mobilité (AOM ) doivent être en cohérence avec les choix énergétiques faits sur le territoire. La durée de la conférence enregistrée est de 1h 46. La fin (à partir de 1h 33 ) traite du gaz vert et des ressources que vont pouvoir valoriser les collectivités locales pour alimenter les véhicules de pompiers, collecte des déchets et services de transports publics. Pour voir la liste des intervenants et écouter tout ou partie du replay : Article (urba2000.com)

Éolien  : état des lieux et axes de développement . Une note de Vie Publique fait le point sur la situation actuelle. Le parc éolien a fourni en 2020 environ 8% de la consommation nationale, ce qui le met au premier rang des renouvelables (2,2% pour le solaire et 1,4% pour les bioénergies) . Les 8000 éoliennes terrestres sont réparties de façon inégale entre les régions, les mieux dotées étant les Hauts de France, l’Occitanie et le Grand-Est. La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour 2019-2028 prévoit une augmentation du nombre d’éoliennes. Il y a cependant des freins réglementaires et d’acceptabilité des populations pour l’éolien terrestre. Le potentiel de l’éolien offshore au large des côtes françaises paraît important, même si l’impact sur le milieu marin et la pêche restent à étudier et à évaluer. Article (urba2000.com)

Coopcycle, une alternative ESS aux plateformes d’UBER : Une initiative attendue par ceux qui sont conscients de la précarisation du métier de livreur à vélo. Ce sont généralement des étudiants ou des intermittents qui ont accepté ces petits boulots dans le centre des grandes villes.
CoopCycle s’est constituée en fédération de coopératives de livraison à vélo avec un modèle économique de type ESS (Économie Sociale et Solidaire). Elle a mis au point un logiciel de gestion des activités de livraison dont l’utilisation commerciale est réservée aux entreprises coopératives. L’usage de sa licence pourrait s’ouvrir à des plateformes opérant dans d’autres secteurs d’activité.
Depuis septembre 2021, CoopCycle anime la Maison des Coursiers, un espace ouvert au 70 Boulevard Barbès 75018, local de la Mairie de Paris, pour les livreurs des plates-formes, leur permettant de se poser, d’échanger avec des collègues et d’être épaulés pour des démarches administratives ou juridiques. Article (urba2000.com)

Réunion (Webinaire et Présentiel) le 06 avril 2022  (17h-18h30) : Scénarios de l’ADEME pour atteindre la Neutralité carbone en 2050 : prévus par la Loi Climat de 2021, ces scénarios de l’ADEME peuvent être considérés comme les boussoles par rapport auxquelles les acteurs publics et privés doivent orienter et mesurer leurs stratégies et leurs actions climat.  La présentation sera faite par Fabrice Boissier, directeur général délégué de l’ADEME, à l’Académie du Climat (2 place Baudoyer, 75004 Paris), à l’invitation du Président Frédéric Menard et du Président d’honneur et co-fondateur Jean Jouzel de l’association Agir Pour le ClimatArticle (urba2000.com)

Bulletin d’information du 3 avril 2022

Bulletin d’information du 27 mars 2022

Recyclage des produits industriels. Pour répondre au problème très spécifique des objets fabriqués en résine thermoplastique avec une armature en fibres verres ou de carbone, un consortium a été lancé en septembre 2020, qui s’est fixé le défi de trouver une solution au recyclage des pales d’éoliennes. Actuellement, il est relativement facile de recycler le mât métallique ou le massif en béton qui sert à ancrer celui-ci. Mais on ne sait pas recycler une pale arrivant en fin de vie pour des motifs divers, par exemple un choc qui la déchire. On ne peut que l’enfouir ou la broyer et l’incinérer. Une réglementation plus stricte devrait intervenir en 2024 (55% des pales devront être recyclées). Piloté par l’IRT Jules Verne (Centre de recherche industrielle) à Nantes et réunissant des acteurs industriels comme Arkema, CANOE, Engie, LM Wind Power, Owens Corning et SUEZ , le consortium vient de mettre au point une pale d’éolienne de 62 m 100% recyclable fabriquée en résine qu’il sera possible de plonger dans une solution acide spécifique pour séparer les composants. La résine dissoute pourrait être purifiée pour fabriquer de nouveaux objets. Le procédé sera aussi utilisé pour recycler les déchets de la fabricationArticle (urba2000.com)

TRANSDEV, entreprise internationale de transport de 81 000 personnes qui exploite des cars, bus et trains dans 18 pays de 5 continents, vient en aide aux Ukrainiens.  Elle s’est engagée à prendre en charge 1000 réfugiés Ukrainiens en les accueillant et en les formant aux métiers de conducteur de bus et de cars ou de mécaniciens, métiers où il y a actuellement des offres d’emploi vacantes en France et en Europe.

Transdev a déjà l’expérience de programmes d’éducation pour le retour à l’emploi de personnes en difficulté et leur formation à ses métiers. Pour réaliser ce projet, Transdev a également fait appel aux ONG partenaires et aux associations. Plus généralement le Groupe organise des collectes de matériel et offre la gratuité des transports dans les pays voisins de la zone de conflit où il est présent (Allemagne, République Tchèque, Pays-Bas ....). Article (urba2000.com)

Filière solaire : aide au développement dans les Hauts-de-France : la Région est engagée depuis 2012 dans la démarche de Troisième Révolution Industrielle (dite Rev3, qui met en perspective la re-création d’entreprises industrielles grâce au numérique, aux énergies renouvelables et à de nouvelles solidarités, théorisée par Jérémie Rifkin). La Ville de Fourmies, située dans l’Avesnois, à l’extrémité est du département du Nord, a mis en œuvre depuis 2015 les nouveaux modèles économiques qui permettent de dynamiser le territoire et de le transformer a l’expérience du développement de l’économie circulaire par des projets coopératifs de production locale d’énergie photovoltaïque. On dit tout simplement que FOURMIES est rev3 Ils sont rev3 : la ville de Fourmies - rev3 - l’économie durable et connectée en Hauts-de-France pour parler de ces transitions qui éclairent le monde comme l’aurait dit l’allumeur de réverbères du Petit Prince du conte d’Antoine de Saint-Exupéry. La vidéo donne une expression simple et directe de ce qui est bien une réalité aujourd’hui https://youtu.be/oSHyLBuAwX8 de la démarche Rev3, soutenue par le Fond Régional pour l’Amplification de la Troisième Révolution Industrielle (FRATRI) Fonds Régional d’Amplification de la Troisième Révolution Industrielle (FRATRI) - Portail officiel de la bioéconomie en Hauts-de-France (bioeconomie-hautsdefrance.fr) ). Ce fonds adapte ses interventions en fonction de la nature et des besoins de ses interlocuteurs publics ou privés original parce qu’il intègre aussi dans ses ressources des partenaires privés et publics . Rev3 Financement : nouvel outil de grande envergure au service de l’ambition régionale - rev3 - l’économie durable et connectée en Hauts-de-France a pu aider la commune de Fourmies à équiper des écoles en panneaux photovoltaïques dans le cadre du projet européen Solarise et la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre a installé sur les 17 hectares de friche d’une ancienne centrale thermique EDF, 22 000 panneaux solaires. Article (urba2000.com)

Webinaire sur le Rapport de synthèse de l’Observatoire Climate Chance : l’analyse des progrès de l’action climatique des gouvernements locaux et régionaux (GLR) du monde entier est faite par l’Observatoire de l’association qui organise les conventions Climate Chance pour suivre ce qui est annoncé et ce que l’on sait de ce qui se passe. Ce document sera téléchargeable le 28 mars 2022 . Il sera présenté au cours d’un séminaire le 29 mars de 11h à 12h. Article (urba2000.com)

Défi d’innovation sur les moyens de déplacement : La Fabrique des mobilités et ses partenaires lance sous le nom eXtrême Défi XD, un parcours d’innovation en coopétition dont l’objectif est de créer de nouvelles solutions pour remplacer la voiture au quotidien dans des territoires péri-urbains et ruraux : domicile-travail, courses et loisirs du quotidien (sport, culture) sur un territoire choisi par chaque équipe : le Forum Mobilités Transitions et Extrême Défi se dérouleront au Couvent des Jacobins 20 place Sainte-Anne 35000 RENNES le 3 mai 2022 (horaires à confirmer) Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 27 mars 2022

Bulletin d’information du 20 mars 2022

Régulation des objets connectés : une proposition de règlement de la Commission européenne a été adoptée le 23 février 2022, pour encadrer les transferts de données non personnelles produites par l’internet des objets. Le principe est que chaque utilisateur (individu ou organisation) doit avoir accès aux données qu’il a contribué à générer. Il pourra utiliser ces données ou les partager gratuitement avec des tiers, mais devra préserver la confidentialité des données et des secrets commerciaux, en particulier il ne pourra pas développer des produits en concurrence avec celui qui les détient. Article (urba2000.com)

Trains légers et de systèmes ferroviaires adaptés aux trains légers : Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ont présenté les 5 lauréats de l’AMI « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire ». Moins consommateurs d’énergie, moins chers à mettre en place et entretenir, pour les rames comme les rails, ces trains légers permettront d’expérimenter de nouvelles techniques de travaux et de maintenance. Article (urba2000.com)

Financement de projets d’investissement dans des écosystèmes de véhicules électriques lourds (transports de marchandises ou de personnes). Le Gouvernement a ouvert l’Appel à Projets dont nous vous avons parlé du 09/03/2022 au 02/12/2022. Les projets peuvent concerner les infrastructures de recharge électrique et les flottes de véhicules. Il est ouvert à tous les acteurs contribuant au déploiement de la mobilité et du transport électriques et intègre le rétrofit des véhicules thermiques en véhicules électriques. Article (urba2000.com)

Voiture ultra-légère : la start-up girondine Gazelle Tech travaille depuis plusieurs années sur la mise au point d’un véhicule électrique avec un châssis allégé en matériaux composites qui soit facile à assembler. Elle vient de terminer un prototype qui a une autonomie de 180 km. S’ils étaient homologués en 2022, ces véhicules destinés aux urbains et péri-urbains, pourraient être sur la route dès 2024. Par rapport aux véhicules du marché offrant des services de même type, dont la masse est au minimum de 1300 kg, celui-ci ne pèsera que 900 kg, ce qui est significatif pour les économies d’énergie. Article (urba2000.com)

Mobilité fluviale et maritime : une « exploration » des nouveaux services numériques a été lancée par Navitia, la plateforme d’information voyageurs de KEOLIS (groupe SNCF). Elle dresse un panorama des situations très diverses dans lesquelles nous aimons monter en bateau. Qu’elle soit quasi-quotidienne (ferries) ou occasionnelle (touristique), cette mobilité doit s’appuyer sur une information fiable et régulière sur le service (et surtout ses difficultés) et apporter la sécurité et le confort que les passagers souhaitent. Une conférence a été présentée le 18 janvier 2022 sur ces produits variés avec des experts de Brest, Nantes, Paris et Amsterdam. Pour voir les présentations et les replays Article (urba2000.com)

Régulation de la Logistique Urbaine : le développement des plateformes e-commerce et la concurrence des fournisseurs pour livrer les commandes dans le quart d’heure conduisent à multiplier les entrepôts de préparation de commandes express (appelés en anglais "dark stores"). Situés dans des immeubles des centres des grandes villes (Paris, Lyon, Lille …) ces magasins n’ont pas de vitrine et n’accueillent pas de clients. Les riverains s’inquiètent de l’augmentation du nombre des livreurs, vélos et scooters. Les commerces autour de ces dark stores dénoncent cette concurrence et cette occupation de l’espace public jusque minuit. Les municipalités n’ont pas encore régulé l’installation et le fonctionnement de ces entrepôts. Article (urba2000.com)

Nous avons posé 3 questions à Patrick HURPIN, architecte innovateur qui nous lit régulièrement :

Question :Vous développez depuis plusieurs années le système Ruches MACAUTO® protégé par des brevets. Pourquoi est-ce si long ?

Réponse  : la compréhension de ce qu’est au fond un objet du système de transport n’est pas claire dans tous les esprits. Il faut rencontrer beaucoup de personnes pour qu’elles perçoivent que ce nouvel objet répond à certaines de leurs attentes.

Question : Comment est-ce que cela a commencé à se débloquer ?

Réponse : La Mission du Grand Paris a compris qu’il y avait là une possibilité de mailler des besoins pour les satisfaire au moindre coût et nous a commandé plusieurs dizaines d’études de faisabilité sur son périmètre. Cela nous a permis de perfectionner la présentation du produit et de rencontrer des responsables territoriaux, des investisseurs et des utilisateurs. Nous avons maintenant une communication qui nous amène régulièrement des questions.

Question : On vous demande certainement où sera construite la première Ruche MACAUTO® ?

Réponse : Oui bien sûr, mais je ne l’annoncerai pas avant que le contrat ait reçu sa dernière signature.

Bulletin d’information du 20 mars 2022

Bulletin d’information du 13 mars 2022

Émissions de pollution : WaltR, une technologie de mesure issue du spatial au service de la qualité de l’air. La revue Techniques de l’Ingénieur, explique comment le Centre national d’études spatiales – CNES est parvenu à combiner les images optiques enregistrées par les satellites dans des bandes de fréquences adaptées à identifier les polluants dans l’atmosphère, avec des images produites par des appareils au sol (photo ci-jointe) autour d’une zone urbaine ou de site industriel dont on veut mesurer les émissions pour obtenir une tomographie spectrale des émissions polluantes (particules ou gaz )  en 3D. Le brevet exploité par l’entreprise WaltR lui permet de fournir une mise à jour toutes les heures (et demain tous les quarts d’heure) de la cartographie 3D de la zone d’observation Article (urba2000.com) 

Hydrogène : Variété et Chaînes de valeur : La conférence des Journées de l’Ingénieur de l’IESF du 4 mars 2022, a été l’occasion de présenter l’état des réflexions sur les chaînes de valeur de ce vecteur énergétique qui pourraient se mettre en place à l’avenir. Le drame humain qui se déroule sous nos yeux en Ukraine est indissolublement lié à la vulnérabilité de notre économie et de notre mode de vie, aux aléas des humeurs des pays auxquels nous achetons notre énergie. Les rapports du GIEC comme les flux de réfugiés montrent qu’il faut déployer au plus vite tous nos efforts pour rendre plus efficace l’utilisation de l’énergie, nos processus de production, notre mobilité et le confort des lieux où nous vivons. Il n’y a pas de scénario parfait qui s’appuierait sur des technologies parfaitement maîtrisées qui puissent être déployées sans contraintes. De même les territoires et leurs habitants auront des réactions différentes aux conséquences concrètes et chiffrées de ces « solutions ». Le développement technologique est complexe, notamment parce qu’il nécessite la combinaison de différents champs de connaissances. La conduite du changement n’est pas moins complexe, en particulier pour créer les conditions nécessaires à un travail collectif. Nous savons qu’il faudra multiplier en quelques décennies par un facteur 1000 environ ce qui a été réalisé aujourd’hui. Il y aura naturellement des territoires producteurs d’hydrogène, au moins à certaines périodes, avec une attractivité possible pour des usages localisés à proximité. Les outils qui permettront de fixer un prix pour l’énergie transportée d’un territoire vers un autre existent déjà, d’autant qu’une partie des actuels réseaux de gaz pourra être adaptée au transport d’hydrogène. Mais il ne faut pas réfléchir seulement à l’équilibre d’un système en réseau, car le risque d’interruption de ces connexions ou de réduction forte et durable de production existe pour certains d’entre eux et il faut pour y répondre créer des capacités de stockage dont le coût doit être réparti entre les utilisateurs du réseau. Un mécanisme contractuel est nécessaire pour rassurer les investisseurs et les utilisateurs. Ce besoin de savoir quelle confiance ils peuvent accorder à ce nouveau service, est une demande à laquelle doivent aussi répondre les fournisseurs de méthane ou d’ammoniac qui peuvent dans certains cas proposer des solutions. Pour écouter cet enregistrement (4h 13 ) La chaîne de valeur de l’hydrogène - Journées Nationales de l’Ingénieur #JNI2022 - YouTube

Villes moyennes : Plans de mobilités : un appel à partenariats a été lancé par le CEREMA pour accompagner les territoires de villes moyennes dans la définition de leur plan de mobilité simplifié. Huit territoires ont été sélectionnés, qui bénéficieront de l’expertise du Cerema pendant deux ans ( 2022-2023) dans l’objectif de réaliser un PDMS (Plan de Mobilité Simplifié) , et d’acquérir une compétence collective pour le mettre en œuvre. Les problématiques spécifiques identifiées à ce stade sont : la multimodalité (offre de transports multimodale, alternative à la voiture individuelle), les moyens d’associer les partenaires, en particulier ceux qui ont une capacité d’entraînement dans le contexte des villes moyennes, les activités touristiques. Pour consulter la liste des villes et suivre cette action : Article (urba2000.com)

Visio Conférences internationale sur les politiques cyclables : l’OUVEMA (Observatoire universitaire du vélo et des mobilités actives) de l’Université de Lausanne organise, en collaboration avec l’Union cycliste internationale (UCI), quatre conférences sur les politiques cyclables (les 17 mars, 14 avril, 19 mai et 2 juin 2022 à midi) Elles seront l’occasion de découvrir les cas de Séville, Paris, des Pays-Bas et du label Bike City de l’UCI avec l’exemple de Wollongong (Australie).Article (urba2000.com)

Prise de position au moment des campagnes électorales : Numérique pour tous : Le collectif NumériqueAvecTous appelle les candidats à la Présidentielle 2022 à s’engager pour redonner un sens démocratique au numérique. Cette initiative est portée par des organisations de la société civile (comme la FING, Wikipedia, Renaissance Numérique, la Ligue des Droits de l’Homme ....). Ce collectif souhaite débattre sur les transformations induites par le numérique qu’il s’agisse de technologies, de risques ou encore de vulnérabilités mais aussi des opportunités qu’il offre comme la mise en place d’une stratégie ambitieuse d’éducation au numérique. Il s’est engagé sur des propositions qui visent à redonner aux choix numériques de notre pays une qualité démocratique. Un débat est organisé le 24 mars 2022. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 13 mars 2022

Bulletin d’information du 6 mars 2022

Systèmes d’information des usagers : le « Rapport d’étonnement » sur l’écosystème dans lequel ont été développés les systèmes MaaS (Mobility as a Service) qui font le lien entre les transporteurs et les usagers des transports a été réalisé dans un projet européen de la Fabrique des Mobilités. Les acteurs français sont nombreux et représentent une expérience très riche et très diversifiée (Transporteurs de toutes tailles, y compris des leaders mondiaux, Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM), Editeurs de logiciels MaaS, Fournisseurs de services de mobilité, en anglais Mobility Service Provider ou MSP). Pour participer à ce projet européen (Mon Compte Mobilité MCM) , l’ADEME aidée de Capgeminy-invent , avec le soutien du GART et du Ministère des Transports ont interrogé une centaine de personnes représentant plus de 60 entreprises impliquées. La compétence technique et les marchés sur ces systèmes se trouvent dans les métropoles pour l’essentiel, où il y a un enjeu de modernisation et de simplification des systèmes. Un autre enjeu est certainement de faire bénéficier de ces services des villes plus petites voire des territoires peu densesCloud Fabmob

Changement climatique et adaptation : dans le deuxième volet de son sixième rapport, le GIEC publie des fiches détaillées par régions du monde sur les promesses des États et les conséquences du point de vue du réchauffement si elles sont suivies d’effets. Pour la France métropolitaine, les engagements actuels conduiraient à des canicules entraînant une surmortalité, un manque d’eau, des pertes agricoles liées à la sécheresse, et malgré cela des inondations et la montée des eaux, avec des conséquences plus importantes dans les départements d’outre-merArticle (urba2000.com)

Mobilité électrique : l’association nationale qui réunit les acteurs de la filière Avere-France a publié ses propositions aux candidats et recherche un consultant pour l’aider à les chiffrer et les suivre dans les mois qui viennent : gommer les surcoûts à l’achat des véhicules neufs et d’occasion, réguler le marché des véhicules thermiques d’occasion, faciliter l’accès aux différents types de recharge, promouvoir les actions de formation et de reconversion des acteurs, sensibiliser le grand public aux enjeux et faire avancer la décarbonation des transports. Article (urba2000.com)

Politique Industrielle : Rappelant que le plus grand nombre de leurs membres sont des PME et des TPE, les Chambres de Commerce et d’Industrie ont adressé des propositions pour les candidats aux élections présidentielles et législatives de 2022 : On retiendra en particulier que le choix d’une  France d’entrepreneurs implique d’investir massivement dans le développement des compétences des jeunes et des adultes. Reconquérir les centralités des territoires nécessite de développer le commerce de proximité. Protéger les maillons clés des chaînes de valeur de l’industrie française doit aller de pair avec le soutien de l’internationalisation des PME. Article (urba2000.com)

Politique vélo  : organisée récemment, l’Alliance pour le vélo, qui regroupe le Club des Villes et Territoires Cyclables et Marchables (CVTCM), la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), Vélo & Territoires, l’Union Sport & Cycle (USC) et l’Association de Promotion et d’Identification des Cycles et de la Mobilité Active (APIC), a publié le mardi 22 février 2022 son Livre blanc « Faire du vélo un atout pour la France ». Ce texte contient les  propositions à destination des candidats à l’élection présidentielle. Article (urba2000.com)

Sommet Climate Chance Europe 2022. La réunion des structures non gouvernementales Climate Chance réunira ses membres européens sous la forme d’un  sommet le lundi 7 mars et le mardi 8 mars 2022 à la Cité des Congrès de Nantes, en synergie avec la Conférence européenne sur le climat organisée par la Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne (PFUE), aux mêmes dates et même lieu, avec le soutien de Nantes Métropole. Il est prévu des interventions de haut niveau à cette conférence, qui va se tenir dans des circonstances internationales particulières. Pour lire les documents préalables, consulter le programme, s’inscrire ou suivre les conférences : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 6 mars 2022

Bulletin d’information du 27 février 2022

Plan Européen de relance : objectif Décarbonation des transports. Au cours d’une réunion informelle les 21 et 22 février 2022 les ministres européens des transports ont évoqué les leviers mobilisables (report modal, innovation, amélioration des conditions de travail ) et convenu de préparer un texte sur un salaire minimum européen pour les conducteurs transport qui font défaut aujourd’hui et un autre texte sur les infrastructures de recharges de véhicules électriques. Article (urba2000.com)

Innovation Transports : en marge de cette réunion, le Ministre Français des transports Jean-Baptiste Djebbari a invité ses collègues au Musée de l’Air et de l’Espace (Le Bourget) pour une présentation de l’Agence de l’Innovation pour les Transports. Ci contre pendant l’intervention de Claire Baritaud sur les entreprises et les innovations qui ont été lauréats du projet PROPULSE dont nous vous avons parlé. (avec Frédéric Medioni Photo Arnaud Buissou)

Robotique : Dans une documentation publiée par les Techniques de l’ingénieur, on trouve une application nouvelle Boston Dynamics pour les entrepôts de DHL aux États-Unis. Il s’agit de charger et décharger des cartons dans les remorques de camions. Le robot est équipé d’un bras déplaçant des pièces lourdes, d’une pince munie de capteurs et de ventouses pour la préhension d’objets qui peuvent être glissants et déformables.

Une base mobile omnidirectionnelle peut se déplacer dans l’entrepôt en veillant à la sécurité des autres robots et du personnel qui y travaillent, car ces objets restent sous le contrôle d’opérateurs qui guident leurs manœuvres.Article (urba2000.com)

Collectivités territoriales et numérique : Deux rapports de services de l’État ont été publiés récemment sur les territoires qui ont engagé des politiques numériques destinées à améliorer la vie des citoyens et à les faire participer aux transformations de leurs territoires. Par exemple Dijon et Angers qui sont volontaristes en ce moment.   

  • l’Inspection générale de l’administration (IGA) souligne une absence de cadre stratégique, des carences en matière d’évaluation, l’insuffisance de la prise en compte des enjeux de sécurité ou de sobriété numérique.
  • Dans un rapport au Sénat, la Délégation aux collectivités territoriales étudie les bonnes pratiques locales en matière d’ordre public, de sécurité civile et de prévention des risques. Ces actions se traduisent par la création de centres de supervision urbains (CSU) reliés à des caméras de surveillance, drones, réseaux locaux de capteurs pour détecter les premiers évènements précurseurs des inondations, incendies ou avalanches ainsi que les dispositifs coopératifs entre les habitants comme les "voisins vigilants".

Ces rapports débouchent sur des recommandations opérationnelles, notamment pour renforcer la coopération entre les responsables des territoires et ceux des organismes dépendant de l’État, sensibiliser aux enjeux de cybersécurité  et à l’importance d’une évaluation technique, économique et environnementale des expérimentations. Article (urba2000.com)

Colloque en distanciel le 4 mars 2022 sur l’Hydrogène : organisé par les Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) pour les Journées Nationales de l’Ingénieur (JNI). Il traitera de la chaîne de valeur de l’hydrogène. Ce panorama complet de la production, du stockage, du transport et de la distribution, des coûts seront complétés par les aspects économiques des usages. Article (urba2000.com)

Évènement en distanciel et en présentiel à Grenoble le 10 mars à 18h00 : le MeetUp Transport, organisé par KISIO et la Fabrique des Mobilités, comportera des interventions sur les déplacements des personnes, en particulier les déplacements domicile-travail, ainsi que les Applications de type MaaS comme Andyamo et le calculateur d’itinéraires de Grenoble Alpes Métropole. Pour voir le programme, consulter les replay des MeetUp précédents ou proposer des interventions : Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 27 février 2022

Bulletin d’information du 20 février 2022

Empreinte carbone de la construction et de l’utilisation des infrastructures : la FNTP, Fédération Nationale des entreprises de Travaux Publics, a établi des propositions à tous ceux qui vont avoir à prendre des décisions publiques et privées dans les mois qui viennent (infographie ci-jointe). La part des 8000 entreprises réalisant la construction (ou l’entretien) des infrastructures est de 3,5% des émissions de CO2 en France et les usages des infrastructures (mobilités, énergies, …) est de 50%.

On voit bien l’importance d’une maintenance permanente des infrastructures (routes, fer, voies d’eau, portuaire et aéroportuaire) et des efforts qui pourront être faits, pour améliorer ces activités de construction et d’entretien. En même temps l’acceptation collective de la sobriété sera pour chacun d’entre nous la manifestation d’une compréhension (ou du déni) des enjeux du climat. Article Urba 2000

Trajectoire de décarbonation : Dans ce contexte, l’ambition des entreprises est considérable : -40% par rapport aux émissions de 1990 à horizon 2030, dans moins de 10 ans. Les outils qui sont utilisés en ce moment sont amortis sur une dizaine ou une vingtaine d’années, ce qui signifie dès maintenant un effort d’investissement additionnel annuel de 23,5 Md€. En même temps, les 200 experts des entreprises qui ont travaillé sur ce plan ont identifié que la valeur ajoutée des entreprises pourrait augmenter du fait des services qui pourraient être créés, notamment grâce au numérique, ce qui pourrait générer 400 000 emplois sur la période. Acteurs pour la planète | Accueil (fntp.fr)

Blocage des normes européennes sur les produits de construction : Il faut savoir que les décisions ont été prises en matière de Normes harmonisées, car l’« utilisation durable des produits de construction » fait désormais partie des exigences de base pour les travaux de construction. (Eurocodes : Construire l’avenir - Le site web de la Commission européenne sur les Eurocodes 7 (europa.eu)). Les granulats par exemple ne sont pas seulement identifiés par des caractéristiques physiques. Une procédure particulière intervient dans le marquage CE de ces produits pour tenir compte de leur origine, de manière à favoriser la réutilisation de matériaux de déconstruction et d’éviter des transports à longue distance. Les organismes de normalisation se trouvent aujourd’hui dans une situation embarrassante s’ils n’ont pas pu s’organiser pour que le savoir-faire technique que contiennent les normes soit régulièrement entretenu par des organismes juridiquement extérieurs au système de normalisation mais qui en respectent néanmoins les règles (objectivité, transparence, principe du consensus dans la rédaction des documents…)

Webinaires : organisés par l’IPEC, Service de formation aux métiers de l’environnement pour les agents publics de l’état et des collectivités locales et en fait ouverts à tous ceux qui veulent participer à La Fabrique d’Innovation pour les Territoires. Réunions de 13h30 à 14h30 sur les thèmes suivants :  

- La complexité et l’incertitude, au coeur des enjeux de demain

- S’inspirer du vivant et des principes de la permaculture pour réussir les transformations des organisations

Pour ouvrir un compte et s’inscrire ( Catalogue de formation | IPEC - Institut de Formation de l’Environnement (developpement-durable.gouv.fr)
Forum des Travaux Publics le 24 février 2022 – Grand Palais Ephémère – Paris :  : une journée pour découvrir les métiers et les entreprises. Pour découvrir le programme et s’inscrire https://acteurspourlaplanete.fntp.fr/forum/

Bulletin d’information du 20 février 2022

Bulletin d’information du 13 février 2022

Décarboner le secteur des transports :  préfacé par le Ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari, le rapport « Prospective 2040-2060 des Transports et des Mobilités » du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et de France Stratégie décrit et commente les scénarios entre lesquels va se dérouler l’évolution de nos modes de transport et de nos comportements de déplacementLa décarbonation est l’objectif qui surplombe les politiques, mais l’acceptabilité des contraintes qui s’imposeront pour atteindre la sobriété est  indispensable. Décarboner la mobilité quasi-totalement en l’espace d’une génération doit être un projet collectif de réalisation de conversion technique de plusieurs filières et de changement des usages dans des conditions socialement acceptables et équitables. Nous aurons certainement à revenir sur les enseignements majeurs et les scénarios à 2060 (et leur étape 2030) de cette synthèse mise en ligne le 8 février avec ses rapports thématiques. Article Urba2000.com

Politique vélo : dans son rapport parlementaire qui vient d’être rendu public, le député Guillaume Gouffier-Cha fait 63 propositions pour développer une filière économique du vélo. Il s’agit en particulier de : Reconnaître le vélo comme mode de transport à part entière, de moderniser activement les outils industriels et structurer un marché de seconde main. Il propose de lancer des États généraux des acteurs économiques du vélo dans les prochains mois, de rendre la TVA déductible pour l’achat de vélos pour les professionnels et d’augmenter le fonds de mobilité active. Article Urba2000.com

Villes moyennes : deux notes récentes de France Stratégie éclairent la situation des villes moyennes. La première analyse les effets de la crise sanitaire sur la population de ces villes avec l’arrivée de néoruraux issus des grandes métropoles, la seconde sur la situation difficile des centres-villes de ces territoires. Les données qui permettraient de savoir si cet afflux de population a conforté les actions du programme Coeur de Ville lancé en 2017 ne sont pas encore disponibles, mais on note des disparités nationales entre les villes moyennes : décroissance dans le centre (Nevers, Châteauroux…) et le Nord-Est (Charleville-Mézières, Sedan…), croissance le long du littoral, à la frontière suisse et dans la vallée du Rhône (Valence, Orange…) Article Urba2000.com

Mobilité et travail : le Forum Vies Mobiles a organisé, avec le concours de Missions Publiques, cabinet spécialisé en processus participatifs, un Forum Citoyen avec 120 citoyens sur la perception de leur mobilité domicile-travail. L’étude voulait comparer la situation des actifs dans 4 territoires aux caractéristiques différentes (dynamique avec accroissement de population, territoire en décroissance, Ile-de-France, territoire ultramarin) et les amener par une réflexion en commun à formuler des propositions pour alléger les contraintes de déplacements quotidiens qui pèsent sur la vie quotidienne des actifs presque plus que le travail lui-même, la première étant de «  Pouvoir vivre hors des grandes villes. » Pour lire ces 16 propositions et écouter la réunion-débat du 8 février avec les députées Delphine Batho et Laurianne Rossi : Article Urba2000.com

Véhicules électriques : Recharge « intelligente » Le projet aVEnir, piloté par Enedis associe 13 acteurs de la mobilité électrique à une expérimentation des solutions de mise œuvre du principe Vehicle-to-Grid (V2G) pour que la puissance s’adapte aux contraintes du réseau et la durée corresponde aux besoins réels des usagers. Le compteur Linky de la borne (ou de la station de recharge par induction, photo ci jointe) communique avec le véhicule par le courant porteur en ligne (CPL) ou une infrastructure de télécommunication.

Les besoins de recharge varient dans le temps  et de la distance des bornes aux grands axes de trafic. Les expérimentations à venir porteront notamment sur la tarification. Article Urba2000.com

Stationnement : Transformation des parkings : le laboratoire d’idées Demain la ville, créé par Bouygues Immobilier, se penche sur l’évolution du rôle des parkings dans le réagencement de l’espace urbain vers une mobilité décarbonée. L’article donne des exemples des nouveaux usages des espaces de stationnement existants, des contributions que peuvent apporter les gestionnaires de parkings aux responsables politiques locaux, en particulier sur les usages partagés qui apparaissent et sur les attentes des nouveaux usagers. Le maître mot semble « flexibilité » Article Urba2000.com

Appel à contributions : Quelles mobilités dans les espaces périurbains, ruraux et insulaires ? La revue « Région et Développement » qui prépare un numéro spécial sur ces territoires spécifiques où la mobilité est particulièrement coûteuse a lancé un appel à contributions. Cette revue est orientée vers les pratiques et/ou politiques à l’échelle régionale ou individuelle favorisant notamment les mobilités douces. Si vous avez une réflexion sur les enjeux, les opportunités, les Analyse de Cycle de Vie (ACV) ou les inégalités sociales et territoriales, n’hésitez pas à faire une proposition avant le 28 février 2022. Article Urba2000.com

Bulletin d’information du 13 février 2022

Bulletin d’information du 6 février 2022

Logiciels libres :  Présentant le plan d’action du gouvernement pour soutenir le développement du libre dans l’administration, Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publique s’est référée à une étude de la Commission Européenne sur les politiques publiques nationales pour accroître la part du libre dans le marché du numérique. Avec 10 % de son marché informatique occupé par le libre, la France est en avance en Europe (Allemagne 7 %, Royaume Uni 7,4% ) Ceci correspond à des choix d’ouverture des codes sources publics. L’enjeu est aujourd’hui de partager au niveau européen les raisons qui poussent à partager les logiciels et réutiliser les codes sources qui fonctionnent. Il s’agit d’allonger la durée de vie des équipements, en remettant à jour dans un contexte ouvert les interfaces qui les pilotent. Ce qui contribue à réduire l’empreinte environnementale de la Transition Numérique. Article Urba2000.com

Documents sur la mobilité décarbonée. Le Cerema tente de donner une réponse globale à un problème très complexe : un dossier de 32 contributions, issu d’une collaboration entre Construction21, le lab recherche environnement VINCI et l’Ecole des Ponts ParisTech. Pistes de réflexion et solutions, à destination de tous les acteurs et des professionnels de la mobilité. Ce dossier est librement téléchargeable sur le site du Cerema Article Urba2000.com

Webinaire : le mardi 8 février 2022 de 9h30 à 11h30. Prospective 2040-2060 des transports et mobilités, organisé par le CGEDD et France Stratégie. Les présentations et les débats traiteront des transports de voyageurs et de marchandises par la méthode des scénarios en tenant compte de l’urgence climatique. Article Urba2000.com

Débat politique à Paris : le mardi 8 février de 12h à 14h à la Maison européenne de la Photographie (75004). Le Forum Vies Mobiles organise un débat avec deux femmes politiques Delphine Batho, députée des Deux Sèvres et Laura Rossi, députée des Hauts de Seine sous le titre « Tout travail mérite galère ? » pour faire apparaître les tensions entre les aspirations des urbains  qui ne veulent plus vivre dans une logique d’aménagement pour la performance par la vitesse et ce qu’ils espèrent de zones peu denses aménagées pour la mobilité lente et frugale. Pour participer (à distance ou sur place) : Article Urba2000.com

Réunion débat à Amiens : le jeudi 10 mars de 13h30 à 17h30 dans les locaux d’UniLaSalle . Le Labo Jeunesse et climat  du CERDD (Centre Ressource du Développement Durable) de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) organise une réunion avec le Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire (Crajep) et la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités (MRES). La question posée est la relation entre la structure de gouvernance d’un territoire qui doit développer une action locale ayant un effet sur le climat, qui se conçoit dans la durée et les engagements des jeunes qui ont à projeter leurs activités (personnelles ou collectives). Formulaire d’inscription (évènement en présentiel) : Article Urba2000.com

Fabrique des transitions Nous vous avons déjà parlé de l’action que mène  cette association pour que les territoires prennent conscience de ce qu’ils peuvent faire. « Osons les territoires ! » est le nom d’un chantier auquel participent plusieurs de nos membres et lecteurs.
C’est ainsi que cette initiative est née au sein du chantier n°5 de la Fabrique des transitions. Elle vise à enrichir les débats qui se déroulent actuellement dans le cadre des élections présidentielles et a pour objectif que les candidats s’approprient les propositions de ce collectif. Pierre Calame, Président de Citego, anime ce collectif « Osons les territoires ! ». Robert Jestin, Président d’Eco-origin et co président d’Ar Nevez, le « living lab des territoires en transformation » en Bretagne, Jacques Brégeon, Fondateur du Collège des Hautes Études de l’Environnement, ou encore Armel Huet, Socio-anthropologie, professeur honoraire des Universités participent aussi à ce collectif (cf article dans Ouest France). Les propositions qui en découlent placent les territoires au centre des préoccupations, le territoire constituant la bonne échelle géographique pour établir les relations entre l’écologique, l’économique et le social. Les propositions sont encore générales mais s’affinent progressivement. Une pétition est actuellement en ligne pour recueillir les commentaires et les adhésions des internautes. Le texte des propositions figure dans un document pdf. Article Urba2000.com

Bulletin d’information du 6 février 2022

Bulletin d’information du 30 janvier 2022

Zone à Faible Emission (ZFE) de Lille. Nouveau délais de mise en œuvre. La Métropole Européenne de Lille (MEL) avait réussi en 2019 à décider de fixer un périmètre d’interdiction des véhicules qui auront une vignette Crit’Air 4 ou 5 pour Lille et 11 communes avoisinantes. Du fait de la pandémie, les réunions qui auraient permis de décider les aides attribuées (sous conditions de résidence et plafond de revenu) pour changer ou modifier les véhicules n’ont pas eu lieu. L’extension à 65 communes, qui est maintenant prévue dans la loi Climat pour 2025, conduit à repousser l’échéance d’ensemble sans avoir commencé concrètement. Article Urba2000

Effet de l’essor du numérique sur l’empreinte carbone ? Cette question est posée pour tous les secteurs d’activité, y compris la mobilité. Est-ce que « moderniser » en se « numérisant » est bon pour le climat ?. L’Institut Rexecode, qui participe aux réflexions internationales sur la croissance a étudié l’empreinte carbone des outils numériques et conclut qu’il faut être  d’abord attentif à l’efficacité et à la sobriété des usages lorsqu’on modernise la chaîne de production de biens ou de services  :  La visioconférence qui évite les déplacements liés au travail coopératif, les objets intelligents qui permettent de contrôler production, distribution et stockage de l’énergie utilisée, ceux qui préparent la mobilité et évitent la congestion des infrastructures sont bons pour notre empreinte carbone. Mais la délocalisation en Asie de la fabrication de ces objets numériques ne l’est pas, d’autant que l’énergie électrique qui y est utilisée est carbonée. L’étude recommande de veiller à la gestion de la durée de vie des appareils (réparation,  reconditionnement) , à la gestion des déchets et au recyclage des matériaux. Article Urba2000.com

Information des usagers (MaaS) : le bureau d’études et de recherche 6-t, spécialisé sur la mobilité et les modes de vie décrit dans le podcast « Le MaaS attaque » les utilisations que peuvent faire les acteurs publics et privés, avec ce type d’outil, pour communiquer avec les usagers et tout un chacun sur les offres, les règles à observer et les recommandations de toutes natures. Il distingue :

- le Maas vert ou Maas durable à l’initiative des autorités publiques (AOM en France) pour faciliter l’usage des transports publics et des véhicules partagés qui rabattent les flux vers leurs arrêts. La  finalité est la réduction de la voiture utilisée en solo

- le Maas concurrentiel a pour objectif de décloisonner les canaux de vente des services de mobilité. L’objectif est de faire baisser les prix. Cela est utile pour les voyages à longue distance (trains longue distance, avion, bus).

- le MaaS de luxe sur lesquels les services de transport sont proposés en même temps que d’autres services à la mobilité en personnalisant la prestation par des avantages tarifaires, des réservations simultanées et une  commodité pour le client. La SNCF en France et ses concurrents européens sont engagés dans ces processus aujourd’hui. Article Urba2000.com

SNCF Connect : le portail oui.sncf.com devient https://www.sncf-connect.com. Ce nouveau portail rassemble tous les services disponibles : information transport, réservation du billet, abonnements, historique des achats, services connexes (covoiturage, taxis, location de voiture)... Il s’agit d’une étape majeure dans la transformation numérique de l’entreprise qui apporte une simplification pour l’usager qui pourra utiliser une seule application sur un seul site. Article Urba2000.com

Délégation de la Conduite Automobile : Le Lab Transport de l’AFT publie un article sur la manière dont les automobilistes vont accueillir et appréhender les nouvelles technologies des systèmes d’aides à la conduite qui incluent aujourd’hui des périodes de délégation de conduite. Cet article présente les résultats expérimentaux d’une recherche à l’Institut VEDECOM en partenariat avec l’Université Lumière-Lyon 2 réalisée par Jean-Baptiste MANCHON dont la thèse intitulée « Construction et évolution de la confiance pendant la conduite automatisée » vient d’être soutenue. Les conducteurs n’ont pas tous la même manière de construire leur confiance dans un processus qui pourrait faire mieux qu’eux sur certains aspects et dans certaines conditions. Ils sont en effet plus ou moins conscients de leurs propres difficultés ou insuffisances et peuvent avoir une compréhension a priori de certaines aides qui peut être très différente de leur fonctionnement réel. Cette thèse devrait aider à construire des parcours d’apprentissage pour bien utiliser ces aides nouvelles Article Urba2000.com

Matériau de construction écologique : L’exposition « Béton de plâtre » qui se déroule au Pavillon de l’Arsenal (75004 Paris, jusqu’au 6 février 2022), présente les utilisations du plâtre pour remplacer le ciment dont la production nécessite beaucoup d’énergie. Les chercheurs du laboratoire « Granulats et procédés d’élaboration des matériaux » de l’Université Gustave-Eiffel, associés à un bureau d’études et à une usine de transformation de  gypse en plâtre questionnent une pratique contemporaine de la construction :
Pour fabriquer des chapes ou des plaques, le plâtre est aussi liant de très bonne qualité lorsqu’il est mélangé à des gravats de briques, tuiles ou béton concassés, en remplacement du sable et gravier dont les ressources s’épuisent. Article Urba2000.com

Bulletin d’information du 30 janvier 2022

Bulletin d’information du 23 janvier 2022

Les objectifs politiques européens affirmés, les débats se développent aujourd’hui sur les moyens de faire face aux enjeux auxquels tous les pays et tout un chacun doit faire face. Le secteur des transports, qui représente à lui seul plus de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, est particulièrement concerné par l’accélération nécessaire des politiques de décarbonation.

Stratégie européenne bas carbone : Les objectifs stratégiques européens, adoptés en juillet 2021, s’appellent Fit for 55, c’est à dire "paré pour 55", les fameux 55% de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l’Union d’ici à 2030 par rapport à 1990, avec l’affichage d’une ambition de neutralité carbone à l’horizon 2050. Les débats des prochains mois à Bruxelles vont porter sur les moyens d’y parvenir, en particulier sur l’orientation des financements. Chaque pays membre a compétence pour définir les voies et moyens de sa stratégie nationale bas carbone et de sa transition énergétique. Le principe de « sobriété énergétique » (forte réduction de la consommation d’énergie finale) dans tous les secteurs est relativement consensuel. Il implique des changements de comportements et de modes de vie dans le secteur des transports et celui de l’habitat, qui ont des conséquences majeures pour les grands acteurs de ces secteurs comme pour les consommateurs. Les grands acteurs de la production énergétique qui dépendent directement des orientations politiques des États ont fait entendre leurs voix : Le développement des énergies renouvelables n’est pas au même niveau partout en Europe et les choix de substitution des énergies décarbonées aux énergies carbonées sont franchement divergents entre la France et l’Allemagne. La France souhaite maintenir le nucléaire dans son mix-énergétique décarboné, alors que l’Allemagne demande à ce que le gaz, qui est pourtant une énergie carbonée, figure dans la « taxonomie verte européenne », au moins à titre transitoire, considérant que les centrales à gaz émettent moins de CO2 que les centrales à charbon. Article Urba2000.com

Décarbonation en France : Interrogée sur ses objectifs, Barbara POMPILI, Ministre de la Transition Ecologique, met en avant la place de l’électrification dans la politique des transports, qui se traduit par les efforts en faveur du ferroviaire, du réseau des prises de recharge et le développement du covoiturage, qui est « plus que jamais » une priorité et une « task force » sur le verdissement de la mobilité lourde (aides à l’acquisition de véhicules propres dans le cadre des obligations renforcées de décarbonation des flottes)Cette interview a été donnée cette semaine à l’occasion du  Congrès de l’ ATEC qui a permis à beaucoup de nos lecteurs de se revoir en présentiel brièvement, ce qui n’avait pas été possible l’année dernière. Nous vous ferons part des opinions et des travaux qui ont été présentés dans ce congrès. ATEC ITS France : le réseau des acteurs de la mobilité intelligente (atec-its-france.com)

Financement de la transition énergétique : la Banque des Territoires, consciente des responsabilités des entreprises et des collectivités locales et de l’importance des besoins financiers pour faire face aux enjeux de la nécessaire transformation des territoires, a commencé à développer des outils d’ingénierie pour évaluer les besoins et définir une stratégie de mobilité tenant compte des objectifs environnementaux Article Urba2000.com

Empreinte carbone du numérique : le Ministère de la Transition Écologique et le Secrétariat d’État chargé de la Transition numérique et des Communications Électroniques ont lancé une campagne de sensibilisation sur les bons réflexes à adopter pour allonger la durée de vie en réparant les objets numériques, choisir des objets reconditionnés et recycler les déchets. Un dossier de presse est sur le site de l’ADEME et des conseils et tutos sur le site https://longuevieauxobjets.gouv.frArticle Urba2000.com

Qui sont les utilisateurs de la voiture et du vélo : Le site Novethic analyse les résultats du recensement de 2019 pour comparer les choix de modes de transport dans les différents territoires et les classes de revenus. Le mode de transport que préfèrent les français qui en ont les moyens est toujours la voiture. Le nombre de véhicules en circulation a un peu baissé en 10 ans mais le nombre de km parcourus a augmenté
Ces chiffres ne tiennent pas compte de la pandémie, des nouveaux modes de vie issus du numérique et de la hausse actuelle des prix de l’énergie, mais on sait que les changements profonds de mobilité seront difficiles. Article Urba2000.com

Politique vélo : Le Club des Villes et Territoires qui promeut l’usage du vélo vis à vis des décideurs publics a formulé 4 propositions à l’intention des candidats à l’élection présidentielle, dans l’objectif qu’ils les intègrent dans leur programme : construire des pistes et places de stationnement, généraliser le forfait mobilités durables (FMD), faire du 30 km/h la norme dans les rues des villes et des villages, soutenir et généraliser le Savoir rouler à vélo Article Urba2000.com

Téléconférence  : Engagements Volontaires pour l’Environnement . La 3ème édition du rendez-vous annuel des 400 professionnels du transport et de la logistique (chargeurs, commissionnaires et transporteurs) qui ont pris des engagements pour l’environnement, notamment pour les économies d’énergie, se tiendra le 27 janvier 2022 de 9h30-11h30. Pour consulter le programme et s’inscrire : Article Urba2000.com

Bulletin d’information du 23 janvier 2022

Bulletin d’information du 16 janvier 2022

Les analyses statistiques ne permettent pas de prédire l’avenir, mais elles évitent au moins de se tromper dans l’effet des politiques publiques. Une fois les mécanismes qui génèrent le choix des modes de transport bien analysés les territoires peuvent trouver dans l’enquête mobilité des personnes de 2019 des éléments pour organiser les services de transport dont les usagers ont besoin. On voit dans les nouvelles de cette semaine beaucoup de possibilités de mieux comprendre le monde dans lequel nous entrons et des innovations qui pourraient nous aider à relever les défis auxquels nous aurons à faire face dans les années qui viennent.

Déplacement actifs des français, marche ou vélo : Les résultats de l’Enquête Mobilité des Personnes de 2019 analysés et publiés en 2021 par le Commissariat général au développement durable  Enquête statistiques permettent de dégager les situations et les profils favorables à l’adoption des modes de déplacement actifs. Plus significative en nombre de déplacements qu’en durée ou en distance parcourue la marche est souvent combinée à d’autres modes de transport, notamment aux transports en commun et à la voiture. Elle est surtout pratiquée par les femmes, les jeunes et les personnes âgées, au contraire du vélo plus uniforme en termes d’âge mais plus masculin. La pratique du vélo est plus sensible aux saisons et au relief que la marche. Elle est plus importante dans les communes dotées d’infrastructures cyclables. Ces données peuvent être utilisées pour l’organisation des transports dans les territoires peu denses, car elles sont très détaillées. Article (urba2000.com)

Transition numérique de la billettique en Ile de France : Les tickets en carton devaient disparaître en mars 2022, mais la pénurie de composants électroniques nécessaires pour répondre à l’augmentation du nombre de Pass Navigo oblige à décaler cette date vers septembre. Pour l’instant seuls les téléphones Samsung Galaxy équipés au minimum du système Android 6.0 peuvent porter des tickets ou des carnets Navigo. Article (urba2000.com)

Hydrogène : Johan Martens, professeur de chimie à la faculté de bio-ingénierie de l’Université Catholique de Louvain travaille sur un panneau solaire traversé par un flux d’air. Le courant électrique de faible intensité et l’optimisation des réactions pourraient permettre d’extraire l’hydrogène de la vapeur d’eau contenue dans l’air et de le comprimer. L’invention semble pouvoir fonctionner partout dans le monde, même dans les zones arides. Des essais sont en cours. Ces panneaux solaires pourraient révolutionner la production d’hydrogène Article (urba 2000)

MOOC sur FUN  : présenté par l’Université de Liège sous le titre « Tout comprendre sur le climat et son réchauffement », ce programme de 5 semaines permet de comprendre les mécanismes du changement climatique : Qu’est-ce que le climat  ? Qu’est-ce que l’effet de serre ? Comment mesurer le climat ? Comment a-t-il et va-t-il varier ? Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique et quelles sont les solutions  ? Pour participer, il faut s’inscrire entre le 14 février et le 25 mars 2022 Article(urba2000)

Webinaire : 20 janvier 2022 10-12h. Mobilités quotidiennes et études urbaines, organisé par le laboratoire  Environnement Ville Société, UMR 5600 Université de Lyon, ce cycle de conférence vise à rapprocher les démarches scientifiques sur l’urbanisme et les travaux sur les mobilités quotidiennes. La conférence de décembre portait sur les « circuits courts » (nouvelles mobilités des agriculteurs pour des territoires alimentaires émergents). Dans celle du 20 janvier, Thomas Buhler parlera des plans d’urbanisme, dissimulations et flous dans les discours sur les mobilités. Article (urba2000.com)

Sustainable mobility forum :  le 1er février 2022 à 8h30 (accueil) évènement organisé par le HUB Institute à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris au 27 Avenue de Friedland, 75008 Paris sur la mobilité durable. Ce forum a pour ambition de réunir des acteurs publics et des porteurs de solutions pour répondre aux besoins citoyens grâce au numérique et à la transformation des acteurs historiques. Article (urba2000.com)

Bulletin d’information du 16 janvier 2022

Bulletin d’information du 9 janvier 2022

Le début de l’année est propice, paraît-il, à prendre de bonnes résolutions. En particulier celle de s’organiser pour ne pas perdre de temps, d’utiliser de bons outils et de vérifier s’ils marchent et qu’on sait les utiliser. Les informations que nous vous proposons permettent d’envisager de nouveaux outils et surtout de nouvelles manières d’en partager l’usage.

Performance énergétique des bâtiments : une plateforme collaborative : MaPerEn (Management de la Performance Energétique) est un projet qui met en œuvre des outils collaboratifs de management  pour réduire les consommations d’énergie des occupants d’un bâtiment. Dans le cadre du programme européen LIFE, l’Université Catholique de Lille (Les Facultés et leurs activités de recherche et de formation), le bailleur social Lille Métropole Habitat (LMH) et la Ville de Lille ont commencé à tester la plate-forme sur plus de 350 bâtiments, avec comme objectif une réduction de 9% des consommations d’énergie en 3 ans (chauffage, eau chaude, éclairage et appareils électriques). Article Urba 2000

Éco-conception numérique : un Livre blanc de préconisations sur l’éco-conception des sites web a été publié par Applica, le média dédié au numérique de la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale Grand Lille. Il traite de  l’amélioration de l’interface utilisateur (sobriété du design), d’une meilleure utilisation des animations, vidéos et images, du choix judicieux de l’hébergeur et du langage de programmation, du blocage des ’bots’, dans le but de diminuer l’impact sur l’environnement des activités web des entreprises. Guide gratuit à télécharger dans article Urba 2000

Véhicules connectés : Le magazine en ligne « Les Numériques » donne une idée du partenariat qui est en train de se mettre en place entre Stellantis et Amazon Web Services (AWS) autour de la notion de SmartCockpit ( habitacle du véhicule connecté) . Il s’agit de créer une plateforme appelée STLA  partagée entre toutes les marques de Stellantis pour diffuser aux véhicules des contenus de nature touristique ou commerciale qui pourront évoluer au gré des partenariats qui se noueront avec des acteurs spécialisés. Le choix des contenus placés dans les véhicules résultera des profils clients tels que les marques auront pu les apprécier, des besoins formulés par ceux-ci dans des questionnaires ou déduits de leurs choix antérieurs dans ce qui leur sera proposé. On utilisera la connectivité selon les principes des mises à jour logicielles over-the-air (OTA) régulières des véhicules. Ce système pourrait entrer en service en 2024. Article Urba 2000

Webinaire le Jeudi 13 janvier 2022 de 9 h à 10 h 30 Autonomie énergétique dans l’aménagement urbain : L’Institut Paris Région organise des présentations sur les réflexions et les outils qui peuvent être appliqués pour améliorer l’aménagement urbain à l’échelle du bâtiment, de l’îlot ou du quartier dans le sens d’une autonomie énergétique. Les lieux de production, de stockage et de consommation peuvent-ils se rapprocher ? Comment expérimenter dans l’espace urbain ? Quels leviers utiliser pour recomposer cet espace ? Dans quelles limites pour les projets d’autonomie énergétique ? Article Urba 2000

Webinaire le 20 janvier 2022 de 11h à 12h : Filière Hydrogène. Que peuvent apporter les outils de Simulation ? La revue "Techniques de l’Ingénieur" organise deux présentations sur les processus qui sont à perfectionner pour les solutions à base d’hydrogène bas-carbone. Les présentateurs sont des ingénieurs de la société COMSOL qui propose un ensemble de logiciels de simulation adaptés à des contextes « multiphysiques » où plusieurs phénomènes se déroulent simultanément à différentes échelles. Ils ont déjà travaillé sur les domaines du transport et du stockage d’énergie. Pour vous inscrire voir Article Urba 2000

Bulletin d’information du 9 janvier 2022

Bulletin d’information du 2 janvier 2022

Les nouvelles de cette fin d’année montrent que les gouvernements européens prennent conscience du poids du numérique et de la valeur des données dans les politiques qu’ils mènent ainsi que dans les activités de tous les citoyens, et bien entendu de leurs mobilités.

Réglementation européenne sur le partage des données industrielles : Ce que l’on appelle en anglais le DGA ( pour Digital Governance Act) sur lequel le Parlement et le Conseil de l’Union Européenne sont parvenus à un accord sera une loi européenne (comme le RGPD) sur la Gouvernance des données fixant le cadre du partage des données industrielles sur le territoire de l’Union, y compris  les règles d’échange de données entre les petits acteurs de l’économie des données entre eux et les mécanismes de réutilisation des données du secteur public. La proposition de loi contenant les dispositions sur l’accessibilité, le partage et la monétisation des données non personnelles est attendue pour février 2022. Pour en savoir plus

Cadre Français de responsabilité pénale pour la circulation des véhicules à délégation de conduite en fonction de leurs conditions d’utilisation. Premier pays européen à mettre en place un cadre réglementaire complet sur la sécurité des usagers de la route, la France a fait évoluer ses codes de la route et des transports par l’ordonnance n° 2021-443 du 14 avril 2021 et le décret n° 2021-873 du 29 juin 2021 d’application sur les modalités de plusieurs dispositions pénales et de procédure pénale. Pour en savoir plus

Ces éléments législatifs et réglementaires ne seraient pas utiles aux acteurs si une feuille de route labellisée par FRANCE MOBILITES ne venait pas nous éclairer sur la démarche et le vocabulaire des pouvoirs publics. L’ATEC ITS France nous rappelle ce qu’est un véhicule automatisé et connecté, l’état des lieux de ces technologies, les enjeux économiques sociaux et éthiques de leur déploiement et les préconisations qui peuvent être faites pour que le processus en cours de transformation vers une mobilité routière automatisée soit perçu comme un progrès pour les acteurs et utilisateurs des transports de personnes et de marchandises.

Ce qui implique non seulement l’efficacité des mécanismes économiques et des dispositions de sécurité, mais l’inclusivité de ceux qui ne conduisent pas mais ont le droit de savoir que d’autres le font, pourquoi et comment, à la ville comme à la campagne. Merci à l’ATEC et tout spécialement à Martial Chevreuil, Jean Coldefy et aux membres des groupes de travail d’avoir organisé et réalisé ce travail important qui vient à point nommé. Pour télécharger le document (104 pages)

Evolution des métiers :  une étude européenne sur les parcours professionnels des conducteurs professionnels vient de présenter ses résultats. L’AFT qui y a participé, nous recommande la plateforme qui a été créée pour visualiser les conclusions : lorsque les véhicules de transport auront atteint le niveau 4 d’automatisation, c’est à dire lorsque le système sera capable de maîtriser le véhicule dans des conditions prédéfinies sur des trajets et parcours délimités, le métier de conducteur aura perdu l’attractivité qu’il a eue et qu’il a encore aujourd’hui. Et pourtant, rien que dans l’univers de la mobilité, d’autres métiers seront apparus. Pour découvrir les fiches métier de ces nouvelles carrières, qui remplacent le volant qu’il va falloir quitter (en anglais from steer to carreer).

Et pendant ce temps Geovelo dont nous vous avons parlé régulièrement continue jour après jour son travail coopératif au profit des cyclistes : calcul des itinéraires adaptés à la pratique du vélo, traitement des données ouvertes avec OpenStreetMap (OSM). L’application s’enrichit de nouvelles fonctions : parcours le plus rapide ou le plus sécurisé, ou le plus confortable (priorité aux pistes et bandes cyclables et rues peu passantes). Elle suit des statistiques de fréquentation vélos grâces aux remontées de données de ses utilisateurs et des collectivités qui contribuent au développement de cette communauté qui montre l’exemple. En savoir plus

Payer ses frais de transport en titre-mobilité sera possible à partir du 1er Janvier 2022. Cette reconnaissance sociale par les entreprises des mobilités actives peut se traduire pour le salarié  par le titre-mobilité qui lui est délivré par son entreprise. Il permettra de payer des biens ou services liés à ses déplacements entre son domicile et son lieu de travail. Pour voir le décret paru au Journal officiel le 17 décembre 2021 à ce sujet.

Bulletin d’information du 2 janvier 2022

Bulletin d’information du 19 décembre 2021

Les nouvelles de cette semaine sont liées aux services numériques qui sont maintenant profondément impliqués dans tous les systèmes de mobilité.

Information des usagers des transports publics : Le GART dont nous vous avons précisé les actions pour la promotion des transports publics, l’un des principaux leviers de la décarbonation de notre mobilité, a publié des documents sur les Maas (Mobility as a Service) qui ont été introduits dans la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM). Dans ce domaine, qui élargit et unifie l’expertise française de la billettique, des systèmes d’aide à l’exploitation et des systèmes d’aide à l’information des usagers, les avancées techniques et le renouvellement progressif des équipements qu’utilisent les transporteurs, les autorités organisatrices et les clients-usagers, il s’agit aujourd’hui de définir l’« Architecture fonctionnelle et les Interfaces » des applications qui seront sur les téléphones portables. En fait, comme ces migrations se font en marchant et sur la base d’expérimentations sur de nouveaux domaines, il s’agit d’un orchestre qui augmente le nombre de ses membres, tout en approfondissant les spécifications dont ont besoin les membres existants et en créant des observatoires en tant que de besoin. L’état de l’art a été présenté aux Rencontres Nationales du Transport Public. Pour consulter le rapport ( et la liste des services couverts) et voir le replay de la session d’avril dernier

Régulation des services numériques par les Autorités Organisatrices de Mobilité : La lettre de la Banque des Territoires commente le décret d’application de la Loi LOM qui vient de sortir sur la notion de Service Numérique Multimodal et ses obligations vis à vis des autorités organisatrices et des usagers lorsque ce Service Numérique Multimodal ne produit pas lui-même ces services mais les revend pour en faciliter l’utilisation pour certains profils d’usagers. En savoir plus

MaaS rural : le CEREMA a réalisé une étude sur les besoins et les réalisations de services numériques pour la mobilité en zone peu dense où beaucoup d’habitants ne sont pas motorisés bien que la demande de mobilité soit importante, ne serait-ce que pour rejoindre la zone urbaine la plus proche. Un premier rapport d’étude sur des expériences françaises et internationales vient d’être publié. D’autres publications seront faites en 2022. En savoir plus

Internet des objets (IoT) : l’INRIA a publié un livre blanc sur ces objets qui sont maintenant plus nombreux que les microprocesseurs qui se trouvent dans des ordinateurs et des téléphones ( 10 milliards d’appareils IoT ont été mis en service en 10 ans seulement ) . Tous les secteurs d’activité voient des usages nouveaux de ces objets, en particulier parce qu’on peut les adapter à des environnements où il y a très peu d’énergie disponible pour eux : véhicule, domicile comme la domotique, travail, ville intelligente, agriculture, santé .... Le livre blanc décrit comment cette vague se développe et les perturbations qu’elle a déjà provoquées. Il décrit les chantiers sur lesquels ses équipes travaillent pour relever les défis sociétaux, scientifiques et techniques qui sont devant nous. Pour lire ou télécharger le livre blanc (106 pages)

Transport maritime : nous savions qu’Amazon a démontré sa résilience pendant la pandémie. Nous apprenons aussi que la société a été plus rapide et plus efficace que ses concurrents pour développer son propre système de logistique pendant les évènements qui ont profondément désorganisé la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Pour contourner les ports les plus fréquentés et la disparition de nombreux vols long-courriers, elle a affrété des cargos privés et fait fabriquer ses propres conteneurs. En savoir plus

Insécurité routière : La planète « véhicules électrique » a été endeuillée le 11 décembre 2021, par un grave accident provoqué par un taxi Tesla modèle 3 à Paris (13ième arrondissement), faisant un mort et une vingtaine de blessés. Selon les informations disponibles, le véhicule roulait à plus de 100 km/h au moment de la collision. Selon le conducteur, l’accélérateur s’est bloqué. Nous ne manquerons pas de vous faire part des informations que nous pourrons recueillir. Par précaution la compagnie de taxis G7 a suspendu l’exploitation de ses véhicules de même modèle. En savoir plus

Bulletin d’information du 19 décembre 2021

Bulletin d’information du 12 décembre 2021

Nous voyons aujourd’hui se préciser les modalités d’utilisation des nouvelles technologies de transport et les régulations publiques qui devront en accompagner le déploiement. 

Véhicules électriques : un décret vient de paraître au Journal Officiel sur l’Obligation d’interopérabilité de l’infrastructure de recharge pour les unités de « ravitaillement en carburants alternatifs » ouvertes au public. Ce texte traite aussi de la maintenance des bornes de recharge, que les aménageurs, les opérateurs de mobilité ainsi que les plateformes d’interopérabilité devront assurer. Leurs engagements de qualité de service seront publiés ainsi que les compte-rendus périodiques des niveaux de qualité de service atteints. Ce mécanisme assorti de sanctions est destiné à donner confiance aux automobilistes qui se décident à entrer dans la mobilité électrique. En savoir plus

40 ans, 80 mots, 120 pages … la mobilité est passée en presque deux générations d’un concept militant à une réalité pour les métropoles françaises. Un urbanisme capable, grâce à des systèmes de transport performants, de donner à tous les habitants, y compris ceux qui n’avaient pas accès à une voiture, la possibilité d’aller partout dans leur ville, était presque arrivé à gagner...non sans contradictions. Le GART, structure qui a été conçue il y a 40 ans pour représenter les responsables locaux de la politique de transports a publié cet abécédaire de la mobilité durable dans lequel 80 personnalités se sont exprimées avec leurs mots préférés. Tout une histoire…. En savoir plus

Fabrication d’hydrogène vert : Selon les informations données par la startup Lhyfe, son usine de production de Bouin en Vendée est reliée à des éoliennes situées à quelques kilomètres en bord de mer. Elle produit actuellement 300 kg par jour d’hydrogène quand le vent le permet et passera à une tonne/jour en 2022. L’hydrogène est stocké dans des containers pouvant accueillir 350 kg d’hydrogène. Ceux-ci sont transportés vers une unité de stockage située à La Roche-sur-Yon (60 km de Bouin) où pourront s’approvisionner des bus à hydrogène. (actuellement le Conseil Général de la Vendée a 1 bus en expérimentation) En savoir plus

Transport aérien  : empreinte carbone du secteur de l’aviation commerciale par jets privés  ? NOVETHIC analyse la dynamique de la finance durable (données ESG). Les vagues successives de coronavirus ont entraîné une baisse de l’activité aérienne. Les voyageurs les plus fortunés se sont tournés vers les jets privés pour les voyages d’affaires mais aussi pour des voyages touristiques qui portent sur 65% de la demande. Le fret aérien profite également des capacités des soutes de ces petits avions. Les constructeurs de jets privés ont un carnet de commandes bien rempli à l’image de Dassault. Ces pratiques ne vont pas du tout dans le sens d’une diminution des émissions de CO2 car on estime que le vol en jet est 10 fois plus polluant que le vol en avion de ligne par rapport à la masse transportée. En savoir plus

Expérimentations : Les services urbains de taxis volants posent des questions diverses. Des tests en conditions réelles sur l’aérodrome de Pontoise (Val-d’Oise) et à partir de celui-ci commenceront au printemps 2022, dans la perspective de vols pré-commerciaux qui seront proposés pendant la période des Jeux olympiques de 2024. L’objectif de ces essais est de mesurer l’impact acoustique, d’évaluer la sécurité aérienne et des infrastructures ainsi que l’acceptabilité sociale. Une trentaine d’industriels ainsi que la RATP, ADP et la Région Ile-de-France feront partie de ces expérimentations. En savoir plus

Webinaire :  Mobilités voyageurs &marchandises : La présentation de l’ADEME portera sur le projet prospectif ADEME Transition(s) 2050 , en particulier sur les principaux récits, hypothèses et résultats de cette réflexion sur la Mobilité des voyageurs et le transport de marchandises. Les orateurs seront Aurélien Bigo et Stéphane Barbusse, avec un temps d’échange le lundi 13 décembre 2021 de 14h à 16h. En savoir plus

Bulletin d’information du 12 décembre 2021

Bulletin d’information du 5 décembre 2021

Les nouvelles de cette semaine sont portées par la montée d’un débat qui va certainement se poursuivre et s’amplifier dans les mois qui viennent sur les multiples aspects de la politique énergétique de notre pays.

Politique européenne de lutte contre le réchauffement climatique : Ce que l’on appelle « EU-Taxonomy » correspond au contenu de ce que les Etats Membres présentent dans les instances internationales sur leur stratégie bas carbone. La Commission européenne est en train de préciser  la liste des investissements qui seront considérés comme participant à ces stratégies bas carbone. La position française, confirmée par une résolution de la commission du Sénat spécialisée dans les affaires européennes est d’intégrer les investissements permettant la poursuite d’exploitation de certains réacteurs nucléaires PWR et du développement de nouveaux réacteurs moins puissants (SMR) utilisant la même